Un problème, une question ?

Lancer un fil!
2

Diverses questions sur la perception des couleurs

le 24 janvier à 19:29 #
Bonjour,

J'aimerais acquérir des bases de physique, pour ça je me suis acheté des bouquins récemment et j'ai quelques questions suite à ce que j'ai pu lire sur la perception des couleurs, merci à celles et ceux qui pourront me donner un coup de main.

La perception du jaune :


(partie de Jamy dès 14:53)

Jamy explique pourquoi on perçoit le tournesol jaune : quand il est éclairé par la lumière du soleil, il absorbe la lumière bleue et nous renvoie la lumière verte et rouge, ok. Mais vu que le spectre de la lumière blanche comporte du jaune (à environ 570 nm), pourquoi on ne peut pas dire que le tournesol absorbe toutes les longueurs d'ondes et nous renvoie seulement du jaune ? Quelle est la différence entre percevoir une longueur d'onde associée au jaune ou percevoir deux longueurs d'ondes associées au rouge et au vert ? Est-ce que ça dépend de la nature de l'objet (par exemple une fleure jaune ou un stylo jaune) ?

La perception du gris

Du coup, la perception d'un objet blanc se fait lorsqu'un objet renvoie toutes les longueurs d'ondes et d'un objet noir lorsqu'il n'en renvoie aucune, mais comment perçoit-on le gris (par exemple celui d'un éléphant en plein jour) ? Ou le marron ?

Synthèse soustractive ou synthèse additive ?

Pour expliquer le phénomène du tournesol Jamy utilise la synthèse additive (vert + rouge = jaune) mais notre œil est-il aussi capable d'effectuer une compréhension des couleurs par une synthèse soustractive ?

"Les couleurs rouge et orangé de cette petite rainette des forêts tropicales sont d'origine pigmentaire. En revanche, la couleur verte de son corps n'est pas due à un pigment vert, mais à la superposition de la couleur jaune d'un pigment et de la couleur bleue due à la diffusion de la lumière. La couleur bleue visible sur une partie des pattes résulte également de la diffusion de la lumière." (tiré d'un bouquin acheté dernièrement "La couleur dans tous ses éclats - Belin pour la science")



Du coup, là il me semble qu'on parle bien d'une synthèse soustractive (car jaune + cyan (ici bleu) = vert) et non plus additive comme avec mon tournesol. Du coup, si c'est bien juste, quand utiliser l'une ou l'autre ?

Incandescence/Luminescence/"couleurs physiques" et "couleurs chimiques"

Est-ce que la longueur d'onde qui arrive à notre œil (ou les longueurs d'ondes) sera sensiblement la même pour un objet rouge à cause d'un pigment (par exemple une pomme) et un néo rouge, par exemple ? Je veux dire, je crois comprendre qu'il existe plusieurs façon pour qu'un objet soit "bleu", "vert" ou "rouge" mais est-ce que le résultat est le même lorsque l'information arrive à notre cerveau ou au niveau des ondes ?

Merci encore une fois pour vos réponses et désolée pour le côté sans doutes un peu bordélique du poste, bonne soirée.
Re: Diverses questions sur la perception des couleurs
le 24 janvier à 22:13 #
Salut,

pourquoi on ne peut pas dire que le tournesol absorbe toutes les longueurs d'ondes et nous renvoie seulement du jaune ?

Ce n'est pas faux Le truc, c'est que tu peux avoir plusieurs lumière différente qui ont la même couleur. Prenons le cas de l'arc-en-ciel : c'est le même truc que le prisme (les composantes de la lumière blanche se sépare). Donc chaque couleur est constitué d'une seule fréquence (à peu près). Cependant, l'oeil a que 3 types de cones qui réagissent différement à la lumière (un pour le rouge, un pour le vert, un pour le bleu) donc on est censé voir que 3 couleurs. Le truc, c'est qu'une couleur qui se trouve entre, par exemple, le vert et le rouge va exciter les cônes pour le vert et pour le rouge en même temps... et notre cerveau va l'interpréter comme jaune. J'imagine que tu l'as vu venir, si j'ai un objet qui réfléchi le rouge et le vert mais pas le jaune, le cerveau ne verra pas la différence (enfin presque, la fréquence lié à la couleur verte va exciter un peu les cones pour le bleu). Pour voir la différence, on utilise un outil qui s'appelle un spectromètre qui peut être un prisme. Si le jaune se divise en 2 couleurs, alors tu as ta réponse.

Quelle est la différence entre percevoir une longueur d'onde associée au jaune ou percevoir deux longueurs d'ondes associées au rouge et au vert ?

Voir réponse ci-dessus

Est-ce que ça dépend de la nature de l'objet (par exemple une fleure jaune ou un stylo jaune) ?

Tout à fait

Du coup, la perception d'un objet blanc se fait lorsqu'un objet renvoie toutes les longueurs d'ondes et d'un objet noir lorsqu'il n'en renvoie aucune, mais comment perçoit-on le gris (par exemple celui d'un éléphant en plein jour) ? Ou le marron ?

Le blanc, c'est lorsque tous les type de cônes sont excité au maximum. Le noir, c'est lorsque les cônes ne sont pas excité du tout. Ainsi, lorsque les cônes sont tous excité pareil, mais pas au maximum, on a du gris. Le marron, c'est comme du gris avec un peu plus de rouge sauf erreur.

Pour expliquer le phénomène du tournesol Jamy utilise la synthèse additive (vert + rouge = jaune) mais notre œil est-il aussi capable d'effectuer une compréhension des couleurs par une synthèse soustractive ?

synthèse soustractive ou additive... ça n'a rien à voir avec l'oeil. C'est une synthèse soustractive lorsque on ajoute quelque chose qui absorbe. C'est une synthèse additive lorsqu'on ajoute quelque chose qui émet.

Du coup, là il me semble qu'on parle bien d'une synthèse soustractive (car jaune + cyan (ici bleu) = vert) et non plus additive comme avec mon tournesol. Du coup, si c'est bien juste, quand utiliser l'une ou l'autre ?

Dépend de comment tu décris le pigment. Regardes-tu ce qu'il absorbe ou ce qu'il ré-emet ? Fais gaffe, jaune + bleu n'est pas une addition de couleur primaire (bleu,vert,jaune) donc ça sera du vert avec un peu de bleu et un peu de rouge (plus de bleu que de rouge).

Est-ce que la longueur d'onde qui arrive à notre œil (ou les longueurs d'ondes) sera sensiblement la même pour un objet rouge à cause d'un pigment (par exemple une pomme) et un néo rouge, par exemple ?

C'est juste

Je veux dire, je crois comprendre qu'il existe plusieurs façon pour qu'un objet soit "bleu", "vert" ou "rouge" mais est-ce que le résultat est le même lorsque l'information arrive à notre cerveau ou au niveau des ondes ?

Pas compris, mais c'est important de différencier une onde lumineuse et notre perception de cette onde. Et on peut estimer la perception d'une onde à partir de l'analyse de l'onde elle-même (en utilisant un spectromèetre par exemple), mais l'inverse est souvent hasardeux

(Modifié par Alcar le 24-01-2017 à 22:13)
Re: Diverses questions sur la perception des couleurs
le 24 janvier à 23:33 #
Bonsoir,
petit complément naturaliste :
Lien
JR




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Perception visuelle
Marcahuasi en physique de la perception
Physique de la perception: remonter le temps
Les photons ont des couleurs?
Matière, couleurs, sons.