Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Les pyramides... encore !

le 28-08-2015 à 17:43 #
J'hésitais sur le choix du forum :
- "Archéologie" ??
-"Scepticisme" ??
j'ai choisi le second... à vous de me dire si j'ai bien fait !

J'hésitais aussi à lancer ce sujet, pensant que depuis que SLT existe, quelque esprit curieux et rêveur avait dû déjà faire état de cette solution (il y a eu déjà tant d'ouvrages et de documentaires -la semaine dernière encore sur Arte ou France 5- sur toutes les théories de construction de ces utiles merveilles !)...

Nous trouvons chez Wikipedia un tour d'horizon assez complet des théories habituellement admises comme possibles ou envisageables...
En complément, je vous propose cette vidéo de youtube exploitant une autre hypothèse "solution logique et simple" de pierre "ré-agglomérée " : une technique qui aurait été tout à fait à la portée des anciens égyptiens et dont la formule chimique aurait été généreusement publiée par Imotep lui-même (architecte-ingénieur de la pyramide à degré de Saqqarah ) qui l'aurait fait graver sur une stèle de l'ile de Sehel..
Vous avez 5 minutes à perdre ?? ---> voici le film !!
Lien

(Modifié par shu-mei le 28-08-2015 à 17:45)
Re: Les pyramides... encore !
le 28-08-2015 à 19:02 #
C'est une c..........ie très recurente ! Et pourquoi pas Imotep ingenieur chez Bouygues construction ?
Re: Les pyramides... encore !
le 28-08-2015 à 20:58 #
SETI :
...Et pourquoi pas Imotep ingenieur chez Bouygues construction ?

Mais oui ! c'est une idée séduisante !!!
Re: Les pyramides... encore !
le 28-08-2015 à 22:17 #

le 28-08-2015 à 17:43, @shu-mei
J'hésitais sur le choix du forum :
- "Archéologie" ??
-"Scepticisme" ??
j'ai choisi le second... à vous de me dire si j'ai bien fait !

bonjour shu-mei, je n'ai pas perdu mon temps avec cette vidéo, car en plus de regarder ça avec curiosité, j'ai essayé de comprendre cette recette de béton qu'on pourrait qualifier de "bio"
En effet, il me semble qu'un sujet a déja évoqué cette idée. Ce n'etait pas le sujet lui-même mais un des message en a parlé.
Oui tu as bien fait de placer ce sujet dans scepticisme car je pense que le scepticisme est de rigueur dans la cas présent.
Pas que l'idée soit irréalisable en pratique
(apres tout si on peut mouler une sorte de béton de cette façon, pourquoi s'en priver, même aujourd'hui, d'ailleurs le retiens la formule) mais parce que il est étonnant que rien n'ait subsisté de cette connaissance, qui aurait dû etre d'un grand secours aux autres peuples de l'époque ainsi qu'aux civilisations ultérieures.

Une telle chose si elle fut employée durant si longtemps chez les bâtisseurs de pyramides, n'aurait pas pu etre tenue secrète et nous aurions vu la civilisation Romaine (par exemple et au moins celle-là qui ne rechignait pas sur tout ce qui pouvait etre novateur qui pouvait etre importé des autres peuples) construire de bien plus grandioses choses grace à cette technique. En plus les Romains (ou les Grecs) n'auraient pas hésité à laisser des traces ecrites pour la postérité.

Je me demande aussi comment et où, ces produits chimiques pouvaient etre disponibles en Egypte, et en grande quantité. Il eut fallu que ce soit donc un gisement naturel (car on écarte tout de suite une quelconque industrie chimique même artisanale à un age si reculé)

Enfin je me demande (si on suspecte les concepteurs d'être capables de mouler toutes sortes de formes), pourquoi se seraient-ils contentés de ne faire que des blocs individuels plus ou moins cubiques et de s'embêter à les assembler ensuite.
Pourquoi n'ont-ils pas fait des parties plus importantes d'un seul coup
Moi à cette époque et muni de ce secret de fabrication, j'aurais moulé d'un seul morceau, au moins des sections d'arêtes, de sorte de faire un "truc" net et sans bavure..
J'aurais coulé des escaliers d'un seul morceau, des pentes lisses de grande surface, des pointes érigées surmontant les édifices, des statues aux traits si fins qu'elles auraient été dignes d'un musée de cire.

Autre-chose.
les pentes de ce genre de construction sont inclinées jusqu'à une valeur raisonnable (51° pour Kéops, Joli tout de même !!
On voit par exemple en faisant des chateaux de sable à la plage, ce que permet de réaliser un tas de sable SEC sans qu'il ne se dérobe sous son poids. Trop incliné le sable glisse le long des parois. (on a du mal à dépasser 30°)

Mais, avec cette technique de couler des pierres comme on coffre du béton, il aurait été possible (et logique) de réaliser des pentes plus raides, pour monter plus haut dans le ciel.. et je pense que si cette technique existait les Egyptiens ne s'en seraient pas privés pour élever de véritables "cathédrales" d'enchevêtrements délicieux à admirer.
Anon258976
Profil Censuré
Re: Les pyramides... encore !
le 29-08-2015 à 04:06 #
Une telle chose si elle fut employée durant si longtemps chez les bâtisseurs de pyramides, n'aurait pas pu etre tenue secrète et nous aurions vu la civilisation Romaine (par exemple et au moins celle-là qui ne rechignait pas sur tout ce qui pouvait etre novateur qui pouvait etre importé des autres peuples) construire de bien plus grandioses choses grace à cette technique. En plus les Romains (ou les Grecs) n'auraient pas hésité à laisser des traces ecrites pour la postérité.


Mais le béton, c'est une forme de mortier non ?
Ceci-dit, s'il avait été possible de couler des pierres, les pyramides (entre autres) ne seraient sans doute formées que d'une seule pièce, ou du moins, chaque pièce serait totalement solidaire des autres. C'est à dire de la même manière que si je m'amuse à faire un coffrage en plâtre, par dessus lequel j'ajoute un nouveau coffrage, de sorte que celui-ci où le plâtre est encore liquide s'entremêle aux aspérités de celui sur lequel il repose.
Du coups, pas de besoin de mortier. Elle est pas belle la vie ?

Et dire que les aztèques et mayas s'emmerdaient à tailler leurs pierres en puzzle mouahahahahaha

(Modifié par Lubrifixor le 29-08-2015 à 04:10)
Re: Les pyramides... encore !
le 29-08-2015 à 13:21 #
" à cette époque et muni de ce secret de fabrication, j'aurais moulé d'un seul morceau, au moins des sections d'arêtes, de sorte de faire un "truc" net et sans bavure.. "

Ce n'était pas le but recherché. Les arêtes et d'ailleurs toute la surface des pyramides devait être poli et brillant. On ne polit pas du béton.
Cette théorie a quand même eu les honneurs du Palais de la Découverte il y a une dizaine d'années...
L
Re: Les pyramides... encore !
le 29-08-2015 à 13:36 #
En ce qui me concerne je suis favorable à cette théorie, pour deux raisons.

le fait que les joints soient parfait en 3D alors que la surface est grossière, pourquoi passer des heures à sculpter des joints 3 D demandant des manipulations nombreuses et ne pas lisser les parties supérieures ?

D'autre part, la magnétographie a montré que ces "pierres" n'ont pas d'orientations privilégiée, si cela est parfaitement logique pour un "béton" c'est peu probable pour une pierre "naturelle"

Enfin l'incapacité des experts à reconnaître le dit béton.

Il semble néanmoins que les techniques "pierre naturelle" pierre "coulée" aient cohabité.

http://www.geopolymer.org/fr/archeologie/pyramides/


La photo représente un échantillon de revêtement du couloir intérieur de la pyramide de Kheops, confié par l’égyptologue Jean-Philippe Lauer en 1982 à J. Davidovits. Or, cette section montre la présence de fibres végétales et de bulles d’air inexistantes en temps normal dans un calcaire de l’ère éocène de 60 millions d’années !



La preuve de Le Châtelier


Henri Le Chatelier.
Le premier homme qui proposa le principe d’une solution raisonnable sur la manière dont les Egyptiens ont fabriqué leurs statues en pierre, fut Henri Le Châtelier, un chimiste, céramiste et métallurgiste, né en France en 1850.

Au début du vingtième siècle, il a noté que la célèbre statue du pharaon Khafra (ou Khefren) ne montrait aucun signe des marques d’outil. Pourtant, elle avait été faite en diorite, une des pierres les plus dures, à un moment où les artisans ne possédaient que de simples outils en pierre ou des burins de cuivre. Il en conclut qu’avec ces outils, il auvait été impossible de produire un tel chef d’oeuvre.


Statue en diorite du pharaon Khefren.
Le Châtelier suspecta qu’elle n’était pas du tout taillée, mais faite d’un mélange de pierre agglomérée dans des moules. Alors, il commença à examiner d’autres statues. Il regarda celles qui ressemblent apparemment à des émaux, et coupa une fine lame mince avec une scie diamant-inclinée, et constata que l’émail n’était pas un enduit appliqué, mais une partie du matériau dont la statue était faite. Il affirma que ces statues émaillées avaient été moulées avec une sorte de matériau synthétique et pas du tout sculptées dans de la pierre naturelle.


(Modifié par rokag3 le 29-08-2015 à 13:46)

J'ajouterai que je présume que les civilisations bâtisseuses en Amérique du sud ont probablement elles aussi découvert des techniques similaires, lors de mon voyage au Pérou j'avais remarqué des délaminations suspectes sur certaines "pierres" d'autres constatation que j'ai faites font que je ne serais pas surpris que des preuves scientifique émergent, en attendant wait and see.

Alors que l'on prête aux Égyptiens un tas de foutaises une technique qu'ils semblent avoir maitrisée et qui était réellement à leur portée leur est refusée. Comprenne qui pourra.

(Modifié par rokag3 le 29-08-2015 à 13:55)
Re: Les pyramides... encore !
le 29-08-2015 à 21:02 #

le 29-08-2015 à 13:36, @rokag3 :
Au début du vingtième siècle, il a noté que la célèbre statue du pharaon Khafra (ou Khefren) ne montrait aucun signe des marques d’outil. Pourtant, elle avait été faite en diorite, une des pierres les plus dures, à un moment où les artisans ne possédaient que de simples outils en pierre ou des burins de cuivre. Il en conclut qu’avec ces outils, il auvait été impossible de produire un tel chef d’oeuvre.


on parle de couler des blocs à base calcaire et là tu étend le principe sur des roches plus spécifiques.
Couler des roches dont sont faites les pyramides, c'est disons pas impossible, mais fabriquer des roches comme ça sous forme d'agglomérat cimentés, ça me semble une autre paire de manches (et surtout ça se verrait dans la structure interne) De plus une pierre roche synthétique, ne peut espérer ressembler à la même roche naturelle (sauf si elle a été fondue au lieu de chimiquement coulée)

Aujourd'hui on pourrait surement faire des roches synthétiques dures et polies, mais la chimie est là.
Malgré cela, aucune roche artificielle ne pourrait passer pour une roche naturelle.

il y a quelques temps, on entendait même parler de fluidifier les roches.
(un peu comme on ramollit du plastique dans l'acétone)
Que ne ferait-on pas pour soulager les ouvriers/esclaves du lourd labeur de construire les pyramides
On y arrive en les fondant comme de la lave ou en les cuisant comme la céramique, mais aucune chance de construire des édifices pareils comme ça.

Ce serait pourtant la seule solution pour obtenir une roche quasi naturelle de la forme désirée
Reste plus qu'à inventer le diluant capable de liquéfier toutes sortes de roches.
Les égyptiens avaient peut-etre récupéré des Lasers dans les vaisseaux Aliens ou chez les Atlantes


(Modifié par karthesius le 29-08-2015 à 21:10)
Re: Les pyramides... encore !
le 29-08-2015 à 22:45 #
Ce serait pourtant la seule solution pour obtenir une roche quasi naturelle de la forme désirée
Reste plus qu'à inventer le diluant capable de liquéfier toutes sortes de roches.


Je dirai que pour trouver il faut chercher, les analyses montrant des fibres dans la pierre ont été faites parce qu'il y avait doute, pour les statues en pierre très dures ces analyses n'ont pas été réalisées (à ma connaissance)

Qu'un céramiste (au sens céramique technique) comme Henri Le Chatelier ait émis des doutes aurait due provoquer des analyses sérieuses.
Une céramique implique une poudre, un moule une compression et une cuisson (plus souvent plusieurs, dont une à haute température), existe t'il un autre moyen?

Il ne me semble pas que rechercher un autre moyen soit moins scientifique que d'imaginer des temps de tailles totalement imbéciles avec des outils ne pouvant fonctionner que par abrasion et qui, au microscope devraient laisser des traces de leur passage.

(Modifié par rokag3 le 29-08-2015 à 22:46)
Re: Les pyramides... encore !
le 29-08-2015 à 23:41 #
à karthesius :
Actuellement, "faire de la pierre" avec des formes désirées est à la portée du premier bricoleur venu...
avec du calcaire broyé (ou du sable) en guise d'agrégat, pour le liant : ciment blanc, chaux hydraulique et des colorants naturels (ocres ou oxydes) et de l'eau.

C'est même un loisir passionnant pour qui possède de l'imagination et un certain sens artistique...
tu peux fabriquer des pierres massives, des parements, des colonnes, des chapiteaux, des corniches, des bancs, des balustres, des fontaines , même des barbecues...
il suffit que tu sois assez adroit pour fabriquer ton moule (en bois ou en polystyrène) sinon, tu en achètes des tout faits (notamment pour les balustres)...
Mais bien sûr, les matières de base (ciment blanc, pierre broyée et colorants naturels ) sont déjà issus de l'industrie actuelle.... tu les trouves dans les grands magasins de matériaux de construction.
(l'analyse de la pierre révèlera immédiatement l'artifice).

Si tu as envie de décorer ta terrasse ou ton jardin , voici une petite vidéo "étape par étape" pour fabriquer de la pierre de Gironde : préparation d'un mortier pierre calcaire
(il y a des ouvrages qui présentent diverses méthodes).

(Modifié par shu-mei le 29-08-2015 à 23:44)
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 00:36 #
J'avais fait il y a longtemps un essai de moulage de sortes de carrelages en ciment colle.
ça a ressemblé à des pierres plates qu'on vend pour décorer des murs intérieurs.
Sauf que c'etait fragile, poreux donc sujet à taches et pas imperméables du tout.
Donc je les ai vernies avec un mélange tres dilué de white-spirit et ça faisait pas pal du tout.

le but dans ces fabrications de pierres aux formes désirées, c'est de les rendre durables.
Par exemple pour la poterie, la cuisson est primordiale si on veut espérer conserver durablement son oeuvre.
Pour le béton, la solidité est une affaire de réaction chimique (à condition de bien la doser)

Sans la cuisson ou équivalent chimique aucune mixture minérale ne peut rester intacte avec le temps.
Quand c'est chimique, il faut des réactifs pas trop faiblards sinon, ça reste fragile.
On a l'exemple des pates durcissantes qui servent à sceller ou à remplir des zones manquantes.
Ces produits là sont étonnants de solidité, souvent plus solides que le support qui les reçoit.

Pour en revenir aux pyramides, je trouve qui si (comme @Rocag3 le dit) on manque de traces d'outils sur les pierres d'édifice, à mon avis, on manque aussi de traces de cette chimie qui aurait tant servi pour de telles grandioses réalisations qu'on aurait du la voir inonder toutes l'antiquité et tous ses peuples.

@Lubifixor a dit que tous ces blocs auraient du se coller entre eux, comme quand on rajoute une couche de béton frais sur une couche déja (presque) sèche en dessous. En admettant que ce jointage ait pu se fissurer en surface au cours du temps, les blocs internes de la pyramide auraient du rester collés au point de ne former qu'une sorte de masse quasi d'une seule pièce.
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 01:17 #
@karthesius :
en surface au cours du temps, les blocs internes de la pyramide auraient du rester collés au point de ne former qu'une sorte de masse quasi d'une seule pièce.

on aurait pu s'attendre à une régularité des blocs digne d'un jeu de construction ??

Ajout du 30-08-2015 à 01:49:

karthesius :
Sans la cuisson ou équivalent chimique aucune mixture minérale ne peut rester intacte avec le temps.
Quand c'est chimique, il faut des réactifs pas trop faiblards sinon, ça reste fragile.

On parle de carbonate de sodium + oxyde de calcium + eau qui ferait apparaître de "la soude caustique "
on y ajouterait du chlorure de magnésium

Est-ce que ces réactions sont chimiquement correctes ? et si oui, ne sont-elles pas suffisantes pour assurer une certaine solidité ?
Quant aux approvisionnements en natron : les gisements ne semblent pas rares dans les lacs asséchés de cette partie de l'Afrique (Egypte, Libye, Tchad..) ... De plus les égyptiens de l'antiquité l'utilisaient pour de multiples usages , ce qui à mon sens, dénote une certaine maîtrise de la chimie de ce composé...
ne crois-tu pas ?
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 01:50 #
Ce que veut dire Karthesius c'est que :
La pierre coulée est censée etre coulé entre les blocs précédents et donc tous les pierres doivent forcément s'épouser comme un moule, dessus, dessous et autour, c'est donc quelque chose de très facile à vérifier.
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 02:31 #

le 30-08-2015 à 01:50, @qn :
Ce que veut dire Karthesius c'est que :
La pierre coulée est censée etre coulé entre les blocs précédents et donc tous les pierres doivent forcément s'épouser comme un moule, dessus, dessous et autour, c'est donc quelque chose de très facile à vérifier.


Et c'est très exactement ce que l'on observe







(Modifié par rokag3 le 30-08-2015 à 03:12)
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 09:10 #
alors pourquoi le jointage (qui se fait naturellement au moment du rajout de chaque nouveau bloc) serait plus fragile que la pierre elle-même, alors que tout est fait du même mélange.
On voit bien que chaque bloc se sépare nettement de son voisin (au fil du temps dirons nous)
On est dans le cas ou chaque bloc est fait du même materiau que ce qui (par contact liquide) doit le coller à son voisin.
Le bloc d'à coté ou dessous n'est probablement pas encore sec. Donc celui qu'on coule se soude aux autres.

Donc pourquoi les fissures se font aux jointures et non en travers (n'importe ou) ?

Là voyez vous, l'exemple identique, un mur se fissure laissant apparaitre les briques
mais si les failles se font en suivant les lignes de jointage, c'est parce que la pate qui sert de joint n'est pas faite du même materiau que les briques. (et aussi que la brique etait déja bien sèche avant de l'enduire de ciment)

A l'inverse, Quand un mur est coulé d'un seul bloc, les fissures apparaissent au hasard.

C'est ce qui (au moins tres souvent) aurait du se passer avec les pyramides.
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 10:04 #
Et si on demandait son avis à Indiana Jones ??? -->


Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 11:19 #
Pourquoi pas après tout du béton? Ca vaut le coup d'y reflechir sans emballement!

Pour répondre plus haut, le mortier n'est pas du bbéton à ceci près que du beton comporte un liant du ciment plus du sable grossier et des graves ou graviers de plus ou moins de taille importante et du mortier comporte du ciment plus du sable en general assez fin selon l'usage le tout etant destiné à etre utilisé avec une faible epaisseur comme liant pour des briques par ex ou pour faire un revêtement en ravalement par ex.

Les pyramides comportaient pour la plupart un revetement pour les rendre lisses d'ailleurs ce revêtement est encore visible sur les parties supérieure sous le pyramydon.
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 12:50 #
Je suis pour cette théorie qui régle tous les problemes des autres. Mais...

Une photo montrant seulement la base n'est pas concluante

Il faut aussi les autres cotés.


J'insiste que la preuve n'est pas faite et qu'en cherchant la petite bete on peut dire:
1) preuve de l'origine des documents/photos ?
2) les blocs ont pu etre assemblés dans l'ordre d'où ils sont extraits.
On casse un grand bloc en plusieurs morceaux sans les tailler, et on les réassemble.

Il faut par conséquence bien plus de photos montrant les memes blocs s'ajuster de proche en proche et en 3D (non seulement la base qui peut etre un tassement).
Comme toujours on se retrouve avec 1 ou 2 photos, toujours les memes qui circulent sur le net.


Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 14:05 #
La théorie du géopolymer est confirmé par d'autres chercheurs, il faut préciser que tous les blocs de la pyramide ne sont pas coulés

http://www.materials.drexel.edu/media/146595/pyramidpresentation_lores.pdf
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 15:07 #
Pierre coulée avec certitude pour ce qui en bleu, supposition pour ce qui est en rouge.
Le reste largement majoritaire 80 % est de la pierre taillée grossièrement.


Le document conclue que:
- seule l'extérieur est de la pierre coulée et aussi les parois visibles à l'intérieur.
- ça représente environ 20 % de la pyramide en comptant la partie supposée en rouge.
- il est illogique que les pierres derrière le parement soient si bien taillé alors qu'elles ne sont pas destinées à être vues.
- tout coulé en pierre revient trop fastidieux/cher pour l'époque car il faut réduire en miette au préalable +toutes les préparations.
- que les carrières présentent les traces d'énormes blocs extraits.

Sais pas, c'est mitigé, plus de 80% de pierre taillée reste et pèse encore sur la construction.
Anon258976
Profil Censuré
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 16:04 #
Pierre coulée avec certitude pour ce qui en bleu
Le reste largement majoritaire 80 % est de la pierre taillée grossièrement.


Waw, si on retourne à la page précédente et qu'on regarde l'incrédulité des participants, je trouve que ce genre d'info constitue quelque chose de "grand", fut-elle employé pour 1% des pierres des pyramides seulement, et si les Égyptiens maîtrisaient une telle technique, cela remet la même hypothèse en ce qui concerne Tiwanaku (que je crois Rockag3 nous présentait sur un autre fil ?) à un niveau envisageable.

Correction, c'était la ville de Puma Punku.

Pour répondre plus haut, le mortier n'est pas du bbéton à ceci près que du beton comporte un liant du ciment plus du sable grossier et des graves ou graviers de plus ou moins de taille importante et du mortier comporte du ciment plus du sable en general assez fin selon l'usage le tout etant destiné à etre utilisé avec une faible epaisseur comme liant pour des briques par ex ou pour faire un revêtement en ravalement par ex.

Effectivement, le béton constitue un élément de structure par lui-même, contrairement au mortier qui n'est qu'un liant, ceci-dit la formule semble assez proche pour qu'en vulgarisant suffisamment fortement l'on puisse désigner le béton comme étant une forme de mortier un peu plus complexe (ce qui fait une grande différence dans la pratique, on est bien d'accord).
"Pour faire simple, comprenez que le béton est un mortier dont le sable est accompagné de graviers"

(Modifié par Lubrifixor le 30-08-2015 à 16:15)
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 16:12 #
Je cite le document qui provient quand meme d'une université très réputée
Argument d'autorité au final.
Anon258976
Profil Censuré
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 16:21 #
Argument d'autorité au final.


En même temps, je me doutait bien que ce n'était pas toi, seul et en deux deux, qui avait entrepris de tels travaux depuis ton dernier message
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 18:53 #

le 30-08-2015 à 16:12, @qn :
Je cite le document qui provient quand meme d'une université très réputée
Argument d'autorité au final.


A la fin du document tu as les analyses elles sont précises et complète, ce n'est donc pas un manitou qui affirme sans preuves.

Le français à fait une démonstration de reconstitution, et ceux là ont fait des analyses poussées, c'est assez pour considérer cette théorie beaucoup plus sérieusement, du reste elle ne vient pas en contradiction avec les carrières en effet la pierre reconstituée vient des pierres très (trop) tendre de ces carrières qui ont été dissous dans l'eau.

On a trouvé des épaisseurs de sels très conséquentes, alors soit on donne à ces pyramides un age ou la méditerranée se trouvait à un niveau bien supérieur au niveau actuel soit on en conclus que l'eau et le sel viennent du "béton" et plus précisément du natron





(Modifié par rokag3 le 30-08-2015 à 18:57)
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 19:52 #
eh bien moi je reste sceptique, je veux bien qu'une sorte de liant ait pu etre utilisé pour jointer des pierres de temps en temps, par exemple pour des blocs particulièrement exposés et demandant un ajustement extrème.

Je reste perplexe sur le fait que de tels blocs artificiels auraient pu passer l'épreuve du temps aussi-bien que les autres taillés dans la masse.

Qu'il y ait eu des sortes de mixture chimiques découvertes empiriquement, ayant la vertu de durcir comme de la pierre (du mortier en somme, utilisant de la chaux par réaction naturelle), c'est bien possible.
De la à espérer faire tenir ces agglomérats des millénaires, je doute quand-même.
D'autre part, synthétiser par cette methode Deux millions trois cent mille blocs pesant en moyenne deux tonnes et demi, cela me semble pas une façon d'arranger le sort des ouvriers.

Kéops avait un volume évalué à 2 592 341m³, tout ça à base de gravats cimentés à la chaux ou autre réactif !!!
.. Je me demanderais avec cette methode combien de pieds nus ont été sacrifiés à fouler et piétiner les produits corrosifs de ces mixtures. Quand je joue avec de la chaux ou de la soude, je m'amuse pas à m'en enduire les pieds.
Tous les ouvriers piétineurs ont-ils fini par marcher sur des moignons ?
.. et ceux qui extrayaient les minerais, ont-ils fini aveugles et sans poumons ?
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 20:19 #
Le natron n'est pas de la chaux vive!

Et comme cette vidéo te le montre la préparation est très simple, il ne faut pas être très pressé et je ne vois pas les piétinements dont tu parles, comme toute préparation de maçon il faut la mélanger mais je ne comprends pas ton histoire de moignons.

En ce qui concerne la solidité il me semble que la preuve est faite que ce mélange est stable

Par contre il est bien plus facile de monter des paniers de "béton" à la chaine que des blocs de 50 tommes

(Modifié par rokag3 le 30-08-2015 à 20:21)
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 21:48 #
Bonsoir
Le point qui cloche c'est que les blocs ont la composition exacte des pierres issues de carrières identifiées, quant à "l'orientation" je me demande bien ce qu'il y aurait à orienter dans ce type de matériau qui ne comporte pas de composant ferromagnétique car c'est du calcaire.
De plus pour produire de la chaux nécessaire au géopolymère il faut calciner du calcaire, cela expliquerait il l'absence de forêt en Égypte?
Inoxydable ce sujet!

JR
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 22:14 #

le 30-08-2015 à 20:19, @rokag3 :
Le natron n'est pas de la chaux vive!
Et comme cette vidéo te le montre la préparation est très simple, il ne faut pas être très pressé et je ne vois pas les piétinements dont tu parles, comme toute préparation de maçon il faut la mélanger mais je ne comprends pas ton histoire de moignons.

c'etait de l'humour pour dire que manipuler des matériaux et minerais à potentiel réactif chimique, surtout en grande quantité, c'est pas tres sain. Le piétinement, c'est une façon de tasser le mélange dans des moules de forme cubique recevant les produits, pour en extraire apres séchage, un bloc volumineux, sans manques ni de bulles d'air. On fait ça avec le béton vibré pour le rendre compact et dense, pas avec les pieds bien-sur .

Oui j'ai parlé de chaux, mais je sais pas trop quoi citer d'autre comme produit chimique qui aurait pu etre utilisé à l'époque et surtout préparés à partir de gisements accessibles et abondants.
Le silicate de sodium, ça aurait été bien mieux mais faut quand-même pas réver !

En effet le silicate de sodium peut durcir le sable et bien d'autres choses comme le calcaire.
(veritablement pour pétrifier une poudre calcaire, c'est parfait)
.. de là à en faire un gros bloc de pierre, ça reste à essayer.
.. il existe même un moyen de fabriquer artisanalement le silicate de sodium, pas trop difficile.
Mais il faut en avoir l'idée et les produits en quantité. . et aussi, du feu pour chauffer tout ça.

OOh mais que suis-je en train de faire, je donne une piste pour la thèse des pierres coulées !
Sauf que manipuler le silicate de sodium, massivement, sans protection et continuellement, c'est suicidaire.
Re: Les pyramides... encore !
le 30-08-2015 à 23:54 #
Le point qui cloche c'est que les blocs ont la composition exacte des pierres issues de carrières identifiées, quant à "l'orientation" je me demande bien ce qu'il y aurait à orienter dans ce type de matériau qui ne comporte pas de composant ferromagnétique car c'est du calcaire.


La composition exact des pierres issues de la carrière, c'est normal puisque ce sont les pierres "molles" de cette carrière qui ont été "dissoute dans de l'eau" et qui ont été utilisée pour faire le géopolymère.

Je te conseille de lire l'article ci dessous

http://www.geopolymer.org/fr/archeologie/pyramides/les-pyramides-3-la-formule-linvention-de-la-pierre/

Les cendres de plantes sont également riches en chaux et les prêtres ont établi la coutume de rassembler les cendres des feux de cuissons, partout en Egypte, pour les ajouter au mélange.

Re: Les pyramides... encore !
le 31-08-2015 à 14:01 #
Bonjour,
Les cendres de plantes sont également riches en chaux et les prêtres ont établi la coutume de rassembler les cendres des feux de cuissons, partout en Egypte, pour les ajouter au mélange.
Source ?????
Je n'ose imaginer , le nombre de feux domestique nécessaires pour en obtenir suffisamment on retrouve là un stratagème connu des sites pseudo scientifique , partir d'un fait avéré (il y a effectivement du calcium dans les cendres) on en extrapole une théorie farfelue.
Bon au final je ne suis pas étonné que tu puisse donner foi à ce genres de niaiserie, tu ne seras pas surpris non plus de mon scepticisme abyssal.
Parce que nous n’avons pas été autorisés à échantillonner des matériaux originaux des carrières du plateau de Gizah, nous n’avons pas employé la formule égyptienne antique exacte. La pierre calcaire française, employée dans cette expérience, est très semblable, mais n’a aucune argile réactive en elle et nous avons dû en ajouter. Parce que nous n’avons pas été autorisés à échantillonner des matériaux originaux des carrières du plateau de Gizah, nous n’avons pas employé la formule égyptienne antique exacte. La pierre calcaire française, employée dans cette expérience, est très semblable, mais n’a aucune argile réactive en elle et nous avons dû en ajouter. Néanmoins, le résultat final est chimiquement et géologiquement proche de ce que nous trouvons en Egypte.

Tellement simplet que la contradiction ne leur apparait pas.
JR


(Modifié par Jiherve le 31-08-2015 à 14:01)




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Sacrées pyramides!
Pyramides égyptiennes, sud-américaines,...
Les extraterrestres ont ils construit les pyramides HD
encore la réincarnation
Le progrès est il encore ce qu'il était?