Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Bien babiller à son enfant pour un meilleur développement

Psychologie Bien babiller à son enfant pour un meilleur développement
- , le 8/01/2014.

Parler à son enfant dès son plus jeune âge l'aide à bien développer son sens de la communication et sa propre expression orale. Faut-il beaucoup lui parler ? Employer de nombreux mots ? Appuyer les syllabes ? Des chercheurs ont mené une enquête auprès de 26 familles et en ressortent des techniques pour optimiser le développement de l'enfant.

26 jeunes enfants de 1 an ont porté un enregistreur audio pendant 8 heures sur 4 jours. Grâce à cet enregistreur, les chercheurs ont pu capter l'environnement sonore de l'enfant et décortiquer la façon dont ses parents s'adressaient à lui. L'analyse a été faite grâce à un logiciel qui a ressorti plus de 4000 morceaux de 30 secondes. Pour chacun de ces morceaux, il fallait trouver qui parlait, combien de personnes étaient impliquées, et si le bébé participait au babillage.


Image : wikimedia, Chrisbwah

Un an plus tard, les parents ont dû remplir un questionnaire qui les interrogeait sur le nombre de mots que connaissait leur enfant. Lors de la prime enfance, plus les parents exagéraient les voyelles plus les enfants babillaient. Les discours des bambins étaient plus efficaces lorsqu'il n'y avait qu'un seul adulte que lorsque d'autres personnes étaient impliquées.

Au final, après 2 ans, les enfants qui avaient entendu le plus de paroles de bébé connaissaient plus de mots. 433 mots en moyenne étaient connus par ces derniers, contre 169 pour le groupe des autres bébés.

Cette étude apporte un nouvel élément. Il est connu qu'il faut parler à son enfant, mais ce qui importe ce n'est pas la quantité de paroles, mais la qualité et la façon avec laquelle on s'adresse à lui. Le parler bébé aide l'enfant dans la construction de son propre langage et c'est encore plus vrai si les conversations se font entre un seul adulte et un seul enfant.

Ainsi, même si cela peut paraître ridicule, pour un bon développement de l'enfant, appuyez vos voyelles, parlez lentement, parlez bébé !


Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.
le 14-01-2014 à 23:40 #
Les anciens l'avaient bien compris, combien de grands parents se sont fait bêtement "grondé" parce qu'ils parlaient "bébé", pourtant bien que ne connaissant rien à la notion d'élaboration et de réglage des filtres ils avaient bien observés que cela fonctionnait.

Moralité : Avant de prendre les anciens pour des débiles y réfléchir à deux fois.




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Enfant négligé, enfant violent
Avoir un meilleur ami est bon pour le moral
Les USA, le meilleur pays au monde ? Plus pour les jeunes!
Le meilleur moment pour offrir un cadeau à sa compagne
Prenez de la hauteur pour faire sortir le meilleur de vous-même