Un problème, une question ?

Lancer un fil!
2

Inégalité des sexes

le  6 mars à 12:20 #


Abonnez-vous
Re: Inégalité des sexes
le  6 mars à 14:15 #
Salut Mr Smith, votre lien ne marche pas ?

Ajout du 06-03-2017 à 14:16:

Ah si mais c'est très long !
Re: Inégalité des sexes
le 13 mars à 12:51 #
Je suis d'accord avec la vidéo. Difficile de lancer un débat, du coup
Re: Inégalité des sexes
le 13 mars à 15:52 #
la ou l'inégalité des sexes est la plus remarquable , c'est entre les personnes de même sexe
Re: Inégalité des sexes
le 13 mars à 21:27 #
Typiquement une analyse occidental : tous sur la situation au jour d'aujourd'hui, très peu sur la dynamique... ce que je trouve dommage. Le seul chiffre qui est réellement négatif, c'est l'écart salarial à compétence, temps de travail, tâche à accomplir et ancienneté égal comparé à l'écart salarial moyen entre personne du même sexe à blabla...bla égal. Malheureusement, ce nombre n'est pas estimé. Le reste des chiffres ne sont pas un problème, car la dynamique actuelle permet au temps de faire ce travail mieux que nous avec notre discrimination positive (explicite ou implicite) et la volonté de certains d'homogénéiser les opinions des gens sur ce sujet. Et c'est comme pour la religion, si certains pensent que les femmes sont plus ceci ou plus cela, il n'y a aucun problème tant qu'ils informent les autres lorsque cette croyance introduit un biais dans une prise de décision importante et tant qu'ils ne cherchent pas à l'imposer aux autres... y compris aux femmes.

(Modifié par Alcar le 13-03-2017 à 21:41)
Re: Inégalité des sexes
le 13 mars à 23:08 #
Le reste des chiffres ne sont pas un problème, car la dynamique actuelle permet au temps de faire ce travail mieux que nous avec notre discrimination positive (explicite ou implicite) et la volonté de certains d'homogénéiser les opinions des gens sur ce sujet.

La dynamique doit être entretenue. On ne peut pas juste attendre que les choses bougent ; elles bougent parce que des institutions les font bouger.

Et c'est comme pour la religion, si certains pensent que les femmes sont plus ceci ou plus cela, il n'y a aucun problème tant qu'ils informent les autres lorsque cette croyance introduit un biais dans une prise de décision importante et tant qu'ils ne cherchent pas à l'imposer aux autres... y compris aux femmes.

C'est comique, je présume ? Par curiosité, est-ce que tu auras la cohérence de penser la même chose si une personne estimait que les noirs sont plus ceci ou plus cela ? (Il ne faut pas le prendre comme une attaque personnelle, c'est juste que je trouve l'argument burlesque).

Mis à part l'analogie au racisme, il y a d'autres raisons de trouver cette réflexion comique. D'une part il est amusant d'espérer que les gens vont reconnaître leurs biais. Les sexistes/racistes estiment avoir raison, ils ne vont pas "admettre leur biais" et laisser quelqu'un d'autre prendre la décision (lorsqu'il y a quelqu'un d'autre pour prendre la décision). "Madame, nous avons pris la décision d'accorder la promotion à votre collègue. Bien que vos résultats soient meilleurs que les siens, nous pensons (sans raison particulière) qu'un homme est plus à même de resister au stress. Il est toutefois de notre devoir de vous informer que nous sommes biaisés (mais notre décision est prise)."

D'autre part la discrimination ne se fait pas sentir uniquement dans les décisions importantes. Ce sont toutes les petites différences de traitement au quotidien qui en constituent le coeur. Pour gommer ces différences de traitement il faut gommer les préjugés (ce que tu appelles "homogénéiser les opinions des gens sur ce sujet").

(Modifié par MichaelJackfan le 13-03-2017 à 23:09)
Re: Inégalité des sexes
le 14 mars à 01:08 #
Un peu bizzare, ton argumentaire. Primo :

On ne peut pas juste attendre que les choses bougent ;

Et pourquoi pas? Est-ce que tu as une idée pourquoi j'ai dit que la dynamique actuelle est bonne ?

Deuxio :
Tu peux trouver mon argument comique si tu le souhaite, mais je te signale juste que les cultures africaines est très différent de la nôtre. Ce n'a rien à voir avec la couleur de la peau donc ton raccourci, tu peux le garder. Cependant, il se trouve que beaucoup d'africains ont la peau noir et que pas mal d'africain en Europe ont grandi dans un cadre où la culture de leur origine est présent. Ainsi, on peut trouver des différences moyennes au niveau comportemental. Après, on n'est pas idiots, ce sont des moyennes et que ce n'est pas raisonnable d'utiliser ces moyennes pour juger quelqu'un qu'on ne connaît pas. Mais bon, certains jugent des personnes à la va-vite, comme d'autre juge à la va-vite un argument non-développé où il y avait moyen de poser des questions intelligentes. Après tout, on reste des êtres humains et non des machines, n'est-ce pas ? On est faillible et c'est tant mieux. L'erreur est, entre autre, créateur.

Concernant les biais, on a tous des biais et on ne les connais pas tous. Si c'est pas ton cas, je remplacerai "tous" par "presque tous".

Les sexistes/racistes estiment avoir raison, ils ne vont pas "admettre leur biais"

"Admettre un biais" n'est pas bilatéral. Pour le sexiste/raciste en question, c'est "communiquer leur croyance" pour certains et "prêcher la vérité" pour d'autres. Mais pour beaucoup d'entre nous, les 2 veut dire "admettre un biais". C'est important d'arriver au moins à prendre conscience qu'il y a ces 2 manières d'être sexiste/raciste

"Madame, nous avons pris la décision d'accorder la promotion à votre collègue. Bien que vos résultats soient meilleurs que les siens, nous pensons (sans raison particulière) qu'un homme est plus à même de resister au stress. Il est toutefois de notre devoir de vous informer que nous sommes biaisés (mais notre décision est prise)."


C'est beau la caricature... en faite, pas vraiment. C'est l'importance de garder une diversité de croyance et de se sentir libre de communiquer la vision qu'on a du monde. Ca permet justement aux autres de décider s'il est apte de prendre cette décision. Par exemple, je ne vais pas demander à quelqu'un qui tombe sous le charme de n'importe quelle femme, de s'occuper de l'embauche lorsque c'est une candidate. Idem pour quelqu'un qui pense que les femmes ne sont pas faite pour occuper un poste d'ingénieur. Mais, tout d'abord, il faut que je le sache ! Et je souligne "se sentir libre de communiquer sa vision du monde", je pense que certains ne pensent pas à ce genre de chose.

A mon avis, tant qu'on est modeste, les préjugés, c'est comme le piment. Un peu, ça enrichit. Trop, ça détruit.
Pour gommer ces différences de traitement il faut gommer les préjugés (ce que tu appelles "homogénéiser les opinions des gens sur ce sujet").

Je préfère ma manière de dire, car vouloir homogénéiser, ça sert en autre à produire des déviants (ceux qui, à tort ou à raison, n'ont pas voulu faire partie de la masse homogène de ceux qui pensent justes). Et tant qu'à faire, tu en penses quoi de la galanterie ?
Re: Inégalité des sexes
le 14 mars à 12:19 #
Et pourquoi pas? Est-ce que tu as une idée pourquoi j'ai dit que la dynamique actuelle est bonne ?

Je suppose que tu fais référence à une dynamique dans la population qui tend vers l'égalité ?

Cependant, il se trouve que beaucoup d'africains ont la peau noir et que pas mal d'africain en Europe ont grandi dans un cadre où la culture de leur origine est présent. Ainsi, on peut trouver des différences moyennes au niveau comportemental. Après, on n'est pas idiots, ce sont des moyennes et que ce n'est pas raisonnable d'utiliser ces moyennes pour juger quelqu'un qu'on ne connaît pas.

Lorsqu'on parle de préjugé on parle justement de juger les personnes individuellement.
Ce n'est pas un être sexiste de penser que la majorité des parents au foyer sont des femmes, c'est simplement le cas à l'heure actuel. En revanche il est sexiste de penser que la place d'une femme est à la maison parce que le seigneur en a décidé ainsi.

Dans ton premier message tu parles du second cas, dans ton dernier message tu parles du premier cas.

Concernant les biais, on a tous des biais et on ne les connais pas tous. Si c'est pas ton cas, je remplacerai "tous" par "presque tous".

Comment doit-on réagir face à ces biais ? Doit-on les accepter ou tenter de nous en rendre compte et les corriger ?

C'est l'importance de garder une diversité de croyance et de se sentir libre de communiquer la vision qu'on a du monde. Ca permet justement aux autres de décider s'il est apte de prendre cette décision.

Sur la liberté d'expression je suis d'accord ; on devrait avoir le droit de dire ce que l'on pense. ça permettrait aussi que les discours discriminatoires soient tenus là où d'autres pourront contre-argumenter, tandis que le silence n'aide pas à la remise en question.

Par exemple, je ne vais pas demander à quelqu'un qui tombe sous le charme de n'importe quelle femme, de s'occuper de l'embauche lorsque c'est une candidate. Idem pour quelqu'un qui pense que les femmes ne sont pas faite pour occuper un poste d'ingénieur. Mais, tout d'abord, il faut que je le sache !

Il faut que tu le saches ET que tu sois en mesure d'y faire quelque chose. Dans bien des cas tu pourras seulement regarder les femmes se voir refuser des postes pour lesquels elles sont qualifiées. Et je répète que les petites différences de traitement au quotidien comptent dans la discrimination, là non-plus tu ne pourra pas "choisir quelqu'un d'autre". Si tu veux que ça se passe autrement, il faut gommer les préjugés. ça ne signifie pas réprimer la liberté d'expression, ça signifie utiliser sa propre liberté d'expression pour essayer de défaire les biais dont on s'apperçoit chez nous et chez les autres.

Je préfère ma manière de dire, car vouloir homogénéiser, ça sert en autre à produire des déviants (ceux qui, à tort ou à raison, n'ont pas voulu faire partie de la masse homogène de ceux qui pensent justes).

Il ne faut pas lutter contre les discriminations sinon les sexistes seraient discriminés ? Il doit y avoir quelque chose que je ne comprends pas. Je comprends qu'il serait dommage que des personnes soient marginalisées à cause de leur conception du monde. Mais je ne vois pas en quoi c'est pire que marginaliser des personnes pour ce qu'elles sont. Je préfère que les sexistes soient marginalisés plutôt que les femmes.

Et tant qu'à faire, tu en penses quoi de la galanterie ?

Je pense que ça renforce l'image du mâle dominant. Comme disait l'un de mes enseignants : "Quand un ami vous offre le verre une fois c'est sympa. Quand il vous offre le verre à chaque fois ça devient humiliant."
Re: Inégalité des sexes
le 14 mars à 18:46 #
"Quand un ami vous offre le verre une fois c'est sympa. Quand il vous offre le verre à chaque fois ça devient humiliant."

pour ne pas vexer, je l'offre (ou plutot je le tends) à chaque fois, .. mais Vide
comme ça la personne est honorée de devoir le re-remplir




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Inégalité de reconnaîssance de temps de travail
inégalité homme femme : votre avis