Un problème, une question ?

Lancer un fil!
1

Quand un ordinateur enseigne à un autre

Informatique Quand un ordinateur enseigne à un autre
- , le 5/04/2014.

Les chercheurs ont cherché un support original pour cette expérience marquante concernant l'IA (Intelligence Artificielle) : PAC-MAN ! C'est probablement le jeu le plus connu au monde. L'autre jeu support est très connu aussi : « Starcraft ». Un programme « élève » a suivi ce que le programme professeur lui enseignait … et il a fini par dépasser son maître.



L'expérience a l'air rigolote comme ça, mais elle a de quoi impressionner. En effet, un robot pourrait enseigner à terme à un autre robot comme faire. Par exemple, un « roomba » (robot aspirateur) pourrait enseigner à une nouvelle recrue comment bien s'adapter à la configuration de la maison, sans que l'humain n'intervienne !

Tout professeur sait que l'astuce est de trouver le bon équilibre entre « trop » et « pas assez » de conseils. Il en a été de même ici. Les robots pourront apprendre des tas de tours sympas de leurs congénères...


« Pour info, tout le monde peut avoir ça dans son salon (le puissant laser violet coûte un peu cher : 500 $) »


Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.
le  6-04-2014 à 10:15 #
Par exemple, un « roomba » (robot aspirateur) pourrait enseigner à une nouvelle recrue comment bien s'adapter à la configuration de la maison, sans que l'humain n'intervienne !

Je prends !!

Le reste ? ... Boof !
Re: Quand un ordinateur enseigne à un autre
le  7-04-2014 à 07:11 #
tu as raison , "Bof"
un ordinateur qui enseigne à un autre, ça s'appelle une "mise à jour"
le fait qu'un jour elle ne soit pas déclenchée par un humain mais entre ordinateurs eux-mêmes
n'est pas une révolution technologique mais juste une décision d'origine humaine de les doter de cette capacité.

D'ailleurs ça se fait déja puisque la plupart des ordinateurs personnels se mettent à jour sans notre consentement.
Ils sont programmés comme ça à l'origine de l'installation des logiciels d'exploitation.
Si on leur coupe le "sifflet", ça vexe leur expéditeur mais ils ne le font plus.. et parfois on fait bien de le faire puisque ça s'appelle par exemple des Cookies ou des Spam.

donc pour moi rien de nouveau sur le principe.
Par contre sur le contenu de ces mises à jour, cela dépendra des possibilité des Intelligences artificielles comme on a usage de les nommer

(Modifié par karthesius le 07-04-2014 à 07:11)
Re: Quand un ordinateur enseigne à un autre
le  7-04-2014 à 13:40 #
un ordinateur qui enseigne à un autre, ça s'appelle une "mise à jour"
le fait qu'un jour elle ne soit pas déclenchée par un humain mais entre ordinateurs eux-mêmes
n'est pas une révolution technologique mais juste une décision d'origine humaine de les doter de cette capacité.


En fait cela dépend du type d'intelligence artificielle implémentée. Parce que l'on parle d'IA et non pas de programmes sur une architecture Von Neumann.

Il peut être intéressant d'alléger les arbres décisionnels en utilisant les bases de connaissances établies par un pionnier, ainsi, lorsque nous apprenons quelque chose, nous n'apprenons pas toutes les hypothèses fausses, les déconvenues, les demis succès qui ont permis d'établir la nouvelle connaissance, mais nous établissons nos connaissances sur une référence établie, exemple Archimède à découvert que... Archimède devient la validation de la connaissance et non pas la base de connaissance d'Archimède.

Dans un système intelligent, des structures secondaires que l'on pourrait qualifier d'opérationnelle doivent être construite, elles doivent être de fait indépendante des structures ayant validé la découverte, elles peuvent/doivent avoir une architecture totalement différente.

Ainsi lorsque je rencontre une nouvelle personne j'utilise un heuristique que j'ai découvert/validé "cette personne à 2% de chances d'être extraordinairement positive, 18% d'être bonne, 60% d'être neutre, 18% d'être pourris, 2% d'être dangereuse" cette heuristique est manipulé comme une vérité (ce qu'elle n'est bien sur pas), lors de son utilisation dans la phase de "qualification" d'un interlocuteur, les mécanismes, liés à l'émergence de la formalisation de cet heuristique, ne sont pas pris en compte et même, inaccessible directement

Ainsi on peut dire que mon cerveau "chercheur" a enseigné à mon cerveau "vulgus pecum" un heuristique, que ce soit le même cerveau utilisant des ressources et des bases de connaissances tout ou partie séparée est équivalent à la transmission du savoir entre deux systèmes différents.

Évidemment, je peux faire, avec des ordinateurs, une copie à l'identique (ce que l'on ne peut pas faire avec un système biologique tant celui ci est lié à ses différences structurelle et perceptives) mais cela n'entrainera pas une amélioration des performances, pire:
Le transfert de l'historique des expériences ayant amené à la "découverte" vas fabriquer des "agents censeurs" qui préviendrons certains test d'être réalisés (y compris si ceux ci ont été mal interprété) , dans ce cas, le processus d'amélioration deviendra difficile et inefficace.
Anon258976
Profil Censuré
Re: Quand un ordinateur enseigne à un autre
le  9-04-2014 à 16:23 #
Leurs congénères ? Étant dnné que les machines ne sont pas programmées et construites par des gènes, je me demande si le terme est bien choisi...
Re: Quand un ordinateur enseigne à un autre
le  9-04-2014 à 21:18 #

le  9-04-2014 à 16:23, @Lubrifixor :
Leurs congénères ? Étant dnné que les machines ne sont pas programmées et construites par des gènes, je me demande si le terme est bien choisi...


si on se dit qu'un génome est une configuration apte à se comporter d'une certaine façon selon des stimulations et situations communes (prédispositions programmées en "hard"), alors un ordinateur, par son agencement de composants et les qualités intrinsèques de ses éléments, réagira aussi de façon optimale pour certaines situations, qui rend tous ses petits copains comme des "clones" donc dés congénères au sens le plus strict du terme.

On peut dire aussi que le système d'exploitation choisi conditionne aussi (en soft) une partie du génome d'un ordinateur. On le voit d'ailleurs assez bien quand on constate la facilité ou la difficulté qu'ont certains systèmes à traiter des applications pourtant similaires, selon l'OS.
La sélection naturelle (informatique) a permis de favoriser un "certain" OS plus adapté dans le monde des Smartphones..
Anon258976
Profil Censuré
Re: Quand un ordinateur enseigne à un autre
le  9-04-2014 à 22:46 #
qui rend tous ses petits copains comme des "clones" donc dés congénères au sens le plus strict du terme.


J'aurais plutôt dit au sens le plus large du terme, non ?
(Étymologiquement parlant, utiliser ce terme dans notre contexte revient à ouvrir celui-ci à une définition plus large que sa définition première (et donc, que son sens strict))

(Modifié par Lubrifixor le 09-04-2014 à 22:49)
Re: Quand un ordinateur enseigne à un autre
le 31-07-2014 à 11:29 #
Évidemment, je peux faire, avec des ordinateurs, une copie à l'identique (ce que l'on ne peut pas faire avec un système biologique tant celui ci est lié à ses différences structurelle et perceptives) mais cela n'entrainera pas une amélioration des performances, pire:
Le transfert de l'historique des expériences ayant amené à la "découverte" vas fabriquer des "agents censeurs" qui préviendrons certains test d'être réalisés (y compris si ceux ci ont été mal interprété) , dans ce cas, le processus d'amélioration deviendra difficile et inefficace.


Ceci explique pourquoi l'éléve peut dépasser le maître.
Re: Quand un ordinateur enseigne à un autre
le 31-07-2014 à 12:02 #
à rokag3 :
Tiens ! une "rediffusion" !!
C'est comme à la télé pendant l'été : faute de nouveautés, on ressort les anciennes émissions...

Mais, ce n'est pas inutile (et ce n'est pas une critique négative !) car je crois que cette fois j'ai tout compris (ou presque ! )...
je crois (!) que je progresse dans "la Science" par vous vulgarisée :
peut-être parce que vos explications sont claires...
peut-être parce que je me suis familiarisée avec certains termes ...
peut-être parce que vous possédez un certain talent didactique...
peut-être parce que j'ai pris le temps de lire attentivement sans l'idée préconçue que je n'y comprendrai rien...
peut-être parce qu'il fait beau et que cela me rend optimiste et confiante dans mes capacités de compréhension de vos discours , pour moi, obscurs...

Enfin, bref : je me sens moins sotte.... et je suis contente !!


(Modifié par shu-mei le 31-07-2014 à 12:05)
Anon258976
Profil Censuré
Re: Quand un ordinateur enseigne à un autre
le 31-07-2014 à 13:03 #
Tu cites tes propres messages pour les déterrages toi maintenant ?

Mais quel zombie, je ne savais pas qu'on pouvait se déterrer sois-même :p
Re: Quand un ordinateur enseigne à un autre
le 31-07-2014 à 13:26 #

le 31-07-2014 à 13:03, @Lubrifixor :
Tu cites tes propres messages pour les déterrages toi maintenant ?

Mais quel zombie, je ne savais pas qu'on pouvait se déterrer sois-même :p


J'ai eu une conversation hier relative au questionnement de l'élève qui dépasse le maître, je pensai avoir écrit la dessus et j'ai découvert que j'avais oublier de le préciser rendant mon post un peu abscons.




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Pourquoi résoudre ce puzzle quand un ordinateur peut le faire ?
A 98 ans, Keiko Fukudas enseigne encore le judo
Quand on ne sentira plus la rose…
Quand la Terre prend feu
Quand la panique attaque...