Un problème, une question ?

Lancer un fil!
1

Le Saint Graal des ingénieurs électriciens

le 10 janvier à 20:55 #


Ici c'est faux, rien ne fait tourner les roues dentées (merci @Seti pour le rappel, désolé pour les termes inappropriés), il faudrait une force de réaction au niveau de l'axe par exemple pour générer un couple - il faut 2 forces décalées pour provoquer une rotation.
Et les 2 crémaillères sont solidaires entre elles...

Mon schéma -que j'espère équivalent
Si on pousse une crémaillère ? Ben... les roues ne tournent pas; on pousse l'autre crémaillère, si les roues et les crémaillères sont assez larges -sinon les roues se mettent en travers.

Passe à l'expérimentation sur Meccano ou autre jeu de construction, s'il-te-plaît...

(Modifié par Eskejesais le 10-01-2017 à 22:33)
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
le 10 janvier à 23:42 #
Je ne vois aucune réponse à la question:
Dans ma simplification, d'où peut venir l'opposition à F ?
Désolé Eskejesais, ce n'est pas équivalent.
Il manque la pièce jaune et la crémaillère qui reçoit F est mobile alors que l'autre est fixe, donc aucune solidarité.
Si je pouvais réaliser je le ferais.

Des erreurs dans les précédants doc, Rudenergie. Pourquoi ne pas rester sur L'autonomie en énergie non polluante ?

(Modifié par piedalu le 10-01-2017 à 23:53)
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
le 11 janvier à 02:29 #
Bonour,
Je n'ai jamais dit que je ne restais pas sur l'autonomie en énergie non polluante j'ai toujours été pour cette idée je réfléchis a voir ??? pour que tout le monde puisse comprendre vraiment simplement pas facile ! j'essais de me mettre a la place de tout le monde qui ne comprenationne pas donc cela ne va pas êtres facile a comprendre ?? je rigole bien sur a prendre au 2em voir même 3em degrés

Bien je vais essayer ceci !

Piedalu sur ton image j'ai encadrer en couleur en vert je précise le moteur bis-rotors j'ai aussi mis une flèche en vert ( pas dans l'arbalète )
Question ? est ce que < ton moteur bis rotor > pousse Bien B le disque bleu et en même temps le disque A en gris a une vitesse différente ?



A quoi ? sert exactement ton bis moteur que fait il exatement ?

Même mon chat a compris la question je vais demander aux 2 autres car ma femme a aussi un chat et une chatte

Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
le 11 janvier à 08:12 #
Bonjour
Oui, le bis moteur sert à avoir 2 rotations différentes dans le même sens. Complètement inutile si un des disques peut rester à zéro et l'autre tourner.
De plus, gros problème: L'équilibreur est un (réducteur ou amplificateur). Donc différence de couple pour équilibrer Ra et Rb, donc Echec. A jeter.
Eskejesais, la pièce jaune est nécessaire pour éviter que les (roues) ne se mettent en travers. Rappel condition F > pertes.
Mais j'admets qu'un couple transversale ne met pas en mouvement une pièce qui ce déplace linéairement.
Je pense avoir une solution. Je la schématise et vous en informe.

(Modifié par piedalu le 11-01-2017 à 09:50)
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
le 11 janvier à 13:18 #

le 11-01-2017 à 08:12, @piedalu :
...
Eskejesais, la pièce jaune est nécessaire pour éviter que les (roues) ne se mettent en travers. Rappel condition F > pertes.
...

Mais j'ai bien compris... Utilise POUR ESSAI deux roues épaisses, bien larges, avec des crémaillères larges, tu verras bien si pousser (délicatement, avec un doigt) une crémaillère fait tourner les roues dentées...

Simplifie encore, ne mets pas de dents: 2 règles plates parallèles, un cylindre posé en travers, pousse doucement une règle, et constate si le cylindre a la moindre envie de tourner


Ajout du 11-01-2017 à 13:30:

Tiens, revoilà le schéma...faux. Mes commentaires en vert.
Piedalu ?



Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
le 11 janvier à 15:14 #
Bonjour,

Si le bis moteur ne sert a rien ! autant mettre un moteur comme je l'ai fait sur l'image ( 2 ) encadrée en jaune foncé au milieux, un simple moteur d'entrainement pour analyser le système " alternateur le schmilblique pour l'instant "

A gauche en ( 1 ) l'image avec pédalier que j'ai déjà parler plus haut plus tôt " je précise "

A droite en ( 3 ) l'agrandissement de la partie mécanique entraînée par le moteur sur la figure ( 2 ) cette partie est la réduction de la figure ( 1 ) détachée du socle de l'armature en bas.

Cette partie mécanique dans cette position suspendue a l'axe a les mêmes effets mécanique a faire tourner dans les mêmes sens ( B ) une fois pendant que ( A ) tourne 2 fois < bien entendu ce n'est qu'une mécanique brut a fignolé >

La petite image est L'équilibreur (réducteur ou amplificateur) de l'image de Piedalu.

Je met ses images dans le but de la bonne compréhension théorique pour tousss

je suivrais sur les questions de transformer a simplifier jusqu'à la vérité théorique de Piedalu.




Ajout du 11-01-2017 à 16:56:

Encore une petite question, c'est peut être con mais je la pose.

En sommes la partie ( A ) représentant la partie doublement la plus rapide serait à " comparer au rotor d'un alternateur normale " et la partie ( B ) doublement moins rapide " ferait fonction stator" théorique " ?? vu la différence double de rotation ?

Donc supposons que la partie ( A ) la plus rapide tourne à 2400 tours minute et la partie ( B ) ferait 1200 tours minute, théoriquement je pense qu'il y a une différence de 1200 tours entre les vitesses différentes de ( A ) et ( B ).

Bien entendu ce ne sont que des exemples de questions a des fins de pouvoir calculé et très bien comprendre les effets et fonctionnements "de l'alternateur de Piedalu "


Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
le 11 janvier à 20:00 #
Bonjour
Bien qu'elles soient inutiles (car échec), de bonnes analyses et vous avez déjà répondu aux questions correctement.
Oui des roues, pas besoin d'engrenages. Des obligations en ce moment, je verrais plus tard. Je parle de l'autonomie en énergie non polluante.
A+
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
jeudi 12 à 00:38 #
Bonsoir,

J'ai été plus loin dans l'analyse des réactions malheureusement et comme certain l'ont dit l'effet entre ( A ) et ( B ) lors de leurs croisement les ferons en réactions freiner mutuellement par l'intermédiaire des engrenages cela freinera irrémédiablement le système.
( A ) sera freiner par ( B ) sans condition lors de la production d'énergie. Par (A ) et ( B ) de la façon pratiquement la même qu'un alternateur normale excepter qu'ici il y a la rotation ( A ) et ( B ) en plus lors de leurs croisement.
J'aurais pus le dire plus tôt mais je voulais absolument faire quelques essais concluant définitivement a l'échec.

Conclusion c'est l'échec de ton idée les lois des "effets réactions" ont encore gagner désoler Piedalu ! décortiquer simplement le système dit la vérité sur ce qui est récupérer d'un coté est englouti de l'autre comme a l'école, donc l'affaire est close sur ce concept il n'y a plus a discuter sur le schmilblique pour l'instant c'est raté a moins d'une de tes nouvelles idées ! me voilà revenu a l'observation du site de temps a autres comme d'ab...

Mais tout le mérite est de ne pas abandonner de continuer de cherchez sur d'autres solutions de bases du sujet avec chacun de sont coté qui sait?? et d'en discuté, de discuté des réactions ensemble cela fait travailler les neurones , pourquoi pas !

Bonne soirée a la prochaine.
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
jeudi 12 à 09:22 #
Ah ? Je suis un peu déçu, c'est comme une conclusion hâtive (celle que nous avons eu dès le départ, "rendement 400% -les pertes" c'est impossible )
J'attendais un dessin d' "équilibreur" enfin au point pour placer les forces en jeu...


Edit: Dans le dernier PDF...
"Dans le même temps si le rotor fixe de l’alternateur accélère, il y a freinage par le dispositif magnétique qui maintient fixe ce rotor."
A lire et relire: Fixe ou pas ?


Toujours l'équilibreur qui verrouille les roue A et B entre elles, ici sur le proto de test


Je suis distrait, j'avais raté le treuil magique ( pas d'autre mot )


(Modifié par Eskejesais le 12-01-2017 à 11:50)
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
jeudi 12 à 15:18 #
Bonjour,

Tient tient moi qui croyais que c'était fini et ZOUU ça repart

Un nouveau schmilblique ? en perspective j'aime
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
jeudi 12 à 15:29 #

le 12-01-2017 à 15:18, @Rudenergie :
... moi qui croyais que c'était fini...


Non, c'est à Piedalu du siffler la fin pour le générateur 400%. Mais on peut quand même pointer ce qui nous paraît incohérent ?

(Modifié par Eskejesais le 12-01-2017 à 15:29)
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
jeudi 12 à 15:43 #
Je n'ai pas encore eut le temp de lire le PDF encore faudrait il que je sache ou il est

Juste pour avoir une petite idée ! s'agit il d'un compensateur allant a l'encontre <du freinage par le dispositif magnétique ? >

Ajout du 12-01-2017 à 15:47:


le 12-01-2017 à 15:29, @Eskejesais :

le 12-01-2017 à 15:18, @Rudenergie :
... moi qui croyais que c'était fini...


Non, c'est à Piedalu du siffler la fin pour le générateur 400%. Mais on peut quand même pointer ce qui nous paraît incohérent ?
Ok bien entendu il faut discuter des incohérences le plus possible et trouver une solution si possible



(Modifié par Rudenergie le 12-01-2017 à 15:54)
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
jeudi 12 à 18:38 #
Bonjour
Toujours très surpris.
J'espère bien que A équilibre B, c'est le but recherché pour que Pa sur l'axe bleu n'assume plus que les pertes.
Fixe oui, mais par équilibrage d'un maintien magnétique ou mécanique. En position d'équilibre l'axe est libre et si A équilibre B il restera ainsi.
J'ai la solution électromagnétique, mais je pense que ce n'est pas votre tasse de thé.
J'ai donc une deuxième solution mécanique qui je pense vous plaira.
Un peu de patience je dois faire des schémas et actuellement j'ai beaucoup d'obligations.
Je me trompe peut être, mais Il me semble constater une certaine jubilation à mettre en exergue quelque (paradoxe). Cela me fait penser au campagne électorale ou les candidats ne font que cherché les défauts des autres candidats et oublient l'objectif. La aussi je suis surpris que ces campagnes intéressent encore beaucoup de monde. Mais c'est une autre histoire.
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
jeudi 12 à 19:07 #
Pas une jubilation... Tu as un ton calme qui n'incite pas à t'agresser
Mais tu es quand même têtu, tu ne veux pas admettre que ton bazar est censé fabriquer de l'énergie à partir de rien. Alors, peut-être essaie-t-on de te mordre un peu plus fort ?
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
jeudi 12 à 20:18 #
Bonsoir,

Eskejesais est ce que vous parliez de "pilote de couples" sur votre schéma, est ce un truc du genre comme ceci? ou autres !





(Modifié par Rudenergie le 12-01-2017 à 20:24)
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
jeudi 12 à 22:43 #

le 12-01-2017 à 20:18, @Rudenergie :

Eskejesais est ce que vous parliez de "pilote de couples" sur votre schéma, est ce un truc du genre comme ceci? ou autres !



Mais j'ai pas besoin de ce truc (Un pilote de couple ? Un conseiller conjugal ??)
Je me borne à décortiquer ce qui me semble...incongru dans les propositions de Piedalu, dans les limites de ma compréhension, qui peut aussi se fourvoyer. J'avais cru comprendre qu'il s'agissait d'un réducteur 1/2 (même si j'ai pas bien saisi le rôle de la "pièce jaune", libre ou reliée à la carcasse), mais y a toujours un truc qui ne va pas -> les roues A et B sont immanquablement solidarisées par ces satellites. C'est presque comique... :-/
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
jeudi 12 à 22:44 #

chouette, un Yoyo , s'il y a bien une machine qui fonctionne avec un bon rendement de conservation de l'energie, c'est celui-ci.

encore faut-il ne pas que ce yoyo soit en matériau ferromagnetique , car sous l'emprise du moindre flux , sa rotation le transformerait en générateur de courant en court-circuit.. ce qui le stopperait rapidement.

Je me demande si avec une des deux faces du yoyo qui tournerait deux fois plus vite que l'autre , on pourrait pas lui conférer 400% de l'énergie de départ et le voir remonter 4 fois plus haut que la main du lanceur ..

Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
jeudi 12 à 23:35 #
Bonsoir

Piedalu si je comprend ton raisonnement tu cherche a obtenir ( A et B ) en équilibre en le maintenant magnétiquement ou mécaniquement en position d'équilibre ??? et la suite c'est quoi?
Parce qu'un système qui reste en équilibre ne sert a aucune production, donc je suppose qu'à un moment tu prévois qu'il y aura une "poussée ou un décalage" ? pour que cela tourne !

Pour ma part je dit seulement cela pour aidé,mais quand j'irais chez le garagiste je lui dirait ne me changer pas le variateur changer moi le YOYO du moins celui de la voiture un beau comme celui de SETI avec conservation de rendement en plastique teflon, anti-conducteur électrique, anti-magnétique, s'il n'est pas anti-magnétique je le veut en latex d' a 400% de durée

(Modifié par Rudenergie le 13-01-2017 à 00:24)

(Modifié par Rudenergie le 13-01-2017 à 00:25)

(Modifié par Rudenergie le 13-01-2017 à 00:52)
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
jeudi 12 à 23:45 #
Ce ne serait pas ça ton yoyo ?

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Variateur_de_vitesse_m%C3%A9canique

(Modifié par SETI le 12-01-2017 à 23:47)
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
vendredi 13 à 09:01 #
Rha la la... y a que Piedalu pour rester sérieux ?

Recherche d'équilibre, c'est le couple de réaction partagé en 2 parts opposées pour mieux s'annuler. Reste plus qu'à vaincre les pertes mécaniques. (Pour montrer que j'ai bien suivi)

Ce que Piedalu ne veut pas voir c'est que c'est pas gratuit. Son équilibreur (jaune) est "libre" (en rotation ?), ou transmet un je-ne-sais-quoi (différentiel ?) à la carcasse. Comment ? C'est "fixe" ou "pas fixe" ? Freiné ? J'ai toujours pas vu l'équilibreur miracle. Jusqu'ici, on verrouille A et B...

On pourrait être d'accord: Pour une production donnée, on a une certaine différence de vitesse de rotation (carcasse fixe ou tournant 2 fois la vitesse du rotor), et toujours le même couple sur les 2 éléments (inducteur et induit). On a beau bricoler ce qu'on veut, IL FAUT FOURNIR CE COUPLE...
Mais j'entends d'ici Piedalu: "mais non ! Il suffit de le diviser en 2 ... "
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
vendredi 13 à 11:35 #
Bonjour tout le monde,

Pour ma part et cela n'engage que moi, que ce soit ( A ou B ) qui soient doté d'aimant et l'autre d'une bobine, lors du croisement des deux une impulsion électrique va se produire cette impulsion va provoquer un très fort freinage lors du croisement ( A et B ) je crois que ce que veut Piedalu c'est d'annuler le freinage < qui est un point dur dans le système alternateur une contrainte sur le mouvement > donc comment faire pour annulé ce point dur sans utiliser l'énergie acquise ?
En (1) Je crois que tout le monde se posent la question ? en (2 ) que d'autres aillant essayer ou ayant été a l'école dise c'est impossible moi je suis en (1) je n'ai pas été a l'école et je ne sais pas lire n'y écrire donc je me pose la question comment faire

Ajout du 13-01-2017 à 13:02:

Blague a part

Ce qui est génial c'est que même si tout le monde donnent tort a Piedalu moi je ne trouve pas sont idée si conne que cela je pense qu'il est sur la bonne voie s'il trouve la méthode la chose que personne n'a trouver !
( arriver a mettre en équilibre par annulation d'effets un système en rotation et se servir de cette équilibre en mouvement pour provoqué une force la rotation )
Je pense que le mérite est de trouver.

Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
vendredi 13 à 17:29 #
C'est ça, annule les effets et... y a plus rien au bout, ça te paraît pas logique ?
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
vendredi 13 à 21:36 #
Bonsoir,

Il y a logique et logique Eskejesais tu crois ce que je dit stupide mais quand je ne dit pas que je blague c'est qu'il y a de bonnes raisons.
( je pense qu'il est bien de discuté comme nous le faisons ici, au moins nous faisons quelque chose pour un éventuel schmiblique du moins on participe chacun sa passion d'autres font l'action de regarde la tv nuits et jours ou reste sur des jeux stupides nuits et jours et d'autres se drogues puis il y a la réaction il sont ulcérer d'êtres cocus pour passer le temps que trouve tu de plus logique là dedans )
J'essais de donner des idées a Piedalu ( pas de venir voir ma femme bien sur )

Quand tu regarde 2 piles les mêmes, une pile est chargée l'autre non, si tu ne fait que les regarder cela représente 2 piles.
Piedalu est devant une montagne il cherche a creuser un tunel dans la montagne au lieu de la surmonter ou de la contourner je sais que ce n'est qu'un exemple un idée mais Piedalu a besoin d'une force de départ qu'il doit créé et annulé ce qui est néfaste au bon fonctionnement pour faire le meilleur alternateur possible .
donc je suppose que Piedalu cherche a charger sont schmilblique pour pouvoir le rendre opérationnel ce qui semble illogique mais qui est bien logique.
Par exemple;
je parle du principe bien entendu d'autre inventions a productions
Celle de ce fameux Schauberger qui est d'utiliser "autres choses" mais qui revient a aussi produire de l'énergie pas cher mais que personne ne sait faire fonctionner faute de neuronne
le système a implosion si je ne me trompe demande d'être lancer dans le principe afin de faire réagir la propulsion a des fin de productions comme sur l'image ci dessous


d'autres dirons c'est alienne-icc après avoir but du rouge
D'accord avec toi qu'il faut rester un peux sérieux mais souvent les fameuses découvertes ne sont que des coups de chance due aux hasards ou a une erreur (comme le four a micro-onde allez dirent aux femmes que c'était du hasard rien a ciré ça chauffe ) donc ne reprochons pas les erreurs de ceux qui cherchent c'est comme cela que l'on apprend en faisant des erreur a ne pas oublié les erreurs sont de l'expérience acquise.


(Modifié par Rudenergie le 13-01-2017 à 21:41)
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
vendredi 13 à 23:17 #

le 13-01-2017 à 11:35, @Rudenergie :

ce que veut Piedalu c'est d'annuler le freinage , donc comment faire pour annulé ce point dur sans utiliser l'énergie acquise ?
En (1) Je crois que tout le monde se posent la question ? en (2 ) que d'autres aillant essayer ou ayant été a l'école dise c'est impossible moi je suis en (1) je n'ai pas été a l'école et je ne sais pas lire n'y écrire donc je me pose la question comment faire

Ce qui est génial c'est que même si tout le monde donnent tort a Piedalu moi je ne trouve pas sont idée si conne que cela je pense qu'il est sur la bonne voie s'il trouve la méthode la chose que personne n'a trouver !


ce qui est sûr, c'est qu'il a du mérite en effet de poursuivre ses efforts.
Si nous lui donnons tord, mais que nous ne sommes pas capables de lui expliquer pourquoi (ou pas assez bien) , alors il a toutes les raisons de persévérer.
Nous sommes quelques-uns à juger impossible de réaliser son gain d'énergie, mais il y a deux aspect du probleme.
L'aspect de la réalisation mécanique pour aboutir au principe electromagnetique qu'il défend
et ensuite l'aspect de ce principe même.

pour bien analyser si ou ou non c'est electromagnetiquement plausible, il faudrait trouver quelque-chose d'equivalent (en plus simple) à son engin qui tient plus de la boite de vitesse que d'un alternateur.
Par exemple, comment pourrait-il décliner son procédé, dans une machine linéaire et non pas rotative ?
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
vendredi 13 à 23:56 #
Bonsoir,
Honnêtement le système linéaire a peux de chance d'aboutir quoi que Tesla n'aurait peut-être pas été de cette avis
Il pourrait par exemple additionner a sont système un effet centrifuge style yoyo je rigole en écrivant yoyo pour additionner un système ! c'est sérieux par exemple ayant atteint une certaine vitesse le système centrifuge s'ouvre et décroche de suite afin de recommencer aussi vite il y a peut être possibilité a ce moment de "provoquer" titiller alternativement l'équilibre créé par piedalu par le léger ralentissement provoquer par le yoyo lors de sa fonction .

Ce n'est qu'une idée de suggestion bien entendu pour piedalu mais a sa place c'est ce que je tenterais sans problèmes et cela semble peux utopique, je pense que mécaniquement ce ne serait pas impossible quand on vois le mécanisme de haute précision d'une imprimante, des anciens lecteur de CD, la vitesse des têtes de lecture des disques dur, là il y a de quoi se poser des questions sur les prouesses mécanique, des boites de vitesse des bolides de coures ???
Enfin comme je l'écrivais plus haut les échanges de réflexions est une passion que j'aime avec des gens courageux.
Cordialement

Certain mes diront peut être que c'est du Chinois mais j'espère que piedalu puisse me comprendre mon avis c'est du Chinois
(Modifié par Rudenergie le 14-01-2017 à 00:24)

(Modifié par Rudenergie le 14-01-2017 à 00:26)

(Modifié par Rudenergie le 14-01-2017 à 00:35)

(Modifié par Rudenergie le 14-01-2017 à 00:38)

Ajout du 14-01-2017 à 11:40:

Bonjour,
Il y a aussi a voir sur d'autres base les variances d'utilisations.
Un alternateur sur une voiture a beaucoup trop de variance de vitesse
Si il s'agis d'un alternateur pour éolienne par exemple il y a encore des condition ,ou autre ...
Un système plus régulier pour une production en atelier a produire de l'électricité a l'avantage pour la régularité des tours minute que l'on peut utiliser de grands volants d'inerties là bien entendu le yoyo devient un problème pour ce qui est de la variation de vitesse ( quoique?... )
Maintenant il faut aussi savoir sur quelle base il faut agir ou si on peut toutes les utiliser quelle productions d'alternateur??? voir si l'on peut utiliser l'inertie? selon le concept la force centrifuge? divisé en 2 vitesses différentes les rotors ? voir si l'on peut tout utiliser ?
A Piedalu de nous le dire puisqu'il s'agit de sont fil ! ou disons sont alternateur
Moi j'attend de voir ce qu'il va décider ! et si un de ces jours il abandonne et bien moi aussi je laisse tombé la discussion. puis
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
samedi 14 à 12:42 #
que tu rajoute des volants d'inertie, des rotors, des changements de vitesse, des "trucs" centrifuges ou tout objet qui participe au mouvement, tu ne fera qu'utiliser au mieux une partie des 100% de l'energie mise en oeuvre au départ. (tout en devant minimiser les pertes dues à ce que tu rajoutes)
Donc, rien que je vois qui révolutionne l'etat actuel des performances des machines.
.. et comme les machines actuelles sont déja tres performantes, il sera tres difficile de gagner quelques % de ce qui reste à gagner en théorie.
Plus on s'approchera des 100% et plus ce sera fastidieux , pour pas grand chose.

La réaction d'induit est la juste et incontournable preuve qu'une énergie est transférée d'un circuit magnetique à un autre
Vouloir la supprimer, c'est stopper ce tranfert, donc diminuer d'autant la puissance de la machine.
(et tout bricolage visant à remettre cet effet en cause, rajoute une surconsommation mécanique ou autre)
Mieux vaudrait chercher dans d'autres domaines.. là où il y a de vraies innovations à faire.

Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
samedi 14 à 13:47 #
Oui karthesius très juste.
Je sais ! nous mettrions deux aimants en opposition et les obligés a se rapprocher en essayant d'annuler la réaction de ceux-ci est choses peux commode voir impossible dans les connaissances actuelle, opposer deux forces de mêmes intensité le résultat est qu'elles s'annule, la seule façon de produire de l'énergie dans notre univers est de transformé une "chose" en 'autre chose" tout se transforme rien ne se perd je suis de cette avis même si je pense que tout n'a encore été découvert ou essayé aussi qu'il y a d'autres choses a transformer que celle utilisées actuellement bien évidement c'est un autre sujet comme je ne veux pas sortir du sujet et respecter les règles je m'en tient là.
Le Saint Graal des ingénieurs électriciens est pour l'instant bien inconnu et n'est probablement pas sur le point de faire surface du moins c'est mon avis mais qui sait ? je continue de suivre le schmilblique de loin.
Je retourne a mes occupations là ou je suis occuper sur d'autres énergies a transformer
Bon week-end.

(Modifié par Rudenergie le 14-01-2017 à 14:16)
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
samedi 14 à 14:26 #

le 14-01-2017 à 13:47, @Rudenergie :
Je retourne a mes occupations là ou je suis occuper sur d'autres énergies a transformer
Bon week-end.

transforme bien
bon weekend toi aussi
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
samedi 14 à 18:31 #
Bonjour à vous
Trop de msg en retards, je vais répondre en partie sans ref, espèrent que les intéressés se reconnaitrons.
Eskejesais, une chose m'interpelle, dont je n'ai pas parler plus tôt car j'essaie de comprendre. En fonction de ton raisonnement (sur crémaillières):
Si mes engrenages satellites se mettent de travers, il doit en être de même pour tout autre système similaire.
Dans ces conditions tous les axes des trains d'engrenages ne devraient pas tourner et se bloquer. C'est le résultat, bien sur sans considérer les paliers qui maintiennent ces axes, comme sans considération de la pièce jaune sur palier. Heureusement il y a les paliers des axes des engrenages qui leur permettent de tourner, comme le palier de la pièce jaune qui lui permet de tourner.
Et mes solutions envisagées ne résoudrons pas ce différent.

Bon voyons les autres sujets.
Si mon bazar est censé fabriquer de l'énergie à partir de rien (ce que je réfute), il en est de même pour la poulie avec contre poids (pendant le temps de déplacement).
Les roues A et B sont solidarisées par les satellites qui eux sont libres sur la pièce jaune, elle même libre. Résultat, impossible d'avoir des rotation inverse, c'est le but recherché. Mais possibilité d'avoir au maximum une roue fixe par rapport à l'autre. Car les satellites peuvent alors pivoter autour des roues, sans ce mettre de travers (train d'engrenages).
Cà tourne pas tout seule, c'est entrainer par un moteur (voir plan doc). Une chose à la fois.
Ce couple qui se divise en deux de lui même (interaction entre A et B) c'est l'effet de la réactance orienté de chaque coté (1 coté A, 1 coté B) pour s'équilibrer sur les satellites. C'est similaire à la poulie avec contrepoids.
La réactance d'induit n'a pas besoin d'énergie pour exister. Ce n'est pas moi qui le dit. Par contre elle nécessite de l'énergie pour être vaincu dans les systèmes actuels.
Je n'utilise pas l'équilibre de A et B pour mettre en mouvement. J'utilise un moteur.
Si j'équilibre les effets Ra et Rb, j'espère bien qu'il n'y a plus rien au bout. Si non je devrais vaincre ce qui reste en plus des pertes.
Ma force de départ et de continuité et le moteur. Le moteur est le f de la poulie avec contrepoids.
En linéaire c'est simple, voir les crémaillères qui seraient alors l'induit et l'inducteur. Mais cela ne fera pas comprendre que l'environnement électromagnétique est rigoureusement identique aux alternateurs actuels. Dans mon doc en rotatif c'est moins compliqué et cependant apparemment difficile à comprendre.
Je ne supprime (annule, éradique, efface, retire) pas l'effet de la réactance, je l'équilibre. Cette réactance d'induit qui n'a pas besoin d'énergie pour exister. Ce n'est pas moi qui le dit.
Pour rapprocher des aimants et essayer d'annuler la réaction, c'est la même chose que d'essayer de diminuer la réactance d'induit pour diminuer sont effet. C'est l'échec assuré. Moi je préfère travailler sur les conséquences que sur les causes.
1_ Cause courant d'utilisation, je le laisse s'exprimer.
2_ Première conséquence indissociable du courant d'utilisation, la réactance d'induit, je la laisse s'exprimer.
3_ Effet de la réactance, opposition (couple mécanique) à la rotation. C'est sur cet effet que j'interviens.
Espérant avoir répondu à vos attentes. Pas facile avec un grand nombres de msg du à une absence qui risque de ce reproduire.





Ajout du 15-01-2017 à 11:31:

Bonjour
C'est bon les gars, mon pilote de couple fonctionne comme je l'avais prévu.
J'ai un mécanisme similaire, appliqué comme le pilote, ces réactions sont celles du pilote. je n'apporte que l'énergie nécessaire pour vaincre les pertes.
Il faudra un peut (beaucoup) de patience pour avoir les détails (plusieurs semaines). Trop de boulot.
Cela laissera aux autres postes un peut plus de prépondérance.
Merci pour vos remarques qui m'ont poussé à rechercher des preuves concrètes.
A+
Re: Le Saint Graal des ingénieurs électriciens
dimanche 15 à 12:40 #
Comme j'ai eut une alerte !
Bonjour,

Mais alors tout va bien y a plu de problèmes quelques semaines ce n'est pas grave si tu peut annulé les pertes d'énergie avalées on va avoir un super alternateur ! puisque les autres alternateurs n'ont pas l'avantage d'éliminer les pertes donc ? un gros gain en perspective avec ton système bravo félicitation je te tire mon chapeau et je balaye le sol avec, cela devrait êtres valable pour d'autre système aussi! franchement dans le doute je me suis bien planter et il n'y a pas que moi

Enfin restons

J'ai enlever retire et j'ai mis tire a la place, mais avec quels fusils faut il que je tire dessus

(Modifié par Rudenergie le 15-01-2017 à 16:55)


Ces discussions pourraient vous intéresser également:


A l'époque des premiers électriciens
lumière!!!
Et si C = 0 ?
La foudre
l'électricité