Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Des météorites dans des mares chaudes à l'origine de la vie sur Terre

le  2-10-2017 à 21:15 #
Des météorites dans des mares chaudes à l'origine de la vie sur Terre

La vie sur Terre a commencé par de gros ploufs: une étude renforce la théorie selon laquelle des météorites tombées dans des mares chaudes ont livré les éléments essentiels pour générer l'étincelle de la vie.


Re: Des météorites dans des mares chaudes à l'origine de la vie sur Terre
le  2-10-2017 à 22:57 #
ARN Acide RiboNucléique en anglais RiboNucleic Acid (RNA)
ADN Acide DésoxyriboNucléique en anglais DeoxyriboNucleic Acid (DNA)
rappel intéressant
https://fr.wikiversity.org/wiki/Acide nucléique/Composition et structure

À un certain moment, les ingrédients nécessaires à la formation de polymères de RNA ont atteint les concentrations suffisantes dans les mares et se sont connectés entre eux tandis que le niveau de l'eau fluctuait au rythme des précipitations, évaporations et écoulements.

Ces formes primitives ont évolué jusqu'au développement de l'ADN, «trop complexe pour avoir été le premier élément de vie à apparaître», a relevé Ralph Pudritz, de l'Institut sur les origines de l'université McMaster. «Ça a dû commencer par autre chose, et c'est le RNA».



https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_ribonucléique
Hypothèse du monde à ARN
L'hypothèse du monde à ARN est une hypothèse suivant laquelle l'ARN serait le précurseur de toutes les macromolécules biologiques et particulièrement de l'ADN et des protéines qui auraient permis dans un environnement abiotique (caractérisé par une chimie prébiotique en partie hypothétique) l'apparition de premières cellules vivantes, c'est-à-dire, formant un compartiment, et comportant de l'information et des sous-systèmes métaboliques.

Dans le cadre de l'étude des origines de la vie, cette hypothèse permet une explication de l'apparition des différentes fonctions biologiques via la constitution de certains blocs biomoléculaires à partir d'intermédiaires prébiotique plausibles et de molécules basées sur le carbone. Il a été démontré en 2009 par l'équipe de John Sutherland que des précurseurs plausibles des ribonucléotides, des acides aminés et des lipides peuvent tous être obtenus par homologation réductrice du cyanure d'hydrogène et de certains de ses dérivés. Chacun des sous-systèmes cellulaires connus pourrait donc être expliqué par la chimie du carbone, avec des réactions catalysées par la lumière ultraviolette a priori très présente avant l'apparition de la couche d'ozone, à partir du sulfure d'hydrogène comme agent réducteur. Le cycle photoréducteur pourrait lui-même être accéléré par le cuivre [Cu(I)-Cu(II)].




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Origine de la Vie et météorites
Découvertes sur terre de météorites martiennes
Un morceau de la Terre d'origine
Le mystère de l’origine de la pomme de terre résolu
Notre cerveau semble vraiment trouver son origine dans le social