Un problème, une question ?

Lancer un fil!
1

Tous proches cousins (ou presque)

Génétique Tous proches cousins (ou presque)
- , le 2/08/2013.

Ce titre concerne les Européens, sauf si vous êtes d'origine italienne. Cela fait deux décennies environ que les scientifiques se régalent avec l'étude de notre ADN pour en apprendre un peu plus sur notre passé. On sait grâce à ces progrès qu'on a eu un ancêtre commun avec les chimpanzés entre 4,6 et 6,2 millions d'années de cela, n'en déplaise aux moins poilus d'entre nous.

Grâce à l'ADN des mitochondries de nos cellules, on sait aussi qu'il y a eu une « ÈVE » : il existait d'autres hominidés femelles à l'époque de cette femelle nommée « Ève mitochondriale », mais leur descendance n'a pas donné de suite et c'est elle qui a donné tous les humains qui existent de nos jours.

Que peut-on dire sur une période plus récente (quelques milliers d'années) ? Et bien, on comprend que les quelques individus qui ont donné tous les humains actuels auraient vécu il y a environ 5 000 ans de cela seulement !

Il suffit de faire un peu de maths pour s'en rendre compte, du moins théoriquement. À chaque nouvelle génération, votre nombre d'ancêtres double. Ainsi, vous avez 4 grands-parents et 8 arrières grands parents. C'est le classique coup de la parabole des grains de blé sur l'échiquier : de fil en aiguille, en 30 générations, vous arrivez à un nombre qui approche le milliard ! Or, cela correspond à il y a moins de 1000 ans de cela, quand la population humaine dans le monde était inférieure à 350 millions d'âmes.

Vous commencez à saisir que cela fait beaucoup d'ancêtres en commun avec les autres qui vivent de nos jours... Il est très possible donc que si vous rencontrez, je ne sais pas moi, une Polonaise ou un Tchèque, il s'agisse d'un arrière cousin d'il y a 1000 ans. Si les Européens partagent si récemment autant d'ancêtres avec des étrangers complets, comment se fait-il que des groupes ethniques se forment dans une région assez petite (par rapport au reste du monde) ?

Deux généticiens américains de l'université Davis en Californie ont voulu répondre à cette question en utilisant des données génétiques : en mesurant le lien génétique entre différents groupes ethniques. On a bien vérifié que deux personnes prises au hasard à deux extrémités de l'Europe ont des centaines d'ancêtres en commun dans les 3000 dernières années. On a aussi remarqué que les principales migrations et invasions des 1500 dernières années ont réalisé un gros brassage génétique.

Il existe déjà un projet nommé National Genographic Project qui tente de retracer les séparations de lignées entre 60 000 et 20 000 ans avant notre ère. C'est ainsi que l'on pense avoir compris que les humains et les Néandertaliens ont eu une descendance commune il y a 47 000 à 65 000 ans de cela. On a révélé de la sorte des éléments significatifs de migrations récentes, comme les Irlandais vers l'Angleterre ou les Polonais vers l'Allemagne.

Un nouveau visage génétique est apparu en Europe lors de l'invasion des Huns au quatrième siècle et les Slaves quelques siècles plus tard. Les Européens de l'Est sont de nos jours plus apparentés entre eux que n'importe quel autre coin de l'Europe.


« Autoroutes migratoires »

Attention ! Parfois les langues ne reflètent pas les changements génétiques par brassage de populations. Ainsi, de l'autre côté du spectre, les Italiens sont de leur côté moins apparentés aux autres Européens que tous les autres coins de l'Europe. En effet, contrairement à l'Europe de l'Est, la péninsule italienne a été envahie par des étrangers au premier millénaire. Seulement, le brassage a été peu effectif. Ici, l'impact politique des invasions a été plus important que sur le plan génétique.

On commence avec l'outil génétique à mieux comprendre ce qui s'est passé dans notre histoire. Attendez-vous à des révélations bluffantes sur vos origines !


Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.
Anon258976
Profil Censuré
le  3-08-2013 à 23:16 #
L'eve mitochondriale... J'en avais déjà entendu parler, mais si je comprend bien, cela suggère que mon arrière arrière arrière [...] arrière grand père et que mon arrière arrière arrière [...] arrière grand mère étaient frère et soeur, que donc, toute l'humanité doit être le fruit d'un inceste... Heu, et après on vient nous faire ♥♥♥♥ aux infos avec la naissance de nourrissons consanguins !

Pour ce qui est de l'altercation des moins poilus d'entre-nous, c'est un coup bas Newton hihihi.
Enfin, les moins poilus sont les plus évolués d'entre nous après tout (ben oui, qu'on ai porté des fourrures à cause de la perte de nos poils ou bien qu'on ai perdu nos poils à cause du port des fourrures, il semble que plus l'Homme est évolué à l'échelle de l'humanité, moins il a de poils, et c'est au poil pour moi ! Hihihi.
Re: Tous proches cousins (ou presque)
le  5-08-2013 à 08:53 #
Grâce à l'ADN des mitochondries de nos cellules, on sait aussi qu'il y a eu une « ÈVE » : il existait d'autres hominidés femelles à l'époque de cette femelle nommée « Ève mitochondriale », mais leur descendance n'a pas donné de suite et c'est elle qui a donné tous les humains qui existent de nos jours.


Je crois qu'il y a une erreur: s'il existe une "Ève mitochondriale", cela ne signifie pas que les autres femelles soient restées sans descendance, mais simplement que dans chacune de leurs lignées de descendants, il y a eu au moins un mâle(les mitochondries se transmettant de mère en fille).
Re: Tous proches cousins (ou presque)
le  5-08-2013 à 15:36 #
Très bon point je crois. Je ne vois pas la faille de ce raisonnement.

Il faudrait donc corriger en "pas de descendant femelle direct pour ces autres femelles".
Anon258976
Profil Censuré
Re: Tous proches cousins (ou presque)
le  6-08-2013 à 15:00 #
En effet, et cela à également l'avantage de résoudre un probleme important : les chances infiniment minces pour que d'une seule gestation naisse toute une espece.

Je ne sais plus où j'avais vu un mathematitien faire cela, mais en criticant l'allégorie de l'arche de noé, il établissait que les probabilités pour que toute une espece survive du fruit d'une seule femelle étaient de... Je ne sais plus exactement, mais je crois qu'on a plus de chances de gagner le gros lôt au loto...




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


25 000 nouveaux astéroïdes, presque tous proches de nous
Il y a des homosexuels chez presque tous les animaux
Toutes les personnes aux yeux bleus sont “cousins”
Des baleines plus proches de nous qu'on ne le croit
Les chimpanzés plus proches des hommes que des autres singes