Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Un mystérieux code viking finalement décrypté

Histoire Un mystérieux code viking finalement décrypté
- , le 15/02/2014.

Depuis des années, des chercheurs tentaient de découvrir le sens de messages laissés en code Jötunvillur, par d’anciens vikings. Le Jötunvillur, cette convention en écriture scandinave dont l’ancienneté remonte au XIIe et XIIIe siècle que personne ne parvenait à déchiffrer, fut récemment décodé par un runologue de Norvège de l’Université d’Oslo.

Grâce à une simple pièce de bois datée du XIIIe siècle sur laquelle figuraient deux noms, Lavrans et Sigurd, gravés tout à la fois en runes classiques et dans le code répondant au nom de Jötunvillur, le spécialiste compara les deux écritures et parvint à déchiffrer le message suivant: « embrasse-moi ».


De l’avis du chercheur, les vikings échangeaient couramment de courts messages inscrits sur du bois ou de l’os, tel que des mots d‘amour ou en tant qu’accusé réception. Les codes runiques ne recèlent pas vraisemblablement de missives secrètes. Ces codes semblent essentiellement avoir servi à l’enseignement de l’alphabet runique et aux échanges. Le Jötunvillur se veut pour sa part un code prioritairement récréatif.

Parmi plusieurs pièces de bois gravées de runes remontant au Xe et au XIe siècle qui furent repérées en Scandinavie, très peu affichent des codes. Les échantillons de bois sur lesquels les vikings firent usage du Jötunvillur s’avèrent encore plus rares. Un spécialiste suédois estime que l’interprétation de l’écriture codée des anciens Scandinaves contribuerait à une meilleure compréhension des us et coutumes de ces peuples anciens.


Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.
le 19-02-2014 à 17:32 #
Intéressant !
Ce code Jötunvillur serait donc une simplification ou une écriture "plus rapide" ?

Le phénomène de simplification apparaît dans de nombreuses cultures :
- en Egypte ancienne les hiéroglyphes étaient utilisées pour graver des textes sacrés ou tout au moins solennels sur des monuments alors que les scribes, pour les besoins de l'administration écrivaient en "démotique", écriture nettement plus fluide et plus rapide...
- au Japon des Xème / XIIème siècle l'écriture Kenji dérivée de l'écriture chinoise) qui utilisait des milliers de caractères (et nécessitait donc des études longues et fastidieuses) vit émerger en parallèle "l'écriture des femmes" (qu'on appelait "onnade") destinées aux dames de la cour : elle ne comportait que 48 caractères syllabiques...
c'est grâce à elle que fleurit , écrite par les femmes exclusivement, toute une littérature délicate et élégante
dont la plus célèbre "Le dit du Genji" est un classique de la littérature mondiale, lu actuellement encore et (même en France !)... C'est l'histoire d'un prince impérial infiniment séduisant et amoureux des femmes... (mais ce n'est pas un roman érotique pour autant !! c'est le premier roman psychologique du monde !)
Il a abondamment inspiré la peinture traditionnelle japonaise et même, actuellement, certains de ses chapitres ont été exploités dans des mangas ou des pièces de théâtre et des films...
A ceux que ne rebutent pas la longueur des textes et le nombre des personnages, j'en recommande la lecture !



Pour en revenir aux "simplifications d'écriture (dans un but de vitesse d'écriture) il y a peu encore existait la sténographie, la sténotypie et autres "speed-writting"

(Modifié par shu-mei le 19-02-2014 à 17:40)




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Le Code du Copiale décrypté
L'imagerie médicale décrypte votre intelligence
Découverte d'un bouclier Viking au Danemark
Découverte des restes d'un viking et de son bateau
Découverte d'un cristal de pierre de soleil sur une épave viking