BD Femmes de Science: Nous avons lancé une campagne de financement pour un projet de BD humoristique sur les Femmes de Science. L'idée est d'inspirer les jeunes, filles et garçons, à s'intéresser aux carrières scientifiques. Aidez-nous à faire de ce projet une réalité!
1

Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens

Médecine Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
- , le 8/08/2004.

Les autorités sanitaires canadiennes sont aux prises avec une recrudescence des contaminations à la bactérie Clostridium difficile dans les hôpitaux. Cette bactérie serait responsable de la mort de plus d'une centaine de patients durant les 18 derniers mois. C. difficile est une bactérie bien connue dans les hôpitaux. Elle attaque généralement les patients dont la flore intestinale a été affaiblie par des antibiotiques auxquels elle résiste. La bactérie peut provoquer des diarrhées et des inflammations du colon.

Il s'agit d'une des infections nosocomiales les plus fréquentes. En effet, on estime que 20% des personnes hospitalisées contractent la bactérie. Parmi ces personnes, plus de 30% auront des diarrhées. Les spores de la bactérie résistent à la chaleur et peuvent rester actifs pendant des mois, voir des années. Les spores se retrouvent généralement dans les toilettes et les salles de bain des hôpitaux.

Dans une étude récente, le Dr. Pépin estime que la proportion de décès chez les patients contaminés par la bactérie C. difficile à Sherbrooke est passée de 4,7% en 1991-92 à 13,8% en 2003. Cela suggère que la bactérie a muté vers une souche très contagieuse et particulièrement virulente. Le Dr. Pépin et ses collègues pensent que plus de 1000 patients pourraient décéder des suites d'une contamination au Québec en 2004.

Il estime que la seule solution à long terme est de rénover les hôpitaux afin que tous les patients disposent de chambres privées avec toilettes, ou au minimum de toilettes séparées, afin de limiter la contamination. Il insiste sur le fait qu'il ne suffira pas de rappeler les mesures élémentaires d'hygiène au personnel médical pour régler le problème, mais qu'il faudra une réelle volonté politique.


Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.
le 11-08-2004 à 15:31 #
papa est mort le 12 aout du "c difficile", Et croyez moi, "c'est difficile"! Oui, c'est certain, papa était malade, mais il n'avait que 69 ans. Il aurait pu subir de la chimio sans cette bactérie, et peut-être avoir quelques années de plus, on ne le sait pas...mais, avec le c difficile, aucuns espoirs....Papa c'est fait opéré, avec beaucoup d'espoir, d'un cancer du colon. Rien ne laissait présagé à une mort si subite....Quand est-ce que le gouvernement va se rendre compte du problème? Faudra-t-il faire un recour collectif, parler argent? Le "c difficile" a fait plus de victime au Canada que le sras...mais personne ne fait rien...Je ne peut croire que personne ne prendra la responsabilité de ce manque d'hygiène... On est en 2004! Pas au moyen age!<br />
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 18-08-2004 à 12:11 #
J'ai été atteinte par le clostridium difficile en sept 2003 après une opération pour un calcul reinal j'ai été contaminé à l'hôpital de verdun j'ai dû être hôspitaliser à plusieurs reprises, ils m'on administrer du flagyl et j'ai fais plusieurs allergies aux médicaments que je devais prendre pour essayer de tuer la bactérie c'était l'enfer j'ai eu plusieurs complications j'ai faillit y laisser ma peau aujourd'hui j'ai le côlon irritable et ma qualité de vie a énormément changer je n'ai que 34 ans et je dois vivre avec des scequelles qui m'empêche de fonctionner normalement je remerci Dieu d'être encore en vie aujourd'hui...
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le  3-09-2004 à 15:23 #
Bonjour, je suis journaliste pour l'émission Découverte (magazine de vulgarisation scientifique) diffusée à la télévision de Radio-Canada.<br />
<br />
Je prépare un reportage sur le clostridium difficile et je cherche une de ses victimes pour expliquer comment la bactérie agit sur le corps humain et comment on peut s'en défendre. Bref, je cherche un témoin et votre expérience de c.difficile me semble très pertinenent.<br />
<br />
Si vous souhaitez en discuter au téléphone avec moi, vous pouvez me rejoindre au 514 597 5892.<br />
<br />
<br />
Merci de votre attention, Normand grondin, journaliste.
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le  3-09-2004 à 15:26 #
Bonjour, je suis journaliste pour l'émission Découverte (magazine de vulgarisation scientifique) diffusée à la télévision de Radio-Canada.<br />
<br />
Je prépare un reportage sur le clostridium difficile et je cherche une histoire de cas récente pour illustrer une partie de mon reportage. Je sais que cet événement a certainemement été très pénible pour vous mais si vous souhaitez en discuter au téléphone avec moi, vous pouvez me rejoindre au 514 597 5892.<br />
<br />
<br />
Merci de votre attention, Normand grondin, journaliste.
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 30-09-2004 à 18:55 #
VEUILLEZ ENTRER EN COMMUNICATION AVEC FRANCOIS HARNAIS, TQS, QUI FAIT UNE ENQUETE PRÉSENTEMENT À SANTA CABRINI<br />
SUZANNE DESCHENES<br />
STE SOPHIE
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 30-09-2004 à 19:07 #
POUR FAIRE SUITE À MON PREMIER MESSAGE, ma mère de 86 ans est hospitalisée à santa cabrini à montréal depuis le 18 septembre 2004 - est entrée pour une douleur jambe droite et a développé officiellement le Clostridium difficile depuis le vendredi 24 - nous sommes 4 soeurs et sommes là 24 heures par jour pour surveiller - c'est sale - <br />
<br />
on a demandé à l'épidémiologiste pour savoir combien de cas de C-Difficile il y avait et on nous a répondu que c'était confidentiel, pourtant au quatrième étage, il y a plein de portes avec la pancate "CONTAGIEUX" - la bactérie devait se résorber après 48 heures mais ca fait maintenant 5 jours qu'elle a la dyarrhée - la chambre n'est jamais lavée - aujourd'hui je vais nettoyer les comptoirs avec du désinfectant - la préposée amène ma mère sur la toilette et s'en va en disant de sonner lorsqu'elle aurait terminé sa dyarrhée - c'est d'une cruauté inhumaine - si on n'était pas là pour surveiller, je ne sais pas ce qui arriverait -<br />
<br />
le médecin a prescrit un appareil d'exercice au-dessus de son lit mais il n'y en a pas de disponible et LES INFIRMIÈRES DISENT QU'ELLES N'ONT PAS LE TEMPS DE LEVER LA PATIENTE POUR LA FAIRE ASSEOIR.<br />
<br />
ELLES NOUS DISENT DE LUI MASSER LES JAMBES POUR PRÉVENIR UNE PHLÉBITE.<br />
<br />
POURRIEZ-VOUS ENQUETER POUR SAVOIR COMBIEN DE CAS CONTAGIEUX IL Y A À SANTA-CABRINI<br />
<br />
Merci infiniment<br />
<br />
Suzanne Deschenes<br />
1568 boul des Hauteurs, Ste-Sophie<br />
450 565-0667
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le  5-10-2004 à 20:17 #
Bonjour,<br />
Je ne veux pas vous affoler mais...<br />
Je suis une jeune femme de 27 ans en parfaite santé.<br />
Je ne me souviens pas de la dernière fois que j'ai fait un séjour à l'hôpital et ma dernière prise d'antibiotiques remonte à février dernier.<br />
Vendredi passé, je suis admise à l'urgence après 7h de vomissements, d'étourdissements et de dyarrhée.<br />
Finalement, ce matin, le docteur m'annonce que j'ai la bactérie C difficile. Je crois qu'il ne comprenait pas lui même d'où je prenais cette bactérie. <br />
On m'a prescrit l'antibiotique nécessaire en espérant que ce soit pour le mieux.<br />
Stéphanie Allain<br />
Anjou
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le  9-10-2004 à 20:14 #
suite à mon message sur le clostridium d, ma mère est décédée hier dans des souffrances atroces (3 semaines à l'hopital) - j'ai demandé une autopsie - si vous etes intéressé par le rapport, dites-le moi<br />
suzanne deschenes<br />
ste-sophie<br />
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 13-10-2004 à 16:13 #
Bonjour,<br />
je suis chercheur français en droit de l'environnement et santé publique. Je réalise actuellement une thèse sur la démarche environnementale dans les hôpitaux.<br />
Je suis intéressé par le rapport d'autopsie. Je souhaite en effet dire aux gestionnaires d'hôpitaux qu'il faut mieux organiser les établissements afin d'éviter ce qui c'est passé pour votre maman<br />
Mon mail est:<br />
cres.21@wanadoo.fr<br />
merci et toutes mes condoléances<br />
Laurent Vassallo<br />
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 22-10-2004 à 02:30 #
Ma mere aussi est decedee aussi apres quel a ete hospitalise a la site de la sante de Laval et les deux fois elle fut mit en isolement ,il a fallut l intevention des membre de la familles pour faire nettoye la chambre.la bacterie c difficile a ete identifie les deux fois. existe il un recour collectif,ils est temps que les chose change ,pour l amour de nos parents.<br />
pour me joindre www.atchoum1962@hotmail.com
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 26-10-2004 à 02:14 #
Bonjour! Moi,j'ai eu le c-difficile a 2 reprises en 1999 et j'aimerais bien savoir s'il y a des gens qui ont eu d'autre effect secondaire qu'au niveau abdominal.Moi,un matin pendant mon hospitalisation, je me suis retrouvé avec des douleurs musculaires sur l'ensemble de mon corps mais aucun medecin a accordé de l'importance à cela.Aujourd'hui en 2004,j'ai encore se problème musculaire.Alors,il y a des gens comme moi ici?
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 28-10-2004 à 16:33 #
AVANT DE MOURIR LE 8 OCT 2004, MA MERE AVAIT DES DOULEURS MUSCULAIRES, JAMBES TRES ENFLÉES ET EXTREMEMENT FAIBLE, NE POUVAIT MEME PAS PRESSER LA SONNETTE - OUI DES DOULEURS MUSCULAIRES ELLE EN A SOUFFERT -<br />
<br />
<br />
SUZANNE DESCHENES<br />
STE SOPHIE
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 28-10-2004 à 16:35 #
Lorsqu'un parent décède à l'hopital, on nous demande si on veut une autopsie, moi j'ai dit oui pour une autopsie complète et je sais que ma mere est décédée du clostridium difficile -<br />
merci<br />
suzanne deschenes<br />
ste sophie<br />
québec
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 28-10-2004 à 18:30 #
pour le moment, je crois que les avocats préparent un recours collectif - moi j'aimerais que l'hopital me paye au moins les frais funéraires et cimetière (11,000 $) - ce n'était pas prévu dans notre budget - mais le pire ce sont les douleurs morales et psychologiques<br />
suzanne deschenes<br />
ste-sophie<br />
québec
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 30-11-2004 à 04:11 #
Ma mère est décédée au mois d'avril du "c difficile". Elle est entrée a l'hôpital pour une opération a un genoux et a contracté la "c difficile" lors de son opération.<br />
<br />
J'ai entendu parlé qu'il y avait un recours collectif et j'aurais besoin d'information a ce sujet, si c'est possible. Je voudrais savoir ou aller pour ça et a qui doit-on parler.<br />
<br />
Merci beaucoup!<br />
Fléchère
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 23-12-2004 à 05:46 #
Bonjour à vous tous,<br />
<br />
J'apporte peut-être une lueur d'espoir à tous ceux qui ont attrapé cette ♥♥♥♥ rie de Clostridium Difficile et qui après des mois aux antibiotiques sont toujours infectés par le C.D...<br />
<br />
J'ai 61 ans, en avril 2004 je subit une opération pour m'enlever la prostate, elle est cancéreuse. L'opération se passe bien et je récupère normalement, six jours après on me donne mon congé.<br />
<br />
Une fois à la maison, trois ou quatre jours après, je me mets à avoir des diarrhées, je crois que ça va se passer, mais ça ne fait qu'empirer. Finalement je me ramasse à l'urgence où, selon les symptômes, on me diagnostique le Clostridium Difficile (C.D.), diagnostique confirmé par une analyse de selles. Je passe trois jours à l'urgence en salle d'isolation, on me donne du Flagyl et ça se résorbe en partie, enfin ça devient supportable. À la sortie de l'hôpital on me prescrit un antibiotique puissant (et très dispendieux) la Vancomicine, c'est semble-t-il ce qu'il y a de mieux. Même si cet antibiotique n'affecte pratiquement pas les reins, les doses ne sont pas massives pour ne pas affecter mes reins déjà fragiles. Normalement le C.D. devrait disparaître dans les deux semaines. Durant la prise de la Vancomicine le nombre de selles passe à deux ou trois par jour… ça semble se résorber. <br />
<br />
Quelques jours après les deux semaines les douleurs et les diarrhées sont revenues de plus belles, je me ramasse encore à l'urgence… même procédure avec prescription de Vancomicine pour 5 semaines, en dose décroissante. Ça va assez bien mais quand j'arrive à un comprimé de Vancomicine par jour (au lieu de trois), ça repart et je retourne à l'urgence. Sauf que là je connais les symptômes et j'y vais avant que ce soit très avancé. On me prescrit encore de la Vancomicine pour deux mois. Je commence à prendre du Bio-K+ (espèce de yaourt dont chaque portion contient 50 milliards de bonnes bactéries), tel que suggéré par une infectiologue, ça ne semble pas changer pas grand chose.<br />
<br />
En résume j'ai été quatre fois à l'urgence en quatre mois, j'ai eu une coloscopie montrant un intestin irrité, j'ai avalé plein de Vancomicine pour me ramasser 5 mois plus tard dans une situation assez préoccupante, la Vancomicine commence à ne plus faire effet. Le gastro-antérologue qui me suit me dirige alors vers un infectiologue.<br />
<br />
L'infectiologue, après analyse de mon dossier et discussion avec moi, me propose deux avenues, administration massive de Vancomicine pendant un certain temps ou passage au Questran. J'opte pour le Questran, à cause de mes reins et parce que de toutes façons la Vancomicine fait de moins en moins d'effet. Le Questran est une poudre que l'on donne aux gens qui font du cholestérol (oui, vous avez bien lu, du cholestérol) , il contient une résine qui se lie aux toxines produites par le C.D., il rend également les selles plus "solides" et en diminue le nombre. Le but est de me permettre de refaire ma flore intestinale ou de donner du temps au système immunitaire pour qu'il trouve une "parade".<br />
<br />
Et je démarre la portion Questran de mon traitement, à trois doses par jour (4 grammes de produit actif)… j'avoue que je n'étais pas trop optimiste, un produit pour le cholestérol pour vaincre le C.D.? Sauf que même sans antibiotiques le nombre de selles n'augmente pas, au début il reste à environ six par jour et puis progressivement je passe à quatre. Deux semaines plus tard mon infectiologue me dit que J,ai probablement traversé la phase critique. En fait le nombre de selles descend, à trois, deux et même certains jours à "zéro". Noter que ce n'est pas linéaire, c'est même un peu chaotique, des fois ça monte à quatre et puis ça redescend, mais on sent qu'en moyenne ça baisse et un graphique que j'ai fait me le confirme. Jamais après deux semaines ça n,a dépassé quatre.<br />
<br />
Finalement au bout de trois mois mon infectiologue me dit que selon lui je suis guéri, il diminue les doses de Questran et il le coupe complètement deux semaines plus tard.<br />
<br />
Donc depuis quelques jours je ne prend plus rien et ça tient le coup, je vais à la selle deux fois par jour, pas aussi solide qu'avec le Questran mais correct, je crois que l'intestin va prendre un p'tit bout de temps à revenir à la normale, peut-être restera-t-il un peu fragile, on verra.<br />
<br />
Je pense être un peu un cas particulier en ce sens que je n'ai trouvé sur Internet aucun traitement faisant exclusivement référence au Questran, il est prescrit à l'occasion pour le C.D., mais à beaucoup plus faible dose que moi et toujours avec des antibiotiques, jamais seul. Je ne sais pas si ce qui a fonctionné pour moi est "exportable", mais moi je suis convaincu que sans cette thérapie, peut-être que je ne serais pas là pour en parler.<br />
<br />
Si ce la peu aider quelqu'un, tant mieux. Si vous voulez en discuter, écrivez-moi à mig1916001@yahoo.com, je me ferais un devoir de vous répondre.<br />
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 23-12-2004 à 05:47 #
Excusez-moi mon code est: mig1916001@yahoo.ca pas à yahoo.com
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 23-12-2004 à 06:07 #
Mon code est mig1916001@yahoo.ca et non à yahoo. com, mes excuses.
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 31-12-2004 à 01:45 #
Bonjour à la personne qui à écrit le message du 23 décembre. <br />
<br />
Je suis vraiment content de voir un temoignage aussi récent sur la bactérie C. Difficile.<br />
J'ai moi-même la bactérie et je suis présentement, en train de faire des recherches pour trouver une solution.<br />
<br />
Dans votre message vous parlez de Flagyl, de vancomicine de questran et du Bio -k+. <br />
Dans mon cas, mon docteur ma préscrit de la metronidazole à deux reprise et celà n'a pas règler le problème. Tout comme vous mes selles sont très irrégulières, des jours ça peut atteindre 6 fois d'autres 2. <br />
<br />
Cepandant, lorsque je suis sortie de mon hospitalisation au mois de septembre en raison d'une mononucléose, en plus de me prescrire des antibiotique pour ma gorge, ont m'a prescrit des capsules de yogourt standard. Les effets de la bactérie on commencé lorsque j'ai cessé de les prendres.<br />
<br />
Lorsque je me suis apercu que la metronidazole n'était pas efficace j'ai recommencé à prendre des capsules de yogourt et ils ont pour effet de calmer mes selles. J'y vais quand même 2 à 6 fois par jour.<br />
<br />
En fesant des recherches j'ai trouvé un article sur le bio -k+ CL1285, sûrement celui dont vous parlez dans votre message. Étant donné que les capsules de yogourt ont un effet sur moi, croyer vous que je devrait essaiyer le bio -k+ même si celà n'a rien changé dans votre cas? ou bien je devrait parler du questran avec mon medecin.<br />
<br />
En passant j'ai 21 ans et mon medecin est surpris que je soit atteint par la bactérie car en générale se sont des gens plus âgé qui l'attrape. Alors si d'autres personnes de mon âge l'ont attrapé... SVP fait moi en part sur ce forum.<br />
<br />
Meric<br />
Éric<br />
<br />
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le  4-01-2005 à 01:47 #
un message à tous ceux qui ont eu un proche qui est décédé ds suites de la bactérie c difficile à Santa-Cabrini.<br />
Si il y a des développements au sujet de recours collectifs contre cet hôpital, pourriez-vous nous en tenir informés?<br />
Mon gand-père y est décédé en avril dernier après plusieurs semaines d'hospitalsation et nous avons découvert, même si nous n'avons jamais su de quoi il avait succombé, qu'il avait "attrapé" la superbactérie...<br />
Merci de votre aide! Karine
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le  4-01-2005 à 03:06 #
Suite au décès de ma mère en octobre, j'ai ouvert un site web racontant son histoire à l'hôpital et les suites du décès. Allez dans C difficile. Envoyez ce site à tous vos récipients de courriels pour que les gens soient au courant. Il y a assez de morts. il faut faire quelque chose. Et laissez vos commentaires s.v.p. dans le Guestbook de mon site.<br />
<br />
www.Dyane. net<br />
<br />
merci beaucoup et bonne chance à tous ceux qui ont attrapé cette terrible bactérie.
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le  4-01-2005 à 16:52 #
J'ai ouvert un site web www.dyane.net sur le C difficile. S.v.p. le référer à tous vos récipiendaires de courriels. et mettez vos commentaires s.v.p. dans le guestbook. merci
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le  4-01-2005 à 16:58 #
ma mère est décédée de cette bactérie à l'hôpital santa cabrini. allez sur mon site web que j'ai ouvert et mettez vos commentaires s.v.p. mais pas de nom d'hôpital. je n'ai pas le droit car ils pourraient nous poursuivre. Dites seulement qu'il est décédé au même hôpital que ma mère. vous pourrez y lire également toute la cochonnerie qu'y s'y passe. www.Dyane.net
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le  4-01-2005 à 20:39 #
Bonjour Mme. J'ai lu votre commentaire et je suis dans la même situation que vous, alors si un jour quelqu'un vous renseigne au sujet du recours collectif, pourriez vous me dire òu m'adresser.<br />
Mille merci<br />
Richard<br />
<br />
begric@hotmail.com
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le  6-01-2005 à 04:36 #
Allez sur mon site web. www.dyane.net. Michel Allouz a laisse un message dans guestbook qui pourrait vous interesser
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 30-01-2005 à 08:24 #
Ma mère est décédée le 21 novembre dernier d’une complication dû à la bactérie C Difficile, à l'âge de 70 ans. Et oui, une autre victime. Cette information nous a été confirmée suite à une biopsie qui a été faite au niveau de l’intestin de ma mère suite à son décès. En premier, les résultats des tests sanguins étaient négatifs, ce qui nous a rassuré, car j’avoue qu’il est plus acceptable (pas moins triste pour autant par contre) de savoir que notre mère serait décédée d’un cancer ou d’un infarctus que d’une bactérie attrapée entre autre à cause d’un manque d’hygiène dans les hôpitaux. Finalement, il nous a été mentionné qu’il faut parfois jusqu’à 3 tests pour que le résultat soit positif, d’où l’importance de la biopsie effectuée après le décès de notre mère. Ma mère avait été hospitalisée pour une pneumonie et avait donc reçu un traitement avec antibiotiques. <br />
<br />
J'ai écrit une lettre avec plus de détails et certaines suggestions de préventions qui auraient, à mon avis, pû être faites afin d'identifier les risques possibles ainsi queles symptomes. Avez-vous des suggestions à qui je devrais l'envoyer? J'ai pensé aux médias (journalistes ou autres sources potentielles à s'en servir).<br />
<br />
De plus j'aimerais avoir une confirmation de la cause de décès 'officielle' mise dans le dossier de ma mère et qui a été confirmé au gouvernement ou autres organismes auquelles la cause doit être divulguée. Comment doit-on procéder pour avoir ce genre d'information quand c'est pour notre mère?<br />
<br />
Merci à l'avance.<br />
<br />
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 30-01-2005 à 08:29 #
Bonjour,<br />
<br />
J'aimerais aussi avoir des renseignements au sujet du recours collectif, si jamais vous en avez. Si vous pourriez me faire parvenir la source pour avoir les renseigements ce serait très apprécié.<br />
<br />
Merci à l'avance, Jos (joscouture@hotmail.com)<br />
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 30-01-2005 à 21:24 #
Salut Éric, <br />
C'est just pour te dire que mon oncle qui a 28 ans l'a attrapé lui aussi le c difficle, cette maudite bactérie. Il en est pas encore mort mais de ces temps-ci, il est vraiment pas fort. Il a 4 petites filles entre 6 et 2 ans et une ferme à s'occupé alors il faut absolument pas qu'il se laisse abattre pour s'éteindre par cette cochonnerie car la famille ne sera pas capable de survivre à une autre perte. (Deux autres oncles sont décédés, un suicidé et l'autre en accident de voiture avec sa fille et un grand-père, tous décédés dans les deux ans qui viennent de passer) <br />
<br />
Alors tu peux te rassurer, tu n'es pas tout seul à avoir eu cette bactérie si jeune. et j'en connais d'autres.... <br />
Bonne chance!
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 10-02-2005 à 21:02 #
Je suis vraiment desole pour tous ceux qui ont eu a faire a cette ♥♥♥♥ rie, et plus encore ceux qui a cause de cette bacterie ont perdu leur colon, ou la vie.<br />
Bien que je travail au quebec, je suis originaire de France et je dois dire que le contraste dans les mesures d'hygiene est effarant!<br />
Moi meme travaillant au chevet des patients les plus malade, j'ai contracte une autre ♥♥♥♥ rie : le staphyloccocus Aureus (ou dore) multi resistant.<br />
Cela m'aura pris plus de 4 mois pour m'en debarrasser, au passage j'ai meme infecte mon partenaire qui a du passer par des souffrances similaires et tout le traitment antibi qui va avec.<br />
Bref, tout cela pour dire que meme les professionnels de la sante se retrouvent infectes par ces bacteries virulentes et resistantes qui se cultivent a la pelle dans les hopitaux QUEBECOIS!<br />
Et oui, vous parlez du Canada, ce qui est vrai....neanmoins, c'est bel est bien le Quebec qui est le plus mechemment touche!<br />
Je peux vous apporter mon temoignage: Je ne sais plus combien de cas de patients infectes par C.Diff j'ai pu voir et traiter! La plupart on subit une ablation du colon dans le processus, comme cette jeune mere qui venait juste de subir une cesarienne.Elle a ete transferee aux soins intensifs juste pour la nuit parce qu'elle avait perdu beaucoup de sang pendant l'intervention et que sa tension etait basse.Par mesure de securite, elle etait plus etroitement surveillee pendant qu'on lui transfusait du sang frais.....vous avez devine juste, le lendemain elle commencait a avoir des selles liquides.De facon fulgurante cela s'est propage, provocant une "C.Diff Colitis". Pour la sauver, il fallait la debarrasser de son colon!<br />
Cette jeune femme de moins de 30 ans est ressortie de l'hopital apres son bebe, et avec un "anus artificiel"!!!!!<br />
Combien de patients hospitalises pour des raisons les plus diverses et variees et qui avaient toutes les chances de guerison sont decede a l'hopital des suite de cette ♥♥♥♥ rie? Beaucoup beaucoup trop!!!!<br />
Alors vous vous demandez tous ce qui peut etre fait?<br />
Et bien c'est tout le systeme de sante qu'il faut reformer! Les hopitaux sont vieux et vetustes.Le service menager est assure par des entreprises contractuelles exterieures a l'hopital (autant dire qu'ils font le stricte minimum!)<br />
Les chambres sont generalement de 4 et plus lit avec une toilette commune.<br />
Il y a tres tres peu d'aide soignant (ou preposes aux beneficiaires pour les quebecois) et ceux qui sont la sont: 1) pas assez nombreux<br />
2) En font generalement le moins possible, surtout quand on parle de diarrhee>.<br />
3) N'ont pas de connaissances des principes de transmission des maladies/bacteries<br />
4) S'en soucier n'est tout simplement pas dans leur definition de taches etc.....<br />
Maintenant parlons des infirmieres et des medecins.<br />
Et bien c'est un peu le meme schema ici encore. Les regles d'asepsie stricte ne sont pas respectee du tout! Et c'est culturel, ce qui veux dire qu'ils n'ont meme pas ete formes avec des models d'asepsie stricte! Meme dans les bloc operatoires, certains plateaux d'instrument (supposement steriles) sont ouverts et presentes dans la salle d'operation parfois plusieurs heures avant le debut de l'intervention!!!Et il est bien connu que l'air n'ai pas sterile!!!!<br />
Et pour compliquer le tout, il n'y a ni assez d'infirmieres ,ni assez de medecins pour que qui que ce soit ne se souci plus que ca de suivre des regles strictes d'hygiene!!! En effet, a devoir tout faire a 200 km/heure, les details passent a l'as, et dans ce cas ci, l'hygiene n'est plus une priorite.<br />
Quand vous pensez que dans les hopitaux Montrealais cette epidemie est quelque chose auxquels les professionnel de la sante se sont habitues....ca ne donne pas grand espoir de sortir de cette situation.<br />
Mais, le plus gros scandal se situe bel et bien au niveau gouvernemental!!!!!<br />
Je parle de souce officieuse mais neanmoins tres tres bien placee!<br />
Le gouvernement du Quebec se soucie absolument pas des repercussions sur la population de ses coupes budgetaires ou des ses lois de restriction du nombre de medecins autorises a pratiquer au quebec!!!<br />
Le Quebec est la province Canadienne qui paie le plus mal ses medecins et ses infirmieres. De plus, ils obligent tous les Anglophones a passer un examen de Francais tres difficile (et ce meme si ils travaillent uniquement du cote anglophone de Montreal) sans quoi ils ne sont pas autorise a pratiquer! Pour ajouter l'insulte a la blessure, le gouvernement vient de creer cette nouvelle loi pour tous les jeunes medecins qui demarrent:<br />
Ils se voient assigner un endroit ou exercer sans avoir leur mot a dire. Resultat, tous ceux qui sont soit bilingues soit anglophone fuient au plus vite ce systeme de sante archaique qui en plus voudrait les obliger a aller travailler dans un petit village du bout du monde pour un salaire de misere!!!<br />
De plus, le nombre de postes nouvellement determine par le gouvernement provincial (du Quebec) est tres tres loin de repondre aux besoins du public.<br />
Vous ne pourriez pas faire une telle chose en France!!!!NON! parce que les francais se mettraient a crier au meurtre et a ameuter les medias et le monde entier. Oui mais les Quebecois ont cette particularite de ne pas etre ni tres informes, ni tres interesse du pourquoi du comment.Et si ils se plaignent en prive, la manifestation de leur mecontentement ca rarement plus loin.<br />
Quand vous pensez que le taux d'imposition au Quebec est le plus eleve de toute l'Amerique du Nord, mais qu'ils ont les plus mauvais services (education, etat des route, sante etc....) c'est a se demander ou tout cet argent va!<br />
Et bien personne ne semble se le demander!<br />
Pouvez vous croire ca???<br />
Alors mesdames et messieurs s'il vous plait reveillez vous!<br />
Ce que je vous ai raconte a propos du gouvernement provincial prenant des decisions on depit du bon sens parce que peut importe les consequences pour la population, ca leur fait faire des economies, et au prochain mandat de "dealer" avec les consequences dans quelque annees!<br />
Ils en rient meme dans les conseils (j'ai une connaissance digne de confiance qui en fait partie et qui en est MALADE!)<br />
Le gouvernement ne fait rien et ne fera rien tant et aussi longtemps que la population ne se mobilisera pas pour les FORCER a faire les bon choix!<br />
Ils se foutent eperdument du nombre de personnes qui meurent de C.Diff dans les hopitaux, tout comme ils se foutent eperdument que plus de 30 % de la population n'est pas de medecin de famille.<br />
Je pense que la seule solution est un soulevement massif de la population, mais surtout, d'une couverture mediatique tres importante pour que le Gouvernement Quebecois commence a sentir peser sur lui les regards des autres provinces et des autres pays!!!!!<br />
C'est a vous d'agir, parce que ni les medecins , ni les infirmieres ne font le poids dans la balance!<br />
Ca ne les chatouille meme pas!<br />
Ils se contrefichent meme de perdre tous leur professionnels de la sante au profit des autres provinces Canadiennes ou des USA.<br />
Ca fait moins de monde a payer!<br />
Je vous assure que tout ce que j'ai ecris ci-haut est la pure verite.<br />
Alors REAGISSEZ et faites vous entendre!
Re: Souche virulente de Clostridium difficile dans les hôpitaux canadiens
le 15-02-2005 à 23:37 #
J'ai débuté par des douleurs musculaires et de la diarrhée.




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Transfusion de selles artificielles pour combattre le Clostridium difficile
L'overbooking dans les hôpitaux
Attention aux téléphones portables dans les hôpitaux !
Mettre de bonnes bactéries dans les hôpitaux
Le cuivre pour combattre les infections dans les hôpitaux