Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?

Anon258976
Profil Censuré
le 12-12-2015 à 06:33 #
enfin quand je discute avec des personnes qui ont observé un phénomène paradoxal, bien souvent l'observation a duré plus d'une minute (en ne comptant pas le temps qu'il faut pour s'apercevoir que le phénomène est paradoxal, ce qui peut prendre un certain temps).


Tu veux dire... "Paranormal" !
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 12-12-2015 à 12:02 #
je préfère "paradoxal" à "paranormal", parce que c'est plus général, cela peut même s'appliquer à la politique, où les paradoxes sont bien plus faciles à observer.
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 12-12-2015 à 16:25 #

le 12-12-2015 à 12:02, @tofu :
je préfère "paradoxal" à "paranormal", parce que c'est plus général, cela peut même s'appliquer à la politique, où les paradoxes sont bien plus faciles à observer.


Paradoxal implique une contradiction or l'observation d'un ovni n'implique pas une contradiction pas forcément de la paranormalité non plus d'ailleurs non identifié ne signifie pas non identifiable
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 12-12-2015 à 16:51 #
disons qu'un ovni, tels que certains ont été décrits, avec des accélérations fulgurantes, des vitesses supersoniques sans bang supersoniques, ne sont pas censés se produire, ça brise certaines lois de la physique, c'est donc paradoxal.
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 12-12-2015 à 16:59 #
Paradoxal veut d'abord dire "heurtant le sens commun"...
A partir de là, un ovni (un objet volant non identifié, point-barre) est-il paradoxal ? oui, non, ne sait pas...

Ceci dit, quelle est l'implication de l'expression "heurter le sens commun" ?
Cette phrase renvoie-t-elle (par exemple...) à qqchose de para-normal, de supra-normal, d'extra-sensoriel, voire (soyons fou) d'extra-terrestre ?
Personnellement, je ne le crois pas : ce qui heurte le sens commun, c'est l'incompréhensible (intellectuellement, culturellement, socialement, psychologiquement, etc...); ni plus, ni moins... mais c'est déjà un énorme champ de possibles.
Et je m'inquiète davantage de savoir que le petit point que je vois grossir dans le ciel a plus probablement été lancé par un détraqué fondamentaliste... plutôt que par un pseudo-martien, ou un wormien de la 16ème dimension...
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 12-12-2015 à 17:38 #
un paradoxe peut aussi être vu comme "Être, chose ou fait qui paraissent défier la logique parce qu'ils présentent des aspects contradictoires : Cette victoire du plus faible, c'est un paradoxe." selon le Larousse enn ligne.

Les ovnis ou les phénomènes paranormaux peuvent coller à cette définition. Certains faits politiques également.
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 12-12-2015 à 20:09 #

le 12-12-2015 à 16:51, @tofu :
disons qu'un ovni, tels que certains ont été décrits, avec des accélérations fulgurantes, des vitesses supersoniques sans bang supersoniques, ne sont pas censés se produire, ça brise certaines lois de la physique, c'est donc paradoxal.

moi c'est dans ce cas que j'aurais dit paraNormal.
Parce que paranormal, c'est Anormal, pratiquement impossible, c'est a dire que dans un cas pareil, on devrait en toute honnêteté, douter de ce qu'on a vu ou cru voir.

Alors que ParaDoxal, c'est pas de l'impossible, c'est quelque-chose qui contredit la logique apparente mais qui une fois le probleme étudié, peut tres bien se révéler Normal.

Pour moi qui ne croit pas qu'un vaisseau matériel et massif peut se comporter comme ce qui est décrit, je dis que ce phénomène est paranormal, soit parce que je n'y crois pas, soit parce que c'est pas normal.
Par contre, si je constate qu'un objet defie la loi de la gravité, je dis que c'est paradoxal car on peut toujours imaginer qu'une solution existe pour s'élever au dessus du sol, non pas sans énergie évidemment, mais sans que cette énergie dépensée soit mise en évidence.
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 13-12-2015 à 02:30 #

moi c'est dans ce cas que j'aurais dit paraNormal.
Parce que paranormal, c'est Anormal, pratiquement impossible, c'est a dire que dans un cas pareil, on devrait en toute honnêteté, douter de ce qu'on a vu ou cru voir.

Alors que ParaDoxal, c'est pas de l'impossible, c'est quelque-chose qui contredit la logique apparente mais qui une fois le probleme étudié, peut tres bien se révéler Normal.


Justement ce que j'aime beaucoup dans paradoxal, c'est déjà au niveau subjectif, qu'il laisse le sentiment que cela puisse être résolu.
Aussi, un phénomèbne paradoxal ne rejette de prime abord ni les solutions sceptiques, ni le manque d'explications.
Si tu parles d'un phénomène "paranormal" au contraire, tu as intérêt à ce que celui-ci reste paranormal (pour ne pas perdre la face) et donc à refuser les explications que les sceptiques pourrait te proposer, je trouve que c'est un problème. Je critique les sceptiques parfois mais ils sont indidpensables à la réflection sur tous ces phénomènes.
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 13-12-2015 à 14:46 #

le 13-12-2015 à 02:30, @tofu :

moi c'est dans ce cas que j'aurais dit paraNormal.
Parce que paranormal, c'est Anormal, pratiquement impossible, c'est a dire que dans un cas pareil, on devrait en toute honnêteté, douter de ce qu'on a vu ou cru voir.

Alors que ParaDoxal, c'est pas de l'impossible, c'est quelque-chose qui contredit la logique apparente mais qui une fois le probleme étudié, peut tres bien se révéler Normal.


Justement ce que j'aime beaucoup dans paradoxal, c'est déjà au niveau subjectif, qu'il laisse le sentiment que cela puisse être résolu.
Aussi, un phénomèbne paradoxal ne rejette de prime abord ni les solutions sceptiques, ni le manque d'explications.
Si tu parles d'un phénomène "paranormal" au contraire, tu as intérêt à ce que celui-ci reste paranormal (pour ne pas perdre la face) et donc à refuser les explications que les sceptiques pourrait te proposer, je trouve que c'est un problème. Je critique les sceptiques parfois mais ils sont indidpensables à la réflection sur tous ces phénomènes.

Que tu aimes le mot paradoxal pourquoi pas mais encore faut'il que le phénomène le soit effectivement .

Si je prends un chauffage électrique de 2,3KW j'ai une chaleur produite de 2.3 KW moins l'énergie très faible perdue pour allonger le métal COP légèrement inférieur à 1
Si je prends un air conditionné en position chauffage j'utilise à la louche 1KW pour le compresseur 110W pour les ventilateurs et 10W pour electronique moteur pas ) pas et relais et je sortirai environ 3.5KW soit un COP de 3.12
je fournis plus d'énergie que je n'en dépense et je me trouve devant un paradoxe ...apparent
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 13-12-2015 à 15:27 #
Ca c'est le principe de la pompe à chaleur, on récupère la temperature de l'air ambiant ou de l'eau de mer, il n'y a rien de magique.
Anon258976
Profil Censuré
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 13-12-2015 à 15:33 #
Je trouve moi aussi surprenant l'emploi du terme "paradoxal" ici, mais après tout, pourquoi pas ?
Cependant, il ne faut pas oublier qu'un paradoxe n'en est un que dans la mesure où on a pas réussi à expliquer toute la théorie. En fait, un paradoxe n'existe pas "réellement" : il s'agit seulement d'une contradiction provoquée par le manque de connaissance, mais dans la pratique...

L'exemple du Bang supersonique en est une bonne illustration.
Il semble que nous même nous soyons capables de produire des appareils dont le bang serait réduit en décibels, et je ne doute pas qu'un jour, nous pourrions carrément le rendre inaudible.
De fait, qu'un appareil puisse ne pas provoquer de bang supersonique audible ou visible à l'approche du mur du son n'est probablement un paradoxe que tant qu'on ne se doute pas qu'il est possible de le diminuer, voir, le "supprimer".

(Modifié par Lubrifixor le 13-12-2015 à 15:35)
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 13-12-2015 à 16:54 #

le 13-12-2015 à 15:27, @SETI :
Ca c'est le principe de la pompe à chaleur, on récupère la temperature de l'air ambiant ou de l'eau de mer, il n'y a rien de magique.


Si c'est magique tu dépense 1KW tu en récupère 3
et si l'on oublie (et c'est souvent oublié) que l'on fait une extraction d'énergie et non pas une transformation d'énergie alors c'est impossible.

même ici en Grèce ou presque tout le monde dispose de l'air conditionné il y a des gens qui utilisent des chauffages à résistance électrique justement à la télé en ce moment une pub pour un chauffage a résistance de 2.4kw pour 70euros 8189 btu alors qu'un air conditionné de 250 euros consommant 776W vas produire 2553W 8700 btu
http://www.klimatistis.gr/page_product_view.php?pid=878
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 13-12-2015 à 20:29 #

le 13-12-2015 à 15:27, @SETI :
Ca c'est le principe de la pompe à chaleur, on récupère la temperature de l'air ambiant ou de l'eau de mer, il n'y a rien de magique.


le 13-12-2015 à 16:54, @rokag3 :Si c'est magique tu dépense 1KW tu en récupère 3
et si l'on oublie (et c'est souvent oublié) que l'on fait une extraction d'énergie et non pas une transformation d'énergie alors c'est impossible.

Bien sur que c'est magique
c'est peut-etre pas magique du point de vue bilan de transfert global de calories mais c'est magique pour l'usage énergétique de l'utilisateur. Et si on dit que la vraie magie n'existe pas, alors c'est ce genre de choses qui peut l'être.
C'est tellement magique que si quelqu'un trouvait un jour, un processus similaire pour récupérer des electrons dans un milieu qui en dispose à profusion, on le prendra pas au sérieux et on dira que l'electricité ne peut pas surgir de nulle part. (c'est un exemple à dormir debout je sais, )
De temps à autres, On en a certains sur le forum qui viennent nous proposer des trucs sortis de chapeaux de magiciens. Des énergies gratuites ou perpétuelles. (ils se font rare en ce moment)
Sauf que si ce jour là arrivait (on peut réver), je suis pas sur qu'on sache repérer (pour une fois) l'absence de supercherie.
(bon, c'est pas demain la veille non plus




(Modifié par karthesius le 13-12-2015 à 20:33)
Re: Pourquoi les scientifiques refusent-ils d'étudier les OVNI ?
le 14-12-2015 à 05:11 #

le 13-12-2015 à 15:33, @Lubrifixor :
Je trouve moi aussi surprenant l'emploi du terme "paradoxal" ici, mais après tout, pourquoi pas ?
Cependant, il ne faut pas oublier qu'un paradoxe n'en est un que dans la mesure où on a pas réussi à expliquer toute la théorie. En fait, un paradoxe n'existe pas "réellement" : il s'agit seulement d'une contradiction provoquée par le manque de connaissance, mais dans la pratique...


Le paradoxe appelle à la compréhension, et à une définition positive de ce qui est observé.
Le problème du phénomène paranormal (et j'inclus ici les ovnis) est qu'il demande pour être validé, d'être définit négativement : pour démontrer son existence, ou son observation, il faut d'abord démontrer qu'il n'est l'effet d'aucune cause triviale. Et cela est en général extrêmement difficile à faire, le phénomène paranormal finit dans bien des cas charcuté par le rasoir d'Occam.
Un paradoxe est bien moins sensible à celà, parce qu'il n'est pas l'affirmation de l'existence de quelque chose d'exceptionnel, mais la simple constatation de contradictions entre l'idée que l'on se fait du monde, et ce qui arrive réellement.




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Ovni ?
Ovni
ovni
Ovni
Une histoire d'OVNI