Un problème, une question ?

Lancer un fil!
1

Il devient plus probable qu'il existe bien d'autres univers

Astronomie Il devient plus probable qu'il existe bien d'autres univers
- , le 7/04/2014.

Les univers parallèles, vous en avez déjà entendu parler … à la télé ou au cinéma. Au niveau scientifique, ils existent aussi, mais théoriquement, et ne remportent évidemment pas l'adhésion de tous les physiciens et cosmologues. Tout récemment, l'annonce de la découverte d'ondes gravitationnelles ancestrales, juste après le Big Bang, prouve a priori que la période de l'inflation a existé, mais donne du poids au passage aux théories qui incorporent des univers multiples : notre univers ne serait qu'une « bulle de champagne » parmi d'autres.


« Des nouvelles fraîches du pôle Nord »

Le gros souci avec certaines théories scientifiques, comme celles qui concernent l' « avant-Big Bang » est qu'elles peuvent être jolies sur le papier, mais ne peuvent être « testables ». On ne peut réaliser d'expériences pour infirmer ou confirmer. Dans ce cas, sur le plan épistémologique, c'est de la masturbation intellectuelle : du joli délire et de la perte de temps. De nombreux scientifiques croient donc que les univers parallèles rentrent dans cette catégorie : on ne pourrait vérifier si c'est vrai.

Il faut encore vérifier si les ondes gravitationnelles détectées sont bel et bien des preuves directes de la théorie de l'inflation, qui est l'expansion de l'univers de manière exponentielle lors de la première nanoseconde de l'existence de l'univers. Cette période d'inflation explique de nombreuses caractéristiques de notre univers, que l'on voit avec nos télescopes, par exemple, qu'il est « lisse », sans aucune irrégularité, dans toutes les directions.

L'inflation a pour signification que notre univers observable n'est en réalité qu'une petite portion de l'espace, une poche où l'inflation s'est produite et a permis ensuite à la matière de se condenser, en étoiles et galaxies. Il existerait aussi un univers NON observable, où l'espace-temps continue de gonfler … tout en créant des bulles d'univers à tout arrêt de l'inflation ailleurs.

Tout cela pourrait expliquer pourquoi notre univers est si « unique », en particulier pour les valeurs très précises de certains phénomènes, comme la masse de l'électron. La Physique ne peut expliquer cette valeur avec d'autres choses. Et pourtant, si cette masse de l'électron était un peu plus lourde ou plus légère, aucun atome ne pourrait exister...


« Donnez assez de temps à l'hydrogène et il commencera à se demander d'où il vient et où il va »

Il en va de même d'autres « constantes naturelles », comme cette fameuse « constante cosmologique » qu'Einstein avait dû injecter à contrecœur dans ses équations de la Relativité générale. Cette constante exprimerait a priori l'effet de l'énergie noire qui accélère l'expansion de l'univers. Si cette constante avait une autre valeur, l'univers serait aussi très différent. Bref, les « réglages » de l'univers semblent si fins que cela a provoqué la création, sur le plan philosophique (et théologique pour certains) de ce que l'on nomme : le principe anthropique. En gros, ce principe dit que l'univers est fait pour qu'on soit là et pour qu'on l'observe (souvent en disant « Wouuuuaaaaaaaa, la vache, c'est troooooop beau »)

Les multiunivers seraient, selon certains, comme une théorie religieuse : un « court-circuit » de pensée pour ne plus avoir à chercher plus loin sur le plan scientifique. Comme le dit avec une belle ironie Max Tegmark, la récente découverte de BICEP2 provoque chez certains une réprobation de l'idée de multiunivers … dans cet univers. En effet, pour ceux qui croient à l'idée de multiunivers, on peut en réalité prouver, du moins indirectement, qu'ils existent bel et bien.

Il faudra d'autres résultats pour voir de quel côté penche la balance. Est-ce que notre univers n'est qu'une sorte de « ballon cosmique » qui gonfle tout en produisant d'autres « ballons cosmiques », à l'infini et pour toujours ?


Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.
le  8-04-2014 à 21:52 #
Cela me rappelle la cosmologie branaire.
Re: Il devient plus probable qu'il existe bien d'autres univers
le  8-04-2014 à 22:53 #
ça fait plus que le rappeler, c'est carrément ça ! (on a du voir les mêmes documentaires)
On est dans le domaine purement théorique de gargarisme mathématique où plein de choses sont possibles sur le papier et qu'il ne nous sera jamais possible de tester.
Ce qui n'est pas faux n'est pas forcément vrai.

Une feuille d'arbre carrée n'est théoriquement pas impossible, sauf qu'en pratique, il ne s'est jamais trouvé un arbre qui en produise.. cela viendra peut-etre, ou peut-etre pas.
Re: Il devient plus probable qu'il existe bien d'autres univers
le 10-05-2014 à 02:30 #
Le problème sera toujours le même, qu'est-ce qui avait AVANT le Big Bang? En physique toute action se passe dans un espace donné, alors le petit point qu'est devenu l'Univers est apparu DANS QUELQUE CHOSE ou QUELQUE PART! Dans le cas contraire on devient ...fou! il y a une intelligence supérieure qui a organiser tout cela! Il suffit d'aller lui demander!
Re: Il devient plus probable qu'il existe bien d'autres univers
le 10-05-2014 à 15:13 #

le 10-05-2014 à 02:30, @didier1 :
Le problème sera toujours le même, qu'est-ce qui avait AVANT le Big Bang? En physique toute action se passe dans un espace donné, alors le petit point qu'est devenu l'Univers est apparu DANS QUELQUE CHOSE ou QUELQUE PART! Dans le cas contraire on devient ...fou! il y a une intelligence supérieure qui a organiser tout cela! Il suffit d'aller lui demander!

qu'y avait-il avant le big-bang ? l'univers pardi !
le big-bang a toutes le chances d'avoir été une des multiples phases d'existence de l'univers..
Le simple fait que la singularité du point zéro ne peut etre décrit physiquement montrerait que ce point n'a jamais existé.
Pensez donc ! une taille ponctuelle et une température infinie.. si ça c'est pas de l'utopie mathématique.. !

L'univers a tres bien pu avoir toujours existé... et ne traverser que diverses phases transitoires dans certaines desquelles (comme pour le big-bang) tout a pu etre remis à zéro (matériellement parlant) c'est à dire que de la matière ré-apparait comme conséquence de la condensation d'énergie, suite au refroidissement de l'espace contenant cet univers qui connait une expansion.

Qu'y avait-il avant ? question ouverte ! mais pas "Rien" et donc pas nécessité de "Créateur" ou de manoeuvre volontariste.

(Modifié par karthesius le 10-05-2014 à 15:14)
Anon231927
Profil Censuré
Re: Il devient plus probable qu'il existe bien d'autres univers
le 10-05-2014 à 15:28 #
Qu'y avait-il avant ? question ouverte ! mais pas "Rien" et donc pas nécessité de "Créateur" volontariste.


En fait c'est sur la nature de Rien (et de Tout) que l'on doit s'interroger, je pense que le plus simple est l' état chaotique état naturel de l'entropie menée à son terme.
lorsque "par hasard" une transition (état pré nucléaire) s'exprime c'est le début d'une néguentropie suivant les principes de l'auto-organisation. Il est fort possible que seuls quelques transitions soient aptes à "survivre" comme il est vraisemblable que cette "survie" est limitée dans le temps qui existe pour ces néguentropies condamnés à l'entropie, mais pas pour le chaos dont elles sont la forme organisée.

(Modifié par rokag3 le 10-05-2014 à 15:30)
Re: Il devient plus probable qu'il existe bien d'autres univers
le 11-05-2014 à 16:50 #

le 10-05-2014 à 15:28, @rokag3 :
Qu'y avait-il avant ? question ouverte ! mais pas "Rien" et donc pas nécessité de "Créateur" volontariste.


En fait c'est sur la nature de Rien (et de Tout) que l'on doit s'interroger, je pense que le plus simple est l' état chaotique état naturel de l'entropie menée à son terme.
lorsque "par hasard" une transition (état pré nucléaire) s'exprime c'est le début d'une néguentropie suivant les principes de l'auto-organisation. Il est fort possible que seuls quelques transitions soient aptes à "survivre" comme il est vraisemblable que cette "survie" est limitée dans le temps qui existe pour ces néguentropies condamnés à l'entropie, mais pas pour le chaos dont elles sont la forme organisée.

(Modifié par rokag3 le 10-05-2014 à 15:30)

Dans ce cas l'Univers tel qu'on l'étudie a TOUOURS EXISTE? Donc les Big Bang, lumière diffuse et autre matière
noire ne sont que du chinoiseries!
Re: Il devient plus probable qu'il existe bien d'autres univers
le 11-05-2014 à 22:02 #

le 11-05-2014 à 16:50, @didier1 :
TOUOURS EXISTE? Donc les Big Bang, lumière diffuse et autre matière
noire ne sont que du chinoiseries!


pourquoi ?
l'expansion à partir d'un univers extrêmement petit est tout a fait admissible.
(petit mais pas ponctuel, pour ne pas en arriver à une température dépassant l'entendement)
Si on veut appeler cela "Big-bang", alors ce n'est pas une chinoiserie.

cela veut dire par ce fait, que le temps zéro n'a pas de raison d'être et que le temps est une dimension certes relative mais pas naissante.. surtout que sa naissance n'aurait eu aucun sens puisque le moment de son apparition n'aurait jamais pu etre défini sans l'existence d'un temps pour que ce moment arrive.

L'univers a bien suivi le processus de l'expansion qui se poursuit encore, donc le big-bang continue toujours.
La matière noire (par son influence gravitationnelle) aurait tendance à ralentir l'expansion alors que l'énergie noire l'accélère au contraire.
Une des possibilités pour que l'univers puisse achever son cycle en se re-contractant avant le big-bang suivant, serait que l'expansion ralentisse pour qu'à un moment la gravité puisse inverser le mouvement.

cette question pourrait avoir une réponse si on pouvait savoir ce que sont ces matière noire & énergie noire.
Surtout que ces "choses" ne sont que pures entités théoriques, issues de calculs voulant expliquer ce que l'on constate. Cette matière noire est là, partout , à influer sur le comportement de la matière visible, mais reste impalpable, mystérieuse et invisible.
Un jour peut-etre découvrirons nous que cette matière n'existe pas matériellement mais correspond à un paramètre manquant dans nos théories incomplètes bien que mises à l'épreuve avec succès pour nos calculs et réalisations pratiques..
Anon231927
Profil Censuré
Re: Il devient plus probable qu'il existe bien d'autres univers
le 12-05-2014 à 02:33 #
Dans ce cas l'Univers tel qu'on l'étudie a TOUOURS EXISTE? Donc les Big Bang, lumière diffuse et autre matière
noire ne sont que du chinoiseries!


Pas du tout! Notre univers a bel et bien une naissance, il pourrait être issu de ce que l'on appelle le néant, c'est la nature de celui-ci qui serait déroutante, (un état étrange, où ni l'énergie ni la matière ne seraient différenciées), qui serait totalement chaotique, le stade ultime de la désorganisation (l'entropie).

Un tel système n' a ni limites, ni lois, ni contraintes. Il n'est composé que d'une seule chose, mais cette chose est indéfinissable, l'on sait simplement qu'elle ne peut pas être organisée.

Si par hasard elle vient à s'organiser, même un tout petit peu et en quantité infinitésimale, parce que déjà on parle d'organisation, d'espace et de quantité, cette "singularité" ne fait plus partie du néant (on parle de néguentropie) et sa naissance se situe exactement à ce moment là. Il n'y a pas de possibilité de remonter au delà, puisque dans le néant, il y a tous les temps ce qui est une autre façon de dire que le temps n'existe pas.

Cette singularité** crée un ensemble distinct du néant, si elle ne se délétère détruit pas par entropie , elle peut extraire du néant des éléments qui lui permettront de s'étendre, on appelle cela une transition. Il faut beaucoup de chance pour que cette transition donne "quelque chose", mais nous nous plaçons dans un système où le temps et l'espace n'existent pas.

Notre univers serait donc une singularité "chanceuse"; ses constantes fondamentale lui permettent de progresser dans le néant en organisant celui-ci.

Il est fort possible que de nombreux univers existent, ces univers sont peut-être totalement différents et leur espérance de vie dépend de la "forme" de la singularité qui a fixé leur constantes fondamentales .

Ceci est une théorie personnelle issue de raisonnement appel à la logique mais pas la logique classique, son intérêt est qu'elle ne contredit pas ce que nous pouvons observer, elle n'est cependant pas vérifiable, par définition ! elle est donc, comme la logique dont elle est issue, vraie et fausse.

** singularité ce mot s'applique d'autant mieux que la seule chose "normale" est l'état chaotique indéterminé et absolu que l'on appelle le néant. L l'univers ou, un univers, est donc un ensemble exceptionnel inclus dans le néant, mais n'en faisant pas/plus partie pour un certain temps (référé par sa propre naissance).
Dans ce cas, on ne peut exclure que certains univers soient néguentropique sur leur front extérieur, et entropique sur leur front tourné vers leur point d'origine. Cela formerait ainsi une sphère creuse (l'entropie reprend les parties les plus anciennes de l'univers) cet univers, tout en grandissant, auraient une "épaisseur" relative à son diamètre de plus en plus fine. Nous aurions dans ce cas du néant au centre de certains univers.




(Modifié par rokag3 le 12-05-2014 à 05:07)
Re: Il devient plus probable qu'il existe bien d'autres univers
le 12-05-2014 à 12:32 #
@Rocag3 ce que nous avons dit semble quelque peu visiter des solutions plutot opposées parmi des possibilités dont nous ne maitrisons hélas pas la science .. puisque nous parlons en temps que non spécialistes.
En effet, j'évoquais la non-existence du temps zéro alors que tu parles de la naissance du temps lui-même. (puisque tu dis: "...mais nous nous plaçons dans un système où le temps et l'espace n'existent pas. ")
Pourtant, n'étant pas convaincu moi-même de ce que j'ai dit, ton idée me convient aussi.
Il n'y a pas si longtemps, j'airais carrément dit que le temps est né en simultanéité avec les trois autres dimensions.
Le truc qui me chagrine, c'est que si non dit "Quand le temps est-il né ?" il faut qu'il y ait déja une chronologie pré-existante pour permettre la question.
Mais il est aussi possible que cette question soit inadéquate. peut-etre que le temps est né et puis c'est tout !

ensuite sur le "néant" je ne sais pas si nous en avons la même définition, ceci pour savoir si nous en pensons la même chose. Personnellement, j'en suis encore à me demander si on doit l'appréhender selon sa conception philosophique ou-bien selon une conception plus physique (donc pas tout a fait vide) où rien n'existe mais où tout peut en surgir.

..et puis enfin sur les constantes et les loi physiques qui ont apparemment été correctement réglées pour notre univers.
Il y a la version qui dit que parmi tous les univers possibles, seuls ceux qui ont réussi persistent, dont le notre (ce que tu dis je crois).
.. et il y aurait à l'opposé, celle que j'ai vaguement sous-entendue, de l'univers dont la big-bang n'a été qu'une étape (peut-etre cyclique s'il etait capable de se recontracter en fin d'expansion).. ce qui voudrait dire que l'univers n'est pas né au temps zéro mais existait déja sous la forme qu'on voudra.. et que donc ses paramètres et ses lois etaient déja là.

Les forces de la physique sont une énigme suffisante pour qu'on puisse imaginer beaucoup de choses sur leurs origines.. Par exemple:
la force electro-magnétique avait-elle une façon de préexister avant que les electrons n'apparaissent dans la matière en formation ?
Comment cette force pouvait etre prête à agir alors que l'electron n'existait même pas dans la mélasse primordiale ?
On peut se poser la question pour toutes les particules et les forces qu'elles engendrent (ou subissent !!!)

Donc les forces sont-elles au dessus des particules ou-bien engendrées par elles ?
Anon231927
Profil Censuré
Re: Il devient plus probable qu'il existe bien d'autres univers
le 12-05-2014 à 14:15 #
En effet, j'évoquais la non-existence du temps zéro alors que tu parles de la naissance du temps lui-même. (puisque tu dis: "...mais nous nous plaçons dans un système où le temps et l'espace n'existent pas. ")


le temps implique l'événement, et le néant par définition en est dépourvu,.
Si l'on considère que la survenue d'un événement exclu celui ci du néant alors le temps commence avec celui ci.
Pour comprendre cette propriété je pense que le plus simple est de se placer sur le plan de l'information. La perception d'un mouvement implique un récepteur mais un récepteur implique qu'il y ai au moins deux éléments, tant qu'un système est constitué d'un seul élément il est intemporel.

Il n'y a pas si longtemps, j'air v ou (aur) ais carrément dit que le temps est né en simultanéité avec les trois autres dimensions.
Le truc qui me chagrine, c'est que si non dit "Quand le temps est-il né ?" il faut qu'il y ait déja une chronologie pré-existante pour permettre la question.
Mais il est aussi possible que cette question soit inadéquate. peut-etre que le temps est né et puis c'est tout !


Le temps né à partir du moment ou un objet surgit et qu'il est capable d'interagir avec autre chose; cela implique qu'il est distinct de cet autre chose, c'est là que la notion de "récepteur" ne peut pas être occulté (d'où mon obsession à considérer l'information comme la 5ième dimension).
On ne peut peut pas priver un objet d'une de ses dimensions, ainsi un objet imaginaire s'exprime en dimension 5 par longueur(0), largeur(0), hauteur (0), temps (date d'élaboration relative à), information (relié à )

Le premier objet d'un univers aurait donc les coordonnées spécifique à origine et serai 0,0,0,0,néant cet objet est unique pour chaque univers, il a la propriété de se distinguer du néant mais pas celle de "dater le néant" inclus dans le néant mais n'en faisant pas partie.

l'objet néant lui aurait comme coordonnée indéfinissable, indéfinissable,indéfinissable, indéfinissable,moi

(Modifié par rokag3 le 12-05-2014 à 15:24)


Ces discussions pourraient vous intéresser également:


La vie sur Mars devient de plus en plus probable
De grandes mers auraient bien existé sur Mars
Proche fin de Facebook ? C'est peu probable!
La vie extra-terrestre fort probable (Stephen Hawking)
SpaceX a identifié la cause probable de l'explosion du 1er septembre 2016