Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Une lettre ouverte sur la démission de Benoit 16 par des journalistes américains

Anon450734
Profil Censuré
le  1-02-2017 à 23:46 #
« L’Amérique est grande parce qu’elle est bonne. Si l’Amérique cesse d’être bonne, l’Amérique cessera d’être grande. » Alexis de Tocqueville
 
Cher président Trump,
Le slogan de campagne « Make America Great Again » [« Rendons l’Amérique grande à nouveau »], a résonné aux oreilles de millions d’Américains ordinaires et votre ténacité à repousser plusieurs des plus dangereuses tendances récentes nous a tous enthousiasmé. Nous sommes tous impatients de voir un revirement des tendances collectivistes de ces dernières décennies.
Inverser les tendances collectivistes récentes exigera, par la force des choses, un renversement de beaucoup des actions prises par l’administration précédente. Parmi ces actions, nous croyons qu’il y en a une qui est restée dissimulée. Plus précisément, nous avons des raisons de croire qu’un « changement de régime » au Vatican a été fomenté par l’administration Obama.
Nous nous étions inquiétés de constater que, lors de la troisième année du premier mandat de l’administration Obama, votre ancienne adversaire la Secrétaire d’État Hillary Clinton et d’autres fonctionnaires d’Etat avec lesquels elle s’était associée, ont proposé une « révolution » catholique qui verrait se réaliser la disparition de ce qui reste de l’Église catholique en Amérique. [ voir les courriels de Wikileaks l’attestant ici ].
Environ un an après cette discussion par courrier électronique, qui n’a jamais été destinée à être rendue publique, nous avons pu constater que le pape Benoît XVI a abdiqué dans des circonstances très inhabituelles et a été remplacé par un pape dont la mission apparente est de fournir une composante spirituelle à l’agenda idéologique radical de la gauche internationale. [ voir ici le Wall Street Journal qui l’affirme ]. Le pontificat du pape François a par la suite vu sa propre légitimité remise en question à de multiples occasions.
Au cours de la campagne présidentielle de 2016, nous avons été étonnés de voir le pape François faire campagne contre vos politiques proposées concernant la sécurisation de nos frontières et allant même jusqu’à suggérer que vous n’êtes pas chrétien [ voir l’accusation ici et la réponse officielle de Trump au Pape ici ]. Nous avons apprécié votre réponse sans équivoque à cette accusation honteuse.
Nous restons perplexes devant le comportement de ce pape baigné d’idéologies et dont la mission semble être de faire avancer les agendas laïques de la gauche plutôt que de guider l’Église catholique dans sa mission sacrée. Ce n’est tout simplement pas le rôle approprié d’un pape d’être impliqué dans la politique à tel point qu’il est considéré comme le leader de la gauche internationale.
Alors que nous partageons votre objectif affiché pour l’Amérique, nous pensons que le chemin vers la « grandeur » est que l’Amérique soit de nouveau « bonne », pour paraphraser Tocqueville. Nous comprenons que cela ne peut se faire par la contrainte contre le peuple, mais la possibilité de vivre nos vies en tant que bons catholiques a été rendue de plus en plus difficile par ce qui semble être une collusion entre un gouvernement américain hostile et un pape qui semble avoir autant de néfastes dispositions envers les disciples de l’enseignement catholique éternel qu’il semble en tenir pour vous-même.
En gardant tout cela à l’esprit, et en souhaitant le meilleur pour notre pays aussi bien que pour les catholiques du monde entier, nous pensons qu’il est de la responsabilité des catholiques américains loyaux et informés de vous demander d’autoriser une enquête sur les questions suivantes :
 À quelle fin l’Agence de Sécurité Nationale [ NSA — National Security Agency ] a-t-elle surveillé le Conclave qui a élu le pape François ?
 Quelles autres opérations secrètes ont été menées par des agents du gouvernement américain concernant la démission du pape Benoît XVI mais aussi le Conclave qui a élu le pape François ?
 Les agents du gouvernement américain ont-ils eu des contacts avec la « Mafia du Cardinal Danneels » ?
 Les transactions monétaires internationales avec le Vatican ont été suspendues au cours des derniers jours avant la démission du pape Benoît XVI. Y a-t-il eu des organismes gouvernementaux américains impliqués dans cela ?
 Pourquoi les transactions monétaires internationales ont-elles repris le 12 février 2013, le lendemain de la démission de Benoît XVI ? Etait-ce pure coïncidence ?
 Quelles actions, le cas échéant, ont-elles été prises par John Podesta, Hillary Clinton et d’autres personnes liées à l’administration Obama qui ont participé à la discussion proposant la fomentation d’un « Printemps catholique » ?
 Quel était le but et la nature de la rencontre secrète entre le vice-président Joseph Biden et le pape Benoît XVI au Vatican vers le 3 juin 2011 ?
 Quels rôles ont joué George Soros et d’autres financiers internationaux qui résident actuellement sur le territoire des États-Unis ?
Nous croyons que l’existence même de ces questions sans réponse fournit des preuves suffisantes pour justifier cette demande d’enquête.
Si une telle enquête révélait que le gouvernement des États-Unis avait interféré de manière inappropriée dans les affaires de l’Église catholique, nous demandons en outre la publication de ses résultats afin que les catholiques puissent demander les actions appropriées auprès des éléments de notre hiérarchie qui demeurent fidèles aux enseignements de l’Église catholique .
Nous vous prions de comprendre que nous ne demandons pas une enquête sur l’Église catholique ; nous demandons simplement une enquête sur les activités récentes du gouvernement des États-Unis dont vous êtes maintenant le chef de la direction.
Merci encore et soyez assuré de nos prières les plus sincères.
Avec respect,
David L. Sonnier, LTC US ARMY (retraité)
Michael J. Matt, rédacteur en chef de The Remnant
Christopher A. Ferrara (President of The American Catholic Lawyers Association, Inc.)
Chris Jackson, Catholics4Trump.com
Elizabeth Yore, Esq., Founder of YoreChildren

Re: Une lettre ouverte sur la démission de Benoit 16 par des journalistes américains
le  5-02-2017 à 21:49 #


Tu étais meilleur sur le forum "Zététique" : <<La terre est plate>> a été un succès !
(c'est cela qui t'encourage à t'attaquer maintenant aux questions religieuses ?? )

Là tu abordes un délire qui a peu de chance d'intéresser quiconque : nous sommes sur un forum fréquenté quasi exclusivement par des athées... ce tissu d'âneries, indigeste et incompréhensible, que tu nous balances a peu de chances d'attirer les foules !!
Anon450734
Profil Censuré
Re: Une lettre ouverte sur la démission de Benoit 16 par des journalistes américains
le  5-02-2017 à 21:50 #
tu crois ?
Re: Une lettre ouverte sur la démission de Benoit 16 par des journalistes américains
le  5-02-2017 à 22:25 #
@shu-mei a raison
ici on ne frétille pas d'un orteil à la vue d'un truc comme ça.
Je sais que tu aimerais qu'on réagisse
... mais j'ai autre chose sur le feu en ce moment

et puis tu mélange religion et politique , le cocktail qui m'incite à rester inerte
(je sais que religion et politique sont miscibles, mais avec les deux à la fois, ça fait double dose)

en tous cas je salue ta démarche à trouver d'autres voies pour t'exprimer, que la répétitive et lassante platitude de notre globe






Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Lettre ouverte: Quand Google AdSense suspend votre compte ...
Des journalistes dupés par une citation sur Wikipedia
Démission en dansant sur Youtube : La société de la jeune femme réplique
Appel aux medias : événements organisés pour les journalistes à l'occasion du départ de Thomas Pesquet, astronaute de l'ESA, à destination de la Station spatiale internationale
La passerelle de verre du Grand Canyon bientôt ouverte au public