Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Je ne me sent pas enceinte

le  9-01-2016 à 19:20 #
Salut à tous,
Je suis bien enceinte, j'ai déjà fait 3 échographies, la dernière en date était celle des 12Sa et lors de la prochaine nous saurons le sexe de bébé.

Mais voilà je ne me sent pas enceinte, j'ai l'impression d'être extérieure à cette grossesse pourtant c'est bien mes analyse de sang, c'est bien mon ventre qu'on examine à l'échographie mais je suis totalement à côté c'est comme si je vivais la grossesse de quelqu'un d'autre, comme si j'accompagner mon corps à une échographie mais que ce n'était pas moi, je comprend maintenant ce que ressente les hommes en étant simple spectateurs de la grossesse de leurs femmes, c'est ma grossesse pourtant mais j'ai l'impression d'en être spectatrice, pas de la vivre.

Je vie très mal cette sensation, au point que je n'arrive même pas à en parler à mon homme. C'est ma seconde grossesse, nous avons déjà une fille de presque 3 ans et nous voulions un deuxième mais je me sent extrêmement mal à l'aise j'ai perdu un membre de ma famille avec qui j'étais extrêmement proche quelques temps avant, et il y à quelques mois j'arrêter un traitement contre la déprime qui me suivait depuis le décès et 1 mois après me voici enceinte, le bonheur sur le moment j'allais mieux, enfin mieux que sa ne l'avais été en tout cas et oui j'étais heureuse d'être enceinte, voir les + sur le test de grossesse quel bonheur pour nous mais peu à peu j'ai "rechuter" et encore c'est beaucoup dire, je ne suis pas déprimer, la personne me manque c'est évident mais j'ai appris à vivre sans elle, j'ai enfin fait mon deuil.

Mais voilà alors que je pensais vivre une seconde grossesse parfaitement normal j'ai remarquer peu à peu que je ne ressentais rien je ne cherche pas à comparer avec ma fille en me disant "comment je pourrais aimer un second enfant autant qu'elle" non pour moi l'amour d'une mère est naturel, je ne cherche pas non plus à comparer mes grossesse, je sais que toutes grossesses est différentes, touts enfants est différents et sa ne me mènera à rien de les comparer mais voilà pour ma grande j'ai ressenti de l'amour immédiatement pour ma fille, dès que j'ai eu les résultats dans mes mains c'était le coup de foudre, c'était mon bébé, c'était toute ma vie !

Là sur le coup j'ai ressenti de la joie puis peu à peu je ne sais pas ou cette joie est passer mais je ne la sent plus, je ne peu pas clairement expliquer ce que je ressent c'est tellement bizarre, mais c'est pas normal de ne rien ressentir pour son enfant, c'est même horrible.

Je ne me sent pas enceinte du tout, oui je prend du bidon, oui je prend du poids, oui les prises de sang et les échographies me sont faites mais c'est comme si ce n'était pas mon corps, une fois j'ai poser une question à mon homme un truc du genre "Tu es heureux de redevenir papa ?" sa réponse à été "Je ne réalise pas bien encore, il me faut du temps tu sais surtout que ce n'est pas moi qui le porte !" et là sa ma fait tilt, je ressent exactement la même chose, voir pire je ne réalise rien du tout et je n'ai pas l'impression d'être enceinte.

Une amie m'annoncerais sa grossesse je serais ravie pour elle, je lui poserais des questions tu en es à combien ? un ptit mec ou une ptite puce ? or je ne suis même pas ravie moi même de ma propre grossesse, je suis à la limite de m'en ficher royalement, je ne sais même pas à combien j'en suis quant on me demande je dis simplement "J'ai faite l'échographie des 12sa à tel date, actuellement j'approche des 3 mois !" même mon homme dois mieux savoir que moi.

Prochainement nous saurons le sexe, sa m'aidera peut être, on attend ce moment pour commencer à nous pencher sur le prénom là aussi donner un nom à bébé m'aidera peut être (enfin j'espère)

Après la date prévu de l'accouchement et la date anniversaire de cette défunte personne coïncident presque, il est prévu que j'accouche 2.5 semaine après les 1 an de la mort de cette personne, n'ayant déjà pas été au terme pour ma grande (née 3 semaines avant terme) vous pensez bien que j'ai énormément peur que bébé arrive à ce moment là.

Je ne cherche pas à trouver d'excuse ni à remettre la faute sur la personne décédé sa serai n'importe quoi ok j'allais pas bien, je suis tomber dans une déprime horrible ce qui peut arriver quant on perd une personne dont on est extremement proche et je commencer à me relever quant je suis tomber enceinte sur le coup j'ai même penser à une aide du fait que la grossesse représente la continuité de la vie qui pour moi c'était comme arrêter lors du décès de cette personne proche, j'ai pris ça comme un signe, quelque chose pour m'aider à aller mieux (car jusqu'à présent c'était grace à ma fille que je me battais pour sortir de là sinon jamais j'aurais pris de traitement) bizarrement j'ai arrêter le traitement et peu de temps après je suis tomber enceinte mais bref au final je me sent mieux peut être grâce aux hormones, je ne passe plus mon temps à pleurer et à déprimer, le temps qui passe à aussi pas mal aider mais voilà j'ai essayer de voir ça comme un signe j'ai chercher à positiver jusqu'à me dire que le fait que bébé arrive 1 an après la mort de cette personne serai peut être un signe également (oui bon on ce rassure comme on peu hain) mais que ce soit un signe, que ce soit lier ou pas rien ne m'explique pourquoi je ne ressent rien pour ce bébé qui grandi en moi, ce pauvre bébé qui n'à rien demander à personne et qui ce retrouve à peut être sentir ce que je ressent pour lui (rien) j'ai pas de haine pour cet enfant mais je n'éprouve pas d'affection pour lui non plus, il commence à ce faire sentir quant il bouge je compte là dessus pour crée des liens, j'essaye de rester optimiste, me dire que sa va venir qu'il me faut peut être plus de temps pour accepter cette grossesse peut être que l'état mental dans le quel j'était depuis le décès ma totalement perturber au point ou je ne ressent plus le bonheur à porter la vie ou à enfanter à nouveau, il m'aurait peut être fallu plus de temps avant de tomber enceinte mais bon c'est fait c'est fait maintenant j'aimerais trouver le moyens d'aller mieux au moins pour ce ptit être qui n'à rien demander à personne et qui grandi dans le ventre d'une mère qui n'éprouve rien pour lui, sa ne ce fait pas et ayant été très mère-louve avec ma grande quant elle était dans mon ventre (et même après) je ne trouve pas ça normal que je ne le soit pas avec son petit frère ou sa petite soeur.

Avez vous déjà vécu ça, est ce passer et quel est votre relation avec cet enfant maintenant ?
Avez vous des conseils ?

Merci à vous d'avoir pris le temps de me lire et merci à tout ceux qui me répondrons, j'ai honte de cette situation, au point que je n'en parle même pas à mon homme (je ne pense pas qu'il comprendrai après tout moi même je ne comprend pas, j'ai l'impression d'être une autre personne, ce n'est pas ma façon de réagir, c'est pas possible).
Re: Je ne me sent pas enceinte
le  9-01-2016 à 20:48 #
Bonsoir,

Et avez vous autant d'indifférence pour le reste (relations amicales, amour, travail, distractions)?
Re: Je ne me sent pas enceinte
le  9-01-2016 à 22:43 #
Bonsoir Cocody,

Non, j'adore mes amis, ma famille, j'aime éperdument mon homme et ma fille, niveau travail c'est la même chose, j'ai du le dire à mon patron pour qu'il cherche quelqu'un d'autre le temps du congé maternité mais franchement plus tard j'arrêterais mieux sa sera, je ne me voie pas partir en congé maternité, j'arrive pas à me projeter en fait, niveau présent je ne me sent pas enceinte et niveau futur je ne me voie pas accoucher dans 6 mois, niveau distraction c'est bof par contre, au décès de la personne j'ai été faire du saut à l'élastique (j'ai le vertige et j'ai horreur des sensations forte) mais j'avais besoin de moi même me sentir vivante, me prouver à moi même que la vie continuer (j'ai eu la peur de ma vie et j'ai pas recommencer) mais sa ma fait du bien se ma lancer dans le vide, pour le coup sa vide la tête, pareillement j'avais besoin de voir du monde on inviter des gens tout les week ends c'était la fête, alcool sans limites (tout le monde dormait chez nous) évidemment quant j'ai appris la grossesse j'ai arrêter l'alcool et les soirées ont diminuer pour raison budgétaire (un bébé tout le monde le sait sa coûte cher) mais je suis heureuse dans ma vie, la personne me manque toujours mais je ne pleure plus sans arrêt (même les hormones ne me font pas pleurer au contraire j'ai plus de fou-rire que de nausées c'est pour dire) mais vis à vis de ce bébé quelque chose coince.
Re: Je ne me sent pas enceinte
le  9-01-2016 à 23:24 #
Alors ça ne va pas si mal que ça. Pourquoi faire une fixation sur cette impression? Laissez arriver l'enfant. Vous ne
pouvez pas affirmer que vous ne l'aimerez pas. D'après ce que vous dites vous paraissez équilibrée et vous l'
élèverez donc correctement. Par contre si vous n'arrivez pas à prendre du recul par rapport à cet état et que vous souffrez vraiment, il serait opportun d'en discuter avec un spécialiste (médecin psychiatre) qui verra plus clair en
vous et vous rassurera.
Re: Je ne me sent pas enceinte
le 10-01-2016 à 00:08 #
Je fais une fixation car pour moi ce n'est pas normal de ne rien ressentir pour son enfant au point de n'avoir gout à rien vis à vis de cette grossesse, de ne pas ce sentir enceinte, je ne craque pas sur des vêtements, niveau prénom j'ai arrêter de chercher et j'ai demander à mon homme de ne plus m'en parler car au début je vais trouver qu'un prénom est mignon puis il va tellement en parler que sa ne va plus me plaire. Alors que pour ma puce sa à été le déclic total et j'étais heureuse de pouvoir dire le prénom en câlinant mon ventre là bah c'est bébé ou petit frère ou petite soeur rien de plus et je ne câline pas mon ventre, je commence à le ressentir donc je le cherche de temps en temps pour que monsieur le sente mais sa s'arrête là, pour moi même je ne le ferais que pour essayer de tisser un lien c'est malheureux.
Je fais ce que je peu pour son bien être c'est vrais, si réellement je me ficherais de cet enfant je boirais peut être de l'alcool par moment, je ne me priverais pas, j'en sais rien mais si à l'avenir c'est pareil, si je l'élève comme ma fille mais en étant pas attacher à lui sa ne serais pas normal, comme je le dit pourquoi je donnerais de l'affection à ma grande et pas à ce bébé ?

Après une amie ma mis le doute en me disant si ce n'était pas les hormones qui feraient que je me sente comme ça, après tout les hormones accentues les émotions on va plus facilement rire ou pleurer alors pourquoi pas mais une fois encore j'ai simplement l'impression qu'on essaye de me trouver un bouc émissaire au lieu de simplement me dire que je suis pas normal !

Encore pour un premier enfant je pourrais comprendre mon état, la peur de l'accouchement, de ne pas être à la hauteur pour cet enfant, ce dire qu'il mérite mieux etc mais là c'est un second et punaise je me sent tellement médiocre riens qu'à cause de mes sentiments envers lui, j'en ai honte, c'est horrible je ne redoute même pas une fausse couche rien ne me tracasse je me sent comme si je n'étais pas enceinte (malgré le fait que je suis consciente de l'être) donc rien ne m'inquiète et c'est horrible, ayant dans mon entourage pas mal de personnes, même ma mère elle même qui ont fait des fausses couches et qui ont mis du temps à s'en remettre j'ai l'impression d'être un monstre tout simplement je vais dire ça grossièrement mais imaginez que j'en face une ma meilleur amie qui me dirait "Han, j'espère que sa va, c'est pas trop dure ?", et moi franco "Off non de toute façon je ne ressentais rien pour ce bébé !" non c'est atroce de ce dire ça j'espère sincèrement que je dit ça n'ayant pas connaissance de ce que c'est et que ce n'est pas réellement la réaction que j'aurais ! Mais voilà dans ma tête c'est l'enfer, je vie une grossesse de rêve, pas de nausées, je me sent bien, etc mais alors qu'est ce qu'il me manque pour aimer cet enfant ? J'aime mon homme donc son père c'est pas comme si j'avais de la haine pour le géniteur non alors Mince pourquoi est ce que je suis anormal à ce point (pour moi ce n'est pas normal d'être comme je suis).

Je n'ai pas vraiment le temps pour allez chez un psychiatre mes repos que je pose c'est pour les écho et le week end tout les cabinets sont fermer, c'est vraiment pas évident
Re: Je ne me sent pas enceinte
le 10-01-2016 à 11:17 #
Vous ne vous fichez pas de ce futur enfant car vous vous abstenez de boire de l'alcool et je suis de votre avis. Vous
aimez son père et vous étiez consentante. Il faut parler de votre cas à quelqu'un qui soit apte à vous conseiller
(médecin psychiatrique, psychologue, conseiller familial). Je regrette de ne pas pouvoir vous en dire plus.
Re: Je ne me sent pas enceinte
le 10-01-2016 à 11:49 #
Merci beaucoup, je vais voir ce que je peu faire, j'espère que ça va me passer !
Re: Je ne me sent pas enceinte
le 10-01-2016 à 13:30 #
honteuse, de quoi?

De ne pas rentrer dans un supposé standard ?
Je dis bien pseudo parce que la réalité c'est que les standards c'est comme les stats dont ils sont issues: impossible de rentrer dedans !


Si tu penses que j'ai tord essaye de faire les 2,1 enfants de la norme

keep cool et souviens toi q'une femme heureuse fait un enfant heureux, arrête de te faire du soucis et bonne grossesse!
Re: Je ne me sent pas enceinte
le 10-01-2016 à 20:05 #
Bonjour
Votre message m'a touchée mais je n'ai jamais été enceinte, alors j'ai cherché sur internet "je ne me sens pas enceinte", or il y a énormément de forums où des femmes disent la même chose. Bon, il y a celles qui craignent un problème physiologique (je ne sens pas le bébé), celles qui supportent mal les symptômes de la grossesse bien qu'elle soit voulue, mais aussi celles qui s'en veulent de ne pas ressentir le modèle de la plénitude de l'amour grossesse. Un message sort du lot: vous n’êtes pas la seule, et ne pas culpabiliser! Chaque femme, chaque grossesse, est différente.
Parfois elles disent que l'échographie a été un moment révélation, ou plus tard... D'autres disent que ça a rapport au fait de ne pas contrôler son corps ni l'évolution de la vie en général...

Bref, vous n’êtes pas seule, et peut-être consulter/discuter sur des forums consacrés à la maternité pourra vous rassurer (avec du recul parce qu'on trouve toujours de tout sur internet). Il y a des témoignages de comment ça a évolué pour unetelle et unetelle.

Comme les toiliens au-dessus, je dirais qu'il ne faut pas se sentir anormale ni monstrueuse, la preuve c'est que vous vous posez des questions et que vous pensez au bien-être du bébé. Mais je comprends aussi que vous vouliez régler ou au moins comprendre ça parce que ce n'est pas facile. J'aurais pensé au début que le fait de ne pas ressentir une émotion en particulier était lié à une dépression ou un médicament mais apparemment ce n'est pas le cas. Et si c'était normal? Peut-etre qu'il suffit de ne pas y penser et se concentrer sur le bonheur en général.

Il serait peut-être libérateur d'en parler à un proche, si ce n'est au père? Ceux qui vous connaissent le mieux pourront vous donner des pistes et vous épauler.




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Tomber enceinte ado est « viral »