Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
3

Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule

le 18-10-2017 à 17:20 #


Il terrorise les charlatans : le groupe contrôle. Retour sur cet outil statistique simple et élégant, souvent victime de censure dans le milieu des médecines alternatives.

Il y a tellement de trucs géniaux à regarder sur Internet. Voici trois vidéos que nous avons vraiment, VRAIMENT aimé :
Hygiène Mentale, épisode 18 (l'astrologie) : https://goo.gl/wDbtwc
La Tronche en Biais, pastille de Mendax #4 (l'effet placebo) : https://goo.gl/YaFD5E
Outside de Box, top 5 des faits impressionnants sur l'effet placebo : https://goo.gl/hHZv3B

Vous aussi vous adorez les bars à chats ? Suivez les préparations pour la réouverture de celui de Saint-Gilles, à Bruxelles : https://www.facebook.com/lechattouillecafe/
Note : on risque d'y croiser souvent Laura, Nathan et Gwenaël à partir de novembre O

Innoviris est l'institut bruxellois pour la recherche scientifique. C'est aujourd'hui un très grand ami d'Albert. Le site web : http://www.innoviris.be/fr
Grâce à eux, "La statistique expliquée à mon chat" a évité la faillite durant l'été 2017.

Lien vers l'article de 1979 publié dans le journal européen de la pharmacologie clinique, article cité dans la vidéo : https://goo.gl/tZH1BZ

Lien vers l'article de janvier 2000 publié dans la revue "Homéopathie" : https://goo.gl/KLRhfn
EDIT : la source est hors ligne depuis le 17 octobre 2017. On a trouvé une seconde source ici : https://goo.gl/k7qure
Certains commenteront que la traduction de la conclusion de cette étude sur l'homéopathie n'est pas tout à fait correcte. En effet, le texte original dit bien que les chercheurs ont échoué à montrer une différence statistique entre les deux groupes, *mais que les résultats sont quand même en faveur du groupe homéopathique*. Vous trouvez ce détail important ? Réveillez-vous : s'il n'y a pas de différence statistique entre les deux groupes, que les résultats soient en faveur d'un groupe ou de l'autre, on s'en fout, c'est étonnant que les chercheurs ont tenu à placer ça dans la conclusion.

Lien vers la déclaration de 2015 du principal organe de la recherche médicale en Australie à propos de l'homéopathie : https://goo.gl/9YMhFM
Nous nous sommes toutefois basés sur cet article de "The Guardian" dans la vidéo : https://goo.gl/zm64Y6

Au moment de faire la vidéo, l'Académie des sciences en France a d'ailleurs aussi fait une déclaration presque identique, la voici : https://goo.gl/U2MmbC
En gros : ils exigent que les homéopathes affrontent le groupe contrôle et cessent de le contourner.

Un excellent article sur l'homéopathie a aussi été publié sur 20minutes.fr début octobre : https://goo.gl/ydxDNj
(merci à l'OZ, l'Observatoire Zététique : http://www.zetetique.fr/)

Vous souhaitez acheter la crème anti-âge à la poudre de diamant et aux truffes blanches qu'on cite dans la vidéo ? C'est 49,90 EUR le pot de 50 ml, étonnamment bon marché.
https://goo.gl/uqtvrt
https://goo.gl/iTrksq
Soyez sûr que ça contient le minimum légal de poudre de diamant et de truffes blanches permettant de placer les ingrédients sur l'étiquette. Notre détecteur à bullshit marketing a explosé.

Pour finir, voici l'étude de 1985 où l'astrologie a été testée contre un groupe contrôle... et n'a pas survécu. Pourtant, anno 2017, beaucoup de gens continuent de croire à l'astrologie.
http://muller.lbl.gov/papers/Astrology-Carlson.pdf

Notre page Facebook : https://www.facebook.com/chatisticien (anciennement /amisdalbert)
Notre compte Twitter : https://twitter.com/chatisticien (anciennement /amisdalbert)
Notre page Tipeee : https://www.tipeee.com/amisdalbert

Script et narration : Nathan Uyttendaele - https://goo.gl/buuX1s
Illustration, animation, sound design : Laura Maugeri - http://lauramaugeri.com
Musique : Gwenaël Grisi - https://soundcloud.com/gwena-l-grisi

Waow, vous êtes arrivé à la fin de cette description Voici une vidéo de chat marrante : https://goo.gl/KewHaK
Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 19-10-2017 à 21:24 #
Cela fait longtemps que je pense que l'on doit essayer de comprendre l'effet placebo, n'étant pas croyant mais équipé d'un cerveau alors parce que l'effet placebo in fine peut provoquer un processus de guérison initié par le cerveau, mon cerveau est donc potentiellement capable de me guérir, la question devient donc....quels sont les processus activés dans le cerveau pour parvenir à ce résultat et là c'est de la science!

Si la croyance permet de lancer un processus de réponse adapté pour améliorer un état pathologique, cela pourrait impliquer que notre cerveau est peut être dans une situation de dilemme ou l'activation d'un processus est bloqué par des agents qui considèrent soit un autre processus soit que les inconvénients de la solution sont pire que le mal!

Comme notre cerveau n'est que très rarement intelligent dans son fonctionnement (c'est le résultat global de son fonctionnement qui l'est) on peut imaginer qu'un processus de guérison peut déranger un processus " grosse légume " qui vas mettre un véto sur la poursuite de la stratégie (pourtant connue) de guérison.

Peut être que la confiance accordé à un autre renforce le poids du processus de guérison stoppé ou baisse la valeur des forces de blocage! permettant ainsi la remise en route de la stratégie gagnante!

Évidemment cela implique que le processus existe, d'où l'intérêt que l'on doit porter aux miracles et de leur étude scientifique .
Si une pathologie avérée a été concernée par un miracle scientifiquement documenté alors cela signifie que potentiellement il y a une stratégie de guérison interne!

ici une étude intéressante de l'effet placebo.

http://www.jneurosci.org/content/25/45/10390

Si j'ai raison alors outre les miracles, la prise de certains médicaments et certaines pathologie affectant le cerveau pourrait également provoquer ou guérir certaines maladies en débloquant ou en bloquant certaines stratégies de guérison!

on notera, ce qui vas dans mon sens, des maladies assez commune avec la maladie d'Alzheimer comme des maladies respiratoires

De nombreux mécanismes comme le déclenchement de la faim sont des stratégies qui peuvent être inhibé par la maladie ou des médicaments

Or le déclenchement de la faim est un processus vital que nous ne sommes pas (en principe) capable de contrôler







(Modifié par rokag3 le 20-10-2017 à 05:58)
Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 21-10-2017 à 12:55 #
Bonjour,
la bonne question serait plutôt : est ce que cela ne passe pas tout seul ?
enfin un truc amusant dans la vidéo : le groupe témoin reçoit un médicament sans principe actif, le second un "médicament "homéopathique ce qui est sous entendu est un oxymore car il n'y a aucun principe actif dans une préparation homéopathique cette pratique relevant de la pensée magique.
On ne peut guérir d'une vraie maladie (peste, choléra, cancer, sida, etc etc) uniquement par la pensée cependant une volonté de guérison pourra peut être aider le traitement médical vrai mais cela me semble indémontrable.
JR
Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 21-10-2017 à 14:36 #

le 21-10-2017 à 12:55, @Jiherve :
Bonjour,
la bonne question serait plutôt : est ce que cela ne passe pas tout seul ?
enfin un truc amusant dans la vidéo : le groupe témoin reçoit un médicament sans principe actif, le second un "médicament "homéopathique ce qui est sous entendu est un oxymore car il n'y a aucun principe actif dans une préparation homéopathique cette pratique relevant de la pensée magique.
On ne peut guérir d'une vraie maladie (peste, choléra, cancer, sida, etc etc) uniquement par la pensée cependant une volonté de guérison pourra peut être aider le traitement médical vrai mais cela me semble indémontrable.
JR


Si l'on ne testait pas les produits homéopathique en double aveugle cela laisserait la part belle aux croyants, donc techniquement on teste deux placebo parfaitement d'accord mais on attribue une égalité de traitement avec les médicaments :
Si un médicament peut être rejeté par les tests en double aveugle alors une poudre de perlinpinpin peut l'être aussi .

Pour revenir au potentiel des guérisons "miraculeuses"
Il est intéressant de s'intéresser aux molécules informationnelles. Ce document de l'université Pierre et Marie Curi est particulièrement intéressant

http://docplayer.fr/5234240-Molecules-informationnelles.html

Il présente le spectre d'action de ces molécules, et si la liste n'était pas exhaustives ?

Je remarque que outre la croyance nous avons aussi l'hypnose qui pourrait parfaitement utiliser ces fameuses molécules messagères.

Mes prises de position sur a croyance sont connues, je suis donc peu suspect de favoriser une démarche " post normale" mais les faits sont têtus.
Je ne nie pas les guérisons spontanées, mais même dans ce cas on se doit de s'interroger sur le mécanisme de celles ci.




Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 21-10-2017 à 18:14 #
bonsoir
bon c'est tout de même connu depuis longtemps !
Ceci dit ce n'est pas vraiment un manque d'information qui te fera mourir d'Ebola, le méchant virus communique à mort!
JR
Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 21-10-2017 à 19:05 #

le 21-10-2017 à 18:14, @Jiherve :
bonsoir
bon c'est tout de même connu depuis longtemps !
Ceci dit ce n'est pas vraiment un manque d'information qui te fera mourir d'Ebola, le méchant virus communique à mort!
JR


je met dans la même catégorie les effets placebo et nocébo
C'est connu mais pas ou peu étudié et exploité.


Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 21-10-2017 à 21:09 #
re
si c'est assez bien documenté et si tu suis bien la com des homéopathes (vu les procès qu'ils ont au cul c'est prudent) c'est maintenant leur argument : un effet non discernable du placebo (et pour cause) et pas d'effets secondaires à craindre (à part des caries ou une hyper glycémie pour les addicts profonds).
Quant au nocebo il suffit de lire une notice de médoc pour en éprouver tous les effets indésirables.
JR
Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 21-10-2017 à 23:33 #
Ah au sens utilisé par les escrocs c'est exploité, c'est clair, mais ce n'est pas du tout dans cette optique que je dis que ce n'est pas suffisamment étudié ou exploité.

Ce que je veux dire, c'est qu'il serait intéressant de mieux comprendre l'environnement permettant l'expression des molécules messagères.
Il faut néanmoins s'attendre à des subtilités redoutable genre modification radicale de l'effet d'une molécule en fonction de sa dose permettant de déclencher un effet régulateur qui lui vas être le véritable effet recherché voir des cascades de ce genre d'astuces, qui dit message dit information, et l'information étant traité par le récepteur alors une "mise en condition" du récepteur est probablement recherchée.

Il ne faut vraisemblablement pas s'attendre à des effets directes et évident qui si ils existent sont probablement plus l'exception que la règle. Cette stratégie, un problème un message, serait par trop lourde puisque exigeant des molécules différentes pour chaque solution, la nécessaire économie et la fainéantise devrait orienter les recherches vers un "software" de l'utilisation de ces molécules.

Pour comprendre mieux ces mécanismes il faudrait pouvoir les tracer en direct et penser en terme de problème à résoudre:

Je suis totalement béotien en matière médicale, je vais donc tenter d'imaginer un problème de "robotique tout environnement" dont nous devons assurer la régulation thermique et l'auto réparation.
Si ce robot est soumis à une forte température je peux accélérer le débit de la pompe de refroidissement .
problème réglé
Mais si la chaleur est asymétrique? je peux imaginer que j'ai des régulateurs qui vont créer des étranglements pour faire baisser le débit de refroidissement dans les parties froides. Dans ce cas j'aurai des petits capteurs qui vont analyser la température locale et fonctionner en indépendant si le débit augmente ils fermerons davantage les vannes dans leur espace.

Maintenant imaginons que j'ai une fuite il faudra faire plusieurs choses:
fermer les vannes localement et prévenir le système central
le fluide n'arrivant plus des messages vont être envoyé par la région se plaignant de la chaleur, ces messages doivent être modérés(pour limiter le volume de traitement), je vais aussi refroidir davantage les régions environnantes pour alléger les contraintes thermique de la région privée de refroidissement.
J'ai un problème, comment faire varier le diamètre des artères adjacentes et uniquement celles là, sans faire une usine à gaz sachant que ce problème est rare et ne mérite pas une infrastructure spécifique ?
Je peux utiliser une astuce, les centres qui s'occupent des vannes peuvent aussi détruire des messages répétitifs mais la destruction de ces messages vas jouer sur leur fonctionnement ils vont se fermer moins et mal répondre à leur propre régulation!
Cependant les régions distribuées par ces vannes vont se plaindre et envoyer des messages pour réchauffer .

Leur capacité d'effacement des messages étant limité plus il y a de messages et plus il y a de vannes qui vont recevoir de messages sur le parcourt remontant (on associera des liaisons de communication entre les traitements vanne montante et descendante )

On peut aussi imaginer que j'envoie par le fluide de refroidissement des produits destinés à boucher les fuites (comme on en a pour les installation frigorifique) dans ce cas je veux en produire un minimum comment les envoyer là ou on en a besoin en nombre?

je peux envoyer accoler à mes capsules de réparation un "traceur" lorsqu'elles se déplacent elles sont détectées par les vannes qui vont les "mémoriser" par un état spécifique pendant un certain temps .

lorsque la capsule arrive dans une zone "bouchée" elle vas s'arrêter et les capsules vont imprégner les vannes cette imprégnation vas remonter donnant ainsi une piste à suivre pour des capsules, cela signifie qu'un seuil existe qui vas modifier le fonctionnement des vannes en fonction s'un seuil d'imprégnation et l'on peut imaginer des centres régionaux accédant par voie filaire à la fabrication des capsules; celles ci suivraient ces traces grâce à la réaction des centres de vannes à leur "odeur"

j'en aurai pour des heures à développer une stratégie simple pour résoudre un problème complexe mais ce qui est certain, c'est que la tentation serait forte d'utiliser ces centres pour leur faire remplir d'autres taches sans les complexifier ou en les complexifiant ad minima!

et cela passerait par l'utilisation de leurres pour simuler une situation enclenchant un phénomène et l'utiliser à d'autres fins (constructions de nouveaux vaisseaux ou acheminement d'huiles pour les vérins etc..

Je présume fortement que ce genre d'astuces existe car cela tombe sous le sens, et c'est cela qu'il faudrait étudier.
C'est loin d'être un domaine facile mais cela permettrait de faire des "miracles"




Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 23-10-2017 à 00:56 #
Salut a tous et si c etait tout le contraire et que la sccience n est pas en mesure de l expliquer ?
Car elle n explique pas tout
Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 23-10-2017 à 02:45 #

le 23-10-2017 à 00:56, @troblo :
Salut a tous et si c etait tout le contraire et que la sccience n est pas en mesure de l expliquer ?
Car elle n explique pas tout


L'ignorance explique tout mais ne prévois rien !
La Science Normale explique certaines choses (de plus en plus en fait) et elle est capable de prévoir et ses prévisions sont en concordance avec l'observation faute de quoi elle n'est pas dans le vrai dans le domaine qu'elle considère..


Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 23-10-2017 à 09:44 #

le 23-10-2017 à 00:56, @troblo :
Salut a tous et si c etait tout le contraire et que la science n est pas en mesure de l expliquer ?
Car elle n explique pas tout

La science n'explique pas tout et n'a pas la prétention de le faire.
L'effet placébo est justement un excellent exemple d'une chose qu'elle n'explique pas mais dont elle reconnait l'existence.
Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 23-10-2017 à 12:16 #
Et reconnaître l'existence d'une chose est la première étape de la démarche scientifique. Cela évite de reproduire l'erreur des disciplines ésotériques (qui souvent prennent l'apparence du discours scientifique) : expliquer quelque chose qui n'existe pas.
L
Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 24-10-2017 à 12:04 #

le 23-10-2017 à 02:45, @rokag3 :

le 23-10-2017 à 00:56, @troblo :
Salut a tous et si c etait tout le contraire et que la sccience n est pas en mesure de l expliquer ?
Car elle n explique pas tout


L'ignorance explique tout mais ne prévois rien !
La Science Normale explique certaines choses (de plus en plus en fait) et elle est capable de prévoir et ses prévisions sont en concordance avec l'observation faute de quoi elle n'est pas dans le vrai dans le domaine qu'elle considère..

Re ce n ai pas maxwell qui disait qu il y avait une difference entre ce qui etait mesurė et ce qui est observable ?
Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 24-10-2017 à 16:02 #
je ne sais pas si c'est de lui ou pas mais ce qui est sûr c'est que pour homéopathie il n'y a justement rien d'observable.
Re: Les homéopathes se foutraient-ils de notre gueule
le 24-10-2017 à 17:45 #
L'effet placébo est justement un excellent exemple d'une chose qu'elle n'explique pas


qu'elle n'explique pas encore mais on commence à avoir des pistes

https://harvardmagazine.com/2013/01/the-placebo-phenomenon




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


La gueule de bois, parlons-en !
les appareils imageurs de notre environnement
La morale des hooligans (LA NÔTRE !!) | Démocratie 27
La nourriture influe t-elle notre duree de vie ?
7 idées reçues à propos de notre cerveau