Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

La résistivité du vide

le  4-08-2017 à 22:39 #
Bonjour,

L'on trouve peu de choses sur la résistivité électrique du vide.

Selon mon analyse, la résistivité est équivalente à la racine de l'inverse de la permittivité. Dans le cas du vide, la permittivité "epsilon0" étant de :



... on devrait avoir, si on arrondit "epsilon0" à 10 . 10^-12 farad / mètre,
une



... ce qui est loin du Gohm.mètre décrit ici sur Futura pour la résistivité de l'air, sensiblement égale au vide, paraît-il.

Mais le vide (absolu) peut-il être comparé à l'air ? Rien n'est moins sûr, donc il se pourrait que j'aie raison. Ce serait amusant de savoir que le vide est 3000 fois moins résistif que l'air (sec, et à température ambiante).
Reste à voir si les électriciens (des tubes cathodiques, par exe.) seront d'accord avec moi.
Et les astrophysiciens, qu'est-ce qu'ils en disent ?



Vous voyez ce fil électrique circulaire, mes petit zamis ? Il a été photographié dans le visible par la NASA, mesure 1 million de kms et distribue du courant dans les 2 sens ET dans le vide, entre Encélade et Saturne* !


*Au fait, j'oubliais: on ne le voit pas sur cette image, mais étant donné que le fil est circulaire, la même chose se passe évidemment au Sud de Saturne et d'Encélade.




(Modifié par soliris le 04-08-2017 à 23:05)
Re: La résistivité du vide
le  5-08-2017 à 22:26 #
bonsoir
es tu bien sur car :
Farad/mètre = S^4* A^2*M^-3*Kg^-1
donc l'inverse sera en S^-4*A^-2*M^3*Kg
et la racine en S^-2*A^-1*M^3/2*Kg^1/2
or : Ohm.mètre = S^-3*A^-2*M^3*Kg ??????????????
par contre on connait très bien l’impédance du vide sa valeur qui est une constante fondamentale est d'environ 375 ohm.
la rigidité diélectrique du vide parfait est d'environ 10^12 kV/mm celle de l'air de 3kV/mm donc juste un rapport 3,3*10^12. On ne peut parler de résistivité pour un isolant car sa résistance est infinie jusqu'au claquage.
JR

(Modifié par Jiherve le 05-08-2017 à 22:30)
Re: La résistivité du vide
le  5-08-2017 à 23:14 #

le  5-08-2017 à 22:26, @Jiherve :
bonsoir
es tu bien sur car :
Farad/mètre = S^4* A^2*M^-3*Kg^-1
donc l'inverse sera en S^-4*A^-2*M^3*Kg
et la racine en S^-2*A^-1*M^3/2*Kg^1/2
or : Ohm.mètre = S^-3*A^-2*M^3*Kg ?



Ok, Jiherve, je savais que tu vérifierais l'analyse dimensionnelle, et donc je cherchais à t'attirer par là ( ) .
... J'avais besoin de tes lumières !
Remarque tout de même que, hormis les exposants, il s'agit des mêmes variables. L'affaire n'est donc pas enterrée.



par contre on connait très bien l’impédance du vide sa valeur qui est une constante fondamentale est d'environ 375 ohm.



Hum ! Tu parles de l'impédance du vide (qui est ni plus ni moins qu'une résistance en terme d'efficacité) pour en faire quoi ? Quel est le fond de ta pensée ? Peux-tu la mettre en relation avec la résistivité ?


la rigidité diélectrique du vide parfait est d'environ 10^12 kV/mm celle de l'air de 3kV/mm donc juste un rapport 3,3*10^12. On ne peut parler de résistivité pour un isolant car sa résistance est infinie jusqu'au claquage.



Serait-il possible de constater une rigidité diélectrique du vide 4 milliards de fois plus grande que celle de l'air, et en même temps "admettre" une résistivité du vide 3000 fois inférieure à celle de l'air ?
J'en doute... A moins qu'une tension électrique dans le vide ne "passe" par une transformation magnétique de façon intermittente: c'est le principe de l'onde électromagnétique. Dès lors, pas de claquage.

Car on le voit de façon astrophysique: il existe quand même un courant électrique dans le vide, sans claquage destructeur de la source, mais AVEC accompagnement d'un champ magnétique à l'intérieur de Saturne, par exemple, dans ses échanges électriques avec Encélade.

Merci pour ta participation, ami !
Re: La résistivité du vide
le  6-08-2017 à 21:47 #
bonsoir
ce sont forcement toujours les mêmes variables car ce sont les unités fondamentales du système SI.
Tu lis mais ne comprends pas, la résistivité d'un isolant est infinie (ou achtement grande) jusqu’à ce que l'on dépasse sa rigidité diélectrique ce qui conduit à un claquage et une résistivité pouvant être nulle ou presque.
L’impédance du vide à une importance pour ce qui est de la propagation des ondes radioélectrique, c'est le facteur important dans le calcul des antennes.
JR
Re: La résistivité du vide
le  7-08-2017 à 17:28 #

le  5-08-2017 à 22:26, @Jiherve :



Ok Jiherve, je vais jouer franc-jeu avec toi: regarde bien ces 2 formules que tu cites à juste titre:
1. Inverse du Farad / mètre : S^-4* A^-2* M^3* Kg
2. Ohm.mètre--------------------: S^-3* A^-2* M^3* Kg

Qu'est-ce que tu constates ? Que j'ai mis en couleurs ce qui est identique dans les 2 formules !
Donc il ne reste comme différences que 1 /S^4 et 1 / S^3 ; on est bien d'accord ? Jusqu'ici tout va bien ?

Et donc, tu vas me dire qu'avec une seconde d'écart au dénominateur, on ne peut dire sérieusement que le Ohm.mètre est la racine du Farad /m inversé ?
C'est sans compter sur le fait que les ampères sont eux-mêmes des débits de charge en coulombs / sec, et donc ton analyse dimensionnelle (cela m'aurait épuisé de reprendre, comme toi, les unités officielles) est encore plus exacte comme ceci
1. Inverse du Farad / mètre : S^-2* C^-2* M^3* Kg
2. Ohm.mètre--------------------: S^-1* C^-2* M^3* Kg

Tu t'aperçois donc bien alors que S^-1 est bien la racine de S^-2 .. Quant aux autres unités Coulomb, Mètre et Kilo, leur multiplication entre elles ne peuvent que donner le nombre 1 sans dimension (et sa racine vaut donc 1), mais cela, évidemment tu ne peux l'accepter aujourd'hui .. sans que je te donne un exemple: si un poids de 9 kilos se trouve à 1 mètre de distance de son point d'appui, de l'autre côté, il soulèvera un poids de 1 kilo à 9 mètres de distance; cela signifie bien qu'il faut tenir compte de leur relation (Masse x Longueur)..

Mais il va m^'être très difficile de prêcher un converti comme maître Jiherve (converti à l'orthodoxie physique absolue) sans apporter d'autres preuves.



A suivre, j'ai mis trop de temps à préparer cette première partie de réponse.
Re: La résistivité du vide
le  7-08-2017 à 21:49 #
Bonsoir:
Quant aux autres unités Coulomb, Mètre et Kilo, leur multiplication entre elles ne peuvent que donner le nombre 1 sans dimension (et sa racine vaut donc 1),

Une dimension ne disparait jamais sauf dans un rapport à elle même donc tu racontes n'importe quoi.
Et quoiqu'il en soit la racine d'un nombre sans dimension , il en existe une infinité non dénombrable , ne vaut 1 que pour 1!
Là c'est le CP qui fout le camp car au moins tu devrais te souvenir vaguement des tables de multiplication.
Pour contester la physique il faut déjà la maitriser , et nous sommes ici loin du compte.
JR
Re: La résistivité du vide
le  8-08-2017 à 10:53 #
@Jiherve

Alors je vais parler comme si nous étions dans le film de Dune, de David Lynch (mais tu vas pas aimer: la physique y est celle de l'espace-temps, et rien d'autre): le mètre est un déploiement de l'espace; le kilo est un repli de l'espace, ainsi que le coulomb... Ce qu'il fallait comprendre, et que j'essaye d'expliquer à un pro comme toi (50 fois plus instruit que moi), c'est que localement, à leur manière, ils sont une expression de l'espace !



J'ai essayé de te le faire comprendre avec l'exemple du levier: comment le mètre et le kilo pourraient-ils s'associer 'dans les calculs", s'ils n'étaient pas en "affinité structurelle" ? Grâce aux calculs des leviers, je peux créer une unité qui s'appelle "le moment dipolaire gravitationnel", en kilogramme . mètre, concept exactement semblable au moment dipolaire électrostatique

Pourtant les physiciens ont créé "la masse volumique", un rapport entre la masse et les volumes; pourtant les scientifiques ont créé le rapport "gyro-magnétique", une relation entre les coulombs et les kilos, qui se traduit même par une sorte d'égalité entre le magnétisme et les Mhertz !!

Je peux vérifier 100 % des formules de la physique en très peu de temps en considérant que les kilos et les couombs sont de l'espace en 3D; pourquoi m'en voudrais-je de disposer d'un tel outil? Pourquoi m'en voudrais-je de voir que le magnétisme est une "agitation" du temps (fréquence), ainsi que l'espace en rotation et la résistivité électrique ?

Au moins tu pourrais faire l'effort de voir que dans la formule de l'ohm.mètre, exprimée en S^-1* C^-2* M^3* Kg, les [C^-2 en esp^-6] sont annulés par les [M^3* Kg en esp^+6], alors l'ohm.mètre résistif ne redevient que ce qu'il est réellement: une fréquence !

Un dernier détail : j'ai dit plus haut avoir vérifié toutes les formules de la physique.. Le résultat, c'est que 2 erreurs ont été découvertes dans le calcul des constantes de couplage des interactions faibles et fortes; pour l'instant je ne peux rien faire des 2 rectifications effectuées.. Pour l'instant seulement

(Modifié par soliris le 08-08-2017 à 11:25)
Re: La résistivité du vide
le  8-08-2017 à 13:08 #
Bonjour
en effet on peut associer mètre et kilogramme force(N) dans le calcul d'un moment ce qui ne signifie pas grand chose quant à leur relations et le moment s'exprime en N.m i.e Kg*M^2*S^-2 alors que le kilogramme.metre est en Kg*M.
Se méfier de l'usage du mot kilogramme qui sert souvent indifféremment pour qualifier une masse ou un poids!
autre piège dans les équations aux dimensions on trouve Kg,M,S ... mais aussi M,L,T.. donc ne pas tout mélanger car dans le premier cas M = mètre, dans le second M = Kilogramme
Pour ton éducation je te conseille un livre : "Sur les épaules des géants" par S Hawking , la lecture en est quelque fois difficile car la langue a beaucoup évoluée depuis le XVI eme siècle mais au moins on y voit comment de vrais génies ont révolutionné la physique, en particulier l'argumentation de N Copernic pour réfuter les thèses ptoléméenne est remarquable , l'application du rasoir d'Occam dans toute sa splendeur.
JR

(Modifié par Jiherve le 08-08-2017 à 13:10)




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Résistivité métalique
Vide et création de matière
Blaise Pascal et son experience sur le vide
pourquoi l'abreuvoir à oiseaux ne se vide pas
Question philosophico- scientifique sur le vide