Astronomie Un océan sur Encélade
- , le 5/04/2014.

Encélade est une lune de Saturne. Des scientifiques viennent de conclure que c'est l'endroit où il faut en priorité chercher de la Vie dans notre système solaire. C'est la sonde Cassini de la NASA qui a fini par révéler qu'il existe bel et bien un océan en profondeur. Cet océan se trouverait sous la couche de glace au pôle Sud. Il y a vraiment beaucoup d'eau et cela pourrait s'étendre au nord ; on ne sait pas encore.



La présence d'eau liquide à des milliards de kilomètres de nous est très encourageante pour se demander s'il y a aussi de la vie là-bas, mais ce n'est pas le seul facteur intéressant : l'eau est en effet en contact avec de la roche qui contient du phosphore, du soufre et du potassium ! (tout pour des réactions chimiques fondamentales pour la Vie).

Comment a-t-on appris tout cela ? Grâce aux effets de la gravitation ! En effet, la sonde Cassini est plus ou moins ralentie de quelques mm/s lors de son orbite autour d'Encélade. Cela trahit des changements de densité de la matière sous la surface (plus un matériau est dense, plus il a de matière gravitationnelle, le pire étant l'étoile à neutrons : un million de milliards de fois plus dense que l'eau !). Comme vous le savez pour avoir déjà plongé des glaçons dans un verre rempli d'eau, l'eau a cette propriété remarquable d'être moins dense sous sa forme solide que sous sa forme liquide.

On pense qu'Europe, une lune de Jupiter, aurait aussi beaucoup d'eau sous la surface. La différence avec Europe est que les jets de vapeur que l'on a analysés de loin sur Encélade contiennent de nombreuses molécules dites « organiques » (les briques du vivant).

Bref, Encélade aurait le « cocktail » idéal pour la Vie : de l'eau liquide, des matériaux organiques et de la chaleur. Il faudrait s'en assurer en envoyant une sonde qui irait attraper in situ les matériaux organiques dans les jets de vapeur qui sont éjectés avec force dans l'espace (ces jets de vapeur résultent de l'action des forces de marée de Saturne).

Le souci, vous le savez, est qu'avoir quelques conditions intéressantes ne garantit pas de trouver de la vie extraterrestre. On connaît les conditions actuelles, mais pas bien du passé. On croise les doigts...


L'article « Un océan sur Encélade » vous a plu ?
Ne manquez pas le prochain :

Google+

Abonnez-vous à l'actualité de Sur-la-Toile par email ou flux RSS ! Vous pouvez également vous abonner spécifiquement au flux de la rubrique « Astronomie »

Commentaires Facebook