Attention: Le forum déménage! À partir du 1er février 2018, il ne sera plus possible de publier ici, seule la consultation des archives restera permise. Nous vous encourageons à vous inscrire dès maintenant sur le nouveau forum à l'adresse www.surlatoile2.com et à mettre à jour vos favoris.
1

La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...

Internet La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
- (g+) , le 5/02/2013.

Pour les fervents admirateurs de la machine HADOPI, sachez qu'elle a voté son budget prévisionnel pour 2013 et il s'étire à la réception d’une subvention de 8 427 600 euros venant du ministère de la Culture soit 2,5 millions de moins que l'an passé.

Pour l’emploi de ces fonds, la Hadopi ne compte pas pour autant en rester là puisqu’elle enregistre 10,3 millions d’euros de dépenses. Son secret ? Près de 1,9 million d’euros inscrits en pertes prévisionnelles afin de combler la différence avec la somme allouée et les charges. Pour faire simple, la Hadopi compte dépenser plus que ce qui lui est alloué. Éric Walter avait pourtant rappelé dans une interview que 9 millions d'euros seraient suffisants pour que la Haute autorité mène à bien ses missions. Forcément, ça coince.

La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte.



Dans le prévisionnel, c’est la partie salaires et charges de personnels qui représentent le premier poste de dépense : 5,4 millions d’euros prévus en 2013 contre 5,7 Millions d'euros programmés en 2012 et 4,3 Millions d'euros en 2011. Le poste « autres services extérieurs » est le deuxième plus important de la liste. À 1,8 million d'euros, il représente la rémunération des intermédiaires ou encore les publicités, les publications, et les relations publiques ainsi que les frais de déplacement, mais aussi les frais postaux et de télécommunications. Fait notable, ces « autres services extérieurs » sont aussi le poste qui souffre le plus. Entre 2012 et 2013, le prévisionnel fond de 2,2 millions d'euros à 1,16. Cette baisse notable laisse entendre que la Hadopi va rogner davantage sur la communication que sur le moteur, la riposte graduée. Rappelons en effet que la Hadopi programme une hausse de 40 % d’avertissements en 2013, le tout grâce à un système informatique désormais décloisonné.

Toujours est-il que sur 3 ans, la Hadopi aura aspiré 30 millions d'euros de subventions publiques, avec des frais de fonctionnement aux environs des 15 millions d'euros pour 3 condamnations judiciaires : une relaxe, une dispense de peine et une amende de 150 euros pour la mise à disposition d'un titre de Rihanna.


Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.
le  5-02-2013 à 12:10 #
Bonjour,

et ça franchement ça me choque
sur 3 ans, la Hadopi aura aspiré 30 millions d'euros de subventions publiques, avec des frais de fonctionnement aux environs des 15 millions d'euros pour 3 condamnations judiciaires : une relaxe, une dispense de peine et une amende de 150 euros pour la mise à disposition d'un titre de Rihanna.


et qu'on vienne ensuite aborder un projet tel que : Les allocations familiales bientôt réformées.
Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  5-02-2013 à 13:18 #
Hey Toy !

En quoi cela te choque ? 30 millions .. qu'est-ce que c'est ? Franchement ?
L'Etat français est riche, il est en pleine prospérité, il prospère tellement qu'il se permet de faire la guerre un peu partout !

Plus sérieusement, je pense que HADOPI fonctionne surtout comme un moyen de faire peur aux internautes pour les arrêter de télécharger, mais ce sont des dépenses totalement intuiles ! 10 millions par an, et ça prévoit d'avoir un budget négatif ! Une institution qui n'a quasiment aucune légitimité car protège les majors et non pas les artistes..

On veut réduire le déficit, ce n'est pas avec Hadopi que nous allons être aidé, car si Hadopi ne fonctionne pas comme c'était espéré et continue de fonctionner... Que dire d'autres institutions ?
Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  5-02-2013 à 15:53 #
Il a bien été dit qu'HADOPI est mis en place pour mettre fin au téléchargement illégal, et ceci en mettant en place la riposte graduée. Mais il n'a jamais été question d'un service rentable. Par contre, je suis d’accord pour dire que l'argent est mal utilisé, et qu'il y a d'autre priorité, mais ce n'est pas le sujet.

Comme le dit Toinou, le but est avant tout de faire peur, et ça a assez bien fonctionné jusqu'à présent, même si je pense que les chiffres sont biaisés. HADOPI a été très médiatisé, en montrant aux internautes les risques qu'ils encours en cas de récidive, et la tendance s'est rapidement inversés au lancement d'HADOPI.

Cependant, les gens ont pris conscience de la faiblesse d'HADOPI, et du faible risque de poursuite judiciaire... Et la tendance s'inverse de nouveau.
On est tous conscient qu'HADOPI est loin d'être efficace en regardant les poursuites à ce jour, et en comprenant par quel moyen les accusés sont pistés.
D'autant plus que, d'après les chiffres mis en avant par l'état, les téléchargement ont diminué (je le pense également), mais quand on regarde les ventes de films, de musiques, de jeux, etc, elles n'ont pas vraiment décollés.
Certains diront que c'est la crise...
Mais de mon point de vu, il n'y a simplement pas de manque à gagner pour les majors, soit ceux qui téléchargeaient achetaient également (ça a même été prouvé), soit ceux qui téléchargeaient n'auraient pas achetés, et n'achèteront jamais...

Je suis contre le principe du téléchargement illégal, mais si on regarde les chiffres, on se rend compte qu'il n'y a pas de manque à gagner en bloquant l'accès.

(Modifié par fredschmidt le 05-02-2013 à 15:55)

(Modifié par fredschmidt le 05-02-2013 à 15:56)
Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  5-02-2013 à 17:07 #
La philosophie même du système est surprenante, c'est un peu comme si les super-marchés se plaignaient des vols à l'étalage et que pour y répondre l'état installait son propre système de surveillance dans tous les magasins. L'état est évidemment responsable de l'application de la justice, mais de la surveillance ? Les magasins surveillent les clients tout en respectant les limitations légales, les majors devraient avoir les mêmes droits, ni plus ni moins, à eux d'en payer les coûts et de porter plainte, à l'état de les contrôler pour s'assurer qu'ils respectent la vie privée des gens.

Je serais curieux de savoir si d'autres pays dans le monde engagent des fonds publics aussi importants pour la lutte contre le piratage.
Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  5-02-2013 à 17:09 #
D'autant plus que, d'après les chiffres mis en avant par l'état, les téléchargement ont diminué


Des chiffres calculés seulement à partir de réseaux P2P, le téléchargement illégal n'a jamais baissé.

http://korben.info/le-p2p-baisse-mais-le-ddl-et-le-vpn-augmentent.html

(Modifié par MadHatter le 05-02-2013 à 17:16)
Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  5-02-2013 à 20:13 #

Le  5-02-2013 à 17:09, @MadHatter :
D'autant plus que, d'après les chiffres mis en avant par l'état, les téléchargement ont diminué


Des chiffres calculés seulement à partir de réseaux P2P, le téléchargement illégal n'a jamais baissé.

http://korben.info/le-p2p-baisse-mais-le-ddl-et-le-vpn-augmentent.html

(Modifié par MadHatter le 05-02-2013 à 17:16)


Je suis d'accord avec tes chiffres, j'ai dis dans le même post que les chiffres de l'état sont biaisés. Mais ces chiffres datent un peu, et je suis curieux de voir le même graph après l'arrêt de MU. Je pense que dans la dernière année, les chiffres ont diminués.

Mais j'ai également constaté que dans mon entourage, des personnes (pas très calé en informatique et pas trop au courant de ce qui se passe)ont arrêtés les "téléchargements illégaux" (P2P ou autre) a cause d'HADOPI et des amendement mis en avant par l'état, par peur de se faire prendre.
Et ces mêmes personnes recommencent aujourd'hui à télécharger car il n'y a pas vraiment eu de poursuite...

Concernant les autres pays, je ne connais pas le budget, mais les procédures sont différentes. Plutôt que de poursuivre les citoyens, les poursuites vont contre les sites partageant les liens ou directement contre les sites de téléchargement si c'est possible.

(Modifié par fredschmidt le 05-02-2013 à 20:32)
Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  5-02-2013 à 23:29 #
Bonjour,
C'est le titre de cet article La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte... qui m'interpelle et me fait rebondir sur l'exemple général des subventions"

On peut considérer que cet argent pour Hadopi est « gaspillé », soit 10 Millions par an.

Alors, que dire d'un état qui « gaspille » a tour de bras chaque année 34 milliards d'euros de subventions!

Par exemple (tous les chiffres sont de 2010):
L'État finance l'action sociale de ses fonctionnaires à hauteur de 931,2 millions d'euros,
- A Bercy, l'Association pour la gestion des restaurants des administrations financières (Agraf) a reçu une subvention de 10,3 millions d'euros,
- L'Association pour le logement du personnel des administrations financières (Alpaf) a reçu une subvention de 23 millions d'euros.

Autres exemples de subventions versées aux associations en 2010:
- 144 500 euros à l'Association sociale nationale des Tsiganes évangélistes,
- 4 967 439 euros à l'Association de coordination technique agricole,
- 2000 euros à l'Académie de billard de Palavas-les-Flots,
- 95 euros à l'Association de pétanque livradaise,
- 225 912 988 euros à l'Afpa.
Les associations culturelles sont les spécialistes de la traque aux subventions, et aucune ne fonctionne sans l'injection d'argent public.
Exemples de subventions aux associations culturelles
- subvention de 391 094 euros de la Région Île-de-France à l'Académie Fratellini.
- subvention de 7,86 millions d'euros au festival d'Avignon en 2010.
- subvention de 9,3 millions d'euros au festival d'Aix-en-Provence...

En l'état, la seule question est: Le "gaspillage" est-il bien gaspillé???.

Et in fine, pour revenir à Hadopi, les ayants-droits ont-ils vu une quelconque amélioration de leur sort???

Pour consulter les sources:
http://www.observatoiredessubventions.com/2012/opacite-des-subventions-aux-associations/


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/06/29/20002-20120629ARTFIG00476-ces-tres-cheres-associations.php
Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  6-02-2013 à 00:00 #
Il n'y a pas que l'Etat qui subventionne, les communes aussi : banquets, voyages, associations sportives et diverses ...
Quand on n'a pour seule référence que sa fiche de paye il est difficile d'imaginer tout ce qui peut "circuler" par ailleurs .




Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  6-02-2013 à 12:26 #
Le  6-02-2013 à 00:00, @Ali_Gator :
Quand on n'a pour seule référence que sa fiche de paye il est difficile d'imaginer tout ce qui peut "circuler" par ailleurs .

Salut Ali_Gator,
En revanche pas de doute en ce qui concerne la paye des membres de Hadopi (avec mandat de 6 ans pour la plupart)!!!
Car il fait bon travailler à la Hadopi, les salaires moyens dépassent les 4 800 € nets par mois! voir ICI
Sans oublier le secrétaire général qui touche 15 000€ par mois! voir ICI

Bah, il faut bien créer ce genre de "société" pour y caser les quelques copains en fin de mandat ou en remerciements, ...

Arfff, je vais aller prendre un apéro, ça me calmera
Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  6-02-2013 à 20:49 #
Franchement Gabian, le titre accrocheur n'est du qu'à l'administration même de ma pensée, ensuite quant à cet article, je tenais à démontrer la hauteur simpliste de ce système. Comme l'a fait remarquer @Ben :

La philosophie même du système est surprenante, c'est un peu comme si les super-marchés se plaignaient des vols à l'étalage et que pour y répondre l'état installait son propre système de surveillance dans tous les magasins. L'état est évidemment responsable de l'application de la justice, mais de la surveillance ?


C'est très rigolo because il y a toujours une manière de contourner le système, et il y aura toujours un plus malin que l'autre pour en faire profiter les internautes.

Le truc est bien connu, le P2P est bon pour les fichiers légaux, distros Linux etc, pour ce qui est du partage d'oeuvres "illégales", ça devient une toute autre affaire, la HADOPI qui s'est concentrée sur le partage de fichiers via eMule µtorrent et consorts seulement, il n'y a pas que ça pour partager et je pense que la HADOPI l'a tout simplement oublié.

Quant aux DRM c'est tout pourri et contournable (enfin toujours contourné pour le contrevenant)

Pas que j'incite au téléchargement illégal ou encore à l'anihilation pure et simple des systèmes monétaires ou encore autrement au boycott de l'industrie du cd/dvd, mais franchement je pense sincèrement, la HADOPI est une énorme blague.

Voilà, je pense avoir livré le fond de ma pensée.
Bizouilles.

@+
toy
Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  7-02-2013 à 00:20 #
la HADOPI qui s'est concentrée sur le partage de fichiers via eMule µtorrent et consorts seulement, il n'y a pas que ça pour partager et je pense que la HADOPI l'a tout simplement oublié.


Pour le moment en tout cas ^^

http://www.nikopik.com/2012/12/hadopi-en-train-de-mettre-en-place-la-surveillance-dinternet-en-france-sans-demander-la-moindre-autorisation.html
Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  7-02-2013 à 10:09 #
Salut Toy31,
Je pense que ta conclusion
la HADOPI est une énorme blague.
n'a pas besoin d'autres commentaires. Je partage totalement cette opinion.

En revanche l'article de
@MadHatter :
http://www.nikopik.com/2012/12/hadopi-en-train-de-mettre-en-place-la-surveillance-dinternet-en-france-sans-demander-la-moindre-autorisation.html
me fait penser à l'arbre qui cache la forêt ! On a pas fini d'imaginer et mettre sur pieds une usine a gaz pour essayer de surveiller internet. Le cout on s'en fou, la décision politique prime, il en va de la sécurité du territoire (!), et de plus, vu que actuellement il n'y a pas d'autres problèmes...(!)
Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  7-02-2013 à 22:07 #
Les allocations familiales bientôt réformées.

Merci TOY 31 pour l'excellent article cité qui met les points sur les i
Mais qui aura le courage de le faire ?
Re: La HADOPI, les subventions, et ce qu'il en résulte...
le  5-09-2013 à 21:19 #
Salut a tous,

Pour clore ce sujet,
le seul et unique abonné condamné a une coupure internet de 15 jours, ne le sera pas!

Je laisse a chacun le plaisir de retrouver le cout de ce dossier présenté par hadopi!




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


HADOPI n'a pas de limites.
Hadopi, c'est parti!
Hadopi, j'ai surement mal compris.
Loi Hadopi: un échec prévisible...
Loi Hadopi : les députés n'y connaissent rien...