Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Ne surtout pas avoir la médaille d'argent

Psychologie Ne surtout pas avoir la médaille d'argent
- , le 9/02/2014.

Nous ne sommes pas des robots. La logique voudrait que vous soyez plus content d'avoir une médaille d'or que d'argent, d'argent que de cuivre et de cuivre plutôt que rien. C'est ce que pense un ordinateur.

Notre psychologie est différente. Si vous sortez du bureau du patron, content d'avoir obtenu 5 % d'augmentation et que vous apprenez que votre collègue a eu 10 % en n’étant pas vraiment plus méritant, votre 5 % vous apparaîtra comme pitoyable et votre journée sera ruinée (un ordinateur sera relativement satisfait, lui, car 5 % est toujours bon à prendre).



En réalité donc, les médaillés d'argent ne sont souvent pas très heureux de leur sort. Ils ont souvent « presque » eu la médaille d'or dans leur tête et leur obsession sera de devenir numéro 1.

Être numéro 2 ne leur semble souvent pas loin de n'avoir rien du tout ! Le médaillé de cuivre, lui, se dit le plus souvent qu'il a failli ne rien avoir (d'être quatrième, voire moins). Il est donc le plus souvent très heureux de son sort.

On a demandé à des étudiants de regarder attentivement des vidéos des remises de médailles en 1992 et en particulier la tête que faisaient les gagnants. Ces volontaires ont ensuite estimé le niveau de bonheur des médaillés en fonction de leur ressenti à partir des expressions visages : 1 /10 étant la « misère » et 10/10 étant l'extase totale. Le score des médaillés d'argent a atteint 4,8 /10, celui des bronzes 7,1/10 lors d'une première évaluation sur cette « échelle du bonheur » et 5,7 /10 pour les bronzes et 4,3/10 pour l'argent lors d'un moment ultérieur.

D'autres chercheurs ont refait ce genre d'étude en 2004 lors des jeux d'Athènes, pour l'épreuve de judo. 13 des 14 gagnants de la médaille d'or souriaient juste après avoir gagné le match et 18 des 26 médaillés de bronze de même. Aucun gagnant de la médaille d'argent n'a souri par contre... C'est plutôt le contraire : un sentiment négatif (d'échec).

Sur le podium, les médaillés d'argent sourient plus, mais un regard attentif note bien qu'il s'agit d'une sorte de sourire de complaisance, pour l'ambiance. Le coeur n'y est pas du tout, contrairement aux sourires des gagnants de la médaille d'or ou de bronze.

Vous l'avez compris : pour un humain, la pire chose semble d'être second.


Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.
le  9-02-2014 à 21:10 #
j'ai eu une seule médaille dans ma vie (quelques années ont passé et Je n'en aurai pas d'autres, c'est pas que je m'estime foutu mais les compétitions c'est pas mon truc et cette fois, j'etais inscrit d'office, fallait y passer..)
J'ai eu le bronze, mais j'ai raté de quelques centièmes l'argent.
J'ai eu beaucoup de chance de déraper une fraction de seconde et ainsi éviter la seconde place.

si je comprends bien ce que dit cet article
les troisièmes sont des "nuls" qui doivent s'estimer heureux d'avoir eu beaucoup de chance
les seconds, sont des champions malchanceux et mécontents de côtoyer sur le podium le "nul" en troisième place

pourtant je ne suis pas tout a fait d'accord.
exemple: Moi, qui ai eu le bronze, qui suis donc un "nul" qui a eu de la chance
imaginez que je ne perde pas ces centièmes de seconde, j'aurais eu l'argent ce jour là.
et j'aurais été encore plus heureux d'être un "nul" qui a eu la deuxième place au lieu de la troisième..
Donc tout est question d'estime de soi...d'illusion, et du rapport Travail fourni /récompense
Re: Ne surtout pas avoir la médaille d'argent
le 10-02-2014 à 01:17 #

le  9-02-2014 à 21:10, @karthesius :
j'ai eu une seule médaille dans ma vie (quelques années ont passé et Je n'en aurai pas d'autres, c'est pas que je m'estime foutu mais les compétitions c'est pas mon truc et cette fois, j'etais inscrit d'office, fallait y passer..)
J'ai eu le bronze, mais j'ai raté de quelques centièmes l'argent.
J'ai eu beaucoup de chance de déraper une fraction de seconde et ainsi éviter la seconde place.

si je comprends bien ce que dit cet article
les troisièmes sont des "nuls" qui doivent s'estimer heureux d'avoir eu beaucoup de chance
les seconds, sont des champions malchanceux et mécontents de côtoyer sur le podium le "nul" en troisième place

pourtant je ne suis pas tout a fait d'accord.
exemple: Moi, qui ai eu le bronze, qui suis donc un "nul" qui a eu de la chance
imaginez que je ne perde pas ces centièmes de seconde, j'aurais eu l'argent ce jour là.
et j'aurais été encore plus heureux d'être un "nul" qui a eu la deuxième place au lieu de la troisième..
Donc tout est question d'estime de soi...d'illusion, et du rapport Travail fourni /récompense


T'as pas l'air bien en forme Karthesius aujourd'hui. Enfin, je dis ca, j'en sais trois fois rien, mais je vais m'expliquer quand meme :
Il me semble que tu n'es pas tres positif dans ton interpretation de l'article.
A savoir, l'article n'attribut aucun statuts aux positions des personnes sur le podium, il se trouve que si l'on cherche a expliquer de facon rationnelle l'humeur affichee par ceux-ci.

Si je devais interpreter ton propos, quand tu dis que le troisieme est "nul", consideres-tu alors que seuls les premiers sont bons, et tous les autres sont alors nuls ?
Ca irait un peu dans le sens de l'article, comme quoi l'esprit humain veut etre premier ou rien dans un sens.
Je sais que mon raisonnement ne tient pas vraiment la route, vu que j'interprete ton propos, et ce n'est pas vraiment ce que tu as dit
Re: Ne surtout pas avoir la médaille d'argent
le 10-02-2014 à 08:41 #
il suffit d'agrémenter mon propos d'un brin d'ironie
(un peu tirée par les cheveux et d'un style tres personnel j'en conviens)
pour ne pas s'alarmer sur mon état de forme.

Enfin c'etait surtout pour dire qu'à moins d'avoir un orgueil conséquent, on peut tout a fait s'estimer heureux d'avoir n'importe quelle place sur un podium... et qu'on devrait se contenter d'avoir eu la chance de pouvoir participer.

Re: Ne surtout pas avoir la médaille d'argent
le 10-02-2014 à 22:35 #
Je n'ai jamais eu de médaille d'argent ( ni même de bronze ou de chocolat)...dans aucune compétition !...
tout au plus quelques "flots"... mais rien là que de très banal surtout que le flot, ce n'était même pas moi qui le gagnais (et comme de juste, ce n'étais pas moi qui l'arborais pour le sentir flotter au vent !!)... je ne saurait donc dire s'il est mauvais d'être second ou troisième....

Mais en réfléchissant , il semblerait que la plus mauvaise place soit celle de 4ème !... là pas d'or , pas d'argent et pas non plus de bronze... pour "un petit rien"... quelque centième de seconde qui vous prive du perchoir sur le podium !...
Ah ! Misère !!!

(Modifié par shu-mei le 10-02-2014 à 22:39)




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Quand la personnalité de l'enfant dépend surtout du père
Etre amateur de piments forts tient surtout à la personnalité
Argent et impression de "puissance"
L'argent, plus fort que le bonheur
On se débarrasse de l'argent sale