Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Fertilité féminine et produits laitiers

Nutrition Fertilité féminine et produits laitiers
- , le 12/03/2007.

Lorsqu’un couple souhaite avoir un enfant, il peut arriver que ce désir soit contrarié par l’infertilité d’un des deux parents. Quand ce problème touche la femme, les causes sont variées et l’une d’elle sont les troubles de l’ovulation. Dans ce dernier cas, une étude américaine indique que les produits laitiers semblent intervenir, et ceci de façon bien différente suivant qu’il s’agisse de produits allégés ou non.

L’étude en question s’est déroulée sur un période de 8 ans auprès de 18 555 femmes, âgées de 24 à 42 ans et souhaitant devenir enceinte. Tous les deux ans, ces « cobayes » ont répondu à un questionnaire pour savoir si des essais sur plus d’un an pour devenir enceintes ont été sans succès; ainsi que sur leurs habitudes alimentaires sur cette période.

Après avoir pris en compte différents facteurs (âge, indice de masse corporel, nombre moyen de calories absorbées, activité physique, consommation d’alcool et cigarette, utilisation de la contraception), il est apparu que la consommation de produits laitiers allégés augmentait le risque d’infertilité dû à un problème d’ovulation jusqu’à 85% (un consommation de 2 produits laitiers à faible taux de matière grasse par jour ou plus, comparé aux femmes en consommant 1 ou moins par semaine).

Et ce risque diminue jusqu’à 27% lorsqu’il s’agit d’une consommation d’un produit laitier non allégé par jour; par rapport à une consommation d’un aliment de ce type, ou moins, par semaine.

Attention, le risque d’infertilité n’est pas directement associé à la consommation totale de produits laitiers. Seulement, si on prend la consommation suivant que le produit soit allégé ou non, on s’aperçoit que la consommation de ces produits allégés augmente le risque d’infertilité et inversement.

Les chercheurs ont bien une hypothèse à proposer : la présence d’une substance liposoluble qui améliorerait les fonctions ovariennes. Mais laquelle? Car les études précédentes indiquent que le lactose est associé à des problèmes d’infertilité; chose qui n’est pas ressortie de cette étude, ni même un lien éventuel avec d’autres substances comme le calcium, le phosphore ou la vitamine D.

Donc d’autres études seront nécessaires avant d’apporter une réponse satisfaisante.

Source: Sciencedaily



Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.
le 14-03-2007 à 00:02 #
Il n'y a pas aussi une histoire d'acidité du vagin là-dedans ?<br />
On dit que pour avoir une fille il faut manger des produits laitiers, ça serait dû au fait que les spermatozoïdes portant un chromosome Y sont plus sensibles à l'acidité, donc dans un milieu acide ils deviennent moins compétitifs que ceux portant un chromosome X. Et la consommation de produits laitiers provoque une acidification des muqueuses du vagin.<br />
<br />
lol




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Des produits laitiers pour la santé des gencives
Des os solides et du calcium sans produits laitiers c'est possible !
Les produits laitiers n'accroissent pas le risque d'attaque cardiaque
Fertilité des hommes de plus de 40 ans
La fertilité masculine « boostée » par les antioxydants