Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
2

Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?

le 19-03-2015 à 23:36 #
Il y a quelques mois, le sociologue Jean-Claude Kaufmann lançait un appel à témoignages intitulé « Dormir à deux » – par le biais de "Psychologies magazine", où il tient chronique. Tant de réponses ont afflué qu’il lui a vite fallu clore la collecte.
S'en suivit un livre écrit grâce à quelque 200 contributeurs auxquels l’écrit et l’anonymat d’Internet ont permis de livrer une part de leur intimité : « Un lit pour deux, la tendre guerre ».
De cet ouvrage sont tirées les constatations que je voudrais partager avec vous.

------------------------------------------------
Une contradiction apparaît au départ : nous rêvons d’amour, nous ressentons le besoin d’une présence attentionnée à nos côtés, mais nous ne voulons pas disparaître en tant que personne autonome.
Le lit résume ces aspirations contradictoires : il est le lieu de la confrontation permanente entre désir de proximité amoureuse et aspiration au bien-être personnel.

Dans le lit (comme dans tous les lieux d'intimité rapprochée : voiture, table du repas..) s’expriment ces petits agacements du couple.
Dormir à deux implique tout un apprentissage, un contrôle de soi… Au tout début du couple, on rêve de ne faire qu’un avec l’être aimé. Puis l’individu refait surface, songe à son confort, commence à installer ses marques personnelles. Et chacun découvre qu’il habite un côté du lit, toujours le même, souvent pour la vie, même en l’absence de l’autre – parfois après séparation !

Il semble aussi que les couples aillent de moins en moins souvent se coucher ensemble. Chacun veut son petit moment personnel : l’un s'adonne à la lecture au lit, l’autre regarde un écran sur le canapé...

Par ailleurs, le lit s’est mué en espace d’activités diverses…
Il ne sert plus seulement à dormir ou faire l’amour : jamais il n’a été autant investi d’activités variées (lecture, plateau télé, utilisation de l’ordinateur, du téléphone…).

Côté confort, la tendance dominante est à davantage d’espace individuel pour le couchage : la taille du lit s’élargit (les lits jumeaux sont très rares en France)... et les chambres séparées gagnent du terrain !
L’une des surprises, de l' enquête, a été de constater que les femmes sont massivement à l’origine de cette demande de chambre séparée.
Pourtant, elles sont traditionnellement plus investies dans le domaine conjugal et familial. Elles y mettent plus d’énergie, placent la barre plus haut dans cet engagement que les hommes, qui conservent un certain détachement.
Mais sous leur impulsion, il semble que la chambre séparée soit en fort développement et en voie de banalisation chez les couples qui ont passé la cinquantaine.
Cela se produit après un certain nombre d’années de vie commune, alors que les agacements et petits inconforts se multiplient, et que le départ des enfants libère une chambre.

Faire chambre à part demeure cependant un tabou persistant (est-ce parce qu’une symbolique conjugale du lit est inscrite dans les mentalités depuis le Moyen Age ?)

La chambre à part, dans l’imaginaire collectif, est un indicateur de prise de distance.
Des millions de personnes dorment mal, dans leur lit unique et trop étroit, parce qu’elles n’osent pas en parler à leur conjoint !

Certaines femmes témoignent de véritables crises conjugales déclenchées par le simple fait d’aborder la question de la chambre séparée…
Faire de petites escapades sur le canapé, dans la chambre des enfants ou celle des amis, ne pose pas problème. Mais le jour où elles parlent d’installation durable dans une chambre séparée, c’est le drame, le choc, l’incompréhension. L’autre se sent rejeté : c'est la mort du couple ! Le fait que ce ne soit qu’un problème technique lié aux conditions de sommeil n’est pas audible.

Etrange situation !...
Autour de moi, sauf maladie grave de l'un, « le lit conjugal est sacré » !... et pourtant il est si agréable d'avoir un grand lit pour soi tout seul !!!

Et vous, qu'en pensez-vous ??


Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 00:12 #
C'est vrai que c'est un peu tabou. Je dois dire que ça m'a souvent tenté (j'ai un sommeil très léger, le moindre bruit ou mouvement me réveille. Ce n'est pas dramatique dans le sens ou je m'endors tout aussi facilement, mais je suis plus reposé quand je dors seul). Ce qui m'a retenu jusqu'ici c'est essentiellement le coté symbolique, tant pour ma dulcinée que pour l'entourage en général.
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 01:08 #
le 19-03-2015 à 23:36, @shu-mei :
Pourtant, elles sont traditionnellement plus investies dans le domaine conjugal et familial. Elles y mettent plus d’énergie, placent la barre plus haut dans cet engagement que les hommes, qui conservent un certain détachement.


elles n'exigent pas que leur homme vienne docilement dormir à leur coté..
mais juste qu'il n'aille pas au bistro avec ses potes.
Alors il rentre à la maison.. laissant ses amis célibataires (ou mariés mais plus chanceux) à leurs rires devant le comptoir.
Seulement voilà, madame aura encore la migraine ce soir.
Finalement, c'est vrai, se dit-il, un bon lit pour lui tout seul, c'est pas une mauvaise idée.

Faire de petites escapades sur le canapé, dans la chambre des enfants ou celle des amis, ne pose pas problème.

pas toujours facile, même si c'est bien accepté. Faire chambre à part, pourrait constituer une amorce de doute dans l'esprit de l'un ou l'autre, qui pourrait nuire à l'audace d'entreprendre. Ne pas dormir dans le même lit, c'est faire comprendre à l'autre que par défaut, on n'a pas envie et que pour qu'il en soit autrement, faudra réussir à convaincre. Je trouve que ça peut décourager selon l'humeur du moment et à la longue il se peut que la routine fasse que la situation devienne une cohabitation.

Inversement, Dormir dans un meme lit, c'est pour beaucoup la façon confortable de parvenir à faire des choses sans qu'il soit besoin de les préméditer. La promiscuité produit ses effets, au risque de transformer l'imprévu exceptionnel en routine ordinaire.

N'oublions pas non plus que certains sont aussi du matin..
et traverser les couloirs pour changer de chambre et retrouver sa princesse endormie, ça peut nuire à la santé.

Ce que tu dis est parfait pour des couples qui ne vivent pas ensemble en permanence.
Les entrevues ou retrouvailles donnent lieu à des visites completes de toutes les pièces et de tous les recoins possibles.
Le canapé devient alors d'une banalité totale.
Mais tot ou tard, la demoiselle songera à devenir madame, sacrifiant ainsi le tapis rustique du salon contre un lit douillet qu'elle voudra un jour garder pour elle toute seule.

(Modifié par karthesius le 20-03-2015 à 01:16)
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 10:16 #
Personnellement je suis un adepte de la chambre à part après quelques années de lit commun .
Car dormir de temps en temps ensemble devient un choix et non pas une obligation.
Un moyen de raviver la libido.
Mettons de côté les conventions .
Faire chambre à part n'est pas un signe de désamour .





Ajout du 20-03-2015 à 11:08:

Je viens de poser la question à deux femmes qui sont de mon avis.


Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 16:50 #
Moi j'ai l'avantage, j'ai mon appartement la semaine et le lit conjugal le week end.

A coté de ça, je dort en ce moment très mal la nuit, le moindre bruit me réveille, je dors donc avec des boules quies. Si on prend l'exemple d'hier soir, après plusieurs nuits d'insomnies, je vais me coucher tot, et je fini par trouver le sommeil. Mais bien évidemment, c'est sans mon copain, qui est dans la même pièce, la lumière allumée, entrain de jouer aux jeux vidéos ... Évidemment, en pleine nuit, il faut qu'il se mouche, qu'il mette des gouttes dans le nez, qu'il boive quelques gorgées d'eau ... Bref, que du bruit ! Dans ces cas la, je suis totalement pour les lits séparés (voir même les chambres séparés) !

A l'inverse, je vois directement que j'ai moins de mal à m'endormir avec mon copain. Un exemple tout bête; je m'endors tous les soirs devant un ou plusieurs épisodes de simpsons. Bien évidemment, je me met dans le lit un peu avant, fait 3/4 truc sur internet, bref, je suis allongée bien au chaud. Et bah quand je suis chez moi, me couchant pourtant à la même heure, je m'endors au bout d'un simpson entier (20 minutes) voir de 2, alors que quand je suis dans les bras de mon copain, le sommeil est presque instantané (je dirais même pas 5 minutes) !!

Je ne pense pas, question d'image, que j'aimerais dormir en sachant mon copain dans la pièce voisine.

Enfin, dernière petite anecdote personnelle ... Mes parents s'adorent, mais ma mère est une chieuse. Elle fait des crises toutes les nuits car elle n'arrive pas à dormir, réveille mon père, et ça fini en engueulade à chaque fois (je ne rentre plus beaucoup chez mes parents, c'est totalement invivable). Il n'est pas rare du tout que mes parents fassent chambre à ma mère adorant squatter dans mon ancien lit ! Cela ne me choque pas du tout, quand tu es insomniaque, autant profiter de ton lit, éventuellement bouquiner à 4h du mat si ça te fait plaisir, que de rester à fulminer car le voisin de couchage dort lui profondément !
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 19:33 #
@MuMu_ :
alors que quand je suis dans les bras de mon copain, le sommeil est presque instantané (je dirais même pas 5 minutes) !!


Je me demande si c'est très gratifiant pour ton copain ???
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 20:31 #
Bonsoir
Depuis un certain temps , je suis seul dans le lit conjugal . S'agissant donc de souvenirs , j'ai sans doute tendance à les considérer meilleurs qu'ils l'ont peut-être été dans la réalité. Malgré tout , pour autant que je me rappelle , j'ai toujours aimé être à deux dans le lit conjugal .Je reconnais que ma vie professionnelle m'a conduit à beaucoup me déplacer, si bien que c'était un plaisir de partager le lit avec mon épouse .
En quelques sortes , il s'agissait de fréquentes retrouvailles ( même pour le simple fait d'être ensemble ) Même dans des moments de bouderies ( soit elle , soit moi d'ailleurs ) , pour ma part j'ai toujours aimé me coller à ma moitié , juste pour le simple plaisir du contact. Presque un besoin. Mais c'est sûr que à peine endormi , je devais me détacher d'elle pour me mettre dans ma position de sommeil , sur le côté gauche. Du coup je lui tournais le dos.
J'ai vite adopté le lit à deux dès que j'ai été en couple , même si parfois il y avait un décalage sur l'heure à laquelle chacun de nous allait se coucher . Ainsi qu'en fait état Shu-Mei , j'ai gardé par delà la solitude l'habitude de mon côté.
Donc , j'aurai tendance à répondre plutôt le lit conjugal.
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 20:37 #

le 20-03-2015 à 19:33, @shu-mei :
@MuMu_ :
alors que quand je suis dans les bras de mon copain, le sommeil est presque instantané (je dirais même pas 5 minutes) !!


Je me demande si c'est très gratifiant pour ton copain ???



Bah c'est que je suis tellement bien installée que je ne pense plus à rien, je suis tellement bien au chaud dans ses bras ^^
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 21:38 #
@MuMu_ :
Bah c'est que je suis tellement bien installée que je ne pense plus à rien, je suis tellement bien au chaud dans ses bras ^^

ça, c'est un argument de poids en faveur du lit conjugal !... mais en HIVER seulement !!!
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 21:45 #
MuMu : alors que quand je suis dans les bras de mon copain, le sommeil est presque instantané (je dirais même pas 5 minutes) !!

le 20-03-2015 à 19:33, @shu-mei :
Je me demande si c'est très gratifiant pour ton copain ???


le 20-03-2015 à 20:37, @MuMu_ :
Bah c'est que je suis tellement bien installée que je ne pense plus à rien, je suis tellement bien au chaud dans ses bras


tu pense plus à rien .. à rien ? ..
C'est quand même dommage de souffrir d'insomnie quand on dort seul, et de s'endormir en accéléré quand on dort à deux.
Ou alors la solution, serait de dormir à deux dans un lit d'une place..
Là je pense que la position juxtaposée n'est plus la seule possible.
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 22:03 #
Dormir à deux dans lit d'une place ???
Oui, quand on a vingt ans.
Plus tard on préfère avoir ses aises.


Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 22:06 #
@Ali_Gator :
Oui, quand on a vingt ans.
Plus tard on préfère avoir ses aises.

Mais @karthesius a presque 20 ans !... ça explique ses positions !
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 22:12 #
Avoir presque vingt ans ne l'empêchera d'avoir des lombalgies, s'il persiste .



Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 22:23 #
@Ali_Gator :
Avoir presque vingt ans ne l'empêchera d'avoir des lombalgies, s'il persiste .

c'est ce que je te disais précédemment : ça dépend de ses positions !
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 22:25 #

le 20-03-2015 à 22:06, @shu-mei :
@Ali_Gator :
Oui, quand on a vingt ans.
Plus tard on préfère avoir ses aises.

Mais @karthesius a presque 20 ans !... ça explique ses positions !


quand on aime on a toujours 20 ans

mentalement en tous cas
par ce que le reste s'améliore avec l'age (parait-il)

Avoir presque vingt ans ne l'empêchera d'avoir des lombalgies, s'il persiste .
tout dépend de qui est dessous ou dessus

L'idéal pour un lit deux places, c'est 5 personnes.. ça équilibre bien les ressorts et rien ne se déforme de façon inégale.
du coup le lit reste . . . .homogène (sans jeu de mot intentionnel )
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 22:43 #
Au risque de me répéter par rapport à ce que j'ai posté il y a deux ans, cela fait plusieurs années, environ 18, que je ne dors pas seul, et ce dans un lit une personne :
un nounours, un deuxième nounours, et ma grippe.



(Modifié par Radiator le 20-03-2015 à 22:43)

Ajout du 20-03-2015 à 22:55:

D'ailleurs, je ne vous l'ai pas encore présentée :
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 22:57 #
@Radiator :
un nounours, un deuxième nounours, et ma grippe.

Ta grippe ! tu es malade ???
(fais attention de ne pas la refiler à tes ours !)

Ajout du 20-03-2015 à 22:59:

@Radiator : c'est quoi, sur ton épaule ??
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 23:00 #

le 20-03-2015 à 22:57, @shu-mei :
Ta grippe ! tu es malade ???


Pas plus que d'habitude, donc oui.


le 20-03-2015 à 22:57, @shu-mei :
@Radiator : c'est quoi, sur ton épaule ??


Ladite grippe...
Lien

(Modifié par Radiator le 20-03-2015 à 23:02)
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 23:16 #
Généralement oui. Cependant, il arrive à La Grippe de faire un tour pendant la nuit. "Pour le travail", me dit-elle.


Toujours est-il que je dors mal, d'une manière spacieuse et peu élégante : sur le ventre, un bras sous la tête tournée vers la gauche, l'autre le long du corps, une jambe tendue et l'autre mi-pliée. On dirait que je suis mort bourré tous les soirs. Et je vous vois arriver, non je ne le suis pas.
Qu'est-ce que ça va donner dans un lit double ?
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 23:41 #
soit tu rencontres ton identique inversé (pour une imbrication sur mesures)
soit tu opte pour un lit triple, dans lequel tu occuperas deux des trois places
soit le lit double le sera non pas cote à cote, mais superposé.. comme dans les trains couchettes.
.. les trois propositions me semblent etre dans l'ordre décroissant de préférence.

J'ai pas mis comme option de rester célibataire, car je pense que ton cas n'est pas unique et que la compatibilité existe chez les prétendantes potentielles.
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 23:47 #
Radiator :
Qu'est-ce que ça va donner dans un lit double

Un lit double ? ce sera un avant-goût du paradis pour toi !
Par contre, un lit conjugal sera plus problématique...

Généralement, les premiers temps on s'applique à dormir de façon altruiste... en symbiose avec l'autre, "collé" à l'autre, soucieux de l'autre !!!.
Et puis, l'individu relâche son attention, retrouve peu à son individualité... ressens le besoin de dormir confortablement, en prenant ses aises... c'est là, généralement que commencent à se profiler les envies de "chambre séparées" !!...
Mais rassure-toi : chez la femme uniquement !
Et ça se comprend : elle a le sommeil plus léger !
Un compagnon qui bouge, grogne, fait du bruit et qui, quand elle le secoue, ne se réveille même pas (!) et continue à dormir béatement alors qu'à cause de lui, elle, ne dort pas : ya de quoi énerver la meilleure des femmes !
et plus elle s'énerve, moins elle dort et moins elle dort, plus elle s'énerve... elle en arrive à avoir des envies de l'étrangler !!!
Alors, arrivé à ce point... le salut est dans les chambres séparées !!!

(Modifié par shu-mei le 20-03-2015 à 23:54)
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 20-03-2015 à 23:49 #
Bon, je crois que je vais aller me chercher une corde...

Ajout du 20-03-2015 à 23:50:

...pour me ligoter.
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 21-03-2015 à 00:38 #
fais pas ça !
adopte plutot une respiration qui interdit le ronflement, responsable dit-on de nombre de divorces.

Pour cela fais toi poser des Branchies.. si tu veux choisir le poisson, le mieux serait l'espadon, ça fait toujours plus sérieux qu'un poisson clown ou un requin marteau (qui ne vaut pas un Clou)
Ainsi tu pourras dormir avec un bocal d'eau sur la tête.. comme un scaphandre mais avec l'eau dedans

Ton sommeil restera silencieux et ta compagne dormira sans faire de Vagues.
(sauf si tu éternue car cela fera exploser le bocal, et la couche ne sera plus Seiche)

Si ça se trouve tu es déja Poisson dans le signe du zodiaque.
Dans ce cas, méfie toi de la première Pécheresse venue, qui voudras de faire mordre à l'hameçon.
Ne succombe pas à l'Appât Surtout si c'est un Thon.
Mieux vaut en attendant, dormir sur un Banc au Lieu de se faire larguer comme une Torpille.
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 21-03-2015 à 00:58 #

(Elle, Lui, Le Chat)
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 21-03-2015 à 07:41 #
à Ben :

C'est vrai ! on avait oublié le chat !!!
En proportion de sa taille, il est à remarquer que sa place est considérable !


(Modifié par shu-mei le 21-03-2015 à 08:17)
Anon37528
Profil Censuré
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 21-03-2015 à 10:13 #

le 21-03-2015 à 00:58, @ben :

(Elle, Lui, Le Chat)


Ah tiens on dirait mon lit...
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 21-03-2015 à 16:05 #
Pour moi c'est largement le lit conjugal mais grand, au moins 1.60 de large voir 1.75 ou 2 m.
Après à deux seulement, à 3 celui qui est au milieu a beaucoup trop chaud même dans un lit de 2 m.

Je pense que l'abandon du lit à deux est largement dû à la petitesse des lits conjugaux.

(Modifié par rokag3 le 21-03-2015 à 16:10)
Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 21-03-2015 à 18:05 #
Rokag :
Je pense que l'abandon du lit à deux est largement dû à la petitesse des lits conjugaux.

Pas du tout ! le mien fait 1,60 m...
Il est vrai que je n'ai pas quitté le terrain...
Pour la bonne raison qu'une approche prudente de la question m'a fait sentir que, pour LUI, cela aurait été un drame !

Re: Lit conjugal ?.. ou chambres séparées ?
le 21-03-2015 à 20:23 #
Rokag :
Je pense que l'abandon du lit à deux est largement dû à la petitesse des lits conjugaux.


oui, ça peut expliquer selon moi une bonne partie des dodos séparés.
le reste pouvant etre (en autre) mis sur le compte de la tendance aux flatulences d'un des deux convives.
(où là, même un lit de 5m ne peut suffire.. à part construire une cloison au milieu.)


(Modifié par karthesius le 21-03-2015 à 21:06)