Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

CFC et couche d'Ozone

le 25-07-2016 à 02:36 #

le 24-07-2016 à 19:19, @SETI :
Ton image date un peu Rockag maintenant ce n'est plus du freon mais un dérivé du butane !


Sauf que pas mal de familles grecs n'ont plus assez d'argent pour changer de réfrigérateur, de plus un réfrigérateur au R134A ne risque pas de faire exploser ta cuisine en cas de fuite ce qui n'est pas le cas avec le R600A pour cette raison je refuse d'utiliser le R600A qui en plus à un COP inférieur en cas de simple remplacement:

Je précise que le fréon R12 et R22 n'est pas responsable du trou d'Ozone et que sa mise à l'index est criminelle tant ce gaz est parfait pour l'industrie et en terme d'économie d'énergie d'absence totamle de toxicité et de non inflammabilité, il est encore irremplaçable dans les avions et les engins spatiaux!
Re: CFC et couche d'Ozone
le 25-07-2016 à 14:48 #
j'allais dire à peu près la même chose pour répondre à Seti
à savoir que si les pays d 'Europe n'utilisaient quasiment plus le R22, les Grecs eux, n'ont pas forcément les moyens de snober le fréon...

@rocag3, excuses moi cette remarque espiègle à propos du fréon utilisé à bord des engins spatiaux..
Je suppose qu'en cas de fuite de fréon dans l'espace (c'est a dire bien au dessus de l'atmosphère) , la couche d'ozone n'a pas grand chose à craindre.
(à moins de le voir revenir par le dessus.. c'est vrai que c'est un gaz particulièrement lourd)

Mais une question me turlupine
a quoi sert de réfrigérer dans l'espace puisqu'il suffit de mettre "dehors" quoi que ce soit durant quelques secondes, pour lui faire gouter au froid du vide.?
Re: CFC et couche d'Ozone
le 25-07-2016 à 19:31 #
Dans l'espace dehors un coup c'est trop froid -150 ° un coup trop chaud , donc il faut maitriser a l'intérieur.

Et je n'imagine pas un astonaute mettre son repas sur un balcon de sa fusée pour le maitenir frais?
Re: CFC et couche d'Ozone
le 25-07-2016 à 19:59 #
Dans l'espace dehors un coup c'est trop froid -150 ° un coup trop chaud , donc il faut maitriser a l'intérieur.
ok mais (pour rebondir)
il suffit de mettre dehors, un réservoir de CO2 ou de NH3 qui gère instantanément
puis de le rentrer et ensuite l'utiliser aux doses voulues pour faire la température désirée.

heu! choisir entre -150 et +(trop chaud), ça revient à orienter l'objet à traiter, sur la passage ou-bien à l'abri des rayonnements solaires

Anon258976
Profil Censuré
Re: CFC et couche d'Ozone
le 25-07-2016 à 20:02 #
il suffit de mettre dehors, un réservoir de CO2 ou de NH3 qui gère instantanément


J'avoue, il gère trop !

heu! choisir entre -150 et +(trop chaud), ça revient à orienter l'objet à traiter, sur la passage ou-bien à l'abri des rayonnements solaires

Maintenant, reste à savoir si l'utilisation intensive du SAS de sortie consomme plus ou moins d'énergie qu'un bon vieux congélo.


CDAhlàlà :
Le mec qui m'avait soutenu il y'a quelques années que "personne n'a besoin de tablette tactile parceque tout ce qu'on peut faire avec une tablette, on peut le faire avec un ordinateur"... Eh bah, il n'a jamais eu à développer de site web en responsive, lui...

(Modifié par Lubrifixor le 25-07-2016 à 21:15)
Re: CFC et couche d'Ozone
le 26-07-2016 à 13:16 #
Mais une question me turlupine
a quoi sert de réfrigérer dans l'espace puisqu'il suffit de mettre "dehors" quoi que ce soit durant quelques secondes, pour lui faire gouter au froid du vide.?


C'est dans leur utilisation extincteur que les CFC sont utilisés
Re: CFC et couche d'Ozone
le 26-07-2016 à 13:55 #
ok , là j'avoue que tu m'a cloué le bec

j'imagine faire ça sur terre, envoyer 1 kg de CFC sur un feu de bois
avec sur l'extincteur, marqué bien visiblement:
"Fréon" et une annotation "Détruit la couche d'Ozone, Consommer avec Modération"

.. et en faire la démonstration devant José Bové et Nicolas Hulot..
Re: CFC et couche d'Ozone
le 27-07-2016 à 01:41 #
1Kg de freon sur un feu de bois ce n'est pas aussi efficace que de l'eau pulvérisé, par contre sur les feux d'hydrocarbures et de plastique c'est parfait c'est mieux que tout !

Les déconologistes n'ont probablement pas pensé (sont ils seulement capable de penser? ils semblent n'être que des croyants) qu'un feu déclaré est très polluant, des petit extincteurs efficaces utilisés tôt peuvent éviter un grand feux. De plus les déconologistes n'osent plus vraiment parles du CFC et du trou de la couche d'ozone (la variabilité saisonnière du dit trou est patente) mais ils parlent de gaz à effet de serre super puissant, vaste rigolade lorsque l'on sait que la densité du fréon ne vas pas lui permettre de se trouver en grande quantité dans l'atmosphère.

Mais par contre ce, qui fait qu'on est pas prêt de voir le retour de ce gaz fantastique c'est qu'il est dans le domaine public et que son coût de fabrication est ridicule
Re: CFC et couche d'Ozone
le 27-07-2016 à 14:08 #

le 27-07-2016 à 01:41, @rokag3 :
.. mais ils parlent de gaz à effet de serre super puissant, vaste rigolade lorsque l'on sait que la densité du fréon ne vas pas lui permettre de se trouver en grande quantité dans l'atmosphère.


alors la seule excuse que je trouverais aux prédicateurs de la fin de la couche d'ozone
serait qu'ils disent que le fréon (gaz lourd) se décomposerait en diverses molécules et qu'ainsi, certaines d'entre-elles remonteraient haut dans l'atmosphère..; et que c'est celles là qui auraient une influence sur la destruction de L'ozone
R12 comp: CCl2F2 potentiel de destruction de la couche d’ozone: 0.82
R22 : CHClF2 potentiel de destruction de la couche d’ozone: 0.05
(c'est un taux basé sur l'impact par rapport au R11, au potentiel convenu de 1)
(en fait, comme dit Rocag, le R22 est davantage vu comme un gaz à effet de serre que nefaste à l'ozone..
encore que je ne voie pas comment on peut comparer la relative faible quantité potentiellement rejetable de R22, par rapport aux quantités énormes de méthane rejetées naturellement depuis le sol)


Et pour un public de base comme moi, rien n'est expliqué sur la façon dont le fréon remonte tout en haut dans le ciel.
du coup, il est légitime (selon la curiosité de chacun) de douter de ça comme de beaucoup de choses qu'on voudrait nous faire avaler sans comprendre.
Re: CFC et couche d'Ozone
le 27-07-2016 à 16:05 #
La couche d'Ozone elle même est un hoax! On voudrait nous faire croire que de l'O3, évidemment plus lourd que l'O2 ou l'azote, resterait en hauteur plutôt que nous tomber dessus !?

Chacun sait que le fréon se dépose au sol et flotte au niveau de notre gros orteil, c'est d'ailleurs comme ça qu'on le recycle, suffit de se baisser pour le ramasser. Vient ensuite l'oxygène pur, qui nous arrive jusque au genou, puis une énorme couche d'azote, irrespirable, et pour finir la vapeur d'eau. C'est pour ça qu'il est vital d'avoir des chaussures bien aérées, sans quoi il nous serait impossible de respirer! C'est aussi pour cela que nous mourrons si l'on dépasse le niveau de la mer.

(Imaginez comme notre monde serait différent s'il existait des mouvements brownien, de convection, du vent, des courants ascendants, des dépressions ou des cyclones! )
Re: CFC et couche d'Ozone
le 27-07-2016 à 19:13 #

le 25-07-2016 à 02:36, @rokag3 :

le 24-07-2016 à 19:19, @SETI :
Ton image date un peu Rockag maintenant ce n'est plus du freon mais un dérivé du butane !


Sauf que pas mal de familles grecs n'ont plus assez d'argent pour changer de réfrigérateur, de plus un réfrigérateur au R134A ne risque pas de faire exploser ta cuisine en cas de fuite ce qui n'est pas le cas avec le R600A pour cette raison je refuse d'utiliser le R600A qui en plus à un COP inférieur en cas de simple remplacement:

Faire exploser une cuisine avec si peu de butane est très peu probable, de plus il faut le bon pourcentage air et gaz exposif plus une étincelle pour que ca pète! De plus une cuisine est ventilée, si c'etait dangereux ils exigeraient une ventillation spéciale pour un frigo comme pour un appareil utilisant le gaz naturel ou en bouteille, ce qui n'est pas le cas.

Je précise que le fréon R12 et R22 n'est pas responsable du trou d'Ozone et que sa mise à l'index est criminelle tant ce gaz est parfait pour l'industrie et en terme d'économie d'énergie d'absence totamle de toxicité et de non inflammabilité, il est encore irremplaçable dans les avions et les engins spatiaux!
Re: CFC et couche d'Ozone
le 28-07-2016 à 02:49 #
La couche d'Ozone elle même est un hoax! On voudrait nous faire croire que de l'O3, évidemment plus lourd que l'O2 ou l'azote, resterait en hauteur plutôt que nous tomber dessus !?

Je n'ai pas dit qu'il n'y avait pas de fréon je me cite
la densité du fréon ne vas pas lui permettre de se trouver en grande quantité dans l'atmosphère.

La plus grande partie des CFC file sous terre


Et puis parce que cette histoire de CFC me gonfle grave voici une carte des concentrations de CFC 12 au niveau du sol elle est remarquable pourquoi?
parce que c'est dans l'hémisphère nord que l'on consomme le plus de CFC mais c'est dans l'hémisphère sud que l'on retrouve les plus fortes concentrations pourquoi?
Regardez ou l'on trouve du CFC dans l'hémisphère nord cela correspond à l'endroit ou il y a de la mer il faut être de mauvaise foi pour ne pas le remarquer et de la mer froide .



Si j'en croit cette carte les plus fortes zones d'utilisation du R12 en 1990 se trouvait sur les côtes de l'antarctique, la terre de feu et le sud de l'Australie dans l'hémisphère nord c'est incontestablement en Alaska et le nord du Canada et le Groënland qui étaient les plus gros consommateurs de R12 !

Ben tu veux que je t'enfonce le nez dans le caca un peu plus ou cela te suffit?
J'ai eu des informations très tôt sur ce hoax et de l'intérieur, je n'aurai jamais pensé que les gens éduquer puissent accrocher à ses fadaises à ce point et j'avais tort (c'est d'ailleurs le service de marketing qui a affirmé qu'il n'y aurais aucun problèmes pour faire passer ce hoax auprès des écolo et du grand public) à près tout il y a bien des gens qui croient aux dieux
Re: CFC et couche d'Ozone
le 28-07-2016 à 05:47 #

le 28-07-2016 à 02:49, @rokag3 :
Si j'en croit cette carte les plus fortes zones d'utilisation du R12 en 1990 se trouvait sur les côtes de l'antarctique


On mesure les CFC dans l'océan, en surface et en profondeur jusqu'à -6km, dans le but de suivre la circulation thermohaline, et c'est ce que montre la carte. Tu as les mêmes patterns pour les nitrates, phosphates, 02, etc, et ça ne signifie pas que notre agriculture est centralisée en Antarctique.
Re: CFC et couche d'Ozone
le 28-07-2016 à 12:25 #

le 28-07-2016 à 05:47, @ben :

le 28-07-2016 à 02:49, @rokag3 :
Si j'en croit cette carte les plus fortes zones d'utilisation du R12 en 1990 se trouvait sur les côtes de l'antarctique


On mesure les CFC dans l'océan, en surface et en profondeur jusqu'à -6km, dans le but de suivre la circulation thermohaline, et c'est ce que montre la carte. Tu as les mêmes patterns pour les nitrates, phosphates, 02, etc, et ça ne signifie pas que notre agriculture est centralisée en Antarctique.


Tu as le chic pour te tirer une balle dans le pied
La circulation thermohaline bien sur !
Je te rappelle que les CFC sont une découverte fin du 19ième début du 20 ième siècle et n'ont été utilisé en quantité industrielle qu'à partir de la fin des années 1950!


Ce détail, apparemment sans importances pour toi, est néanmoins bien gênant !
La carte que j'ai présenté date de 1990 (le pic du terrorisme CFC )
Car la circulation thermohaline, bien réelle, est néanmoins TRÈS lente, le tour complet c'est entre 1000 et 1500 ans .
1990-1960 = 30 ans

Tu aurais voulu prouver l'origine naturelle des molécules de CFC trouvées en grande quantité tu ne t'y serai pas pris autrement! Merci Ben pour ce moment de franche rigolade



(Modifié par rokag3 le 28-07-2016 à 12:45)

(Modifié par rokag3 le 28-07-2016 à 12:50)
Re: CFC et couche d'Ozone
le 28-07-2016 à 13:21 #

le 27-07-2016 à 16:05, @ben :
Chacun sait que le fréon se dépose au sol et flotte au niveau de notre gros orteil, c'est d'ailleurs comme ça qu'on le recycle, suffit de se baisser pour le ramasser. Vient ensuite l'oxygène pur, qui nous arrive jusque au genou, puis une énorme couche d'azote, irrespirable, et pour finir la vapeur d'eau. C'est pour ça qu'il est vital d'avoir des chaussures bien aérées, sans quoi il nous serait impossible de respirer! C'est aussi pour cela que nous mourrons si l'on dépasse le niveau de la mer.

(Imaginez comme notre monde serait différent s'il existait des mouvements brownien, de convection, du vent, des courants ascendants, des dépressions ou des cyclones! )


oui, un mouvement brownien et des vents d'une telle puissance que l'hydrogène stagnerait au niveau des pieds et les cailloux rejetés par les volcans iraient se satelliser comme les anneaux de saturne !
.. et donc le R12 dans l'ionosphère parmi l'hélium et l'hydrogène qui se croyant les plus légers pensent se partager la plus haute couche de l'atmosphère.


Ajout du 28-07-2016 à 13:24:


ah oui , j'ai testé ce mouvement brownien , j'ai versé de l'huile dans le vinaigre et comme par enchantement, j'ai obtenu une vinaigrette sans le moindre touillage ni remuage énergique.

Ajout du 28-07-2016 à 13:28:


le 28-07-2016 à 12:25, @rokag3 :
Merci Ben pour ce moment de franche rigolade

oui bon, on en a besoin en ce moment de rigoler un peu , hein ?
Re: CFC et couche d'Ozone
le 28-07-2016 à 14:07 #

le 28-07-2016 à 03:18, @MuMu_ :
CDG : on peut avoir un peu plus de CDC / CDG ici ?

CDC ; MuMu qui s'indigne

Et bien MuMu soit bien certaine que mon coup de gueule sur l'interdiction des CFC est bien réel, je considère que c'est une interdiction criminelle elle est responsable de brulure grave chez des milliers de sapiens remplacement de l'inoffensif CFC par des gaz de pétrole liquéfié butane propane .
Et cette interdiction n'as rien à voir avec l'ozone mais avec sa mise dans le domaine public, c'est un scandale qui m'indigne depuis de nombreuses années et j'ai des informations précise à ce sujet par des sources fiable !

Aucun produit ne peut rivaliser avec les r11 r12 en terme d'innocuité+coût de fabrication +économie d'énergie à l'utilisation+ prix de reviens de la fabrication des équipements qui l'utilise + COP + sécurité pour les ouvriers du froid, des mousses ou des différents aérosols.
Pourquoi le frigo de la cave des années 50 fonctionne encore? réponse fréon et si l'on refaisait son isolation il consommerai moins qu'un frigo actuel sans risque pour les ouvriers du froids qui travaille dessus de subir de graves brulures ou des intoxications!

http://riensavoir.free.fr/spip.php?article132

Et entretemps ? Le trou se porte bien, merci. Il est sujet comme depuis des milliers d’années à des variations cycliques qui ne doivent rien aux CFC dont il se moque comme de sa première chemise. Pas d’inquiétude donc de ce côté là, en octobre il augmente mais ensuite se rétracte chaque année. Bonne nouvelle, n’est-ce pas ?




(Modifié par rokag3 le 28-07-2016 à 14:33)
Re: CFC et couche d'Ozone
le 28-07-2016 à 14:43 #

le 28-07-2016 à 12:25, @rokag3 :

Je te rappelle que les CFC sont une découverte fin du 19ième début du 20 ième siècle et n'ont été utilisé en quantité industrielle qu'à partir de la fin des années 1950!

C'est pour cette raison qu'ils permettent d'étudier la circulation des eaux, puisque plusieurs saveurs de CFC ont été utilisés consécutivement avec des dates de début et de fin connues.

http://www.pmel.noaa.gov/cfc/estimating-water-mass-formation-rates-using-cfc-inventories

L'auteur de ta carte en a posté une autre, qui ne représente pas la surface mais l'inventaire vertical des CFC.

Sur ce, j'arrête le HS.
Re: CFC et couche d'Ozone
le 29-07-2016 à 02:15 #
CDG Ceux qui se défaussent et n'admettent pas leurs erreurs : @ben Pourquoi tant de CFC sur les cotes de l'antarctique en 1990 alors que rien n'a pu l'amener jusque là ?
Si tu observes la situation le CFC c'est comme les pluies acide et le dernier arbre une déconologie fumeuse!
Re: CFC et couche d'Ozone
le 29-07-2016 à 03:26 #
Tu as raison Rokag3!
Re: CFC et couche d'Ozone
le 29-07-2016 à 09:45 #
Primo, je ne vois pas le raison de comparer le Nord et le Sud lorsqu'il n'y a pas de data pour l'artique. Deuxio, il existe des mesures de la concentration de CFC dans l'air en cours des ans... mesures beaucoup plus pertinentes. D'après ce que j'ai vu, la concentration a quasiment monté autant au Nord qu'au Sud (un peu plus au Nord) . Troisio, les volcans sont peut-être (pas assez d'étude pour confirmer) des sources de CFC (c'est une production très faible, j'imagine) et la plupart des volcans sont dans l'océan (EDIT : visiblement, c'est un apport tout au plus négligeable).

(Modifié par Alcar le 29-07-2016 à 15:18)
Re: CFC et couche d'Ozone
le 29-07-2016 à 14:54 #

le 29-07-2016 à 09:45, @Alcar :
Troisio, les volcans sont peut-être (pas assez d'étude pour confirmer) des sources de CFC (c'est une production très faible, j'imagine) et la plupart des volcans sont dans l'océan.

Les relevés verticaux montrent que les CFC viennent du haut (échanges avec l'atmosphère).

ah oui , j'ai testé ce mouvement brownien , j'ai versé de l'huile dans le vinaigre et comme par enchantement, j'ai obtenu une vinaigrette sans le moindre touillage ni remuage énergique.

Chauffe-les, tu me diras si tu as besoin de touiller quand ils sont sous forme gazeuse.

Les gaz sont toujours miscibles.

Le Fermilab avait testé l'hypothèse que les gaz légers ou lourds (SF6, légèrement plus dense que le fréon) se stratifieraient dans un local peu ventilé, et démontré que ce n'est pas le cas. Ce ne l'est pas davantage dans notre troposphère, bien ventilée. Il peut y avoir stratification temporaire à l'abri de tout courant d'air (ça se teste facilement avec le CO2) mais dès qu'il y a du mouvement il y a mélange et c'est très peu réversible (il faudrait des colonnes d'air immobile de plusieurs km)
Re: CFC et couche d'Ozone
le 29-07-2016 à 15:47 #
quand bien même il y aurait , au gré des dilutions et des mouvements ascendants, du fréon qui irait se percher jusqu'aux plus hautes couches.. pourquoi pas
mais de là a dire qu'il irait s'y précipiter massivement au point de s'y complaire à décomposer l'ozone .

a tout a l'heure , j'ai été fouiller pour avoir quelques infos
si c'est pas malheureux de devoir faire le boulot des écolos
Re: CFC et couche d'Ozone
le 29-07-2016 à 16:42 #

le 29-07-2016 à 15:47, @karthesius :
quand bien même il y aurait , au gré des dilutions et des mouvements ascendants, du fréon qui irait se percher jusqu'aux plus hautes couches.. pourquoi pas

Il n'y a aucun doute, c'est mesuré tant dans l'atmosphère que la stratosphère depuis la fin des années 80. On observe une hausse jusqu'au protocole de Montréal, puis une baisse progressive.

mais de là a dire qu'il irait s'y précipiter massivement au point de s'y complaire à décomposer l'ozone

Pas particulièrement massivement, c'est de l'ordre de parties par milliard. Le chlore est un catalyseur de la destruction de l'ozone, il n'est pas consommé par la réaction et peut recommencer indéfiniment. C'est pourquoi un seul atome de chlore détruira des milliers de molécules d'ozone avant de quitter la stratosphère.
Re: CFC et couche d'Ozone
le 29-07-2016 à 23:39 #
bon je reviens avec des infos queje lis Ici

Les CFC et HCFC détruisent l’ozone stratosphérique.
Ces substances se décomposent dans la haute atmosphère en gaz chlore dont chaque molécule peut détruire jusqu’à 100000 molécules d’ozone.


du coup ce n'est plus le fréon qui détruit l'ozone mais le Chlore (ça rejoint mon premier post)
..libéré suite à la décomposition du fréon sous l'effet de ..? sa durée de vie et/ou des rayons uv (enfin je suppose)


c'est déja mieux que l'affirmation pour public jugé de base, qui dit que

Les CFC sont très stables. Dans la nature ils ne se décomposent quasiment pas et restent inchangés
dans l’atmosphère pendant des nombreuses décennies.
Les CFC sont des substances appauvrissant la couche d’ozone.


dans le cas ci-dessus, ce serait le CFC lui-même (dans son entièreté , non décomposée) qui casserait l'ozone

Une chose est certaine, les écologistes manquent de chimistes dans leur rangs
Re: CFC et couche d'Ozone
le 30-07-2016 à 00:13 #
Voici le trou d'ozone entre 1995 et 2007



le moins qu'on puisse dire c'est que malgré l'accroissement l'antarctique se fout du CFC comme de sa première chemise


on peut sans doute s'interroger sur le protoxyde d'azote http://cdiac.ornl.gov/oceans/images/nhemispherecfcs1.jpg

remarquez que le N2O est en particules par milliard donc 1000 fois plus sur cette echelle

Re: CFC et couche d'Ozone
le 30-07-2016 à 00:40 #

le 29-07-2016 à 23:39, @karthesius :
Une chose est certaine, les écologistes manquent de chimistes dans leur rangs

Faut prendre les infos à la source, chez les océanographes et climatologues, dans les publications peer-reviewed, sinon c'est n'importe quoi. Les journalistes qui sont supposés vulgariser n'ont souvent aucune formation et que quelques minutes pour nous régurgiter quelque chose. Ça commence à changer grâce à des assos de communication scientifique qui organisent des rencontres avec les spécialistes, mais c'est pas gagné.


Ajout du 30-07-2016 à 00:59:

Pour ceux que ça intéresse réellement, Environnement Canada a fait un pas pire document de vulgarisation.
Re: CFC et couche d'Ozone
le 30-07-2016 à 01:55 #
Le trou de la couche d'ozone est là depuis toujours et le meilleur indice c'est la couleur de peau plus foncé que l'on observe chez les sapiens qui y vivent depuis très longtemps, une adaptation au niveau d'UV supérieur ne se manifesterait pas autrement!
Re: CFC et couche d'Ozone
le 30-07-2016 à 12:59 #
que le trou de la couche d'ozone se trouve aux poles et non pas ailleurs
plaide pour @Rocag3.. Il est à ces endroits le plus susceptible d'etre attaqué ou amoindri.

On a parlé de l'envie pas si évidente qu'auraient les CFC d'aller se percher au dessus de l'atmosphère
il faudrait à présent dire pourquoi ces gaz lourds, aimeraient les poles.

a cette question on répondrait peut-etre que les CFC vont partout mais que c'est aux poles que la couche est la plus fragile et que donc elle est plus facilement attaquée.
Et j'ai envie de dire que c'est justement parce que cette couche est particulièrement fragile aux poles
qu'elle peut s'amoindrir pour diverses raisons, sans aide des CFC..
et que s'il y a un endroit ou la couche d'ozone peut avoir un trou, c'est bien aux poles.
Re: CFC et couche d'Ozone
le 30-07-2016 à 14:20 #

le 30-07-2016 à 00:40, @ben :
Pour ceux que ça intéresse réellement, Environnement Canada a fait un pas pire document de vulgarisation.


(explication détaillée en page 10, numérotée « vi » dans le document)


(Modifié par ben le 30-07-2016 à 14:25)
Re: CFC et couche d'Ozone
le 30-07-2016 à 15:44 #
Le document fourni par Ben explique fort bien la raison pour laquelle c'est aux pôles que l'ozone est attaquée, essentiellement le facteur température, mais ce qui n'est pas développé dans ce document si ce n'est par une vague allusion aux volcans ce sont les autres éléments de loin les plus nombreux je veux parlers des productions d'aérosols issues de la décomposition des planctons .
Ici un billet très bien écrit

http://huemaurice5.blogspot.gr/2015/02/trou-dozone-cfc-et-propagande-climatique.html

Il faut noter d'emblée qu'il ne s'agit que d'une modélisation appuyée sur aucune donnée scientifique valable ou observation sur le terrain. Encore une énième régurgitation nauséeuse d'un super-ordinateur qui n'a fait que ce qu'on lui a demandé : abonder dans le sens de l'alarmisme.

Car il s'agit bien de cela, alarmer et terroriser les gogos qui ne croient que ce que l'on veut bien leur faire croire. Puisqu'il s'agit en réalité d'abord du bromométhane ou bromure de méthyle, c'est la même chose, ce gaz utilisé pour procéder à des fumigations détruisant bactéries, champignons et insectes et donc produit industriellement, environ 70000 tonnes par an, l'est aussi naturellement à raison d'une soixantaine de milliers de tonnes ( ! ) par le phytoplancton, les algues et aussi par les plantes de la famille des Brassicacées.
Cette famille botanique comprend aussi bien le choux que le colza. Cultiver du colza serait-il mauvais pour le climat ? Faut-il détruire les algues et le phytoplancton pour préserver le climat ?

Le résumé de l'article mentionne que des changements dans les processus naturels seraient en cause dans cette production de bromure de méthyle. Si on poursuit l'argument des auteurs de cet article, il faudrait donc cesser immédiatement de cultiver une quelconque brassicacée, c'est mauvais pour l'effet de serre et l'ozone !

La prolifération d'algues vertes résultant du lessivage des engrais azotés est également néfaste, donc il ne faudra plus utiliser d'engrais, ils sont mauvais pour le climat.

Quand à la production de chlorométhane c'est presque pire puisque l'essentiel provient du phytoplancton, source de toute vie marine. Quant au chlorure de méthylène ou dichlorométhane, il est également produit par les algues mais surtout industriellement comme solvant et dans de nombreuses applications, un composé chimique dont on ne peut raisonnablement pas se passer. Restent les tri-halogénés, bromoforme et chloroforme qui encore une fois sont produits massivement par les algues, beaucoup plus que par l'industrie.




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


La couche d'ozone
Une nouvelle menace pour la couche d'ozone
Un composé chimique menace la couche d'ozone
comment régler le problème du réchauffement et de la couche d'ozone