Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Le réveil de Rosetta est pour lundi !

Astronomie Le réveil de Rosetta est pour lundi !
- , le 19/01/2014.

Rosetta, c'est le joli nom d'une sonde spatiale au destin extraordinaire : voyager pendant dix ans dans le système solaire en bouclant quatre fois autour de la Terre et de Mars, se mettre en orbite autour d'une comète et l'accompagner vers le Soleil, puis lâcher sur ladite comète un atterrisseur pour l'étude physique du noyau. Or, Rosetta mise en sommeil depuis des années va être réveillée demain lundi 20 janvier 2014, une sortie d'hibernation qui fait figure d'évènement.

Si l'on veut bien comprendre la mission de Rosetta, il faut en détailler un peu les étapes. Lancée en mars 1994, la sonde a d'abord dû accélérer pour se mettre à la vitesse de la comète qu'elle vise. Les sondes précédentes (Giotto vers Halley par exemple), avaient pour mission de s'écraser sur le noyau après leurs observations, mais Rosetta doit se mettre doucement en orbite autour de celui-ci, et donc acquérir une vitesse bien supérieure aux autres sondes. Elle fera un peu comme quelqu'un qui court pour prendre un bus en marche (à l'époque où c'était possible !)


C'est pourquoi sa trajectoire, magnifique mise en action des lois abstraites de la gravitation, l'a fait passer à quatre reprises près de la Terre et Mars, pour bénéficier du fameux effet de fronde, accélération gravitationnelle comparable à celle d'un canoë dans un tourbillon. Ainsi firent d'ailleurs les sondes Voyager et Pioneer avec les planètes géantes. Une ultime accélération sera donnée lors de l'approche finale par le carburant propre de la sonde, carburant constituant quand même près de la moitié de sa masse.

Pendant cette première partie de périple, Rosetta a traversé plusieurs fois la ceinture d'astéroïdes, elle s'est approchée de deux d'entre eux et en a réalisé des prises de vues. Lors de la prochaine étape, elle visera courant 2014 la comète choisie : Tchourioumov-Guérassimenko (orthographe française), encore située loin du Soleil et n'ayant pas encore commencé à dégazer. Cette situation dans un milieu encore transparent lui permettra d'étudier à loisir le noyau qui ne sera pas environné de toute la glace sublimée qui formera plus tard la chevelure. Puis elle lâchera l'atterrisseur Philae et pendant toute l'année qui s'ensuivra, se rapprochera du Soleil de conserve avec Tchourioumov-Guérassimenko désormais chargée de Philae. Le couple sonde-comète foncera vers le Soleil, le noyau dégazant sous l'oeil attentif de Rosetta qui ne perdra pas une miette du phénomène, et ce couple accomplira près de notre étoile son virage au périhélie courant 2015.

L'enjeu de cette mission est notamment l'étude du matériau constituant les comètes en rapport avec la matière interplanétaire, pour aider à ce que les Hommes répondent à la question de l'origine des comètes, encore controversée.

Après ses traversées de la ceinture d'astéroïdes et les observations qu'elle y a réalisées, Rosetta a été mise en sommeil pendant deux ans et demi, par souci d'économie ; son réveil de lundi se fera après un périple de 673 millions de km et elle sera alors située au-delà de l'orbite de Jupiter. Le réveil aura lieu à 11 h (heure de France et d'Europe Centrale), 5 heures du matin au Québec. Le rendez-vous solennel avec Tchourioumov-Guérassimenko se produira en août prochain. Dans l'avenir, les deux objets resteront indissolublement liés, orbitant l'un autour de l'autre pour l'éternité.


Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Dernier passage près de la Terre demain pour la sonde Rosetta
Rosetta a percé un peu plus le mystère de la comète Tchouri
Rosetta: une ultime photo en guise de cadeau d'adieu
Réveil matin
Un réveil en douceur