Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Révélations pour un monde meilleur

le 19-04-2014 à 17:28 #
Bonjour tout le monde,

Nature vraisemblable de Dieu – 1
Ce que les gens appellent Dieu est la Conscience Initiale. Laquelle a 2 aspects.
D’une part: un «Rien du tout» (qui est quand même quelque chose).
D’autre part: un «quasi rien» (grâce auquel le «Rien du tout» peut tout).

SYAPA 1
Le «système anti-paupérisme» consiste en une modique part d’imposition que tout habitant du pays doit payer afin d’éradiquer la misère. Y compris les exclus.
Possibilité fiscale triple.
- Argent (comme aujourd’hui).
- Travail-impôt (activités uniquement utiles aux exclus).
- S’agissant des entreprises: produits ou services (uniquement utiles aux exclus).

Salut.
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 19-04-2014 à 19:03 #
Bon d'accord !
Et ?
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 19-04-2014 à 23:21 #
Salut à toi !

"Aphorismes Tiersi" -->
bien noté !.. mais Si A Pas 1 commentaire explicatif, Moi comprend Rien du Tout... et Peux Rien répondre !

Bonne nuit !
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 19-04-2014 à 23:22 #
Salut à toi !

"Aphorismes Tiersi" -->
bien noté !.. mais Si A Pas 1 commentaire explicatif, Moi comprends Rien du Tout... et Peux Rien répondre !

Bonne nuit !
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 20-04-2014 à 01:01 #
vous y mettez de la mauvaise volonté
moi j'ai tout compris, sauf que je ne suis pas d'accord sur le véritable message qu'a voulu délivrer l'auteur.

Ce que les gens appellent Dieu est la Conscience Initiale. Laquelle a 2 aspects.
D’une part: un «Rien du tout» (qui est quand même quelque chose).
D’autre part: un «quasi rien» (grâce auquel le «Rien du tout» peut tout).


Il suffit de changer l'ordre des mots et tout devient limpide:

Ce que les gens appellent Dieu est quand même quelque chose
qui est «quasi rien». grâce auquel la Conscience Initiale ne peut «Rien du tout».
Laquelle a 2 aspects.
D’une part: un «Rien» D’autre part: un «tout»

Reste à savoir bien sur ce qu'il faut en penser !

Re: Révélations pour un monde meilleur
le 20-04-2014 à 08:18 #
@Karthesius :
Ce que les gens appellent Dieu est quand même quelque chose
qui est «quasi rien». grâce auquel la Conscience Initiale ne peut «Rien du tout».
Laquelle a 2 aspects.
D’une part: un «Rien» D’autre part: un «tout»

Sais-tu que c'est très profond ce que tu nous proposes là ?!
Ce sera le thème de ma prochaine méditation.
Je vous tiendrai au courant des pensées qu'elle m'aura suggéré !
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 20-04-2014 à 11:01 #

le 19-04-2014 à 19:03, @Beotien :
Bon d'accord !
Et ?


La suite vient. Elle devrait être plus éclairante.

Ajout du 20-04-2014 à 11:13:


le 19-04-2014 à 23:22, @shu-mei :
Salut à toi !

"Aphorismes Tiersi" -->
bien noté !.. mais Si A Pas 1 commentaire explicatif, Moi comprends Rien du Tout... et Peux Rien répondre !

Bonne nuit !


Salut!
Le fond de cette discussion est complexe. Il faut du temps et d’autres commentaires pour que progresse la compréhension. La suite arrive.
Bonne journée!

Re: Révélations pour un monde meilleur
le 20-04-2014 à 12:23 #
"Le fond de cette discussion est complexe. Il faut du temps et d’autres commentaires pour que progresse la compréhension."
Jusque là, je ne vois que du bon sens.
Mais " La suite arrive " me laisse perplexe, et j'y vois même comme une sorte de menace.
Je suis néanmoins serein, mes petits camarades (au-dessus) sont là pour éclairer ma lanterne.
A suivre donc
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 20-04-2014 à 16:30 #

le 20-04-2014 à 01:01, @karthesius :
vous y mettez de la mauvaise volonté
moi j'ai tout compris, sauf que je ne suis pas d'accord sur le véritable message qu'a voulu délivrer l'auteur.


Une désapprobation fondée s’établit sur plus d’informations.


@karthesius :
Il suffit de changer l'ordre des mots et tout devient limpide:

Ce que les gens appellent Dieu est quand même quelque chose
qui est «quasi rien». grâce auquel la Conscience Initiale ne peut «Rien du tout».
Laquelle a 2 aspects.


Observation astucieuse.


@karthesius :
D’une part: un «Rien» D’autre part: un «tout»


Dans diverses philosophies orientales, «Rien» et «Tout» s’équivalent.


@karthesius :Reste à savoir bien sur ce qu'il faut en penser !


Patience.
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 20-04-2014 à 16:40 #
En fait , je suis angoissé à l'idée de découvrir la suite. En effet une des composantes d'un monde meilleur passe par la disparition des vieux ; il deviennent chaque jour de plus en plus nombreux , vivent de plus en plus longtemps et coûtent très chers à la société ( retraites + réversion éventuelle , frais médicaux , possesseurs d'un patrimoine ( petit ou gros ) . L'élimination des vieux est donc porteuse de bien-être pour les générations suivantes.
D'un autre côté pour s'occuper d'eux , un certain nombre d'emplois sont pourvus ; ça c'est le côté positif de l'existence des seniors.
Mais au fond ,ils deviendraient des exclus et on s'occuperait d'eux alors , en échange de l'abandon de leur part de leurs retraite et autres biens personnels.
Ce qui me gêne à priori dans le propos de départ c'est le fait d'écrire " Révélations pour un monde meilleur " et de commencer à reconnaître et affirmer qu'il existe une population d'exclus. D'où mon idée que ce soit les vieux qui soient les exclus , puisque les autres vont s'occuper d'eux . A priori je préfère m'occuper de mon cas et de ceux de mes très proches.
Mais je tire des conclusions sans nul doute hâtives .
A bientôt
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 20-04-2014 à 17:20 #
Nature vraisemblable de Dieu – 2
Dire le «Rien du tout» n’a de sens que si l’on se place au niveau matérialiste. Prenons n’importe quelle abstraction: la liberté, la justice, etc. Peut-on les couper en tranches concrètement mesurables: poids, taille, couleur, composition chimique, structure nucléaire, densité, masse, etc.? Pour ces idées, des humains peuvent néanmoins mourir. Elles comptent mais ne se réduisent pas à des dimensions quantifiables.
Pensons aussi aux règles géométriques, à la suite des nombres premiers, etc. Rien de concret, tant qu’elles ne servent pas à résoudre des problèmes pratiques.
Il en ressort que les idées pures, aux yeux d’un expérimentateur de labo, sur le plan du mesurage, égalent: rien du tout.

SYAPA 2
Le «système anti-paupérisme» est parfaitement compatible avec le commerce libre. Il n’implique aucune révision, d’émanation idéologique, pouvant déstabiliser l’économie.
Le SYAPA est apolitique. Selon les valeurs attribuées aux stipulations, celles-ci présenteront une couleur politique spécifique plus ou moins accentuée. Les représentants du peuple déterminent ces valeurs.
Les travaux effectués par le SYAPA n’entrent pas en concurrence avec ceux des professionnels patentés puisque, sans cette association non lucrative, ils ne se feraient pas: aucun exclu ne pouvant les payer.
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 20-04-2014 à 22:05 #

le 20-04-2014 à 17:20, @Tiersi :
[
SYAPA 2
....
Le SYAPA est apolitique. Selon les valeurs attribuées aux stipulations, celles-ci présenteront une couleur politique spécifique plus ou moins accentuée. Les représentants du peuple déterminent ces valeurs.
Les travaux effectués par le SYAPA n’entrent pas en concurrence avec ceux des professionnels patentés puisque, sans cette association non lucrative, ils ne se feraient pas: aucun exclu ne pouvant les payer.


Nous y voilà !!


J'avoue que parler du "Tout" m'annonçait une probable incursion dans "l'Absolu" (le Brahman), le "Soi Suprême" (Paramâtman)... bref, la "Réalité ultime" indéfinissable, indescriptible...
Je l'attendais avec curiosité et même sympathie !

Mais ton idée d'association fumeuse !!!
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 21-04-2014 à 09:53 #

le 20-04-2014 à 17:20, Tiersi :
[
SYAPA 2
....
Le SYAPA est apolitique. Selon les valeurs attribuées aux stipulations, celles-ci présenteront une couleur politique spécifique plus ou moins accentuée. Les représentants du peuple déterminent ces valeurs.
Les travaux effectués par le SYAPA n?entrent pas en concurrence avec ceux des professionnels patentés puisque, sans cette association non lucrative, ils ne se feraient pas: aucun exclu ne pouvant les payer.


Nous y voilà !!


J'avoue que parler du "Tout" m'annonçait une probable incursion dans "l'Absolu" (le Brahman), le "Soi Suprême" (Paramâtman)... bref, dans la "Réalité ultime" indéfinissable, indescriptible...
Je l'attendais avec curiosité et même sympathie !

Mais ton idée d'association !!!
(et ton avatar ?--> "une lumière dans les ténèbres" ??? )
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 21-04-2014 à 11:58 #

le 20-04-2014 à 16:40, @Beotien :
[…] L'élimination des vieux est donc porteuse de bien-être pour les générations suivantes.

Un monde où on «éliminerait les bouches inutiles» ne serait pas un monde meilleur.


@Beotien :
[…] Ce qui me gêne à priori dans le propos de départ c'est le fait d'écrire " Révélations pour un monde meilleur " et de commencer à reconnaître et affirmer qu'il existe une population d'exclus.

Si une population d’exclus existe, au nom de quoi faudrait-il ignorer ce fait?


@Beotien :
[…] A priori je préfère m'occuper de mon cas et de ceux de mes très proches.

Les hommes agissent comme cela depuis longtemps. Ont-ils fait ainsi disparaître la misère?


@Beotien :
Mais je tire des conclusions sans nul doute hâtives .
A bientôt

L’innovation économico-sociale que je propose nécessite de nombreux éclaircissements. Toutefois, quelle idée destinée à éradiquer la misère peut se résumer en une phrase?
A bientôt.


Ajout du 21-04-2014 à 16:06:


le 21-04-2014 à 09:53, @shu-mei :
J'avoue que parler du "Tout" m'annonçait une probable incursion dans "l'Absolu" (le Brahman), le "Soi Suprême" (Paramâtman)... bref, dans la "Réalité ultime" indéfinissable, indescriptible...

J’ignore comment faire des «incursions dans l’Absolu» à la manière des fakirs.


@shu-mei :
Je l'attendais avec curiosité et même sympathie !
Mais ton idée d'association !!!

Rien n’interdit d’associer 2 objets différents, ayant entre eux une certaine corrélation : nourriture de l’esprit et du corps social, par exemple.


@shu-mei :
(et ton avatar ?--> "une lumière dans les ténèbres" ??? )

Ce dessin, selon moi, représente plutôt une sortie de tunnel. Par ces temps de crises…


Ajout du 21-04-2014 à 17:18:

Nature vraisemblable de Dieu - 3
Autre abstraction, et non des moindres: la conscience. A distinguer des impulsions cérébrales, dont les traces sont enregistrables par certains appareils. Comme la liberté, la justice, les règles géométriques, la suite des nombres premiers, etc., la conscience ne peut être coupée en tranches concrètement mesurables. Elle n’a rien de matériel.
Cette conscience existe chez les animaux, y compris les insectes.
Conscience sans laquelle nul ne peut vivre. Grâce à elle, tout individu sait qu’il existe. Tout individu sait qu’il doit prolonger sa vie en renouvelant des actes indispensables (manger, boire, excréter, se protéger des conditions météorologiques extrêmes, dormir dans un lieu sûr…). Tout individu sait que s’il affronte un rival ou un prédateur, il doit prendre garde à ne pas perdre la vie. Tout individu sait qu’il doit perpétuer son espèce…

SYAPA 3
Le «système anti-paupérisme» ne nécessite aucun financement d’Etat. Il ne comprend aucun poste de fonctionnaire. Pas de personnel surnuméraire, pas d’emplois dus au népotisme. Toutes les tâches prennent la forme de «travail civique» équivalent d’impôt. Aucune dépense inutile: aucune voiture(s) de fonction, pas de chauffeurs salariés, pas de logements de fonction, aucun local luxueux, aucun local non indispensable, nul besoin de publicité ni de communication, aucune publication de prestige, pas de réceptions fastueuses, pas de colloques inutiles, pas de défraiements généreux…
Anon258976
Profil Censuré
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 22-04-2014 à 03:28 #

le 20-04-2014 à 17:20, @Tiersi :
Nature vraisemblable de Dieu – 2
Dire le «Rien du tout» n’a de sens que si l’on se place au niveau matérialiste. Prenons n’importe quelle abstraction: la liberté, la justice, etc. Peut-on les couper en tranches concrètement mesurables: poids, taille, couleur, composition chimique, structure nucléaire, densité, masse, etc.? Pour ces idées, des humains peuvent néanmoins mourir. Elles comptent mais ne se réduisent pas à des dimensions quantifiables.
Pensons aussi aux règles géométriques, à la suite des nombres premiers, etc. Rien de concret, tant qu’elles ne servent pas à résoudre des problèmes pratiques.
Il en ressort que les idées pures, aux yeux d’un expérimentateur de labo, sur le plan du mesurage, égalent: rien du tout.


En effet, c'est ce que l'on appelle l'abstrait : une notion, une idée se compose à priori... Bah, de rien...
Cependant, à moins de considérer en nous l'existence d'une essence immatérielle que les religieux appellent "l'âme" les idées et les notions abstraites dont nous faisons experience de pratique sont construites et stockées dans le ceveau sous forme de signaux bio-electriques, qui eux, sont bien physiques.
Un autre toilien, @Rokag3 s'intéresse particulierement à l'idée selon laquelle l'information serait une dimension à part entière : l'information (et donc, les idées et les notions abstraites) ne peuvent exister que sur la base d'un support, les seuls supports que l'on connaisse étant matériels (les signaux bio-electriques traduisant les jeux de pensé dans notre esprit est un exemple de ces supports).
Mais pour en revenir à la fameuse "âme", il faut aussi en effet distinguer de telles notions abstraites et plus ou moins complexes de la conscience (j'ai cité ta partie 2 mais tu y fait référence dans la partie 3) qui demeure un casse tête pour la science.
Cependant, on observera que l'épigénetique (qui travaille sur un plan matériel) découvre actuellement que les peurs et les expériences vécues par un sujet peuvent se retransmettre de génération en génération (on a l'exemple de l'expérience des criquets avec les araignées ou encore celle des souris avec les chocs électriques... Et cela peut étonner mais on retrouve également des corrélations entre la phobie des orages... Et les ancêtres proches aillants vécu des bombardements).
Les instincts semblent donc évoluer en fonction du vécu des parents, et pas uniquement à cause d'une sélection naturelle qui éliminerait les individu aillant un instinct "défaillant" ou peu adapté : il faut en conclure que les réflexes et constructions subconscientes (instincts) sont malléables et évoluent au cours des générations de sorte que l'on peut raisonnablement supposer que l'intellect subconscient peut à terme et au jeu des évolutions déboucher sur un mécanisme suffisamment complexe pour observer ses propres effets (conscience réflexive) : cette mécanique ne se contente alors plus d'exister, elle sait qu'elle existe, le cerveau devient conscient de lui; cogito ergo sum.

(Modifié par Lubrifixor le 22-04-2014 à 04:13)
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 22-04-2014 à 12:47 #
Salut,

Prenons n’importe quelle abstraction: la liberté, la justice, etc. Peut-on les couper en tranches concrètement mesurables: poids, taille, couleur, composition chimique, structure nucléaire, densité, masse, etc.? Pour ces idées, des humains peuvent néanmoins mourir.


Es-tu déjà intéressé au réseau neuronal ? As-tu déjà essayé d'optimiser un très petit réseau neuronal (env. 10 neurones partagé en 2 couches) pour faire une tâche concrète ? Des fois ça marche super bien, d'autre fois pas du tout et tu ne sais pas pourquoi. En gros, ce petit système est déjà très complexes et est relativement imprévisible. Maintenant, le cerveau a combien de neurone ? Plus que 80 milliards. Et il faut encor prendre les molécules chimiques en présence dans le cerveau et tout les signaux venant du système nerveux (entrée/sortie). Après ce petit résumé sur la structure du cerveau, peut-on couper les notions abstraites en tranche concrètement mesurable ? Vu le système complexe en présence et le fait qu'une notion abstraite va mobiliser une énorme quantité de neurones... c'est en tout cas pas pour aujourd'hui. Est-ce que c'est possible que la structure du cerveau peut expliquer l'émergence de questions philosophiques, de la conscience et de notions abstraites ? Oui, clairement. Est-ce qu'une âme ou dieux a une influence sur nos pensée? La physique (chimie et biologie inclues) n'en à rien à foutre, car ce type d'influence ne peuvent pas être reproduit expérimentalement parce que ces influences ne sont pas répétables. Et oui, Dieu (ou toute entité spirituelle) n'est pas une entité prévisible, sauf erreur.

SYAPA 1
Le «système anti-paupérisme» consiste en une modique part d’imposition que tout habitant du pays doit payer afin d’éradiquer la misère. Y compris les exclus.
Possibilité fiscale triple.
- Argent (comme aujourd’hui).
- Travail-impôt (activités uniquement utiles aux exclus).
- S’agissant des entreprises: produits ou services (uniquement utiles aux exclus).


Bon, il y a un tout petit problème ---> l'être humain. Plus le système est important, plus des êtres humains vont essayer d'en profiter. Déjà, tu dis la misère et les exclus... Comment définir ces catégories ? Où se trouve la limite ? Et si tu définis des limites, il n'y aurait-il pas des exceptions (des personnes qui sont dans la misère mais qui ne corresponde pas aux critères pour être considéré comme miséreux et vice versa)? Si tu instaures ce genre de système où il y a une réelle masse d'argent qui voyage, comment tu peux éviter que des gens se servent au passage ? Je t'assure, ils s'en foutent si c'est morales ou pas. L'idée est bonne, mais, voila, les gens approuveront l'idée, mais ne la respecteront pas. Beaucoup de gens ne seront pas content de donner l'argent sans savoir qui ils aident (les exclus, ils ont qu'à se débrouiller pour ne pas être exclu et les miséreux, ils ont qu'à bosser pour ne plus être miséreux... déjà que je me tue à la tache pour gagner mon salaire), beaucoup de gens vont essayer de profiter de ce système et les gens honnêtes vont se faire avoir. Donc voila, mon opinion est que ça amènera plus de problème que de solution, même si l'idée est bonne.

(Modifié par Alcar le 22-04-2014 à 12:58)
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 22-04-2014 à 16:59 #

le 22-04-2014 à 03:28, @Lubrifixor :
[…] Cependant, à moins de considérer en nous l'existence d'une essence immatérielle que les religieux appellent "l'âme" les idées et les notions abstraites dont nous faisons experience de pratique sont construites et stockées dans le ceveau sous forme de signaux bio-electriques, qui eux, sont bien physiques.

L’âme est une notion religieuse assez floue. L’analyse gagne en précision si on utilise les outils de la philosophie.


@Lubrifixor :
Un autre toilien, @Rokag3 s'intéresse particulierement à l'idée selon laquelle l'information serait une dimension à part entière : l'information (et donc, les idées et les notions abstraites) ne peuvent exister que sur la base d'un support, les seuls supports que l'on connaisse étant matériels (les signaux bio-electriques traduisant les jeux de pensé dans notre esprit est un exemple de ces supports).

Affirmer que le «monde des idées» ne peut exister sans support matériel revient à tout «matérialiser». Or, dans notre monde, les abstractions jouent un rôle important. La suite des nombres premiers existe-t-elle si aucun humain n’y a jamais pensé?
Un programme informatique permet le fonctionnement d’un robot. Ce programme existe indépendamment du robot et peut continuer à exister une fois le robot disparu.


@Lubrifixor :
[…] Les instincts semblent donc évoluer en fonction du vécu des parents, et pas uniquement à cause d'une sélection naturelle qui éliminerait les individu aillant un instinct "défaillant" ou peu adapté : il faut en conclure que les réflexes et constructions subconscientes (instincts) sont malléables et évoluent au cours des générations de sorte que l'on peut raisonnablement supposer que l'intellect subconscient peut à terme et au jeu des évolutions déboucher sur un mécanisme suffisamment complexe pour observer ses propres effets (conscience réflexive) : cette mécanique ne se contente alors plus d'exister, elle sait qu'elle existe, le cerveau devient conscient de lui; cogito ergo sum.

Depuis longtemps, les hommes propagent une conception de «retour à la vie terrestre», sous différents modes: réincarnation, métempsychose, métensomatose, éternel retour, palingénésie, transmigration, samsâra… La résurrection étant une variante. Le pressentiment des peuples repose-t-il exclusivement sur la sottise?

Ajout du 22-04-2014 à 17:25:

Nature vraisemblable de Dieu 4
Les préoccupations précédentes ne concernent pas la Conscience Initiale. Pareille aux concepts de liberté, de justice, de règles géométriques, de suite des nombres premiers, etc., n'étant jamais née, Elle ne peut mourir.
Reste que la Conscience Initiale sait qu'Elle vit, et pas seulement cela.
D'aucuns affirment: la Conscience Initiale est une abstraction. Ils n'ont pas tort, jusqu'à un certain point cependant. Tout étant affaire d'interprétation. En fait, c’est Sa nature ultime qui relève de l'abstraction.

SYAPA 4
Le directeur de chaque «centre anti-misère» du «système anti-paupérisme» a seulement une obligation de résultat: tous les SDF doivent sans attendre bénéficier d'un logement personnel, avec une clé personnelle. Ne serait-ce qu'une cellule de moine, au début. Afin d’éradiquer la misère le plus économiquement possible, sa liberté est entière: aménagement de locaux désaffectés, réfection de bâtiments anciens, constructions neuves, assemblage de bungalows, groupement de mobil-homes neufs ou d'occasion, équipement et empilage de containers habitables, transformation d'abris de jardin, etc. Avant de respecter la réglementation administrative outrancièrement pointilleuse, on offre immédiatement un toit à toute personne qui en est privée. Sans limite de temps.
Anon258976
Profil Censuré
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 22-04-2014 à 17:54 #

le 22-04-2014 à 16:59, @Tiersi :

Affirmer que le «monde des idées» ne peut exister sans support matériel revient à tout «matérialiser». Or, dans notre monde, les abstractions jouent un rôle important. La suite des nombres premiers existe-t-elle si aucun humain n’y a jamais pensé?
Un programme informatique permet le fonctionnement d’un robot. Ce programme existe indépendamment du robot et peut continuer à exister une fois le robot disparu.


Je vois une imprécision dans ce paragraphe :
La suite des nombres premiers étant une abstraction, une construction abstraite, et non matérielle, elle doit effectivement être pensée.
Ceci-dit, la pensé fonctionne sur une base physique, un ensemble de signaux bio électriques passant de synapse en synapse constituant le support matériel sur lequel repose l'information abstraite.
Le hic, c'est qu'on ne connait pas d'autre supports pour quelque systeme abstrait et information que ce soit que les supports materiels.

On pourra supposer que "l'âme" peut être constitué de l'une de ces 3 manières :
- l'esprit n'est autre que le pouvoir d'abstraction innherent aux fonctions cérebrales, l'âme est donc matérielle et rattachée au corps, elle ne peut survivre sans lui et meurt avec lui.
- l'esprit possède son propre support matériel et se trouve rattaché à une structure cérébrale, si ce n'est emprisonné en elle, l'âme est donc une entité matérielle qui se retrouve détachée du cerveau à sa mort et peut se retrouver à nouveau emprisonnée par une autre structure cérebrale libre d'âme.
- l'esprit est une entité qui sort du champ d'application de la physique et qui n'est donc pas matérielle, à la mort du corps l'âme survie. De plus, elle n'est pas limitée, coincé sur les plans physiques et matériels puisqu'elle les transcende (du fait de son caractère non matériel).

À notre niveau de connaissance, la compréhension de l'esprit humain n'en est qu'à ses balbutiements et nous ne connaissons pas d'autres vecteurs pour l'existence d'une information, d'une idée...etc que les supports matériels.
De fait, une étide approffondie et rationnelle de l'âme semble difficile et à appliquer le rasoir d'occam, la seule hypothèse à notre portée est la première.

(Modifié par Lubrifixor le 22-04-2014 à 18:00)
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 22-04-2014 à 21:52 #
Affirmer que le «monde des idées» ne peut exister sans support matériel revient à tout «matérialiser». Or, dans notre monde, les abstractions jouent un rôle important. La suite des nombres premiers existe-t-elle si aucun humain n’y a jamais pensé?
Un programme informatique permet le fonctionnement d’un robot. Ce programme existe indépendamment du robot et peut continuer à exister une fois le robot disparu


Affirmer que le «monde des idées» ne peut exister sans support matériel revient à énoncer un fait.
Une information ne peut être produite en l'absence d'une base physique, ainsi les mathématique, les cristaux sont des constructions mathématiques mais ce sont aussi des entités physiques. Point n'est besoin d'être humain voir biologique pour transformer des propositions en information mais disposer d'une entité physique est nécessaire.

Du coup le concept d'âme reprend vie, l'âme c'est "l'impression mnésique" que l'on laisse sous forme de proposition pour un système capable de la transformer en information. Un graffiti ou le souvenir chez quelqu'un sont des propositions d'âmes. Mais un assemblage aléatoire peut parfaitement faire l'affaire


Re: Révélations pour un monde meilleur
le 23-04-2014 à 16:42 #

le 22-04-2014 à 12:47, @Alcar :
Salut,
[…] Après ce petit résumé sur la structure du cerveau, peut-on couper les notions abstraites en tranche concrètement mesurable ? Vu le système complexe en présence et le fait qu'une notion abstraite va mobiliser une énorme quantité de neurones... c'est en tout cas pas pour aujourd'hui. Est-ce que c'est possible que la structure du cerveau peut expliquer l'émergence de questions philosophiques, de la conscience et de notions abstraites ? Oui, clairement. Est-ce qu'une âme ou dieux a une influence sur nos pensée? La physique (chimie et biologie inclues) n'en à rien à foutre, car ce type d'influence ne peuvent pas être reproduit expérimentalement parce que ces influences ne sont pas répétables.

Salut,
Il est normal que la science dure n’étudie pas un sujet expérimentalement impossible à répéter. En revanche, la philosophie peut le faire. L’intuition, la philosophie, l’art.., sont des ressources non dédaignables.


@Alcar :
[…] Bon, il y a un tout petit problème ---> l'être humain. Plus le système est important, plus des êtres humains vont essayer d'en profiter. Déjà, tu dis la misère et les exclus... Comment définir ces catégories ? Où se trouve la limite ? Et si tu définis des limites, il n'y aurait-il pas des exceptions (des personnes qui sont dans la misère mais qui ne corresponde pas aux critères pour être considéré comme miséreux et vice versa)?

On utiliserait la «méthode de l’oignon»: pelure extérieure, puis suivante, etc. Première couche, les SDF, qui sont prioritaires. Quand la totalité de ces exclus bénéficie d’un toit personnel, on améliore les taudis des mal-logés…
Si un être humain dort dans la rue, faut-il le ranger parmi les favorisés? On ne pinaille pas avec la misère extrême. Honte collective de nos sociétés qui se prétendent humaines.


@Alcar :
Si tu instaures ce genre de système où il y a une réelle masse d'argent qui voyage, comment tu peux éviter que des gens se servent au passage ? Je t'assure, ils s'en foutent si c'est morales ou pas. L'idée est bonne, mais, voila, les gens approuveront l'idée, mais ne la respecteront pas. Beaucoup de gens ne seront pas content de donner l'argent sans savoir qui ils aident (les exclus, ils ont qu'à se débrouiller pour ne pas être exclu et les miséreux, ils ont qu'à bosser pour ne plus être miséreux... déjà que je me tue à la tache pour gagner mon salaire), beaucoup de gens vont essayer de profiter de ce système et les gens honnêtes vont se faire avoir. Donc voila, mon opinion est que ça amènera plus de problème que de solution, même si l'idée est bonne.

Observations judicieuses. Concevoir notre innovation socio-économique sans anticiper les roueries cupides serait faire preuve d’inconséquence. Afin d’entraver toute dilapidation, de nombreux garde-fous sont prévus. Leur description viendra en temps utile, au cours des compléments informatifs. Simple aperçu: l’individu qui sollicite les secours en question subit un prélèvement fiscal «dissuasif». Indolore pour les revenus modestes, ruineux pour les revenus confortables. Formule économique aussi simple qu’efficace.


Ajout du 23-04-2014 à 17:38:

Nature vraisemblable de Dieu - 5
Les hommes s'interrogeront bientôt à propos des robots très perfectionnés, autonomes. A juste titre. Evidemment, pas plus qu'avec l'insecte, vous ne discuterez des spéculations de Kant avec l'être artificiel. Encore qu'avec un robot savant…
Les hommes, autrefois, se sont posés des questions similaires à propos des femmes, des sauvages, se demandant s'ils avaient une âme. Aujourd'hui, pour beaucoup, cette question s'applique à leur toutou ou à leur minet. Au fil des âges, les points de vue changent.
La conscience qui s'attache automatiquement à tout organisme autonome composé d'ADN pourrait-elle en faire autant avec un être artificiel, et interférer avec sa programmation informatique? Cela signifierait que cette conscience spontanée est capable d'exercer son action sur du silicium. Question pour demain...

SYAPA 5
Grâce au «système anti-paupérisme», l'Etat ne paye plus les nuitées de secours à l'hôtel: beaucoup d'économies.
Chaque exclu ayant un domicile, cela rend possible son embauche par les employeurs du secteur commercial. En fonction de sa conduite citoyenne, il obtient un meilleur logement, mieux situé.
Au logement obligatoirement attribué à chaque SDF, puis à chaque mal-logé, s'ajoutent les biens en nature permettant de mener une vie décente: nourriture, chauffage, éclairage...
Anon258976
Profil Censuré
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 23-04-2014 à 22:17 #

@Alcar :
Si tu instaures ce genre de système où il y a une réelle masse d'argent qui voyage, comment tu peux éviter que des gens se servent au passage ? Je t'assure, ils s'en foutent si c'est morales ou pas.


Est ce que la crainte des débordements d'un côté est une raison légitime de ne pas agir pour une cause ?
Tant qu'on fera chauffer les pelouses des stades l'hivers pour éviter qu'elle ne gèle, je continuerai à croire que qu'on préfère faire de l'herbe une privilégié tout en continuant à exclure le sapiens.
C'est une raison en tous cas capitaliste, la main mise sur les sports par la volonté du profit fait que tout investissement préventif rentable doit être pris et la bonne cause ne rapportant des bénéfices que lorsqu'on en fait un sujet de pub, on s'en fou un peu.
Parallèlement, si les commerçant refusaient de commercer par peur des vols, on devrait faire pousser nos patates nous même et tisser nos slips avec la soie qu'on aurait récolté de notre main...
Evidemment, même avec ces débordement, tant que le commerce rapporte du profit au commerçant, travailler est un jeu qui en vaut la chandelle.
Plus difficile quand le profit ne nous concerne pas directement, on dénonce beaucoup plus facilement ce risque de débordement comme argument contre la mise en place d'une bonne cause qui nous coûtera sans nous rapporter de profits financiers (quoique, moins de misère a tendance à diminuer les risques de vol et d'agressions).

@Tiersi :
Question hors sujet, pourquoi aborder d'une part un débat philosophique, d'autre part un débat éco-politique sur un seul et unique fil de forum (plutôt que de créer deux fils indépendants).
Souhaites-tu faire le lien entre les deux sujets évoqués ?

(Modifié par Lubrifixor le 23-04-2014 à 22:20)
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 24-04-2014 à 08:26 #
@Lubrifixor
Est ce que la crainte des débordements d'un côté est une raison légitime de ne pas agir pour une cause ?

Effectivement non. Mais si tu veux concevoir un système et que ce système permet beaucoup trop de détournement, ça devient un réel problème. Je pense que certain systèmes sont ingérable au niveau des détournements (je ne dis pas que ce que Tiersi propose, est dans ce cas).

Faire un mauvais combat pour une bonne cause décrédibilise la cause elle-même aux yeux du plus grand nombre (surtout par le faite que ceux qui sont contre cette cause vont prendre comme exemple le mauvais combat pour arriver à la conclusion que ce n'est pas une bonne idée de se battre pour cette cause).

J'ai exprimé mon feeling concernant l'idée de Tiersi dans mon post précédent, mais il y a beaucoup de chance que ce feeling change.
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 24-04-2014 à 11:02 #

le 22-04-2014 à 17:54, @Lubrifixor :
[…] Je vois une imprécision dans ce paragraphe :
La suite des nombres premiers étant une abstraction, une construction abstraite, et non matérielle, elle doit effectivement être pensée.
Ceci-dit, la pensé fonctionne sur une base physique, un ensemble de signaux bio électriques passant de synapse en synapse constituant le support matériel sur lequel repose l'information abstraite.
Le hic, c'est qu'on ne connait pas d'autre supports pour quelque systeme abstrait et information que ce soit que les supports materiels.

Le cerveau produit-il la pensée comme l’orange son jus? Ou bien sert-il seulement de connexion à une conscience nichée dans un «monde des idées»? Eternelle opposition du matérialiste face au spiritualiste, sans que l’un puisse mettre l’autre K.-O. Mon intuition m’amène à choisir la thèse spiritualiste.


@Lubrifixor :
On pourra supposer que "l'âme" peut être constitué de l'une de ces 3 manières :
- l'esprit n'est autre que le pouvoir d'abstraction innherent aux fonctions cérebrales, l'âme est donc matérielle et rattachée au corps, elle ne peut survivre sans lui et meurt avec lui.
- l'esprit possède son propre support matériel et se trouve rattaché à une structure cérébrale, si ce n'est emprisonné en elle, l'âme est donc une entité matérielle qui se retrouve détachée du cerveau à sa mort et peut se retrouver à nouveau emprisonnée par une autre structure cérebrale libre d'âme.
- l'esprit est une entité qui sort du champ d'application de la physique et qui n'est donc pas matérielle, à la mort du corps l'âme survie. De plus, elle n'est pas limitée, coincé sur les plans physiques et matériels puisqu'elle les transcende (du fait de son caractère non matériel).

Questions bien posées.


@Lubrifixor :
À notre niveau de connaissance, la compréhension de l'esprit humain n'en est qu'à ses balbutiements et nous ne connaissons pas d'autres vecteurs pour l'existence d'une information, d'une idée...etc que les supports matériels.
De fait, une étide approffondie et rationnelle de l'âme semble difficile et à appliquer le rasoir d'occam, la seule hypothèse à notre portée est la première.

Difficulté de comprendre indéniable. Ma position philosophique consiste à viser une vraisemblance satisfaisante, fondée sur la logique, le bon sens et l’humanité.


Ajout du 24-04-2014 à 16:12:


le 22-04-2014 à 21:52, @rokag3 :
[…] Affirmer que le «monde des idées» ne peut exister sans support matériel revient à énoncer un fait.

A première vue, cela parait vrai. Mais prenons notre univers, bien réel, bien matériel, issu du Big Bang, qui fut pourtant à l’origine dénué de temps et d’espace. Il semblerait donc que l’absence d’environnement matériel n’empêche pas «quelque chose» d’autre d’exister «ailleurs».


@rokag3 :
Une information ne peut être produite en l'absence d'une base physique, ainsi les mathématique, les cristaux sont des constructions mathématiques mais ce sont aussi des entités physiques.

Les mathématiques, si aucun humain ne les imagine, sont quoi, où? Ces mathématiques se sont-elles forgées d’elles-mêmes, comment?


@rokag3 :
Point n'est besoin d'être humain voir biologique pour transformer des propositions en information mais disposer d'une entité physique est nécessaire.
Du coup le concept d'âme reprend vie, l'âme c'est "l'impression mnésique" que l'on laisse sous forme de proposition pour un système capable de la transformer en information. Un graffiti ou le souvenir chez quelqu'un sont des propositions d'âmes. Mais un assemblage aléatoire peut parfaitement faire l'affaire

L’âme est une notion religieuse trop vague. Je lui préfère: conscience. Même les insectes et les plantes ont une conscience «minimum» qui les guide pour vivre.


Ajout du 24-04-2014 à 16:37:


le 23-04-2014 à 22:17, @Lubrifixor :
@Tiersi :
Question hors sujet, pourquoi aborder d'une part un débat philosophique, d'autre part un débat éco-politique sur un seul et unique fil de forum (plutôt que de créer deux fils indépendants).
Souhaites-tu faire le lien entre les deux sujets évoqués ?

Chaque domaine devrait permettre d’éclairer l’autre, sans nécessité d’une corrélation. Cette formule est tout simplement pratique.
Le monde devient meilleur pour autant que progressent la vie matérielle et spirituelle.


Ajout du 24-04-2014 à 16:59:

Nature vraisemblable de Dieu - 6
A partir de quel niveau comportemental d'un être peut-on déterminer le caractère humain de sa conscience?
Entre le pervers criminel, bouffi de cruauté, et le robot du futur, attentif à la sécurité des hommes, lequel obtiendrait son brevet d'humanité?

SYAPA 6
Grâce au «système anti-paupérisme», les pauvres ont droit à une rémunération remplaçant les allocations actuelles. Rémunération conditionnelle: faire le «travail civique», avec ponctualité, correctement...
Chaque sanction financière, chaque privation d'avantages pécuniaires est légitime. L'individu peut l'éviter s'il corrige son mauvais comportement.
Observons que la suppression du salaire civique de l'exclu ne le prive en rien, lui et sa famille ayant toujours de quoi vivre décemment, grâce aux fournitures indispensables du SYAPA. Avec seulement l'assistance en nature, l'exclu n'a pas besoin d'argent pour subsister. Mais qui le refuse?
Anon258976
Profil Censuré
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 24-04-2014 à 23:27 #
Eternelle opposition du matérialiste face au spiritualiste, sans que l’un puisse mettre l’autre K.-O. Mon intuition m’amène à choisir la thèse spiritualiste.


D'où effectivement l'intérêt de la philosophie dont la plupart des branches sont capables d'étudier les choses au delà du monde matériel.
Cependant, notre société a tendance à sacraliser les sciences physiques, et ce n'est pas sans raison, si ces dernières n'étudient que le monde matériel (d'où la difficulté d'étudier l'hypothèse d'une âme détachée du corps et non matérielle), c'est aussi parcequ'elles utilisent des outils très pointus et précis tels que les mathématiques.
Si l'on retrouve une logique mathématique dans la philosophie (enchaînements d'arguments logiques qui ne fonctionnent que si les enchaînements précédents ne sont pas biaisés, en plus de la logique stoïcienne et des calculs de proposition), il faut avouer que la logique 'pure' (considérez "sans spécialité" [toute logique parlée est une forme de philosophie]), peut étudier toute forme de proposition logique, ses défaut sont d'une part :
- sur-interprétations faciles du langage parlé, et mauvaise foi pouvant conduire à l'apologie d'absurdités auxquelles les détracteur ne croient même pas pour se prouver qu'ils n'ont pas tort (mauvaise foi maladive qu'il est impossible de tenir avec des outils logiques très strictes tels que les mathématiques).
- logique 'pure' (non spécialisée), et donc, plus 'instable' (avec le langage parlé, trop souple, la précision d'un langage logique strict tels que les mathématiques n'est pas la même).

Ces raisons font que les sciences basées sur les mathématiques sont adulées, et les disciplines philosophiques sont devenues quelque peu archaïques aux yeux de beaucoup, et peuvent être retournées en tout sens (encore une fois, plus facile de dédaigner une preuve argumentative qu'une preuve mathématique, ce qui perd par ailleurs l'auditoire).
C'est dommage car cette logique plus "large" permet des découvertes d'un point de vue spirituel que les autres sciences n'étudient pas...

Pour ce qui est donc de l'hypothèse de l'âme immatérielle, c'est une chose que seule la philosophie, et non pas les sciences tournée précisément vers la description du monde physique, peut tenter d'étudier rationnellement, mais ses découvertes se ressentent beaucoup trop relatives et abstraites pour tout le monde.

Cependant, on peut préciser que s'il faut une cause première à toute chose, le matériel devrait trouver son origine dans le néant qui est sans contraintes, l'absence de contrainte du néant pourrait-elle justifier que l'âme détachée du corps et immatérielle (et donc, une forme d'information sans support matériel), si elle existe, puisse également trouver son origine en lui...

(Modifié par Lubrifixor le 24-04-2014 à 23:40)
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 25-04-2014 à 02:47 #
Cependant, on peut préciser que s'il faut une cause première à toute chose, le matériel devrait trouver son origine dans le néant qui est sans contraintes, l'absence de contrainte du néant pourrait-elle justifier que l'âme détachée du corps et immatérielle (et donc, une forme d'information sans support matériel), si elle existe, puisse également trouver son origine en lui...


L'absence de contrainte du néant fonctionne dans un seul cas, et c'est sans doute la raison de son instabilité, ce cas c'est la forme parfaitement chaotique, si par hasard ce chaos génère un récepteur (c'est à dire un système capable de transformer une proposition en information) celui ci vas générer automatiquement une contrainte, prendre un forme, édicter une loi, et donc de fait un filtre, à partir de cette seule information tout ne devient plus possible. l'organisation issue par hasard du chaos est l'ultime niveau de négation des dieux, leur inutilité est patente ils ne sont même plus des créateurs. Donc l'âme la conscience sont forcément absent d'un système chaotique inutile d'essayer du mysticisme à ce niveau puisque par définition il n'y a rien pour le percevoir

Anon258976
Profil Censuré
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 25-04-2014 à 11:47 #
L'absence de contrainte du néant fonctionne dans un seul cas, et c'est sans doute la raison de son instabilité, ce cas c'est la forme parfaitement chaotique, si par hasard ce chaos génère un récepteur


Le problème du hasard, c'est qu'on ne le connait également que dans notre système matériel.
On pourra définir le hasard dans un système mécanique comme un effet non maîtrisé, non voulu et non prévu (ce qui n'est pas à proprement parlé du hasard). Cependant, la définition populaire du hasard (le "vrai" hasard) semble parfaitement s'appliquer à certains effets en mécanique quantique.
Mais tout comme l'information s'applique au et par le monde matériel, on ne connait du hasard que les applications qu'on en fait à partir du monde matériel.

Difficile d'extrapoler un hasard créateur à un un système sans lois non système (comme tout le reste)... Que le hasard soit le fruit d'un accident (qui nécessite une erreur et donc des lois) ou d'un système permissif (en MQ, le hasard est en quelque sorte le 'choix' d'une cause), le hasard que l'on connait n'est jamais sans cause antérieure.
Un deuxième problème est que la création par hasard est déjà un signe d'activité, ce qui me semble incompatible avec un non système, sans loi, qui doit donc être absolument inerte.

Mais pour en revenir à ce qui est de la conscience ou de l'âme, le néant 'créateur' rend effectivement inutile les dieux, et puisque ce néant est sans contraintes, il est au moins omnipotent ('je peux tout : pas de contraintes d'effets') et omniprésent (en "chevauchant" tout ce qui est 'je m'étale partout : pas de contrainte d'espace'), sans fin ni début.
En fin de compte, si le néant est la cause première, c'est en lui qu'il faut voir 'Dieu', ce qui ne signifie pas pour autant qu'il soit conscient de lui.
Reste le problème de savoir comment un non système, sans contraintes, et qui peut donc tout, va faire quoi que ce soit sans être actif tout en ne désirant rien : à l'inverse de notre monde matériel qui n'a pas besoin de désirer quoi que ce soit puisqu'il a des règles pour le régir, les lois font fonctionner la machinerie.

(Modifié par Lubrifixor le 25-04-2014 à 12:29)
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 25-04-2014 à 16:38 #

le 24-04-2014 à 23:27, @Lubrifixor :
[…] D'où effectivement l'intérêt de la philosophie dont la plupart des branches sont capables d'étudier les choses au delà du monde matériel.
Cependant, notre société a tendance à sacraliser les sciences physiques, et ce n'est pas sans raison, si ces dernières n'étudient que le monde matériel (d'où la difficulté d'étudier l'hypothèse d'une âme détachée du corps et non matérielle), c'est aussi parcequ'elles utilisent des outils très pointus et précis tels que les mathématiques.

Assurément, les sciences dures sont adaptées aux questions matérielles. S’agissant de la métaphysique, ces sciences dures perdent leur autorité.


@Lubrifixor :
Si l'on retrouve une logique mathématique dans la philosophie (enchaînements d'arguments logiques qui ne fonctionnent que si les enchaînements précédents ne sont pas biaisés, en plus de la logique stoïcienne et des calculs de proposition), il faut avouer que la logique 'pure' (considérez "sans spécialité" [toute logique parlée est une forme de philosophie]), peut étudier toute forme de proposition logique, ses défaut sont d'une part :
- sur-interprétations faciles du langage parlé, et mauvaise foi pouvant conduire à l'apologie d'absurdités auxquelles les détracteur ne croient même pas pour se prouver qu'ils n'ont pas tort (mauvaise foi maladive qu'il est impossible de tenir avec des outils logiques très strictes tels que les mathématiques).
- logique 'pure' (non spécialisée), et donc, plus 'instable' (avec le langage parlé, trop souple, la précision d'un langage logique strict tels que les mathématiques n'est pas la même).

Bonne analyse. Il faut prendre de la hauteur, sans toutefois atteindre un niveau orbital, quand une chose et son contraire s’équivalent. Dans une station spatiale, la pomme au-dessus de l’astronaute ne tombe pas sur lui.


@Lubrifixor :
Ces raisons font que les sciences basées sur les mathématiques sont adulées, et les disciplines philosophiques sont devenues quelque peu archaïques aux yeux de beaucoup, et peuvent être retournées en tout sens (encore une fois, plus facile de dédaigner une preuve argumentative qu'une preuve mathématique, ce qui perd par ailleurs l'auditoire).
C'est dommage car cette logique plus "large" permet des découvertes d'un point de vue spirituel que les autres sciences n'étudient pas...

Le domaine spirituel est passionnant, pour ceux que ce sujet intéresse. Mais une sauvegarde sanitaire s’impose. Aucune religion ne doit faire des lois ni demander de tuer quelqu’un au nom de Dieu.


@Lubrifixor :
Pour ce qui est donc de l'hypothèse de l'âme immatérielle, c'est une chose que seule la philosophie, et non pas les sciences tournée précisément vers la description du monde physique, peut tenter d'étudier rationnellement, mais ses découvertes se ressentent beaucoup trop relatives et abstraites pour tout le monde.

L’âme est une notion religieuse indistincte qui traîne un passé obscurantiste. Les fanatiques de l’inquisition tuaient l’homme pour «sauver son âme». Autre absurdité: sa vente.


@Lubrifixor :
Cependant, on peut préciser que s'il faut une cause première à toute chose, le matériel devrait trouver son origine dans le néant qui est sans contraintes, l'absence de contrainte du néant pourrait-elle justifier que l'âme détachée du corps et immatérielle (et donc, une forme d'information sans support matériel), si elle existe, puisse également trouver son origine en lui...

Des chercheurs en métaphysique parlent d’une «cause sans cause». Cette idée correspond à la «Conscience Initiale» qui «résiderait» là où il n’y a ni espace ni temps. Donc, ni avant ni après.
Le néant ne peut rien produire, à part des discours vides de sens.


Ajout du 25-04-2014 à 17:05:

Nature vraisemblable de Dieu - 7
La conscience assure aussi, au travers de leur chimie spécifique, l'existence des plantes. Conscience, sans doute, encore plus élémentaire que celle des insectes. Bien qu'elle soit parfois subtile, à la mesure de l'ingéniosité adaptative de certains végétaux, tout à fait étonnante.

SYAPA 7
Le «travail civique» équivalent d'impôt du «système anti-paupérisme», effectué par l'exclu, permet de réduire une dépense obligatoire d'Etat: supprimer la misère. Il a par conséquent une réelle valeur économique.
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 25-04-2014 à 20:15 #
Difficile d'extrapoler un hasard créateur à un un système sans lois non système (comme tout le reste)... Que le hasard soit le fruit d'un accident (qui nécessite une erreur et donc des lois) ou d'un système permissif (en MQ, le hasard est en quelque sorte le 'choix' d'une cause), le hasard que l'on connait n'est jamais sans cause antérieure.
Un deuxième problème est que la création par hasard est déjà un signe d'activité, ce qui me semble incompatible avec un non système, sans loi, qui doit donc être absolument inerte.


Inerte non seulement chaotique donc non organisé. L'eau pure surgelée nous offre un bel exemple de hasard en cas de choc un précurseur peux se former et les molécules d'eau vont s'organiser en cristaux. Ceci n'est qu'un exemple mais il permet de "visualiser" un passage chaos=>organisation
Anon258976
Profil Censuré
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 26-04-2014 à 11:24 #

le 25-04-2014 à 16:38, @Tiersi :
Des chercheurs en métaphysique parlent d’une «cause sans cause». Cette idée correspond à la «Conscience Initiale» qui «résiderait» là où il n’y a ni espace ni temps. Donc, ni avant ni après.
Le néant ne peut rien produire, à part des discours vides de sens.


Justement, le néant n'a pas besoin de cause, et il peut tout (puisqu'il est démuni de lois) il est sans contrainte et me semble être un bon candidat.
Ceci-dit il y'en a qui postulent qu'il faut nécessairement être matériel pour exister (ce qui va à l'encontre de mon métier : tous mes codes sont virtuels mais existent bien (mais grâce à une interface physique, un serveur informatique)).
Re: Révélations pour un monde meilleur
le 26-04-2014 à 11:36 #

Ceci-dit il y'en a qui postulent qu'il faut nécessairement être matériel pour exister (ce qui va à l'encontre de mon métier : tous mes codes sont virtuels mais existent bien (mais grâce à une interface physique, un serveur informatique)).


Tes codes existent dans la mémoire (donc matérielle) et sur ton écran (matérielle aussi). Tes codes sont lié à des signaux électrique et optiques (donc matérielle aussi). Le virtuel fait partie du monde matériel.




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Corée du Sud : le meilleur débit internet au monde.
Julian Assange promet de belles révélations en cas d'attaque
Le thé serait meilleur pour la santé que l'eau
Le Yoga pour un meilleur cerveau
Record du monde : Le plus gros feu d'artifice du monde est à Dubaï