Un problème, une question ?

Lancer un fil!
1

Le divorce : début d’un cercle vicieux

Science Le divorce : début d’un cercle vicieux
- , le 1/10/2007.

Le divorce a-t-il une incidence sur les relations qui vont suivre ? Les personnes divorcées ont-elles plus de mal à réussir leur prochaine relation ou mariage ? Anne Rigt Poortman de l’Université d’Utrecht (Pays-Bas) apporte quelques réponses.

Après un divorce, les chances d’un nouveau mariage réussi diminuent. Et c’est d’autant plus vrai chez les femmes que chez les hommes. Il ne faut pas y voir un quelconque signe du destin, mais tout simplement une leçon de la vie. Suite à une expérience malheureuse, les sujets concernés sont plus prudents, ils prennent moins de risques dans leur relation et obtiennent, donc, moins de résultats.

Pour être plus précis, on observe que les plus récalcitrants à une nouvelle relation stable sont les gens qui ont déjà été mariés ou qui ont déjà des enfants. Le désir de l’autre est toujours présent mais, bien souvent, dans ce cas, on préfère une relation hors du mariage voire hors de la maison.

Les divorcés ont tendance à rencontrer plus facilement d’autres divorcés que des personnes n’ayant jamais vécu le mariage. Cette préférence s’estompe au fur et à mesure que l’âge avance.

divorce chat
Les chats, aussi, supportent mal les divorces ! crédit : arimoore

A la vue des résultats, la meilleure solution pour les divorcés de réussir une prochaine relation est de privilégier une simple cohabitation.

Les résultats ont été obtenu avec des données de pays nordiques, on attend une prochaine étude pour savoir si le comportement est le même dans les pays plus latins.

Source : Université d’Utrecht / via Eurekalert



Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.
le  1-10-2007 à 21:16 #
Ce qui est probablement le plus difficile à gérer en tant que séparés ou divorcés pour reconstruire un nouveau couple, ce sont les situations des enfants. Ceux-ci sont majoritairement confiés aux mères, les pères ont des rôles très secondaires de visiteurs et hébergeurs à temps limités. Pire encore lorsqu'il faut aller visiter les enfants dans des points-rencontres ! Ces déséquilibres des relations ne favorisent pas les meilleurs ententes dans les couples "reconstitués". Si même la médiation familiale peut aider à apaiser et équilibrer les situations parentales, il y a encore une grande majorité d'enfants qui ne voient pas leurs pères aussi souplement qu'il le faudrait. beaucoup de femms cherchent un "second père" pour leurs enfants, et ceci semble être relativement bien admis. Mais vous en connaissez beaucoup, des femmes qui veulent bien jouer le rôle de seconde mère ? Il serait peut-être bien que la société se remette à défendre la famille d'origine qui peut être beaucoup plus simple à vivre et gérer tant qu'on ne lui demande pas plus qu'elle ne peut donner. La recherche du bonheur parfait nous joue peut-être plus de tours que nous le pensons, et se retrouver avec des familles déchirées, des couples qui s'entrecroisent et se mélangent, c'est peut-être le début d'un cercle vicieux encore plus grand au regard du désarroi de beaucoup d'enfants n'ayant plus beaucoup de repères.
Re: Le divorce : début d’un cercle vicieux
le  4-10-2007 à 18:32 #
Personnellement, j'ai une amie qui a des parents divorcés.<br />
Elle me dit que c'est un enfer pour elle.<br />
Quand elle va chez son père, il en profite pour insulter et humilier sa mère, pareil pour sa mère.<br />
Elle en fait presque une dépression.<br />
Elle m'a récemment dit que sa mère est trop occupée a trouver des défauts a son père plutot que de rechercher l'amour.<br />
Personnellement, je trouve ca assez bizarre...<br />
( Je sais aucun rapport avec l'article mais c'est une chose a ajouter ;))




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Un début imminent ?
Apprendre en dormant : un début.
Google Glass n'est que le début
Le début de l’Univers aurait été liquide
La diète Atkins est plus efficace... au début