Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste

le  9-12-2015 à 09:59 #
Bonjour à tous,

il semble qu'avec le temps les sceptiques, en tous cas les sceptiques les plus médiatiques, s'intéressent de plus en plus en à la politique et de moins en moins au apranormal et aux pseudoosciences.
C'est le cas de Jean Bricmont, membre et président de l'AFIS de 2001 à 2006, association éditrice de la revue Sciences et Pseudo-Sciences. On ne compte pas ses interventions sur des médias indépendants (Agence Info Libre, Cercle des Volontaires entre autre) sooutenant des thèses conspiracionistes à propos des attentats du 11 septembre.
C'est le cas de Abrassart et Gauvrit, qui tiennent le blog de balado "Scepticisme Scientifique", de Richard Monvoisin également.

C'est également le cas de Pau-Eric Blanrue, l'un des membres et créateurs du Cercle Zététique, qui éditait la revue "Les Cahiers de la Zététique", et qui par la suite a produit un documentaire sur le révisioniste Robert Faurisson, qui a écrit "Le monde contre soit : anthologie des propos contre les juifs", livre réédité par Kontre Kulture, la maison d'édition de E&R, dirigée par Alain Soral.

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'aujourd'hui Paul-Eric Blanrue travaille avec le créationiste (et également géocentriste!) Salim Laïbi, pour lequel il a écrit la préface de "Le Mythomane", un livre destiné à détruire Alain Soral. Alors certes ce n'est pas une collaboration sur un projet créationiste ou géocentriste, mais c'est tout de même très drôle de voir un sceptique qui a écrit dans une revue qui critiquait le créationisme ("Les Cahiers de la Zététique" numéro 2 printemps 95), collaborer avec un créationisteconvaincu tel que Salim Laïbi.
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 11:35 #
Salut,

Un peu de non-sense : 2 personnes qui refusent de travailler ensemble sur un sujet, car étant opposé sur d'autres sujets

(Modifié par Alcar le 09-12-2015 à 11:36)
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 11:40 #
Le Cercle Zététique est depuis l'origine une officine qui semble avoir dissimulé sous des dehors honorables, la recherche sur les pseudosciences, quelque chose qui l'est beaucoup moins et qui inclut le négationnisme climatique. Par ailleurs, le Cercle fonctionne comme une secte, opaque même aux adhérents.
Ce sont les raisons pour lesquelles une majorité d'entre eux ont fondé l'Observatoire Zététique, où figure (figurait ?) notamment Richard Monvoisin. Son nom dans ta liste ne laisse pas de m'étonner, je ne sache pas qu'il ait pris des positions politiques et conspirationnistes, merci d'envoyer des liens.

Je suis d'accord que la nébuleuse conspirationniste est un passionnant sujet de recherches sociologiques. Etant donné la diversité des monstres qu'elle pourchasse, il n'est pas très étonnant qu'on y retrouve tout et son contraire. Le conspirationnisme est opportuniste et c'est une auberge espagnole. Blanrue est un royaliste très marqué à l'extrême droite, mais converti à l'islam et c'est à prendre en compte pour expliquer son copinage avec Le "Libre Penseur" (guillemets ajoutés par moi).
Beaucoup de gens sont capables de s'allier avec leur contraire pour défendre une cause commune. Ainsi des Alliés avec Staline. D'autres s'y refusent pour ne pas perdre leur âme. Je ne sais pas où est la "bonne" attitude et si seulement celle-ci existe. Il y a sans doute autant de dangers au dogmatisme idéologique qu'au réalisme pur.
Quelqu'un disait "Il y a deux choses que je déteste, l'ordre et le désordre". On peut l'étendre à deux autres choses : le pragmatisme et l'idéologie.
L
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 12:55 #
parfaitement d'accord avec toi Ludwig, et d'ailleurs Blanrue et Laïbi ne travaillent pas sur un sujet créationiste. Mais ça fait quand même bizarre de voir ça. Je ne sais pas quel était le ton de Blanrue avec les "teneants", c'est quelqu'un qui ne mache pas ses mots...

Pour ce qui est de Richard Monvoisin, il en parle (un peu) de scepticisme scientifique et de politique sur ce balado de Scepticisme Scientifique
http://www.scepticisme-scientifique.com/episode-308-rencontre-avec-richard-monvoisin-1/
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 14:59 #
A l'époque où ce forum était populaire, un modo était créationniste (et scientifique). Ça n'a jamais posé de problème. C'est surtout une question de personnalité.
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 15:35 #
moi ça ne me pose pas de problème non-plus, mais il est évident que cela pose des problèmes en France (ou que cela posait des problèmes). J'observe juste ce changement.
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 15:39 #
Je suis d'accord que la nébuleuse conspirationniste est un passionnant sujet de recherches sociologiques. Etant donné la diversité des monstres qu'elle pourchasse, il n'est pas très étonnant qu'on y retrouve tout et son contraire. Le conspirationnisme est opportuniste et c'est une auberge espagnole.


Ce qui est encore plus fourre tout c'est cet étiquette "conspirationnisme" il y a des faits parler comme tu le fait de "négationnisme climatique. " alors que les expériences de Svensmark et la contradiction patente des prévisions avec les faits retire toute valeur scientifique aux théories fumeuses des tenants du réchauffement d'origine anthropique.

Ce qui caractérise la science c'est sa capacité à prévoir. Ce qui te caractérise sur ce sujet Wolfgang c'est ta propension à la croyance.
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 16:53 #

Je suis d'accord que la nébuleuse conspirationniste est un passionnant sujet de recherches sociologiques. Etant donné la diversité des monstres qu'elle pourchasse, il n'est pas très étonnant qu'on y retrouve tout et son contraire. Le conspirationnisme est opportuniste et c'est une auberge espagnole. Blanrue est un royaliste très marqué à l'extrême droite, mais converti à l'islam et c'est à prendre en compte pour expliquer son copinage avec Le "Libre Penseur" (guillemets ajoutés par moi).
Beaucoup de gens sont capables de s'allier avec leur contraire pour défendre une cause commune. Ainsi des Alliés avec Staline. D'autres s'y refusent pour ne pas perdre leur âme. Je ne sais pas où est la "bonne" attitude et si seulement celle-ci existe. Il y a sans doute autant de dangers au dogmatisme idéologique qu'au réalisme pur.
Quelqu'un disait "Il y a deux choses que je déteste, l'ordre et le désordre". On peut l'étendre à deux autres choses : le pragmatisme et l'idéologie.
L


les sceptiques se font également régulièrement infiltrer par des agents travaillants pour certains lobbies industriels. Déjà entre Broch et l'industrie nucléaire (Charpak) c'était limite.
Une autre source trouvée sur un site de la fausse antifa (mais vrai néocons) Ornella Guyet critiquant vivement Bricmont ancien président de l'AFIS, et critiquant l'AFIS elle-même pour son manque de transparance face aux OGM,
"Par le passé, l’Afis avait fait l’objet de polémiques initiés par des militants anti-OGM comme Combat Monsanto, Marie-Monique Robin ou Jacques Testart quant au manque de transparence supposé de certains de ses animateurs concernant leurs liens avec l’entreprise Monsanto et le soutien apporté par eux à la promotion des OGM, y compris dans les publications de l’Afis. Il est également courant de lire sur le site de l’association des prises de position en faveur de l’énergie nucléaire."
source

Il faudrait trouver d'autres exemples comme ça, je suis également certain que les sceptiques scientifiques se font également infiltrer par des acteurs de l'industrie pharmaceutique, notamment pour décrédibiliser les pseudo médecines.


Ajout du 09-12-2015 à 16:57:



Ce qui est encore plus fourre tout c'est cet étiquette "conspirationnisme"



il y en a même qui vont jusqu'à imaginer des conspirations de conspirationistes
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 18:57 #
L'erreur de Svensmark date d'il y a près de vingt ans et aujourd'hui même l'auteur l'a abandonnée. Depuis dix ans son site ne publie plus aucun élément de recherche suite à la parution de 97. Et pour cause.
Il a, tel un amateur de ma connaissance, réalisé un modèle descriptif à partir d'un bout de courbe portant sur un seul cycle solaire. Pour le confirmer il aurait fallu plusieurs cycles supplémentaires d'observations. Or, dès le cycle suivant, le modèle est tombé caduc, la corrélation prétendue a totalement disparu comme n'importe quel artefact.
Faut se mettre à jour.

"Ce qui te caractérise sur ce sujet Wolfgang c'est ta propension à la croyance. "
Bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien sûr bien L
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 21:08 #

le  9-12-2015 à 11:40, @Ludwig :
quelque chose qui l'est beaucoup moins et qui inclut le négationnisme climatique.


climato-scepticisme est plus adapté je trouve.
cela évite une connotation péjorative au comportement de ceux qui ont le droit d'emettre un avis critique, face aux climato-alarmistes assoiffés de taxes et de restrictions radicales.
. . en quelques sortes, ce qu'on pourrait appeler (si on voulait noircir exagérément le tableau) des négationnistes de la nature prépondérante et toute puissante
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 21:15 #
Bonsoir
Comme je l'ai déjà écrit il est intéressant de se pencher sur le profil sociologique des adeptes du conspirationnisme , pour la plupart ils sont situés aux extrêmes du paysage politique ou religieux ce qui est à peu prés la même chose.
Et cela me désespère tout de même sans m’étonner plus que çà pour autant.
JR
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 21:28 #
"climato-scepticisme est plus adapté je trouve. "
Plus adapté aux climatosceptiques, c'est absolument certain.

Cependant, je trouve que le terme le plus adapté aux négationnistes climatiques, c'est
Je n'ai pas besoin de t'expliquer la différence.
Ce que j'ai écrit, je l'ai écrit en le pensant et pas en pensant à autre-chose.
L
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 21:57 #
le négationnisme climatique, c'est ceux qui emmettent l'hypothèse que le climat n'existe pas
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 23:01 #
L'erreur de Svensmark date d'il y a près de vingt ans et aujourd'hui même l'auteur l'a abandonnée. Depuis dix ans son site ne publie plus aucun élément de recherche suite à la parution de 97.



http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0375960113006294

Je t'invite à lire ce document en français
http://www.climat-optimistes.com/wp-content/uploads/2015/06/22-vérités.pdf

page 55

18. Le projet CLOUD du CERN teste la théorie de Svensmark-Shaviv qui concerne le rôle des rayons cosmiques dans la
formation des nuages bas; le flux de rayons cosmiques est modulé par l’activité magnétique du soleil; les premiers résultats,
assez positifs, ont été publiés dans Nature.


plus bas dans la page plus de détail

je t'invite aussi à lire à partir de la page 15

Vérité n°4. L'absorption annuelle du dioxyde de carbone par les océans et par la végétation, quelle que soit l’origine
de ce CO2, naturelle ou anthropique, est proportionnelle au stock de CO2 dans l'air, et le dioxyde de carbone a une
durée de vie de 5 à 6 ans environ au lieu des cent ans dits par l'IPCC-GIEC
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 23:04 #

le  9-12-2015 à 21:28, @Ludwig :
"climato-scepticisme est plus adapté je trouve. "
Plus adapté aux climatosceptiques, c'est absolument certain.
Cependant, je trouve que le terme le plus adapté aux négationnistes climatiques, c'est
Je n'ai pas besoin de t'expliquer la différence.
Ce que j'ai écrit, je l'ai écrit en le pensant et pas en pensant à autre-chose.


je m'attendais un peu à cette précision, me voilà rassuré.
à part que je ne suis plus tres sur de qui est le plus dangereux pour la cause-climatique.
[attention Mauvaise foi sur ON]
Si comme je le comprends , un climatosceptique, nie la responsabilité humaine dans le changement alors qu'un négationniste climatique trouve simplement que le climat ne change pas, je me dis qu'un négationniste climatique est moins haï par les partisans du changement climatique, puisqu'il n'a tout simplement pas remarqué qu'il fait plus chaud qu'avant.
. . à la rigueur , il s'en aperçoit en allant voir la banquise et hop ! il rallie la cause.
Alors que le climatosceptique , lui il sait tout mais ne veut pas le dire ou carrément il s'en fout, c'est pire !

Du coup le mot "négationniste" qui pue quand-même, faut bien l'avouer, ça pestifère vachement son client non ?

(Modifié par karthesius le 09-12-2015 à 23:05)
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le  9-12-2015 à 23:21 #

le  9-12-2015 à 21:15, @Jiherve :
Bonsoir
Comme je l'ai déjà écrit il est intéressant de se pencher sur le profil sociologique des adeptes du conspirationnisme , pour la plupart ils sont situés aux extrêmes du paysage politique ou religieux ce qui est à peu prés la même chose.
Et cela me désespère tout de même sans m’étonner plus que çà pour autant.
JR


Arrête JR avec ton conspirationnisme à la noix,
Si l'on parle de science du climat, alors on doit parler de capacité à prédire, or il se trouve que les prédictions du GIEC sont fausses et par conséquent la théorie qui est derrière est fausse elle aussi (nous négligerons l'aspect erreur de calcul dans ce cas compte tenu du nombre impressionnant de prédictions qui n'ont que deux points communs elles vont tous vers un réchauffement et elles sont toutes au dessus de la réalité ) .



Si tu dis que la science n'a rien à prédire ou que si ces prédictions sont fausses cela ne constitue pas une mise en cause de la théorie alors tous les adorateurs de la pelure d'oignons & autres font de la science !

Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le 10-12-2015 à 12:35 #
Ce graphique est parfaitement faux.
Normal : il est publié sur un site climatosceptique (dont l'honnêteté sur la question est très variable d'un site à l'autre.)


Sur celui dont nous parlons, les températures mesurées par ballon n'indiquent aucune hausse . Par exemple 1998 année record, est absente avec +0,1° !

L'ennui c'est qu'on trouve ailleurs la vraie valeur mesurée par ballon : +0,7° pour 98, ce qui placerait sur ce graphe faux le petit rond bleu... à la hauteur prévue par le modèle et même un peu plus haut. Chiant, spa ?

Le plus drôle est le vrai graphe a été trouvé (après quelques minutes de recherches à peine !)... Sur un autre site climatosceptique
D'ailleurs les "vrais" climatosceptiques ne cherchent plus à nier le pic de 98, puisque c'est justement sur celui-ci qu'ils bâtissaient jusqu'en 2013 leur théorie de la "pause" (battue en brèche depuis par un rattrapage ultra rapide qui nous amène aujourd'hui plus haut qu'en 98.)

Voilà pourquoi je parlais de climatoscepticisme et de négationnisme climatique, la seconde catégorie, celle d'où sort ce graphe faux, est la poubelle du précédent.

C'était la version "le réchauffement n'existe pas". Pour la version "il existe mais l'homme n'y est pour rien" voir sur un autre fil.
L
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le 10-12-2015 à 14:09 #
5 years running average !!!
ceci pour lisser les pics et rendre le graphique plus lisible donc pas faux !

désolé pour toi, tu m'auras ... une prochaine fois


Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le 10-12-2015 à 17:08 #
On est HS.

Ton graphe, s'il est exact (je n'ai pas vérifié), montre que le scénario RCP 8.5 (le plus extrême, celui où le CO2 continuerait de grimper avec une accélération constante) ne se vérifie pas sur l'ensemble des modèles testés. Or c'est précisément ce que tu soulevais récemment, la production de CO2 a cessé d'accélérer, d'une part via les mesures prises depuis Kyoto, et de l'autre via la crise économique.

Donc ce graphe est en faveur de la validité des modèles. Si tu lances les mêmes modèles avec le RCP6.0, on est en plein dedans.

Pour la suite, svp passer dans un des nombreux fils qui traitent du climat.
Re: Les paradoxes de la vie : un zététicien travaille avec un créationiste
le 13-12-2015 à 16:28 #
HS



Pour revenir au sujet, la manipulation de la Science est patente, on l'attaque de deux manières, en lui volant sa valeur de vérité et en la pervertissant en donnant une caution scientifique aux charlatans qui sévissent dans le tabagisme le co2 le fréon le DTT les pluies acides etc....




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


comunication avec un esprit
Jardinez avec la lune...
NDE : pour une fois pas d'accord avec le modérateur
Croyez-vous en la télépathie avec les animaux ?
Discussion avec des sceptiques : cas de "Scepticisme Scientifique"