Un problème, une question ?

Lancer un fil!
1

Banc et biodiversité

lundi 20 à 15:24 #
Bonjour à tous !


Sans entrer trop dans les détails pour éviter un message fleuve, nous sommes en train de développer une assise urbaine pour favoriser la biodiversité en pied d'arbre en lieu et place des grilles d'arbre qui n'ont que peu d'utilité.

Nous sommes en train de tenter de lever des fonds à travers un concours sur votes (pour les motivés à nous soutenir, on a besoin de toute l'aide possible !) pour passer en phase de test sur le terrain.


Le retour de la communauté Surlatoile (^^), à ce stade, serait vraiment intéressant à tous les niveaux sur le sujet ! J'entends par là des critiques constructives en sommes :)



Pour avoir un descriptif plus précis > https://blog.defi-ecologique.com/banc-refuge/


Merci d'avance à tous :)
Re: Banc et biodiversité
lundi 20 à 18:24 #
Les grilles d'arbres ont eu une grande utilité Lien comme quoi rien a changé ! mode hors sujet (quoi que ?) OFF

As-tu penser à du recyclage de tourets de câbles mis au rebus ?




(Modifié par SETI le 20-03-2017 à 18:26)
Re: Banc et biodiversité
lundi 20 à 18:56 #
Salut,

J'ai quelques questions:

- Qui va entretenir les hôtels à insecte ? Des études ont montré qu'un hotel mal entretenu (trop humide, infesté de prédateurs, parasites et maladies, parfois simplement mal exposé au soleil) devient un véritable piège, qui nuit aux espèce que l'on cherche à protéger et profite aux espèces invasives.
- Est-ce une bonne idée d'héberger des araignées à coté de nids d'espèces dont elles se nourrissent ? Le concept est très surprenant!
- Vos prototypes ont-ils été testés ? Sinon, ne serait-il pas préférable d'utiliser les modèles qui ont déjà fait leurs preuves, vu que les tests prennent des années ?

Ben
Re: Banc et biodiversité
mardi 21 à 07:44 #
Bonjour à vous et merci de vos retours !


@SETI: je ne vois pas trop le rapport, mais une chose est sûre, le montage et démontage de ces tourets n'est pas si évident que cela alors en plus les modifier pour leur donner une utilité... Sans parler du fait qu'ils sont totalement en bois qui n'est pas classe 4 (résistance à l'urbain) ce qui peut poser problème.


le 20-03-2017 à 18:56, @ben :
Salut,

J'ai quelques questions:

- Qui va entretenir les hôtels à insecte ? Des études ont montré qu'un hotel mal entretenu (trop humide, infesté de prédateurs, parasites et maladies, parfois simplement mal exposé au soleil) devient un véritable piège, qui nuit aux espèce que l'on cherche à protéger et profite aux espèces invasives.
- Est-ce une bonne idée d'héberger des araignées à coté de nids d'espèces dont elles se nourrissent ? Le concept est très surprenant!
- Vos prototypes ont-ils été testés ? Sinon, ne serait-il pas préférable d'utiliser les modèles qui ont déjà fait leurs preuves, vu que les tests prennent des années ?

Ben


- Pour ce qui est de l'entretien c'est une chose que nous réfléchissons avec notre 2è phase de développement en cours. Dans l'absolu l'entretien sera à la charge des services d'entretien des agglomérations, mais nous pensons que mettre un peu de participatif là dedans engagerait une meilleure dynamique sur l'angle péda que l'on veut valoriser au maximum. Par contre, au passage, je veux bien que vous me donniez les études dont vous parliez car l'étude que vous avez mise en lien traite de la colonisation des espèces non natives des lieux. Au demeurant la partie Matériel a des biais comme ils le laissent eux-mêmes entendre et le titre de l'étude, fait rare, est une question à laquelle il ne répondent pas vraiment dans la méthode.

- Concernant les différents antagonismes, nous pensons qu'il est plus surprenant de jouer à Dieu. Nos refuges sont des refuges et non des hôtels à insectes pour la biodiversité fonctionnelle ou spécifiques au pollinisateurs ou aux espèces rouges voir celles avec des antennes. Dans la "nature" (entendez milieu non urbain pour notre cas) un tas de feuille peut être collé contre un muret en pierres sèches avec un tas de tuile, c'est ainsi. Nombre d'araignées ont un état de conservation qui mérite que l'on s'y penche et certaines espèce parasitoides tout autant.

- Si vous prenez le temps de lire l'article vous verrez que c'est l'objet du concours auquel nous participons. Pour ce qui est des modèles qui ont fait leurs preuves au niveau entomo, aucun modèle ne l'a fait au niveau de la résistance à l'urbain et encore moins de la résistance à l'urbain et de l'éco-conception ou de la résistance à l'urbain, de l'écoconception et des circuits courts.



(Modifié par Defieco le 21-03-2017 à 07:45)




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Exposé en svt sur la biodiversité
Ressources biodiversité
l'agriculture intensive, un danger pour la biodiversité ?
Quelles sont les conséquences de l'activité humaine sur la biodiversité?