Un problème, une question ?

Lancer un fil!
2

Générateur électrique à réaction équilibrée

le  5 mars à 11:42 #
Bonjour à tous
Je soumets à votre analyse mon raisonnement, hélas théorique car la fabrication de ce générateur est trop complexe pour moi.
Pour éviter les échecs, je n'utilise que des phénomènes physiques avérés et des mécanismes qui ont fait leur preuves.
Voici le lien du document.
http://img110.xooimage.com/views/1/e/2/gere-51c18c5.pdf/
Bonne lecture

Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  5 mars à 12:04 #
Le lien mêne à une erreur ?
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  5 mars à 14:26 #
Cela fonctionne maintenant, j'ai fait un essai.
Lien
Avec mes excuses.

(Modifié par piedalu le 05-03-2017 à 14:31)
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  5 mars à 18:49 #
Aïe, la récidive...
Le même bazar, le même "résultat" -> de l'électricité sortie de nulle part
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  5 mars à 20:05 #
dans le premier schema de la premiere partie
on voit clairement que pour 80% de reaction d'induit, on a en "miroir" 80% de puissance utile
et ce serait vrai pour d'autres pourcentages.
Cela illustre bien que la réaction d'induit, C'EST la puissance utile.
donc pour obtenir cette derniere, il faut fournir la premiere.
eT ne surtout pas essayer de l'annuler, la compenser, la contrebalancer ou tout autre envie de s'en passer
sinon, y a plus de puissance utile.

apres rien n'empèche d'essayer pour s'en convaincre ou juste verifier
sauf que comme dit au début, la réalisation fonctionnelle n'est pas chose aisée
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  5 mars à 20:32 #

le  5-03-2017 à 20:05, @karthesius :
dans le premier schema de la premiere partie
on voit clairement que pour 80% de reaction d'induit, on a en "miroir" 80% de puissance utile
et ce serait vrai pour d'autres pourcentages.
Cela illustre bien que la réaction d'induit, C'EST la puissance utile.
donc pour obtenir cette derniere, il faut fournir la premiere.
eT ne surtout pas essayer de l'annuler, la compenser, la contrebalancer ou tout autre envie de s'en passer
sinon, y a plus de puissance utile.

apres rien n'empèche d'essayer pour s'en convaincre ou juste verifier
sauf que comme dit au début, la réalisation fonctionnelle n'est pas chose aisée

Tu cherches à comprendre, bravo. Mais le truc à deux étages est complexe à suivre, à démonter, pour voir où ça cloche -> je me contente du principe, pas de génération spontanée.
Pour contourner ma difficulté, je regarderai le côté mécanique (le différentiel montré en exemple me semble suspect, avec les roues dentées des 2 sorties de diamètres différents).
Les démonstrations sont bizarres, par exemple que viennent faire les poulies et le "rapport de facilité" ? "...Il est possible d’améliorer avec un contrepoids appliqué à la poulie". En clair, pour soulever 100 kg, on commence par monter 90 kg près de la poulie (sur le brin opposé à la charge), on n'a plus qu'à fournir 10 kg (je fais grâce des frottements)...
A plus tard
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  5 mars à 21:34 #
Bonjour
Oui je m'attendais à de la récidive.
Je me garde bien d'annuler, compenser, contrebalancer..., la réaction d'induit. nous sommes d'accord la dessus.
C'est son effet mécanique sur l'axe de rotation que j'équilibre. Quand il est équilibré par de la puissance absorbé c'est normale, quand il s'auto équilibre, c'est aberrant. A croire que cet effet est doué d'intelligence.
La poulie et le rapport de facilité devait vous faire comprendre qu'il n'y a pas d'électricité sortie de nulle part. Car dans ce cas il y aurait de l'énergie sortie de nulle part dans la poulie avec contre poids, si le phénomène pouvais être continu. Mais il n'ait pas continu, c'est donc plus difficile à admettre pour un système qui peut rendre ce rapport de facilité continu.
Le différentiel montré en exemple, je l'ai pris sur une doc "maintenance des véhicules automobiles" Baccalauréat professionnel session 2013-2014 du lycée professionnel Gaston Barré de l'académie de Poitier.

(Modifié par piedalu le 05-03-2017 à 21:35)
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  5 mars à 21:49 #
Page 7...

"...Les engrenages de l’équilibreur doivent permettre à l’axe central moteur de faire deux tours, quand le rotor médian fait un tour. "
(Si le "rotor médian" est gris) c'est l'inverse: Le rotor médian fait 2 tours pour 1 tour de l'axe central.
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  6 mars à 15:32 #
Bonjour Eskejesais
J'ai un petit problème avec les couleurs, je suis légèrement daltonien, ne riez pas (façon de parler), c'est la vérité. Mais vous pouvez quand même rire cela ne change rien et c'est toujours un bon moment à ne pas rater. Car, faut avouer, être daltonien et faire un schéma avec autant de couleurs!
Quand j'exerçais mon métier d'électricien dans des endroits mal éclairés à une certaine époque, je devais demander à mes collègues de m'indiquer les fils, bleus foncés, noirs ou vert pastel et bleu clair. La mise en service était toujours une loterie, la je blague pour la loterie.

Cette précision faite, pour l'équilibreur, je pense avoir mis, un engrenage central fixe (noir), le porte satellite (bleu clair) avec ces engrenages satellites (bleu foncés) et la couronne en (marron).
Pour moi l'axe central est bleu et fait partie du rotor moteur central, la couronne est marron et fait partie du rotor moteur médian.
Ne voyant pas de gris, je suppose que tu veux parler de la couronne marron. Oui elle est solidaire du rotor médian.
Tu as probablement raison, car j'ai fait un copie collé d'une image trouvée, Windows étant limité dans ces capacités graphiques.
Je n'ai pas vérifié si le schéma correspondait aux conditions que je souhaitais. C'est la raison pour laquelle j'ai précisé ces conditions, me doutant que la représentation était fausse.
Je sais que les conditions souhaitées sont réalisables. Je reconnais la difficulté de raisonner correctement sur un schéma ne représentant pas correctement les conditions de la (réalité) souhaitée. Mais je n'ai pas trouvé mieux à vous offrir.
Je vous demande donc de considérer que dans l'équilibreur le porte satellite fait deux tours quand la couronne fait un tour, sous condition que techniquement cela soit réalisable, mais je peux me tromper.
Le même problème de dimensionnement risque de ce représenter dans le différentiel de chaque alternateur. Car il m'a fallu composer entre la lisibilité du schéma sur un format A4 avec les démentions nécessaires au fonctionnement souhaité en (réalité).
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  8 mars à 08:48 #
Bonjour Eskejesais
OK tu as raison.
C'est incroyable que je n'ai pas compris cela plus tôt.
J'ai deux forces opposées égales et deux forces égales dans le même sens, il doit bien avoir un moyen d'additionner tout cela pour avoir une résultante dans le même sens avec le respect d'un différentiel de rotation. Il faut que je trouve.
A+

(Modifié par piedalu le 08-03-2017 à 08:51)
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 11 mars à 13:16 #

le  6-03-2017 à 15:32, @piedalu :
...petit problème avec les couleurs...

Mais c'est pas rare ! Et étonnant, parce qu'il faut s'y retrouver dans ces gammes de couleurs (très variées pour les "courants faibles"). Certains ne peuvent distinguer les changements de couleurs (rouge, vert, jaune) de Leds de signalisation... Il leur faut inventer une stratégie originale pour décoder le truc...
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 13 mars à 14:50 #
Bonjour à tous

Peut être une solution à mon équilibrage en modifiant un engrenage épicycloïde. Je souhaiterais avoir votre avis.


Image 1 _ Couronne marron libre sur son axe
Pignons satellites verts libres sur leur axe
Porte satellite gris libre sur son axe
Planétaire central bleu libre sur son axe

Image 2 _ Les forces motrices marron et bleu sont libres sans opposition.
Si la couronne a un diamètre double du planétaire, La couronne peut elle faire 1 tour quand le planétaire fait 2 tours ?
J'ai la réponse: C'est NON, Le planétaire et la couronne feront le même nombre de tours.

Image 3 _ Les deux forces rouges égales et opposées s'équilibrent sur le porte satellite. Il n'y a aucune rotation.

Image 4 _ Les 4 forces sont appliquées en même temps.
Les forces rouges équilibrées ne peuvent s'opposer aux forces motrices marron et bleu.
Les rotations sont t'elles identiques à l'image 2 ? Oui avec le même nombre de tour pour le planétaire et la couronne

Si les réponses sont oui aux deux questions, je n'aurais même plus besoin des différentiels de pont dans l'assemblage générale.
J'attends vos commentaires avec impatience.
Je vais apprendre à mieux connaitre la puissance des couples en fonction des vitesses de rotation et reprendre mes recherches
A+


(Modifié par piedalu le 14-03-2017 à 14:47)
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 15 mars à 22:05 #
Bonjour à tous

J'ai bien réfléchi sur l'épicycloïde à double pignons satellites et je pense que cela devrais fonctionner comme sur l'image suivante.

Pour l'image 2 j'ai un doute. Ce n'est peut être pas le principe du bras de levier, mais le fait que le porte satellite est soumis à un couple. De toute façon cela ne doit pas faire bouger, le planétaire, le porte satellite et la couronne. Du moins je le pense.
La valeur du vecteur (flèche rouge) appliqué sur la couronne est deux fois inférieure au vecteur (flèche rouge) appliqué sur le planétaire.
Si vous pouvez me dire si c'est bien comme ça que cela fonctionne.
Par avance merci.

(Modifié par piedalu le 15-03-2017 à 22:08)
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 16 mars à 16:28 #
il semble que tu te focalise sur la réussite du mécanisme
il va peut-etre arriver que ça finisse par convenir et fonctionner comme tu le veux
.. et ensuite, une fois que la mécanique sera OK, comment comptes tu montrer que ça marche ?
Là commencera le projet, celui de tester ta théorie.

Ce sera plus une question de schémas de roues crantées ou engrenages, pour montrer la cohérence du mouvement recherché.. Il sera question d'electromagnetisme et faudra bien passer par autre chose que des dessins.



(Modifié par karthesius le 16-03-2017 à 17:01)
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 16 mars à 19:32 #
Bonjour,
Tu as raison Karthésius.
Cependant pour l'électromagnétisme, comme je ne change pas l'environnement classique actuel qui fait ses preuves, il est plus probable que cela fonctionne.
Environnement actuel: Inducteur et induit face à face avec un différentiel de rotation qui crée un delta phy en un delta t.
Environnement proposé: Inducteur et induit face à face avec un différentiel de rotation qui crée un delta phy en un delta t.
Je conçois que ça ne garantie pas que dame nature ne nous sorte un lapin de son chapeau. Mais j'essais de mettre toutes les chances de mon coté autant que possible.
Comme je n'ais pas la possibilité de tester, il me faut pour être crédible, prouver que je suis au plus prés de la réalité physique.
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 16 mars à 20:23 #

le 16-03-2017 à 19:32, @piedalu :
...
...Environnement actuel: Inducteur et induit face à face avec un différentiel de rotation qui crée un delta phy en un delta t.
Environnement proposé: Inducteur et induit face à face avec un différentiel de rotation qui crée un delta phy en un delta t.
...


C'est (pour moi) un excellent résumé; Pour produire actuellement une certaine énergie électrique, on absorbe une certaine énergie mécanique.
On peut bien faire tourner inducteur et induit comme on l'entend pour créer le même différentiel de rotation (avec un lien mécanique), il faudra bien absorber la même énergie mécanique (à minima).
Mais Piedalu démontre un entêtement étonnant à vouloir nous prouver le contraire
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 17 mars à 07:13 #
c'est exactement ça le fond du probleme au final
Même si mécaniquement il pourra nous présenter un assemblage qui fonctionne, à la fin une énergie mécanique devra etre fournie au générateur qui devra compenser une resistance mécanique aussi, prenant son origine dans cette fameuse réaction electromagnetique.
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 17 mars à 10:22 #
Bonjour,
Bonne réflexions, bien qu'il n'y ait pas un mais deux aspects.
Un, qui est de proposer un assemblage mécaniquement et physiquement correcte en fonction des phénomènes physiques avérés.
Un autre qui est (plus philosophique) de proposer un raisonnement, qui , bien que reprenant des phénomènes physique avérés, les associe afin d'obtenir un résultat hélas non encore avéré, car non testé, donc pas acceptable.
Je constitue un document comportant les principales argumentations pour et contre ma théorie. je pense que la conclusion sera, pour départager le bon raisonnement, qu'il faut passer par l'expérimentation.
En attendant que je le termine, j'espère un avis de votre par sur "l'équilibreur à double pignons satellites".
Une personne entêtée n'accepte pas un raisonnement qui prouve le contraire de ce qu'elle prêtant. Je peux me tromper, mais je n'ais pas encore lu une démonstration prouvant le contraire de mon raisonnement. Je parle de mon raisonnement en générale. Car sur le fait des échecs mécaniques, je reconnais humblement ma stupidité. Sur le fait de la sur unité, je ne crée rien, le rapport de facilité le démontre.

C'est un peut comme si je déclarais l'invisibilité possible, avec un raisonnement expliquant que:
L'objet invisible à la possibilité de reproduire instantanément tous les rayonnements qu'il reçoit tous azimuts pour les retransmettre.
Avec se raisonnement l'on peut concevoir l'invisibilité. Il reste un gros Hic, prouver avec les moyens techniques actuels cette possibilité de retransmission. Pour l'instant c'est l'impasse, du moins je le pense..

Je pense être un peu plus avancé, car je prouve avec les moyens techniques actuels que mon raisonnement est possible. Pas tout à fait il reste le blocage mécanique que je reconnais et dont j'espère trouver la solution. Oui sans solution pour l'instant c'est l'impasse.
Je reconnais être têtue sur le fait d'espérer trouver une solution.
Mais sans espoir, y aurait-il une évolution?
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 17 mars à 10:29 #
pour montrer que ton projet n'est pas surunitaire
il suffit de dire combien de Watt entrent dans ton systeme et combien en sortent
le rapport de ces deux valeurs dira ce qu'il en est

Jusqu'à nouvel ordre, le rapport devrait etre <1
s'il etait égal à 1, ce serait déja pour moi un Miracle (inaccessible à mon sens)
au dessus de 1, c'est pour moi de la SF à 100%
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 17 mars à 10:40 #
s'il etait égal à 1, ce serait déja pour moi un Miracle (inaccessible à mon sens)

1 est déjà impossible
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 17 mars à 11:06 #
evidemment mais je voulais rester tolérant ..
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 17 mars à 11:41 #

le 17-03-2017 à 10:40, @rokag3 :
s'il etait égal à 1, ce serait déja pour moi un Miracle (inaccessible à mon sens)

1 est déjà impossible


Bien évidement sinon on aurait inventé la machine à mouvement perpétuel, voir même la machine qui produit plus qu'elle ne consomme, il y aura toujours des gens qui croiront en la pierre philosophale !
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 17 mars à 13:25 #
l'histoire de ce foutu mouvement perpetuel pourrait etre vu sous un angle différent

imaginez un lieu ou souffle du vent de façon constante (pas forcément de même intensité)
Là on place une éolienne

eh bien le rotor aura un mouvement rotatif perpétuel .
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 17 mars à 13:39 #
Non renouvelable c'est différent de perpétuel !
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le 17 mars à 13:50 #
oui parce que là c'est flagrant
mais on pourrait imaginer que la nuance soit telle qu'on confondrait l'apport d'une énergie renouvelable qui viendrait rendre perpétuel un mouvement.
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  2 avril à 11:53 #
Bonjour à tous

J'ai trouvé un mécanisme plus fiable pour permettre un équilibrage plus probable de l'effet de la réactance d'induit.
J'ai donc refait le document que voici:
Lien
Je calcule le rapport de facilité, sans parler de rendement supérieur à un. Ce qui est compris pour la poulie avec contre poids, devrait l'être aussi pour mon raisonnement, de temporaire, c'est simplement en continu .
Je pense que dans l'état actuel du raisonnement il ne reste plus que l'expérimentation pour connaître le résultat pratique.
J'ai testé le lien il fonctionne. Je mets par précaution l'adresse complète au cas ou pour certain cela ne fonctionnerait pas.
http://img110.xooimage.com/views/1/e/1/4gere-51f7669.pdf/
Bonne lecture
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  2 avril à 13:34 #
C'est le lien complet qui ne fonctionne pas !
Le premier fonctionne en insistant un peu !
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  2 avril à 14:50 #
A chaque nouvelle mouture, je commence par la mécanique de base ("compréhensible par un collégien" d'après l'auteur), et, ma foi... j'ai encore un doute
( Je commence par ce pinaillage, parce que le tout NE PEUT PAS FONCTIONNER.
Autre chose, il faudrait parler des poulies, parce qu'elles servent toujours de modèle: Qu'ont-elles de particulier ? Que fait là ce "rapport de facilité" ??? )

Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  2 avril à 19:48 #
Tu ajoutes un contrepoids à droite puis à gauche selon ton envie et tout ça revient à de la br.......ette à mouvement perpétuel !

J'attends de leur part un véhicule où je m'asseois et qui me transporte sans aucune dépense voir même qui me rapporte !
Re: Générateur électrique à réaction équilibrée
le  2 avril à 21:57 #

le  2-04-2017 à 19:48, @SETI :
Tu ajoutes un contrepoids à droite puis à gauche...

Non, si on ajoute un contrepoids, c'est en haut, donc il faut le monter




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


[Electricité] Générateur de courant / Générateur de tension - La différence
fabrication generateur d'hydrogene (générateur hho)
Le générateur de Van de Graaf.
générateur d courant
exo 1°S electricité: récepteur/générateur