Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
2

La Friendzone

sondage Que signifie ce terme selon vous ? (Analyse)

A - Absolument rien. (3 votes)
B - Une mode adolescente sans intérêt. (2 votes)
C - Un phénomène vaguement connu. (2 votes)
D - Un phénomène naissant et non négligeable. (0 vote)
E - Un fléau dont vous avez été victime. (0 vote)


Anon258976
Profil Censuré
le  8-03-2015 à 16:17 #
Ah, maintenant, va savoir si je doit considérer ça comme étant mélioratif ou péjoratif
(ou neutre bien sûr)

(Modifié par Lubrifixor le 08-03-2015 à 16:18)
Re: La Friendzone
le  9-03-2015 à 20:22 #
Lubrifixor :
Le simple échange de fluide me semble être salissant au sens propre et je pense que, bien que cela se nettoie facilement, cela a un impact plus tenace sur la psyché et je pense que c'est en partie ça qui joue sur ce bris dans la pudeur.
Il me semble difficile après ça de voir son ami(e) avec le même regard, alors on peut certes continuer à s'apprécier, rester en contact, mais je ne sais pas, il y'a une sorte d'"innocence" en moins dans cette relation.

Je comprends...
Mais alors ton "amour" éthéré, ta recherche de pureté, d'innocence, te maintiennent dans dans un registre plus proche de l'amitié vive et exclusive que de l'amour ordinaire...
Cela existe, bien sûr ! On l'a même nommé "amour platonique" (quoique je ne sois pas sûre que Platon l'ait conseillé ! je crois même que c'est le contraire : il l'a exposé pour le critiquer ).

Au fond c'est un amour complètement intellectualisé... on en a des exemples fameux dans le passé : le trouvère Jaufré Rudel chantant son amour pour la "princesse lointaine" (la comtesse de Tripoli qu'il n'avait jamais rencontrée !)... Chateaubriand et Madame Récamier...même si "l'amour courtois" n'était pas du tout éthéré (je n'ai jamais vu autant forniquer que dans le Cycle arthurien !) ni non plus "l'amour romantique" qui était fait de passion et n'avait aucun scrupule à y succomber.
Je pense que cet amour n'est possible que lorsque le désir charnel est inhibé (on disait Juliette Récamier complètement frigide), ou quand les partenaires satisfont leurs sens par ailleurs (Chateaubriand ne s'en privait pas !)...
Je me souviens avoir dit, sur un fil ancien, à peu près ceci : "l'amitié profonde , c'est de l'amour dépouillé de son aspect charnel".



(Modifié par shu-mei le 10-03-2015 à 15:51)