Un problème, une question ?

Lancer un fil!
1

Le danger d'une trop large majorité pour Macron

le  8 juin à 16:03 #
Bonjour tout le monde,
Le danger d'une trop large majorité pour Macron
Le risque est grand car d'une manière générale , exception des régimes autoritaires , toute démocratie a besoin d'une opposition ; la notre également elle a besoin de 2 piliers ( exécutif et un législatif capable de légiférer clairement avec compétence ...une majorité de nouveaux 'R.E.M' n'ont aucune expérience... Imaginons une Assemblée avec LR et le PS très largement battus, et une France 'insoumise' et un FN faiblement représentés alors qu'ils ont obtenu à eux deux 40% au 1er tour de la présidentielle ? Ne nous faisons pas d'illusion dans les mois prochains une partie des électeurs de la 'dernière heure' ne regarderons plus Macron ,béats d'admiration …. ! Qu'adviendra t il quand on va débattre de la CSG, de la retraite, du budget, de la lutte contre le terrorisme ou de la taxe d'habitation avec une opposition inaudible car pratiquement inexistante : Emmanuel Macron fera peut-être ce qu'il veut ! mais le risque existera d'une colère de certains électeurs n'ayant plus d'interlocuteurs qui pourraient les écouter , existera ...ceux ci au hasard se rallieront à tout type de mouvements radicaux( autonomes en tout genre ) et leur colère mêlée se déversera dans la rue viendra immanquablement
Salut à tous
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le  9 juin à 12:43 #

mais le risque existera d'une colère de certains électeurs n'ayant plus d'interlocuteurs qui pourraient les écouter , existera ...ceux ci au hasard se rallieront à tout type de mouvements radicaux( autonomes en tout genre ) et leur colère mêlée se déversera dans la rue viendra immanquablement


C'est plus qu'un risque c'est une certitude je pense. Tous ne se tourneront pas vers des modes d'actions radicaux mais il y aura de nombreuses personnes qui vont en baver davantage. C'est une évidence même si le chômage baisse il restera des chômeurs qui auront moins de droits qu'avant.
En même temps il existe la même chose dans toutes les démocraties. On ne peut pas plaire à tout le monde et faire le bonheur de tout le monde. Et je dirais même surtout quand on veut faire du libéralisme.
Preuve : http://www.lepoint.fr/monde/la-grande-bretagne-est-aussi-le-royaume-des-banques-alimentaires-29-03-2015-1916809_24.php

Macron veut faire une politique libérale light en comparaison de celle voulue par Fillon. Mais comme ce dernier il fait le pari de rendre les entreprises françaises plus compétitives et donc de relancer le pays grâce à cela. S'il réussi il y aura peut-être autant ou plus de gens qui s'en sortiront mieux que de gens qui s'en sortiront plus mal. Par contre s'il échoue il aura cassé certains droits sociaux uniquement pour que le classement des personnes les plus riches embellisse.
Ca risquerait bien d'arriver ça aussi...
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le  9 juin à 13:09 #
<<< mais le risque existera d'une colère de certains électeurs n'ayant plus d'interlocuteurs qui pourraient les écouter , existera ...ceux ci au hasard se rallieront à tout type de mouvements radicaux( autonomes en tout genre ) et leur colère mêlée se déversera dans la rue viendra immanquablement >>>

Pour ça Maqueron à un "joker" il a le très bienvenu état d'urgence avec lui pour pouvoir mater la rue à sa guise ! (tout comme a fait le Pêt Aisse)

Il a été élu grâce à l'épouvantail F Aine ! son second joker !

Les français ayant tout essayés et bouffé de la m..... pendant ce quinquennat et bien aux prochaines présidentielles donneront la majorité au F Aine !

Et la boucle sera bouclée !
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le  9 juin à 14:56 #

Les français ayant tout essayés et bouffé de la m..... pendant ce quinquennat et bien aux prochaines présidentielles donneront la majorité au F Aine !

D'ici là on aura le vote électronique sans double papier et très vraisemblablement une guerre mondiale rendue possible par l'arrêt des forces centrifuges qui menaçaient le régime !
Donc probablement pas d'élections et si il y en a une ce seras une élection "fasciste style" avec des vainqueurs désignés à l'avance
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le  9 juin à 17:02 #
"rendre les entreprises françaises plus compétitives et donc de relancer le pays"

Il n'y pas de lien causal entre les deux propositions.
Si les entreprises françaises sont plus compétitives elles feront plus de bénéfices, mais on n'est plus à l'époque où les bénéfices étaient en partie réinvestis ou redistribués en salaires.
Si la richesse produite en commun s'évapore vers les paradis fiscaux à raison de 10% de plus parce qu'on aura gagné en compétitivité, ce n'est pas ça qui va relancer la France !
Et en quoi ça rapporterait de percevoir un impôt sur les bénéfices plus important à cause d'une meilleure compétitivité, de la part d'entreprises multinationales qui ne paient pas d'impôt en France ?
Le système n'est pas fait pour que l'augmentation de l'activité économique améliore le sort commun ; ça, c'était avant.
L
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le  9 juin à 22:52 #
travailler plus pour gagner beaucoup moins Hurrah
des retraites de misère Hurrah
l'interdiction de manifester super !
j'attend de voir l'armée tirer sur les grévistes comme au bon vieux temps !
ah le maqueron quel bonheur, et maqueron tiendra ses promesses misère promise misère due !

Je pense qu'on peut difficilement faire plus khôns que de voter pour les larbins du larbin du régime, mais bon la vérité c'est que les français jalousent les grecs
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 12 juin à 00:16 #
moi ce qui m intrigue c est que jacques attali est un de ses conseiller

Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 12 juin à 09:35 #
Ce qui est gênant avec Attali, c'est qu'on ne sait jamais s'il dénonce où s'il promeut cet avenir épouvantable.
Par contre, ce dont on ne peut pas douter est que cet avenir surviendra.
Le processus est à présent tellement avancé qu'il est irréversible.
L
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 12 juin à 12:16 #

le 12-06-2017 à 09:35, @Ludwig :
Ce qui est gênant avec Attali, c'est qu'on ne sait jamais s'il dénonce où s'il promeut cet avenir épouvantable.
Par contre, ce dont on ne peut pas douter est que cet avenir surviendra.
Le processus est à présent tellement avancé qu'il est irréversible.
L


"Nous avons soigneusement évité de l'écrire"
De toute façon je ne comprend pas pourquoi vous écoutez un conspirationniste

Cela fait des années que je dénonce ce qui se passe, et admirez la petite phrase sur l'état d'urgence mettez en // les expériences MKultra, considérez que 50 ans de recherches mené par le régime ont permit de trouver quelque chose et vous avez les terroristes parfaits qui vont permettre de mettre en place les articles liberticide genre patriot act dont le régime à besoin!

Lorsque je dit que l'on est dores et déjà plus libre en Chine vous rigolez, à partir de la semaine prochaine vous allez rigoler beaucoup moins
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 13 juin à 02:19 #
http://www.liberation.fr/planete/2013/10/28/internet-la-chine-accentue-la-repression_943003
Extrait : La Cour suprême a annoncé en septembre 2013 que les personnes qui «répandent des rumeurs» ou des «fausses informations» qui sont «vues plus de 5 000 fois» sur la Toile, ou bien qui sont «repostées plus de 500 fois», seraient désormais passibles de peines pouvant aller jusqu’à trois ans de prison.

En gros Rokag tu serais Chinois = tu serais déjà en taule.

Mais à part ça Bruxelles est une organisation fasciste
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 13 juin à 03:25 #
Mais à part ça Bruxelles est une organisation fasciste


Oui et tu ne vas pas tarder à t'en rendre compte !
Cette loi passée en Chine C'est pour bloquer les agents des banksters essentiellement des officines américaines dissimulés sous des oripeaux d'organisations non gouvernementales!http://cristos.over-blog.com/article-33626004.html

Les russes eux aussi ont su réagir.
La Libye elle n'a pas su pas plus que la Syrie
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/document-declassifie-les-usa-167794
et tu sais ce qui leur est arrivé , le larbin des banksters sarkozy à assassiner le héros de la révolution libyenne qui était parvenue à installer une démocratie directe et à reverser 90% de l'argent du pétrole au peuple (c'est plus que les resto du cœur qui est l'organisme le plus honnête en France)

Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 13 juin à 12:23 #
Tout ça ce ne sont que des chinoiseries !
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 14 juin à 15:55 #
https://www.mediapart.fr/journal/france/100616/l-incarceration-nouvelle-politique-penale-anti-manifestants?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 14 juin à 16:17 #
Ce genre de comportement de la justice ne fera que précipiter un peu plus le F Haine au pouvoir !
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 15 juin à 08:22 #
Admirable !

Ai-je bien compris Rokag ? (sa prose est parfois difficile à décrypter pour qui n'est pas dans les arcanes de sa pensée savamment compliquée).
Légiférer en la matière :
- pour la CHINE, c'est un acte patriotique et protecteur -->
<<....Cette loi passée en Chine C'est pour bloquer les agents des banksters essentiellement des officines américaines dissimulés sous des oripeaux d'organisations non gouvernementales!>>

- pour l'Europe (la France) : c'est juste pour supprimer la liberté des citoyens -->

<<....qui vont permettre de mettre en place les articles liberticides genre patriot act dont le régime à besoin!
Lorsque je dit que l'on est dores et déjà plus libre en Chine vous rigolez, à partir de la semaine prochaine vous allez rigoler beaucoup moins
>>
C'est le miracle de la rhétorique à la sauce-Rokag !

Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 15 juin à 14:07 #
" C'est le miracle de la rhétorique à la sauce-Rokag !

Même pas.
C'est juste une forme politisée de pensée religieuse et ça n'a rien de nouveau.
On aurait tort de croire que ce type de rhétorique binaire eût disparu avec Simon de Montfort.
L
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 15 juin à 18:16 #
C'est le miracle de la rhétorique à la sauce-Rokag !


Quand j'étais au Venezuela il était impossible de trouver un journal en faveur de Chavez et il n'y avait que deux chaines de télé d'état!
Les informations que les gens recevaient c'est que seul le Venezuela était touché par l'inflation des produits alimentaires ce qui était totalement faux.
J'étais très inquiet de cette situation qui ne permettait pas aux citoyens de recevoir des informations exactes, depuis il semble que la situation se soit un peu arrangé !


Tout cela pour dire que comparer le patriot act ou l'état policier permanent qui s'installe en France avec une loi dont le seul but est de pouvoir bloquer les outils de propagandes des artistes banksteriste des révolutions de couleurs montre que les plus belles dictatures sont celles dont le peuple ne prend pas conscience de leur existence!

Je perçois une certaine prise de conscience chez Ludwig mais absolument pas chez toi!

Je présume que pour toi le héros de la Libye assassiné par les pourritures françaises des services secrets n'a eu que ce qu'il mérite et que les courageux résistants qui ont libérés son fils doivent le remettre à la Cour Pour l'Iniquité


(Modifié par rokag3 le 15-06-2017 à 18:23)
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 15 juin à 20:01 #
<< le héros de la Libye assassiné par les pourritures françaises des services secrets>>

Il faut peut-être y voir un rapport sur le financement de la campagne présidentielle de Sarkozy par le héros de la révolution libyenne !
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 16 juin à 07:54 #
Timoléon :
[...] , toute démocratie a besoin d'une opposition ; la notre également elle a besoin de 2 piliers ( exécutif et un législatif capable de légiférer clairement avec compétence ...une majorité de nouveaux 'R.E.M' n'ont aucune expérience...


- << toute démocratie a besoin d'une opposition>>:
Pas de souci : la France a une très longue et solide tradition de contestation et d'opposition (râleurs, grandes-gueules, batailleurs, contestataires : Jules César en pâtissait déjà en son temps ! et ça n'a pas changé )...
Elle en a eu et en aura toujours, même envahie, même à genou, elle a fait ses preuves : en ce moment elle est un peu déboussolée parce que la situation économique est grave et qu'aucun des partis qui se partagent traditionnellement la gouvernance n'a su trouver les mesures efficaces (ou plutôt, devrait-on dire, n'a pu les appliquer... les quelques fois qu'il en a eu l'idée.)

-
une majorité de nouveaux 'R.E.M' n'ont aucune expérience

Oui...et cependant une forte proportion d'électeurs regrette qu'il y ait beaucoup trop d'anciennes têtes déjà vues et revues, politiciens "de carrière" de gauche et de droite et de l'ancien centre, opportunément ralliés...
On ne peut pas nier que ceux-là aient "de l'expérience" ??? Ils apprendront aux autres !... et les autres apprendront : tout homme politique a été à un moment "un débutant" !
Quant à la manière de rédiger une loi... n'imaginez pas que c'est le député qui s'en charge : cela est dévolu aux obscurs des cabinets ministériels et aux commissions parlementaires, spécialisés en la matière.

-
Qu'adviendra t il quand on va débattre de la CSG, de la retraite, du budget, de la lutte contre le terrorisme ou de la taxe d'habitation avec une opposition inaudible car pratiquement inexistante : Emmanuel Macron fera peut-être ce qu'il veut ! mais le risque existera d'une colère de certains électeurs n'ayant plus d'interlocuteurs qui pourraient les écouter , existera ...ceux ci au hasard se rallieront à tout type de mouvements radicaux( autonomes en tout genre ) et leur colère mêlée se déversera dans la rue viendra immanquablement

Sans doute y a-t-il toujours le risque de voir l'opposition "dans la rue"....
Mais, avez-vous oublié toutes les grèves , toutes les manifs qui sont de tradition dans notre pays ? La nouvelle présidence en pâtira comme ses prédécesseurs.
Vous vous souciez de l'existence d'une opposition au parlement ? elle existera : la Droite dépenaillée n'est pas enterrée et tout le monde sait que le meilleur fédérateur, c'est d'avoir un adversaire commun !

Cependant, je suis intimement persuadée que l'opposition politique viendra de l'intérieur même de son parti : son équipe a été composée dans un souci de "diversité" :
- diversité d'origine politique (LR, PS) : n'est-ce pas le ferment d'opposition sur des conceptions divergentes ?

- société civile : des professions libérales, des chefs d'entreprise, habitués eux-mêmes à commander (et à ne pas recevoir d'ordres !) : se plieront-ils sans contester aux décisions d'un pouvoir fort quand il s'opposera à leur avis personnel ?
Sans compter, (difficulté supplémentaire !) qu'on trouvera toujours dans le passé d'un homme d'affaire des "pratiques légales" mais pas toujours "morales" qui donneront du soucis avec une presse avide de "se payer la tête" d'un gouvernement !!!

Nous voyons déjà les prémices de difficultés avec ce "vieux-dur-à-cuire" de la politique qu'est F.Bayrou qui a trouvé dans cette alliance l'opportunité d'appliquer (enfin !) ses idées politiques personnelles et l'opportunité de ressusciter son Modem moribond en lui offrant la perspective d'obtenir au moins 50 sièges et la formation d'un groupe à l'AN (avec les revenus qui s'y rattachent !)...

Opposition, difficultés diverses : ne vous inquiétez pas, notre nouveau président en aura plus que sont lot !!!



-
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 16 juin à 09:44 #
Quelle que soit la nature de l'"opposition", elle n'aura pas grand chose à dire étant donné que macronistes et droite traditionnelle sont à 100% d'accord pour dépouiller les salariés de leurs droits et de leur protection sociale pour permettre aux entreprises de verser plus de dividendes.
Qu'on ne me dise pas que j'invente, le processus est à l'oeuvre depuis plus de dix ans.

Tous ensemble ils sauront prendre les mesures "efficaces"... Efficaces pour quoi ? Pour l'objectif principal cité ci-dessus, avec pour conséquence non le retour à la prospérité désormais impossible, mais le remplacement d'un certain nombre de chômeurs indemnisés par des travailleurs pauvres.
Qu'on ne me dise pas que j'invente, le processus est à l'oeuvre dans d'autres pays depuis plus de dix ans. Seule la France a réussi à l'enrayer partiellement, avec une hausse du taux de pauvreté nettement moindre qu'ailleurs, grâce à son système social tant décrié par toutes les droites de Hollande à Fillon.

Ne pas voir que la situation politique est totalement en faveur des grandes entreprises et de la finance dont elles sont la mamelle, et totalement défavorable aux gens qui produisent les richesses, commence à relever d'un singulier aveuglement.
L
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 16 juin à 12:34 #
Sans doute y a-t-il toujours le risque de voir l'opposition "dans la rue"....
Mais, avez-vous oublié toutes les grèves , toutes les manifs qui sont de tradition dans notre pays ? La nouvelle présidence en pâtira comme ses prédécesseurs.


L'état policier et les interdictions de manifester avec des amendes exorbitantes et une violence de plus en plus assumée (je rappelle que les nervis des banksters appelées forces anti émeutes tuent de plus en plus de manifestants) se chargerons de museler ceux qui n'aurons pas pris leur doses de télé et de tranquillisant.

Et ce ne sont pas des gens incapable de se déplacer pour mettre un bulletin de vote qui seront capable de faire une insurrection, qui , on le sait maintenant, serait nécessairement sanglante .

La violence d'une liasse de papier sur une pouffiasse bobo est bien plus considérée que les tirs tendus de grenade lacrymogène qui produisent des des infirmes.
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 16 juin à 13:38 #
Ludwig :
Ne pas voir que la situation politique est totalement en faveur des grandes entreprises et de la finance dont elles sont la mamelle, et totalement défavorable aux gens qui produisent les richesses, commence à relever d'un singulier aveuglement.

La situation de ton post à la suite du mien, en l'absence de précision contraire, laisse penser que cette réflexion m'est tout particulièrement destinée.. ? Si c'est le cas :

- Est-ce le satisfecit dont Rokag t'a gratifié qui te stimule et t'incite à me faire, toi aussi, un procès d'intention ???


- ai-je abordé la question de la finance mondiale ?

Il me semblait avoir répondu à Timoléon uniquement sur le sujet de <<l'opposition que pourrait rencontrer notre nouveau gouvernement>> !
Mais rien n'empêche, effectivement, un esprit imaginatif de prolonger le propos en prêtant des sentiments et des pensées à ses personnages !
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 16 juin à 17:34 #
- ai-je abordé la question de la finance mondiale ?


Si tu as lu le traité de Lisbonne et ses références tu auras sans doute remarqué que la finance contrôle exclusivement la politique et pas le contraire!
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 16 juin à 18:50 #
"Je perçois une certaine prise de conscience chez Ludwig mais absolument pas chez toi !
C'est amusant d'être pris à soixante balais pour un perdreau de l'année mais je te rassure : je t'ai pas attendu.

"La situation de ton post à la suite du mien, en l'absence de précision contraire, laisse penser que cette réflexion m'est tout particulièrement destinée.. ?"
Non, pas cette dernière phrase et de toute façon mon post tout entier est beaucoup plus général, même s'il paraît superficiellement se baser sur le tien. Il répond surtout à la question initiale

"- ai-je abordé la question de la finance mondiale ?"
Non, ce qui est compatible avec le fait que mon post ne te réponde pas spécifiquement, mais bien davantage à la question initiale.

"Il me semblait avoir répondu à Timoléon uniquement sur le sujet de <<l'opposition que pourrait rencontrer notre nouveau gouvernement>> ! "
Tout à fait, et j'ai jugé bon d'élargir à tout un contexte qui, selon moi, donne plus de sens à la question.
Car enfin, doit-on s'arrêter au "comment gouverner" si on ne se demande pas "pour quoi gouverner" ?

"Mais rien n'empêche, effectivement, un esprit imaginatif de prolonger le propos en prêtant des sentiments et des pensées à ses personnages !"
Dieu m'en garde, j'en ai assez fait l'objet pour en épargner les autres.
L
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 17 juin à 07:21 #
A Ludwig,
D accord.
Je me disais aussi. ..
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 17 juin à 08:37 #


Le danger n'est pas tant d'une "trop large majorité" pour Macron, car enfin quelle différence entre une majorité absolue de vingt sièges et une autre de cent ?
Le danger est le changement complet de mode de gouvernance. Les Français sont-ils conscients que la plupart des candidats macron, donc demain des députés macron, se sont proposés non sur un programme mais sur un simple changement de personnel politique et sur l'adhésion à un homme ?
Les Français sont-ils conscients que les candidats macron, donc demain les députés macron, n'ont jamais fait de politique et prétendent cependant réformer celle-ci ? Que leur absence (dans la plupart des cas) de culture politique les amène souvent à refuser le débat ?
Les Français se demandent-ils quels débats ils auront demain à l'Assemblée alors même que les candidats de la future majorité sont souvent incapable de débattre dans leur circonscription ?

Les Français sont-ils conscients du risque de disparition de débat politique ? De la gestion de la France comme une entreprise avec un PDG à l'Elysée, un conseil d'administration à Matignon et une chambre d'enregistrement faite d'actionnaires rémunérés ?
Les Français sont-ils conscients que cette situation nous a été finalement imposée par les médias (qui ont soutenu Macron dès le départ alors qu'il ne représentait que lui-même) médias tous plus ou moins acquis non seulement à l'homme mais à la "philosophie" libérale ?
Que cette situation est précisément celle qui permet au libéralisme de triompher sans combat ?
Que la politique, que tant de gens décrient alors que ce qu'il faut décrier, ce sont les politiciens, reste en démocratie le seul outil de défense du plus grand nombre contre la tyrannie du plus petit ?

Qui demain, pour nous défendre de l'appétit des multinationales et de la finance qui trouve que l'argent de la sécu et celui de nos retraites serait mieux dans ses caisses ?
Il est là le danger et que Macron ait 300 députés ou 470 n'y change rien.
L
Anon456270
Profil Censuré
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 17 juin à 12:07 #
Je ne suis pas Français et j'arrive dans ce débat comme un cheveu dans la soupe, mais il me semble (vu de l'extérieur) que Macron a bénéficié/profité de circonstances exceptionnelles (affaires touchant toutes les formations politiques 'traditionnelles', débat catastrophique pour le FN entre les 2 tours, etc.) qui ont eu pour conséquence un monumental discrédit de ces partis...
Après sa victoire fulgurante (qui aurait misé un eurocent sur ce résultat avant le 1er tour des présidentielles), il récolte aux législatives
ce qui est (me semble-t-il) sociologiquement classique : les gens qui ont voté pour le futur président lui donnent une majorité (très) confortable... Si j'ai bonne mémoire, il en avait été ainsi pour Chirac, Mitterand, Sarko et Hollande...
Par ailleurs et de manière pragmatique (et comme le précise Ludwig), une majorité absolue est ce qu'elle est, ni plus ni moins... que ce soit avec la moitié des sièges +1 ou +100.
Enfin, je crois quand même à la séparation des pouvoirs (j'ai peut-être tort, mais je ne pense pas que la France soit devenue une dictature...); je pense également que la singularité des représentants d'En Marche résonne comme quelque chose de 'révolutionnaire' (au sens d'innovation) et d'attirant. Pour terminer j'ose espérer que les instances de recours sont intègres et que, le cas échéant, elles feront leur travail en toute indépendance.
Wait & see... tomorrow !

Ludovic.
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 17 juin à 15:05 #
Pour ma part demain j'ai le "vaste !" choix entre un PRG pro Maqueron et un LR pro Philippe !

Autant dire que je n'irais pas voter du tout pour une fois (probablement la première de mémoire !)
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 17 juin à 18:10 #
Ludwig :
Le danger n'est pas tant d'une "trop large majorité" pour Macron, car enfin quelle différence entre une majorité absolue de vingt sièges et une autre de cent ?

c'est très vrai, ça ! ... (à SETI )
si en 2017 E.Macron obtient 400 sièges
(ce qui n'est pas certain : une mobilisation des abstentionnistes du 1er tour pourrait totalement changer la donne !) ,
cela ferait une majorité de 69 % de l'assemblée : à peine un point de plus que F.Mitterrand en 1981... Or, je me souviens de la liesse qui avait accompagné ce résultat !!! ... (Vous étiez plus enthousiastes à l'époque ! )
Rappelons-nous :
1981 : F. Mitterrand s'appuie sur une majorité présidentielle de 333 sièges sur un total de 491 députés (soit 68 %)

1993 : J. Chirac totalise une majorité de 472 sièges (RPR : 257 et UDF : 215)...(soit près de 82 %)...
(Vous ne m'aviez pas paru si catastrophés à l'époque ! )

Lud :
Les Français sont-ils conscients que la plupart des candidats macronnistes, donc demain des députés macronnistes, se sont proposés non sur un programme mais sur un simple changement de personnel politique et sur l'adhésion à un homme ?

Bien sûr qu'ils en sont conscients !
Il semble
- que la majorité des électeurs soit lasse, (excédée même !) du manque d'action (et surtout de résultats) des politiciens classiques qui sévissent depuis plusieurs décennies,
- qu'elle sente sa situation s'aggraver,
- et qu'elle ne fasse plus confiance aux partis habituels qui alternent avec le même manque d'efficacité.
Combien de grandes réformes ces dernières décennies ??
on en compte 3 (en plus de 30 ans !!!) : les 35 heures, la réforme des retraites et le mariage pour tous... un bien maigre bilan pour tant d'années !
En conséquence, une écrasante majorité de français rejette la classe politique classique :
- plus de la moitié des électeurs n'a plus voulu voter...
- et l'autre moitié, celle qui a tout de même voté, c'était pour donner "un grand coup de balai" et faire le vide des anciens partis !...
Souvent même, sans faire de distinction entre "le bon député" honnête, soucieux de sa circonscription, qui a travaillé, s'est impliqué pour le bien de ses administrés
et celui qui a trouvé dans cette fonction une sinécure prestigieuse et rémunératrice...
(profondément injuste sans doute... mais c'est l'effet "ras le bol" !)

A tort ou à raison, une masse d'électeurs a choisi quelqu'un qui proposait "autre chose" :
c'est une forme de "révolution", sans effusion de sang... Eux-mêmes ne savent pas si l'avenir leur donnera raison : c'est une prise de risque, (comme dans toute révolution !)...
Ont-il eu raison ??
Nous pouvons toujours spéculer (selon nos idéaux, notre culture politique et historique, nos sentiments, notre personnalité) : "la démocratie a parlé". Ne pas accepter le verdict des urnes, c'est une toute autre aventure !

(nota : Ils sont tellement désespérés, ces électeurs, qu'ils auraient même essayé JL Mélanchon
si ce dernier avait su tenir jusqu'au bout le personnage qu'il avait si habilement construit grâce à l'efficace coaching de Sophia Chirikou !! )

Lud :
Les Français sont-ils conscients que les candidats macron, donc demain les députés macron, n'ont jamais fait de politique et prétendent cependant réformer celle-ci ? Que leur absence (dans la plupart des cas) de culture politique les amène souvent à refuser le débat ?

Bien sûr que ceux qui ont voté pour eux le savent ! et je pense que c'est justement cette "fraîcheur" (cette "virginité" politique !) qui a plu à leurs électeurs !!!
Quant à refuser de "débattre" avec des adversaires entraînés, rompus aux joutes politiques : c'est une sage décision !
Quand on est sûr de triompher sans combat, Il faudrait être totalement stupide pour s'exposer à recevoir des coups qui affaiblissent !!
(A la place de E.Macron, j' aurais interdit formellement à tous ces débutants de se lancer dans la controverse !
et j'aurais prévu des cours de formation accélérée à la fonction de député !
D'ailleurs, Je ne serais pas étonnée que ce soit le cas ! )

Cela ne veut pas dire que les séances à l'AN, dans quelques mois, lorsque "les bleus" auront été instruits et auront pris de l'assurance, soient dépourvues de débat...
Je pense que nous aurions tort de sous-estimer ces "petits nouveaux" : être "novice en politique" ne signifie pas être inculte, stupide, sans formation, sans capacités... dénué d'intelligence et de combativité pour défendre des opinions personnelles !

Quant au reste de ton post : que te dire pour te remonter le moral ??
Peut-être auras-tu une bonne surprise ??
Tu sais, ce n'est pas parce qu'on a travaillé 2 ans dans une banque qu'on devient un suppôt des banksters !...
Regarde Arlette Laguiller (longtemps leader de "Force Ouvrière") : elle a fait toute sa carrière à la Société Générale... je ne vous ai jamais entendus dire qu'elle était vendue à la Finance !!!





(Modifié par shu-mei le 17-06-2017 à 19:44)
Re: Le danger d'une trop large majorité pour Macron
le 17 juin à 19:09 #
1993 : J. Chirac totalise une majorité de 472 sièges (RPR : 257 et UDF : 215)...(soit près de 82 %)...
(Vous ne m'aviez pas paru si catastrophés à l'époque ! )

Si peu que lorsqu'il gagne la présidentielle je prend mes cliques et mes claques

Ceci dit si j'avais bien compris que le chirac allait préparer l'avènement du fascisme il n'était pas aussi évident qu'aujourd'hui.
J'ai lancé un fil qui explique parfaitement l'installation du fascisme (le vrai) en Europe

http://www.mondialisation.ca/un-seul-individu-conscient-est-plus-dangereux-pour-le-pouvoir-que-nimporte-quelle-autre-menace/5594460

L'alliance de la technologie et du fascisme nous condamne à l'esclavage et à la mort pour beaucoup d'entre nous la dépopulation est en route !

J'ai en son temps attiré l'attention sur la dédramatisation de l'euthanasie de la misanthropie qui vise à considérer le sapiens comme un nuisible

Pendant que nous utilisons du phosphore blanc en Syrie et en Irak dans des zones densément peuplés tout le monde parle d'une wanabee larbine du régime fasciste des banksters de Bruxelles qui se prend un paquet de feuilles dans lafigure.

Si l'on présentait un petit chat ou un chien vivant avec ses os apparent par brulure des tissus au phosphore les gens seraient scandalisés, mais en Syrie et en Irak ce ne sont que des sapiens c'est une perte collatérale pas de la violence ou de la cruauté



(Modifié par rokag3 le 17-06-2017 à 19:13)




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Portables et WIFI, un danger pour la santé ?
Pourquoi une majorité de personnes ressent le besoin de débattre?
MACRON / LE PEN : LE CLASH
Mais qui est Macron ?
Macron notre sauveur ?