Un problème, une question ?

Lancer un fil!
1

Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives

le 26 janvier à 00:30 #
Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives

Commencer à fumer de la marijuana après l'âge de 17 ans n'aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives des cerveaux des jeunes, conclut une nouvelle étude québécoise.


Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 26 janvier à 10:28 #
Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives

je suppose que ceux qui disent ça, ont pour en juger, les fonctions cognitives adéquates engendrées par une consommation encore plus précoce ?

Si je comprends bien, si je n'ai pas fumé étant jeune, faut surtout pas que je commence une fois adulte , c'est ça ?
Ca tombe bien je comptais pas m'y mettre
Tant pis je resterai cognitivement non impacté par une non-consommation pré-pubère ,
alors que j'aurais pu etre non-impacté aussi en ayant été enfumé au berceau

Comme c'est parti dans cette société, on va finir par dépénaliser l'herbe tout en pénalisant le tabac
Comme ça, au lieu de mourir du cancer du poumon, les gens mourront de "déficience cognitive" (version élégante du terme aproprié)
Anon452363
Profil Censuré
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 26 janvier à 16:50 #

le 26-01-2017 à 10:28, @karthesius :
Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives

je suppose que ceux qui disent ça, ont pour en juger, les fonctions cognitives adéquates engendrées par une consommation encore plus précoce ?

Si je comprends bien, si je n'ai pas fumé étant jeune, faut surtout pas que je commence une fois adulte , c'est ça ?
Ca tombe bien je comptais pas m'y mettre
Tant pis je resterai cognitivement non impacté par une non-consommation pré-pubère ,
alors que j'aurais pu etre non-impacté aussi en ayant été enfumé au berceau

Comme c'est parti dans cette société, on va finir par dépénaliser l'herbe tout en pénalisant le tabac
Comme ça, au lieu de mourir du cancer du poumon, les gens mourront de "déficience cognitive" (version élégante du terme aproprié)


comme cela nous sommes deux au départ j'ai cru que c'était du thé
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 26 janvier à 17:10 #

le 26-01-2017 à 10:28, @karthesius :
Si je comprends bien, si je n'ai pas fumé étant jeune, faut surtout pas que je commence une fois adulte , c'est ça ?

C'est le contraire, attendre d'avoir au moins 17 ans serait préférable. Or c'est rarement le cas.
Anon452363
Profil Censuré
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 26 janvier à 17:58 #

le 26-01-2017 à 17:10, @ben :

le 26-01-2017 à 10:28, @karthesius :
Si je comprends bien, si je n'ai pas fumé étant jeune, faut surtout pas que je commence une fois adulte , c'est ça ?

C'est le contraire, attendre d'avoir au moins 17 ans serait préférable. Or c'est rarement le cas.

Le mieux est de ne même pas penser a commencer les drogues, désoler.
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 26 janvier à 18:34 #

Le mieux est de ne même pas penser a commencer les drogues, désoler.


Oui enfin la définition de drogue est bien plus large que celle que tu emplois ici.

le tabac, l'alcool, les médicaments même le café sont des drogues. Donc bon... Je pense que nous prenons tous de la drogue....
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 26 janvier à 21:44 #

le 26-01-2017 à 18:34, @tavernier43 :

Le mieux est de ne même pas penser a commencer les drogues, désoler.

Oui enfin la définition de drogue est bien plus large que celle que tu emplois ici.
le tabac, l'alcool, les médicaments même le café sont des drogues. Donc bon... Je pense que nous prenons tous de la drogue....

même SLT est une drogue
Anon452363
Profil Censuré
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 26 janvier à 22:27 #
OUAI OUAi c'est ça a entendre tavernier43 les lois ne sont pas là pour êtres respectées et on est tous des toxes

tavernier43 je met mes deux mains dans le feux sans me faire brûler si tu ne fume de cette s.lop.ri. ici plus haut
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 26 janvier à 22:55 #
de toutes façons, moi, les fonctions cognitives, j'en ai poâs alors !


(Modifié par karthesius le 27-01-2017 à 09:00)
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 27 janvier à 08:41 #

le 26-01-2017 à 22:27, @Rudenergie :
OUAI OUAi c'est ça a entendre tavernier43 les lois ne sont pas là pour êtres respectées et on est tous des toxes

tavernier43 je met mes deux mains dans le feux sans me faire brûler si tu ne fume de cette s.lop.ri. ici plus haut


Non nous ne sommes pas tous des toxicomanes. Mais il faut arrêter de se voiler la face sur certain point, il existe des drogues légales qui ont des effets largement aussi dévastateurs que des drogues illégales.

Je ne dis pas que les lois ne sont pas fait pour être respectées mais par contre je pense que les lois ne sont pas faites pour protéger les citoyens, du moins pas toutes.

Et je connais tout un tas de gens qui fument cette ♥♥♥♥ rie de temps en temps et qui n'ont pas de soucis cognitifs, tous comme je connais des gens qui boivent de l'alcool tous les jours et qui en ont de graves...

Après indépendamment de ça, il y a effectivement des drogues qui sont des fléaux tel que l'héroïne, le ♥♥♥♥ et plein d'autres dont j'ignore sûrement le nom.
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 27 janvier à 08:51 #
Le mieux est de ne pas toucher aux drogues du tout, drogues légales y compris. Et oui, je plussoie tavernier, l'alcool est une drogue. Qu'on nous demande bien sûr de consommer avec modération, mais de consommer tout de même, hein ? Au temps pour les lois servant à protéger notre santé, n'est-ce pas ?
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 27 janvier à 09:18 #

.. Au temps pour les lois servant à protéger notre santé, n'est-ce pas ?

dans ce que tu dis, il y a une notion importante qui caractérise nos sociétés
celle de nous protéger malgré nous, de force, par la loi, en amputant nos libertés d'une partie d'elles-mêmes, celle d'etre responsables.
Certainement que c'est pour notre bien mais il faut en etre conscient tout de même.
Jusqu'où peut-on se faire interdire de disposer de nous mêmes , au nom de la santé légale à laquelle on doit se conformer.

evidemment, on peut rétorquer que tout le monde n'est pas en situation d'etre responsable ou lucide.
donc justement, jusqu'où faut-il aller sans en arriver à prendre les gens pour des "incapables de savoir ce qu'il font d'eux-mêmes" ?
(et ça ne concerne pas seulement le fait de fumer ou boire.. c'est quotidiennement qu'on se fait marteler ce qu'il faut boire ou manger pour etre en forme et gagner des clopinettes d'années d'espérance de vie en plus.. pour qu'en faire finalement !! )

Ce message est filtré, cliquez pour l'afficher.
(Si vous pensez que le filtrage est injustifié, votez pour ce message)

Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 27 janvier à 14:50 #

le 27-01-2017 à 09:18, @karthesius :

.. Au temps pour les lois servant à protéger notre santé, n'est-ce pas ?

dans ce que tu dis, il y a une notion importante qui caractérise nos sociétés
celle de nous protéger malgré nous, de force, par la loi, en amputant nos libertés d'une partie d'elles-mêmes, celle d'être responsables.
Certainement que c'est pour notre bien mais il faut en être conscient tout de même.
Jusqu'où peut-on se faire interdire de disposer de nous mêmes , au nom de la santé légale à laquelle on doit se conformer.

evidemment, on peut rétorquer que tout le monde n'est pas en situation d'etre responsable ou lucide.
donc justement, jusqu'où faut-il aller sans en arriver à prendre les gens pour des "incapables de savoir ce qu'il font d'eux-mêmes" ?
(et ça ne concerne pas seulement le fait de fumer ou boire.. c'est quotidiennement qu'on se fait marteler ce qu'il faut boire ou manger pour etre en forme et gagner des clopinettes d'années d'espérance de vie en plus.. pour qu'en faire finalement !! )

Je plussoie. Sans oublier le fait que l'on est souvent responsable des âneries d'autrui, ou tout au moins mis à contribution.
Mais c'est ça la société, non ?

À propos des diverses drogues non légales, je serais plus pour un contrôle/vente par l'état. Après tout, si ça intéresse certains de se défoncer la tronche, ça les regarde mais au moins que le bénéfice ne tombe pas dans l'escarcelle de truands, plutôt dans les organismes qui soignent.
De toutes façons, ce n'est pas en interdisant que l'on supprime. Ça engraisse la racaille et engorge les prisons de personnes qui n'ont rien à y foutre (si tant est que qui que ce soit ait qq chose à un foutre mais c'est un autre pbl).

On aura supprimé les problèmes liés aux drogues le jour où plus personne n'aura l'envie de s'y adonner sans mesure.
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 27 janvier à 15:02 #
Ça me fait penser à l'expérience « Rat Park » (en résumé, de mémoire, des rats ont le choix entre boire de l'eau sucrée ou de la morphine, ils peuvent donc se droguer à volonté. Dans un contexte normal de cages de laboratoires ils le font, mais quand le chercheur les place en semi-liberté avec des interactions sociales ils se désintéressent de la morphine.) - à prendre avec un certain recul toutefois, car l'expérience n'a pas pu être reproduite par la suite.
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 27 janvier à 16:07 #
Dans l'expérience de base on utilise des opiacés dans les expériences visant à dédouaner la société de sa responsabilité sur l'usage des drogues on a introduit la cocaïne
Bien évidemment le comportement stressant d'un individu sous cocaïne a fait foiré l'expérience, ce n'est pas la taille de la cage mais la tranquillité et l'espace d'évitement entre les membres de la société qui joue, des individus sous cocaïne nécessitent un espace d'évitement plus important !

L'augmentation de la consommation des "calmants" suis l'augmentation des suicides et la restriction des libertés !

Lorsque je pense à moi à Paris descendant de mon immeuble sautant dans ma voiture traversant Paris et pouvant m'arrêter et stationner dans la rue pour faire mes achats dans les boutiques et la persécution quotidienne qui est imposé aux fous qui n'ont pas compris que la voiture c'est maintenant uniquement pour leurs saigneurs je comprend qu'ils aient besoin de prozac.....ou de faire la révolution

Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 27 janvier à 17:25 #
Vous connaissez requiem for a dream ? Moi j'aime bien, surtout la musique.

Ajout du 27-01-2017 à 17:27:

Can you hear me? Can you see me? Ok for work!
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 27 janvier à 18:52 #
Ouais Requiem for a dream est un super film!
Anon452363
Profil Censuré
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 29 janvier à 09:58 #

le 27-01-2017 à 08:41, @tavernier43 :

le 26-01-2017 à 22:27, @Rudenergie :
OUAI OUAi c'est ça a entendre tavernier43 les lois ne sont pas là pour êtres respectées et on est tous des toxes

tavernier43 je met mes deux mains dans le feux sans me faire brûler si tu ne fume de cette s.lop.ri. ici plus haut


Non nous ne sommes pas tous des toxicomanes. Mais il faut arrêter de se voiler la face sur certain point, il existe des drogues légales qui ont des effets largement aussi dévastateurs que des drogues illégales.

Je ne dis pas que les lois ne sont pas fait pour être respectées mais par contre je pense que les lois ne sont pas faites pour protéger les citoyens, du moins pas toutes.

Et je connais tout un tas de gens qui fument cette ♥♥♥♥ rie de temps en temps et qui n'ont pas de soucis cognitifs, tous comme je connais des gens qui boivent de l'alcool tous les jours et qui en ont de graves...

Après indépendamment de ça, il y a effectivement des drogues qui sont des fléaux tel que l'héroïne, le ♥♥♥♥ et plein d'autres dont j'ignore sûrement le nom.

Bonjour
je rigolais tout le monde fait ce qu'il veut pour moi celui qui se fait du mal a lui même et bien pourquoi pas ! si lui il aime bien si après il veut se jeter en bas du pont ou le TGV passe c'est encore sont problème chacun fait sont nid comme il l'entend



(Modifié par Rudenergie le 29-01-2017 à 11:37)
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le  8 février à 00:44 #
En revendiquant la "liberté" de l'individu à se saborder lui-même, vous oubliez que l'individu n'est pas isolé : il est un élément d'un ensemble qui est "La Société".

Et lorsqu'un membre de cette société se met dans une situation de détresse d'où il ne peut se sortir lui-même, c'est la société qui se retrouve responsable de lui et qui oeuvre pour le sortir de ses ennuis...
La Société l'oublie-t-elle ? Il revendique ses droits à l'assistance publique ou d'autres (sa famille, ses amis, des associations ) s'emploient à les revendiquer pour lui...

Un exemple ?
Un individu en état d'ébriété (il a utilisé "son droit" à s'enivrer !) au volant de sa voiture (il a utilisé son droit à conduire sa voiture comme il veut, quand il veut !) emplâtre un platane et dans l'accident se bousille la colonne vertébrale de façon irrémédiable : le voici tétraplégique...
(j'aurais pu lui faire écraser une mère de famille qui revenait tranquillement avec ses deux petites filles au sortir de l'école... mais je simplifie et reste dans la sobriété !!!)
Que croyez-vous qu'il adviendra ?
- d'abord une longue hospitalisation, (la journée dans une chambre d'hôpital est plus coûteuse que dans un hôtel 8 étoiles !!)
- une, ou vraisemblablement, plusieurs opérations des vertèbres, des frais médicaux (très onéreux, tout ça !)
- un fauteuil roulant (c'est très cher , un fauteuil adapté à ce genre de handicap !)
- une aide à la personne (pour ses soins quotidiens, pour le ménage, la cuisine, les courses...)
- une allocation personnalisée et/ou une rente pour compenser son incapacité permanente de travail !...

Et qui paiera ??
Certainement pas lui (il n'en aurait jamais les moyens... même avec un bon salaire... qu'il n'aura plus !) : ce sera "la Société" : c'est à dire NOUS par le biais des différentes cotisations, taxes et prélèvements qui nous sont imposés...

Surtout n'allez pas imaginer que je déplore l'aide que la société apporte à ses membres dans la détresse ou dans le besoin ... (d'autant que j'aurais mauvaise grâce à critiquer un système qui me laisse espérer être aidée moi-même ou les miens en cas de malheur !)
mais je pense qu'il est sage qu'on cherche à limiter les dépenses en limitant les risques, même si limiter les risques se traduit par quelques contraintes et quelques limitations de liberté peu contraignantes...
dans cet exemple :
- ne pas conduire si l'on a bu de l'alcool ou consommé de la drogue (on pourrait juste discuter le taux d'alcoolémie actuel sans doute trop sévère !) mais le principe reste largement justifié...

Dans cet argumentaire, je n'ai envisagé que l'aspect économique (financier) de l'affaire (c'est , je pense, l'argument majeur des pouvoirs publics toujours en quête de fonds )...
Mais on pourrait aussi envisager l'aspect purement humain (plus important encore) : laisseriez-vous un ami, un enfant, se détruire sans essayer de l'en empêcher ??
Vous n'avez que deux moyens :
- la persuasion (l'éducation)
- la contrainte.
Quand le premier échoue, il ne reste que le second.
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le  8 février à 05:41 #
Mais on pourrait aussi envisager l'aspect purement humain (plus important encore) : laisseriez-vous un ami, un enfant, se détruire sans essayer de l'en empêcher ??
Vous n'avez que deux moyens :
- la persuasion (l'éducation)
- la contrainte.
Quand le premier échoue, il ne reste que le second.


Nous y sommes ! la déresponsabilisation de l'individu !
Un ami n'est pas un enfant !
Un enfant n'est pas responsable de ses actes et nous sommes tous concernés par son éducation.
Un ami, et je présume que celui ci est majeur, tu peux lui déconseiller de faire quelque chose, tu peux lui faire remarquer qu'en cas de problème tu ne l'aidera pas,( je l'ai fait car lorsque je dis quelque chose j'ai tendance à m'y tenir) mais tu ne peux pas l'empêcher SAUF si il représente un danger pour les autres auquel cas tu protègera les autres mais pas ton ami. Ton ami est bourré et veut conduire sa voiture dans le parc de son château tu lui déconseille mais si il insiste tu le laisse. Si il veut aller sur la voie publique tu lui interdit car tu est responsable de ce qui pourrait arriver aux autres.
Si ton a,i est trop idiot pour survivre c'est dommage mais personne n'as le droit de lui mettre des chaînes et de lui dire ce qui est "bon" pour lui:
Tu parlai de la sécurité sociale, je suis en faveur de l'exemption de devoir d'assistance si un individu a une attitude qui le met délibérément en danger et qu'il en a conscience !

Alors je m'oppose à des fillons qui veulent privatiser la santé et qui fabriquerons des mouroirs unités de soins palliatives pour les ouvriers pauvre qui ne pourront pas s'offrir des soins Mais je suis d'accord pour laisser crever un alpiniste estimant que la société doit le renseigner sur les dangers de son entreprise mais ne peut ni ne doit lui interdire de grimper elle peut néanmoins lui faire savoir qu'il devra pendre des dispositions spéciales pour sa prise en charge en cas de problèmes !



(Modifié par rokag3 le 08-02-2017 à 05:44)
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le  9 février à 12:28 #
Souvent on interdit ou encadre fortement parce qu'on est persuadé d'avoir raison. Il faut envisager d'avoir tort pour réaliser que ce n'est pas acceptable. Personne ne veut que quelqu'un qui a tort puisse l'empêcher de faire ce qu'il veut quand ça ne fait de mal à personne d'autre. Cela favorise aussi l'impuissance apprise : si on est pas en contrôle de son destin, on s'enfonce dans l'inaction et la dépression, tendance qui semble confirmer le besoin d'encadrement (« voyez, il ne peut pas prendre ses décisions lui-même »), alors qu'en fait elle en est la conséquence.

Il y a des gens qui ont besoin de prendre des risques pour se sentir vivants, d'autres qui utilisent des drogues comme certains prennent des drogues légales antidépresseurs ou de l'alcool. Si on pense que c'est nocif on peut tenter d'offrir une aide, mais celle-ci devrait être optionnelle.
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le  9 février à 16:27 #

le  8-02-2017 à 00:44, @shu-mei :
En revendiquant la "liberté" de l'individu à se saborder lui-même, vous oubliez que l'individu n'est pas isolé : il est un élément d'un ensemble qui est "La Société".

Et lorsqu'un membre de cette société se met dans une situation de détresse d'où il ne peut se sortir lui-même, c'est la société qui se retrouve responsable de lui et qui oeuvre pour le sortir de ses ennuis...

Désolé mais tu ne vas pas assez loin dans ton raisonnement : c'est à la société de faire en sorte que cet individu ne rentre pas dans ses ennuis et ne se saborde lui-même. Et ce n'est pas la loi, quelle qu'elle soit, qui réglera ce problème.
Partant du principe que la société ne fait rien pour, c'est effectivement à elle d'assumer les pots cassés. Tu prends l'exemple d'un alcoolique, je prendrais plutôt celui du gars qui démarre son camion pour aller écraser la foule.

S'il n'y avait que les fous incurables en prison (c'est à dire de ceux que l'on isole pour les empêcher de nuire car on n'a pas d'autres solutions), au lieu d'une occupation carcérale à 200 %, on serait à moins de 10%.
Pour la légalisation sous contrôle de l'état (même les drogues licites comme l'alcool - les bénéfices de Ricard vont-ils à la sécu ? - ou le tabac) et, cela va de sois car c'est le plus important, pour une éducation digne de ce nom.
Définitivement contre une société de consommation (qui crée obligatoirement des exclus) et une répression de ceux-ci aussi coûteuse que néfaste.


Laisseriez-vous un ami, un enfant, se détruire sans essayer de l'en empêcher ??
Vous n'avez que deux moyens :
- la persuasion (l'éducation)
- la contrainte.
Quand le premier échoue, il ne reste que le second.

Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le  9 février à 22:34 #
Rokag :
....Tu parlai de la sécurité sociale, je suis en faveur de l'exemption de devoir d'assistance si un individu a une attitude qui le met délibérément en danger et qu'il en a conscience !
[...] Mais je suis d'accord pour laisser crever un alpiniste estimant que la société doit le renseigner sur les dangers de son entreprise mais ne peut ni ne doit lui interdire de grimper elle peut néanmoins lui faire savoir qu'il devra pendre des dispositions spéciales pour sa prise en charge en cas de problèmes !

C'est tout à fait mon avis... et je déplore vivement la mort de sauveteurs dans des opérations de sauvetage de ce genre d'imprudents !
Cependant, ce n'est pas ce qui se pratique...
Et tu assisterais à une belle levée de boucliers au nom de "la solidarité", de la générosité, de l'humanité, etc..si on appliquait ce principe qui pourtant nous (toi et moi ) paraît juste !

Et justement, vois ci-dessous, ce que Nerouge écrit -->

c'est à la société de faire en sorte que cet individu ne rentre pas dans ses ennuis et ne se saborde lui-même. Et ce n'est pas la loi, quelle qu'elle soit, qui réglera ce problème.
Partant du principe que la société ne fait rien pour, c'est effectivement à elle d'assumer les pots cassés.

A lui de nous expliquer ce qu'il souhaiterait que "La Société" fasse pour empêcher un alpiniste ou un skieur imprudent de s'adonner à son plaisir lorsque la météo des neiges le lui déconseille formellement...
Remarque, il avoue lui-même qu'il "part du principe"--> sans doute peut-on considérer cela comme une hypothèse de travail (totalement gratuite, puisqu'il n'étaye "son" principe d'aucune justification !)...
D'autre part, mon exemple de chauffeur alcoolique ne lui convenant pas, ni la maman et ses petites filles écrasées par le chauffard,
(peut-être parce qu'il ne pouvait pas expliquer en quoi notre société pouvait être responsable de son accident suivi de tétraplégie ou de la mort de 3 personnes!),
il préfère changer d'exemple, mais sans toujours expliquer en quoi notre Société était responsable de la décision de son chauffeur de camion...






Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 10 février à 01:36 #
De fait @nerouje on ne peut pas avoir la crème le beurre l'argent du beurre et le sourire de la crémière !
La politique c'est faire un choix quoi et comment !

Quoi la liberté la plus large
Comment l'obligation pour la société d'éduquer et d'informer et la responsabilité pour soi même si l'on prend la décision de choisir une voie jugée périlleuse par la société et que quelque chose vas de travers
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 10 février à 13:59 #

le  9-02-2017 à 22:34, @shu-mei :
A lui de nous expliquer

Désolé, ne compte pas sur moi pour défendre mes opinons : tenter de persuader autrui d'une éventuelle validité de mes vues ne m'intéresse pas.
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 10 février à 16:06 #

le 10-02-2017 à 13:59, nerouje :

le  9-02-2017 à 22:34, @shu-mei :
A lui de nous expliquer

Désolé, ne compte pas sur moi pour défendre mes opinons : tenter de persuader autrui d'une éventuelle validité de mes vues ne m'intéresse pas.

Je comprends...
C'est l'attitude typique des personnes qui n'ont pas fondé leurs opinions sur le raisonnement, préférant prendre à leur compte les idées véhiculées par leur entourage, la société dans laquelle ils évoluent, ou se fier à leurs émotions, leurs sentiments...
On préfère arguer qu'on n'aime pas "défendre ses opinions" plutôt que d'en éprouver la solidité dans une discussion contradictoire....
Paresse ? ou peur de se remettre en cause ??? ou peur de risquer de changer d'avis ??

Mais alors, pourquoi nous les asséner de manière péremptoire ???

(Modifié par shu-mei le 10-02-2017 à 23:26)
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 10 février à 18:10 #
le 10-02-2017 à 16:06, @shu-mei :
C'est l'attitude typique des personnes qui n'ont pas fondé leurs opinions sur le raisonnement, préférant prendre à leur compte les idées véhiculées par leur entourage, la société dans laquelle ils évoluent, ou se fier à leurs émotions, leurs sentiments...
On préfère arguer qu'on n'aime pas "défendre ses opinions" plutôt que d'en éprouver la solidité dans une discussion contradictoire....
Paresse ? ou peur de se remettre en cause ???

je comprends son humeur de ne pas se battre pour jouter avec les idées opposées.
Dans certains cas, je suis tenté de faire pareil..
et même si c'est interprétable comme une Paresse ? ou peur de se remettre en cause ???
on peut refuser le bras de fer.

d'ailleurs il ne dit pas qu'il ne veut pas débattre de ses opinions, mais seulement qu'il ne veut pas les défendre.

Moi aussi je pencherais un peu vers la conception rocagienne de responsabiliser les gens (et de les éduquer) plutot que de les habituer à ce que l'état prenne en charge leur comportement social & personnel en les téléguidant tout au long de leur vie.
En cherchant à les préserver contre eux-mêmes, on les rend incapables d'auto-gestion de leur existence.
Quand les gens ne reflechissent plus et font confiance aux institutions pour leur santé et leur comportement social, ils remettent le tout entre les mains de ceux qui sont susceptibles de se tromper.. et apres ça fait des scandales à la une des journaux.

Comme il faut de la mesure dans tout, faudrait pas non plus laisser absolument tout à la liberté de chacun.
Mais on doit pouvoir trouver une juste proportion entre le chaos et une société de fourmilière qui ne tolère aucun écart.
.. il ne faudrait pas qu'on dérive vers le cadrage des vies qui ne nous appartiendraient plus.
on serait juste bon pour travailler (ou pas), consommer et payer ses impots le plus longtemps possible en étant priés de ne pas tomber malades (pas par bonté envers nous, mais seulement pour une question de cout à la sécu)
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 10 février à 18:44 #

le 10-02-2017 à 16:06, @shu-mei :
Paresse ? ou peur de se remettre en cause ???

Mince... j'hésite.
Re: Marijuana: commencer à fumer à 17 ans n"aurait pas d'impact sur les fonctions cognitives
le 10 février à 19:25 #

le 10-02-2017 à 18:44, @nerouje :

le 10-02-2017 à 16:06, @shu-mei :
Paresse ? ou peur de se remettre en cause ???

Mince... j'hésite.


moi j'hesiterais pas (en ce qui me concerne bien sur)
je prendrais les deux




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


6 trucs pour améliorer vos capacités cognitives
Marijuana contre Alzheimer
La marijuana est liée au cancer des testicules
Les Simpsons encourageraient à fumer
Fumer peut donner le vertige !