Un problème, une question ?

Lancer un fil!
1

Nos orientations politiques seraient le reflet de notre psychologie?

le 19 mai à 17:39 #
Bonjour,
http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/des-choix-politiques-tres-influences-par-l-enfance-19-05-2017-2128721_57.php

Encore une bonne raison de vouloir lutter contre la pauvreté...
Re: Nos orientations politiques seraient le reflet de notre psychologie?
le 19 mai à 19:14 #
Alice Miller avait suggéré que les gens cherchent souvent chez les politiciens à retrouver leurs parents. Si on a eu des parents autoritaires (et qu'on a pas remis ce modèle en question), on cherchera des politiciens autoritaires. Si on a été puni sévèrement, on voudra que les autres soient punis sévèrement. Elle expliquait ainsi la montée d'Hitler en Allemagne. Le lien avec la pauvreté est peut-être que les parents pauvres sont plus souvent de style autoritaire que démocratiques en comparaison des classes moyennes ?
Re: Nos orientations politiques seraient le reflet de notre psychologie?
le 19 mai à 19:29 #
Ouais probablement. La nécessité entraîne certaines obligations en plus du sentiment qui va avec...
Re: Nos orientations politiques seraient le reflet de notre psychologie?
le 19 mai à 22:40 #
Que nos choix politiques s'expliquent par notre psychologie semble presque évident. Où celle-ci s'enracine est plus mystérieux.
Mais il est clair que l'individualiste votera plutôt à droite et le solidaire, plutôt à gauche. L'autoritaire plutôt à droite et le libéral plutôt à gauche (à moins de se tromper sur le sens de "libéral".)
On pourrait caricaturer en disant qu'à droite, la phrase la plus fréquemment entendue est "Y z'ont qu'à s'démerder", alors qu'à gauche ce serait "Il faut faire quelque chose pour eux."
Ceci n'étant que tendances, évidemment, à l'échelle d'une population, et ne dit rien sur une personne donnée.
Et puis, il y a les gens qui ont des propos de gauche et des comportements de droite (les plus nombreux, diront les mauvaises langues ).

Cela dit, et pour prendre mon exemple personnel, ma tendance gauchisante doit beaucoup à mon milieu familial évidemment mais il est loin de tout expliquer. Par ailleurs cette tendance trouve mal à se fonder sur mon foutu égoïsme d'enfant unique. Va comprendre, Charles
L
Re: Nos orientations politiques seraient le reflet de notre psychologie?
le 19 mai à 23:23 #

Et puis, il y a les gens qui ont des propos de gauche et des comportements de droite


Oh oui il y en a.
Et il y a aussi des gens qui se disent de droite, votent à droite, défendent les positions de la droite tout en étant d'un altruisme et d'une empathie à faire rougir de honte pas mal de types "de gauche".

D'où la complexité de l'équation au final même si bien sûr en théorie la gauche se soucie davantage des faibles que la droite.

Mais l'article ne faisais pas référence à droite ou gauche mais à autoritaire ou plus permissif.
Ce qui semblerait se dégager c'est qu'un manque ou un traumatisme expliquerait le besoin d'une autorité prononcée.


De là on pourrait p'têtre même se permettre d'extrapoler sur les conséquences de la pauvreté et des traumatismes surtout dans l'enfance. Mais je ne m'y risquerais pas. Ce qu'il y a qui semble par contre certain c'est que ces manques et traumatismes sont mauvais pour le raisonnement. Un peu comme un ordinateur qui serait infesté de malwares : ça tourne moins bien
Re: Nos orientations politiques seraient le reflet de notre psychologie?
le 20 mai à 01:23 #
Moi je suis d'accord avec Ludwig mais j'ajouterai quand même la position sur l'inné et l'acquis(l'éducation), on est de gauche tout vient de l'acquis on est de droite tout vient de l'inné (les "bons" gènes)
Beaucoup d'attitudes sont directement issue de cette croyance.

Après le fait que les gens de droites soient au choix des super alphas (CHEF) ou des omégas qui cherchent un maître n'est malheureusement pas aussi typique de la droite qu'on pourrait le penser, il y a à gauche pas mal de bêtas beta qui suivent un alpha avec plaisir pourvu que celui ci ne le montre pas trop ostensiblement (le berger, le guide)
Re: Nos orientations politiques seraient le reflet de notre psychologie?
le 20 mai à 18:53 #
S'il faut introduire nos gènes dans la question, j'ai peur qu'on ne soit obligé de constater que la tendance solidaire et la tendance compétitive existent toutes deux dans le genre humain et que l'Histoire est à tout instant le résultat du combat que se livrent ces deux tendances.

Malheureusement c'est le plus souvent comme dans la cour de l'école : si l'un veut se battre et pas l'autre, ils finiront par se battre tous les deux.
Cela donne ce que nous voyons tous les soirs au journal : des guerres et de l'exploitation pour tout potage.
Pour changer ça il faudrait que les pacifistes gagnent dorénavant toutes les guerres !
L




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Des valeurs morales liées aux partis politiques
L'U.E doit elle continuer la coordination des politiques économiques ?
Faudrait-il revoir les partis politiques en France aujourd'hui?
Pensez vous que les politiques mises en oeuvre au titre de l'égalité au niv
De nouveaux Deutsche Marks seraient déjà imprimés en Allemagne