Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Que les femmes évitent les attaques de panique si possible !

Médecine Que les femmes évitent les attaques de panique si possible !
- , le 30/10/2007.

Les femmes âgées qui subissent une attaque de panique ont ensuite un risque accru d'avoir une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral et de décéder dans les cinq années qui suivent.

Précisons d'abord qu'une attaque de panique consiste en le développement soudain d'une peur ou d'une très grande anxiété accompagné par des symptômes additionnels. Cela peut être un événement spontané ou faisant partie d'une dysfonction liée à l'anxiété (ex : phobie).

L'étude américaine a consisté à regarder plus de 3000 femmes ménopausées en bonne santé (de 51 à 83 ans avec une moyenne de 66 ans). Au début de l'étude, entre 1997 et 2000, les femmes devaient remplir un questionnaire à propos de l'occurrence des attaques de panique lors des 6 mois précédents. On les suivait ensuite durant une moyenne de 5,3 ans pour voir si elles étaient victimes d'une attaque cardiaque ou mourraient de n'importe quelle cause.

Dans le questionnaire, environ 10 % des femmes ont rapporté qu'elles avaient subi une attaque de panique dans les 6 mois précédents. Les chercheurs ont ajusté les résultats en fonction des autres risques qui peuvent contribuer aux problèmes cardiaques : dépression, colère, etc. Des attaques de panique pouvaient être associées à d'autres facteurs de risque comme l'hypertension.

Après tous les ajustements, les résultats ont révélé qu'avoir au moins une attaque de panique était associé à une augmentation de risque d'infarctus et d'accident vasculaire cérébral d'un facteur 3 à 4 selon les cas. Cela signifie qu'avoir une attaque de panique augmente le risque de mourir de cette cause d'un facteur 2 par rapport aux autres morts possibles.

Cette étude suggère aux praticiens de faire particulièrement attention à la santé cardiaque des femmes âgées qui ont subi une attaque de panique.

Sources : Imaginascience, Sciencedaily


Pour noter ou commenter cet article, vous devez vous connecter.




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Les singes évitent les égoïstes
Comment les piverts évitent-ils de se fracasser le crâne ?
Comment les mangoustes évitent-elles le risque d'infanticide ?
Migraines et attaques cardiaques
Pollution acoustique et attaques cardiaques