Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Suis-je depressif?

le 23-09-2015 à 02:08 #
Salut à tout le monde! ça me fait un peu bizarre de parler sur internet, c'est la première fois que j'utilise un forum, et laissez moi un peu me présenter d'abord.

J'ai fais deux premières années de médecine en france, et après un échec de peu (parmi les premiers recalés au concours) j'ai surmonté l'épreuve en décidant de m'expatrier en europe pour continuer la médecine (c'est vraiment l'unique métier qui m'intéressait, ayant déjà fait des stages) j'ai chercher des universités, et je suis donc parti(? je sais jamais comment conjuguer ce verbe) en hongrie (mes parents me soutenait a fond). seulement voilà, ca fait maintenant 1 mois que je suis installé seul, et je n'arrive pas à sociabiliser. Je ne suis JAMAIS sorti à aucune des soirées étudiantes, les seuls étudiants que je connais sont ceux de mon groupe de classe (labo/seminaires) je ne parle jamais à personnes en amphi, pedant les pauses, etc.

bref j'ai énormément de mal à rencontrer des gens, alors qu'habituellement ça allait. je ne pense pas que ce soit la barrière de la langue (la fac dispose d'un prog international qui recois des étudiants de différents pays et enseigne en anglais) , n'étant pas bilingue, je me débrouille quand meme plutôt bien (à noter que je n'ai pas rencotnrer de francais pour l'instant la bas). je crois que mon échec en médecine en france m'a "déchirer" en quelques sorte. J'arrete pas d'y repenser tous les jours, c'est vraiment obsessionnel, parfois j'en pleurs encore, et plus que tout je me sens seul : je passe la majorité de mon temps seul, à travailler ou a trainer sur youtube, mais jamais j'arrive a engager une discussion, et quand je participe à une discu, je suis carrement passif et m'esquive assez rapidement. je garde contact avec mes amis en france et mes parents mais ils me manquent quand meme.

Bref ca me demotive et j'en viens a me demander si ça vaut vrmt la peine que je continue mes études, car devenir médecin si j'arrive plus a communiquer correctement avec des gens (qualité essentielle tout de meme) cela a-t-il un sens? Mais par contre je trouve toujours les matières interessantes, et la manière dont elles sont abordés ici en hongrie me plait énormément : en plus des sciences bio/chim/phys/stat et sociales habituelles, il y a énormement de matieres optionnelles vraiment interessante (je suis un cours qui montre les liens entre la psychiatrie et l'art et jtrouve ca dément, POURQUOI ya pas ca en france quoi, un autre sur la prévention du cancer, et c'est que deux parmi une liste de plus de 20 cours différents optionnels par semestre qu'on peut choisir)

Peut etre que j'ai juste besoin de temps, je sais pas, c'est que le début, c'est bien sur trop tot pour etre sur de quoi que ce soit, mais bon je dors bcp moins, je suis d'humeur indifférente à longueur de journée, j'ai pas rigolé pour de vrai depuis que j'ai quitté la france.

Peut etre que j'ai juste besoin de parler, mais avec un message aussi long et aussi peu clair je sais pas si je trouverais une réponse, d'ailleurs j'ai pas vraiment de question apres tout, jme sens surtout tres perdu....

Re: Suis-je depressif?
le 23-09-2015 à 11:16 #
Bonjour knick,
En te lisant, je pense que ta difficulté à t'intégrer vient du fait que tu te dévalorise. Tu n'acceptes pas ton échec ! En te repliant sur toi même tu évites ainsi de confronter tes propres problèmes. Pose toi les bonnes questions. Regarde autour de toi, tu n'est pas seul !
Accepter son échec est le début de la réussite, je suis certaine que tu as des capacités que tu ne soupçonnes même pas. Tu le dis toi même il y a des cours fabuleux, tu as la chance de pouvoir découvrir un autre pays, une autre mentalité, une autre culture...
La langue est une difficulté mais pas un barrage, il est vrai que nous les "Français" nous ne sommes pas doués pour les langues, un peu frileux, cela vient surement de l'enseignement que nous recevons dès la maternelle, trop chauvin dès le biberon !
Tu as fait déjà un premier pas en écrivant ton message, retrouve le sourire (c'est un exercice difficile ).
Si je me permet ces conseils, je parle en connaissance de cause, je connais la solitude et cette sensation de se sentir si seule et d'avoir l'impression que l'on appartient à aucun clan, mais là ca pourrait être un autre débat ! Là cette une personne malade qui parle à un futur Médecin!
Retrouve la pêche !
Au plaisir de te lire
Peps68


Re: Suis-je depressif?
le 24-09-2015 à 02:03 #
Meri pour ta réponse. Oui je pense aussi que je me dévalorise, mais pour l'instant j'avoue avoir vraiment du mal à reprendre le dessus, ça peut paraitre insignifiant : ya pas mort d'homme, et au fond j'ai la chance de les faire ces études que je veux, je crois juste que j'ai un blocage maintenant, j'ai vraiment du mal à rencontrer de nouvelles personnes, pas tant que j'ai peur de leur réaction ou de leur incompréhension, mais j'en ai meme plus la motivation de vraiment me faire de nouveaux amis.
après bien sur j'ai tout de meme quelques connaissances, mais ca se limite aux discussions cordiales et polies, rien de vraiment amical quoi, en espérant que cela passe avec le temps...
et pour la langue je pratique, ca viendra bien assez vite (je me suis déjà bien améliorer par rapport à mon arrivée).

quelle est donc, si tu veux en parler, ton expérience de la solitude?
Re: Suis-je depressif?
le 24-09-2015 à 08:35 #
De mon côté c'est la maladie qui m'isole, avant j'étais une personne très active avec un métier ou j'étais sur la route et côtoyais beaucoup de monde. Depuis la maladie c'est aggravée, je suis dépendante de mon mari pour les déplacements. Habitant en milieu rural, je reste isolée dans ma maison du mardi au samedi, dimanche et lundi mon mari est là mais comme c'est une personne casanière nous ne sortons pas. Le plus dur c'est l'incompréhension de tous, les amis ce sont envolés, la famille fait comme si de rien.
Il faut dire que ce n'est pas simple, j'ai une dégénérescence des neurones, peut-être une DFT, les neurologues me disent qu'il faut attendre l'évolution pour pouvoir essayer d' identifier la maladie et en attendant tu te vois diminuer.
Jusque là j'arrivais à m'occuper (peinture, scrap), depuis 4 mois sa décline, prendre l'initiative pour quoi que soit me demande tellement de concentration que je lâche.
Un petit exemple tout con! hier des jeunes faisaient l'idiot avec les mobylettes devant la maison, la colère est montée et quand je suis sortie pour leur dire d'arrêter, les mots sont sorties complétement débile (comment dire, tu enlèves les voyelles et tu as un charabia incompréhensible) sous le coup de l'énervement j'ai été incapable de m'exprimer!
A l'écrit j'y arrive encore le correcteur rattrape les bêtises.
Nous vivons dans un monde ou la différence est exclue, l'ignorance domine, de ton côté tu as la jeunesse, oui tu passeras par des moments difficiles, ne dit-on pas "la difficulté fait la carapace de l'homme"
Nous sommes seules et uniques dans notre tête mais nous sommes issu des mêmes gênes " la poule ou l'œuf ? "
De ton côté tu déterminerai ton caractère avec quels mots ?
A+ Knick
peps68




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


"Suis ton instinct, Luke" … en fait, cela dépend des cas