BD Femmes de Science: Nous avons lancé une campagne de financement pour un projet de BD humoristique sur les Femmes de Science. L'idée est d'inspirer les jeunes, filles et garçons, à s'intéresser aux carrières scientifiques. Aidez-nous à faire de ce projet une réalité!
1

Les allocations chômages rendent-elles paresseux ?

Economie Les allocations chômages rendent-elles paresseux ?
- , le 21/11/2013.

C'est un argument classique : « les allocations chômage, c'est bien gentil, mais est-ce que cela n'incite pas à la paresse » et ce d'autant plus que les allocations sont élevées ? Une grande étude européenne a cherché à répondre à ce débat. La conclusion est négative Les niveaux des allocations n'ont aucun rapport avec les niveaux de bien-être pour ceux qui n'ont pas de travail.

Les allocations chômages rendent-elles paresseux ?



L'étude a regardé la situation dans 28 pays différents. Le Luxembourg et la Suède ont ainsi par exemple de forts niveaux d'allocations, mais parmi les plus grandes insatisfactions lors d'une absence de travail. C'est l'inverse en Roumanie et en Pologne qui ont peu d'allocations. De manière générale, ce sont ainsi les pays qui donnent le plus qui ont le plus d'insatisfaction (bonheur faible) et vice versa.

Vous l'avez compris : le chômage n'est pas seulement une perte d'argent, mais une perte de statut (social). Ce sont donc des facteurs culturels et démographiques ont un grand impact sur la satisfaction de vie des personnes privées d'emploi. Ce sont dans les pays les plus « vieux » (proportions entre personnes à la retraite et actifs) qu'être au chômage a le plus d'impact sur la satisfaction de vie.

Pour information, le pire à ce niveau est (de loin) d'être chômeur en Allemagne (comparé aux autres pays en Europe).


Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.
Anon258976
Profil Censuré
le 22-11-2013 à 19:54 #
La conclusion est négative Les niveaux des allocations n'ont aucun rapport avec les niveaux de bien-être pour ceux qui n'ont pas de travail.


Je note par ailleurs que si certains travailleurs [ou riche investisseurs (qui eux, sont mal placés pour l'ouvrir)] nous rabachent sans cesse :
"les allocations chômage, c'est bien gentil, mais est-ce que cela n'incite pas à la paresse"
D'un autre côté, c'est pas ça qui donne du travail, et les indemnités chômage ne sont pas éternelle, elles ne dépassent d'ailleurs même pas ce que le chômeur à payé comme cotisations chômage durant sa vie salariale.
Seules les personnes vivant sur les aides dites de solidarité vivent grâce à une somme d'argent qu'ils n'ont pas payé eux-même et on ne peut pas en vouloir à un pays d'avoir une philosophie économique plus ou moins socialiste : l’expérience montre que le capitalisme, c'est la religion de l'abandon des autres.
J'estime qu'une personne recherchant du travail activement et se faisant refouler pour des raisons diverses variées tout en galérant financièrement mérite un peu plus de respect de la part de ses concitoyens : surtout quand on sait que ce ne sont pas les autres qui payent le chômage de chacun, c'est chacun qui touche les cotisations qu'il a déjà payé.

Ce qui m’énerve le plus, c'est quand des patrons qui sont bien placés pour le savoir sortent des insanités du genre "c'est nous qui payons pour eux" !

(Modifié par Lubrifixor le 22-11-2013 à 20:02)
Re: Les allocations chômages rendent-elles paresseux ?
le 22-11-2013 à 20:48 #
Lubrifixor, président ! Lubrifixor, président ! Lubrifixor, président ! Lubrifixor, président ! Lubrifixor, président !



Re: Les allocations chômages rendent-elles paresseux ?
le 22-11-2013 à 21:02 #
Bonsoir,
Ce qui est marrant c'est que les premiers à refuser l’impôt sont aussi ceux qui ne supportent pas que certaines subventions leur soient retirées; je fais ici allusion à la manif des céréaliers!
JR




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Comment les plantes parlent-elles entre elles
Pourquoi les paresseux font-ils caca au sol ?
Combien d’heures par jour les paresseux sommeillent-ils?
Les jeux videos améliorent l'état de l'oeil paresseux
Mexique: découverte d'un paresseux géant datant du Pléistocène