Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon

le 16-11-2017 à 14:30 #
Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon

Le Canada et le Royaume-Uni ont conclu une alliance afin d'encourager les autres pays du monde à cesser d'utiliser le charbon, dans le cadre de leurs efforts pour combattre les changements climatiques.


Re: Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon
le 16-11-2017 à 18:48 #
Le charbon est une source d'énergie fantastique, et si cela nous permet de récupérer un peu du CO2 qui avait permis aux forêts luxuriantes dont il est issus de pousser, et bien tant mieux!

Seul problème (réel) pour le charbon, la nécessité de nettoyer correctement les fumées, mais on sait faire et les sous produits récupérés peuvent être valorisés (l'or notamment).

Vive le charbon et son CO2 qui est je le rappelle le gaz de la vie !
Re: Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon
le 16-11-2017 à 21:53 #
Re: Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon
le 17-11-2017 à 05:14 #
Voilà ceux qui se foutent de vous
https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/030877373613-le-luxembourg-pousse-ses-pions-sur-le-marche-de-la-finance-verte-2130444.php

Clairement nous avons de très mauvaises nouvelles pour les escrocs et les spéculateurs du CO2

excellent site qui explique pourquoi nous devons nous réjouir de l'augmentation du CO2
http://www.iloveco2.com/2009/01/co2-climate-facts.html

en français la NASA confirme que l'antarctique gagne en masse
http://lesmoutonsrebelles.com/la-nasa-confirme-que-le-rechauffement-climatique-est-une-fraude-lantarctique-gagne-112-milliards-de-tonnes-de-glace-par-an/

une autre étude récente de la NASA explique qu'un supervolcan est responsable du glissement de certaines parties de la calotte antarctique
http://www.news.com.au/technology/environment/natural-wonders/nasa-study-suggests-an-antarctic-supervolcano-could-make-the-ice-sheet-vulnerable/news-story/14ee668fa018e7f7d861ccbe63a3cd2f

L'homo sapiens est innocent

rappel des faits sur le CO2




Re: Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon
le 17-11-2017 à 16:27 #

le 16-11-2017 à 18:48, @rokag3 :
Le charbon est une source d'énergie fantastique, et si cela nous permet de récupérer un peu du CO2 qui avait permis aux forêts luxuriantes dont il est issus de pousser, et bien tant mieux!


Forêts composées de lycopodes et de calamites, bien moins productives que les gymnospermes. Ce qui permet l'existence de ces forêts à charbon, est avant tout l'absence d'organismes capables de digérer la lignine et la cellulose.

Les plantes à fleurs, qui sont aujourd'hui majoritaires, sont optimisées pour les taux de CO2 actuels. Je me répète mais bon, tu tournes en boucle donc c'est plus ou moins inévitable :

- En serre, tu peux augmenter le taux de CO2 et améliorer la productivité parce que tu contrôle l'environnement, tu peux donc garder une température optimale, faire suivre les engrais etc. Si tu ne le fais pas, l'augmentation de productivité est temporaire, jusqu'à épuisement du premier facteur limitant (p.ex plus assez d’ammonium)

- En sol, c'est une autre histoire et les études sont loin d'être unanimes. Pour ceux qui font la photosynthèse en C4 (blé, maïs, mil, sorgho, canne à sucre, 60% des graminées ...) par exemple, on sait qu'une augmentation de CO2 diminue la productivité. Elles sont déjà capables de fixer tout le carbone dont elles ont besoin, l'augmentation aide les mauvaises herbes qui entrent en compétition avec elles. Les plantes en C3 (majorité des angiospermes, et plantes adaptées aux climats tempérés et froids ...) profitent d'une augmentation de CO2 jusqu'à 800ppm ... mais diminuent en productivité dès que la température dépasse 25 degrés!

Re: Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon
le 17-11-2017 à 21:26 #
Les plantes à fleurs, qui sont aujourd'hui majoritaires, sont optimisées pour les taux de CO2 actuels. Je me répète mais bon, tu tournes en boucle donc c'est plus ou moins inévitable :


Tu expliqueras cela aux paysans qui font pousser de la marijuana (plante à fleurs mais si mais si)

Pas étonnant que tu sois contre le CO2 avec une telle désinformation
Alors voilà ce que l'on apprend en agronomie sur les serres

http://mbhuniversity.com/le-co2-gaz-carbonique

"Le CO2 accroît la productivité en améliorant la croissance et la vigueur des plants. L'apport de CO2 peut améliorer la productivité en favorisant notamment la floraison hâtive, en augmentant le rendement en fruits, en réduisant la chute prématurée du bouton chez les roses ou en améliorant la vigueur de la tige et la taille de la fleur. Pour la majorité des cultures en serre, le rendement photosynthétique s'accroît lorsque la concentration de CO2 passe de 340 à 1 000 ppm (parties par million). Dans la plupart des cas, pour un niveau donné de rayonnement, une concentration de CO2 de 1 000 ppm fera augmenter la photosynthèse de 50 % comparativement à la concentration de l'air ambiant. L'air ambiant contient normalement quelque 340 ppm de CO2 en volume. Toutes les plantes se développent bien à cette concentration, mais lorsque les niveaux de CO2 atteignent 1 000 ppm, la photosynthèse augmente proportionnellement. La baisse de photosynthèse observée quand la concentration de CO2 chute de 340 à 200 ppm est du même ordre que l'accroissement photosynthétique causé par un enrichissement de 340 à 1 300 ppm Dans les nouvelles serres, en particulier dans les serres à double paroi où les taux d'échanges gazeux sont réduits, les concentrations de CO2 peuvent facilement tomber en dessous de 340 ppm à certains moments de l'année, ce qui a un effet négatif majeur sur la croissance"


(Modifié par rokag3 le 17-11-2017 à 21:36)

Ajout du 17-11-2017 à 21:48:

A propos du blé

Les professionnels ne sont pas aussi pessimistes...loin de là

https://www.terre-net.fr/observatoire-technique-culturale/strategie-technique-culturale/article/quelles-options-d-adaptation-pour-les-systemes-de-cultures-industrielles-217-97573.html


L'objectif est d'éviter les probables effets négatifs du changement climatique sur le blé, en l'occurrence stress thermique et dégradation du confort hydrique, en repositionnant le cycle de la culture. L’utilisation de variétés plus précoces est le principal levier de cette stratégie d'esquive. Surtout qu'il permet de tirer parti des effets positifs du réchauffement (augmentation du taux de CO2 et du potentiel de croissance précoce). On peut s’attendre, dans cette hypothèse, à un maintien voire à une légère augmentation du rendement, avec toutefois une variabilité inter-annuelle accrue.

Concernant la betterave, l’utilisation de variétés adaptées doit permettre d'absorber une partie des effets négatifs du changement climatique et de bénéficier des effets positifs sur le rendement de l’augmentation des températures au printemps.



J'ajouterai que si nous avons LA CHANCE (mais c'est loin d'être une certitude) d'avoir un accroissement des températures NOUS AURONS PLUS D'EAU!
Y compris dans les déserts (c'est déjà le cas dans le sahel)

https://www.climato-realistes.fr/le-sahel-reverdit/



Il est piquant de constater que l’étude de Nature Climate Change ne concède ce verdissement qu’en l’attribuant au réchauffement climatique anthropique ! Selon ses auteurs en effet, la reprise des précipitations au Sahel est due à hausse continue des émissions des gaz à effet de serre. Rowan Sutton, professeur au Centre national pour les sciences atmosphériques à l’Université de Reading et co-auteur l’indique en ces termes :

Les quantités de précipitations ont récupéré sensiblement. Ce fut une surprise que l’augmentation de l’effet de serre semble avoir été le facteur dominant.


Laisse tomber la propagande et reviens vers la Science Ben !
Re: Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon
le 17-11-2017 à 22:03 #
Je suis passé par la filière biotechnique puis j'ai fait un peu d'agro, avant de me réorienter vers l'informatique. Je ne pense pas avoir dit de khonnerie, et je ne trouve rien dans ton post qui contredise ce que je viens d'expliquer.

A priori C. Sativa fait la photosynthèse en C3.
Re: Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon
le 17-11-2017 à 22:30 #

le 17-11-2017 à 22:03, @ben :
Je suis passé par la filière biotechnique puis j'ai fait un peu d'agro, avant de me réorienter vers l'informatique. Je ne pense pas avoir dit de khonnerie, et je ne trouve rien dans ton post qui contredise ce que je viens d'expliquer.

A priori C. Sativa fait la photosynthèse en C3.


Donc lorsque je lit ton post je dois en conclure que le CO2 est bon pour les plantes y compris les plantes à fleurs et le blé !
Et je dois comprendre que plus de chaleur c'est plus d'eau

Je vieillit manifestement, que dis je je suis franchement gaga j'avais compris l'inverse

Je ne sais pas si c'est un à priori mais dans les faits l'enrichissement en CO2 ça boost la croissance de la sativa surtout avec une plus forte température

je ne donne pas l'addresse de ce site volontairement

Pros and Cons of Using CO2 for Growing Cannabis

Benefits of Adding Extra CO2

Bigger Yields, Faster Growth - If you’ve maxed out the other limiting factors (especially light), CO2 can make your plants grow up to 20% faster, produce bigger plants, and enhance your yields.

Higher Temperature is Okay - Maintaining 1200-1500 PPM of CO2 in the grow area allows growers to keep temperatures much higher than normal, up to 95°F (30°C). For growers with hot bright lights, this can make it easier to keep temps at a range their plants will like.

Security - CO2 enrichment can be beneficial for security if you seal your grow room since you’re not venting out smelly air. Certain methods of adding CO2 like using a CO2 generator will also create natural smells that help cover up the smell of cannabis directly.

Disadvantages of Adding Extra CO2

Not As Effective If You Don't Have Bright Grow Lights - As far as light intensity is concerned, you probably need either MH/HPS or strong LED grow lights to produce bright enough light for your plant to be able to use the extra CO2. CFLs and T5s probably aren't bright enough to get great results with CO2.

May Need to Seal the Grow Area - Although adding just a little CO2 doesn't require a sealed room, when trying to maintain very high levels of CO2 (like 1200-1500 PPM) you probably need to seal up grow area so it’s airtight in order to prevent CO2 from leaking out.

Cost of Adding Extra CO2 - It can be expensive to get started if you want to inject a whole lot of CO2 into your grow area, for example in big grow operations. The cheapest ways to add CO2 are actually not very good at providing a lot of CO2 over time, but can be a great way to "dip your feet" and try CO2 out. The best CO2 setups in the long run are a bit more pricey to get started with, though they become a lot cheaper once you've got your initial supplies.


(Modifié par rokag3 le 17-11-2017 à 22:38)
Re: Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon
le 17-11-2017 à 22:46 #
Idéalement, tu devrais comprendre ce que j'ai écris et rien d'autre.

Le blé est une "plante à fleur" (Angiosperme , ou Magnoliophytes si tu préfères).

Le cannabis, ça fonctionne en serre, là où tu contrôles les autres facteurs limitants (comme la lumière 24h/24, les engrais à volonté, ...), c'est ce que je viens d'expliquer!

J'abandonne, continue de te ridiculiser en disant des âneries.

Tant qu'à faire, fais le ailleurs qu'ici, on a assez donné merci bonsoir.

(Modifié par ben le 17-11-2017 à 22:48)
Re: Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon
le 17-11-2017 à 23:27 #
Le site que je donne pour le blé c'est pas en serre, il indique bien un effet positif pour le CO2 .

Or les catatrophistes indiquent une augmentation de la température (qui serait une bénédiction mais qui est loin d'être une certitude )
si donc on a une augmentation de la température on a d'avantage d'eau !

pour ce qui est de la lumière on ne vas pas comparer le lumière du soleil avec les lampes utilisés dans les serres qui plus est, nous n'atteindrons (hélas) probablement jamais des seuils de 1300 ppm je pense que si un jour nous atteignons 700ppm ce seras un maximum à raison de 3ppm par an il faudrait 100 ans mais il faudrait surtout trouver les ressources pour une telle quantité

Excuse moi Ben, mais qui se ridiculise, les gens raisonnable qui oublient leur sens critique pour laisser faire les banquiers du Luxembourg augmenter le prix de l'énergie à tel point que les gens sont sans chauffage et meurent ou ceux qui rappellent des faits démontrés expérimentalement et reproductible?

Moi je veux bien que l'on me dise que je dis des bêtises, mais si on me le dit avec des expérience comme celles ci dessous je proteste

https://wattsupwiththat.com/climate-fail-files/gore-and-bill-nye-fail-at-doing-a-simple-co2-experiment/



(Modifié par rokag3 le 17-11-2017 à 23:28)
Re: Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon
le 18-11-2017 à 15:29 #

le 17-11-2017 à 23:27, @rokag3 :
Le site que je donne pour le blé c'est pas en serre, il indique bien un effet positif pour le CO2 .

Non. La journaliste suggère qu'on puisse éviter le problème de baisse de productivité dans sa région en utilisant des variétés précoces. Or, les variétés précoces coûtent plus cher et demandent plus d'entretien (plus grande sensibilité aux prédateurs et champignons, plus de compétition interspécifique). Elle souligne également une plus grande variabilité, autrement dit, une météo capricieuse et ta récolte est perdue.

Bien sûr qu'on va trouver des solutions, quitte à payer plus cher, je n'ai aucun souci de ce coté. Le point est qu'il est faux de prétendre que les impacts d'une augmentation de CO2 soient systématiquement positifs, tant pour les cultures que pour les forêts. En pratique personne ne peut actuellement donner un avis global sur la question, c'est quelque chose qu'il va falloir étudier au cas par cas en fonction de la plante, de son biome et des facteurs limitants de son milieu.

pour ce qui est de la lumière on ne vas pas comparer le lumière du soleil avec les lampes utilisés dans les serres qui plus est

Dans les modèles actuels tu as toutes les longueurs d'ondes utiles aux plantes, c'est parfaitement optimisé, on peut même adapter le spectre aux plantes cultivées.

HS:
Re: Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon
le 18-11-2017 à 16:59 #
Je donne des informations étayées par des études scientifiques, je voudrai savoir si le but c'est de faire de la politique ou de l'information?
On veut nous faire diminuer notre production de CO2, la question naturelle à poser est POURQUOI?

Diminuer nos émissions de CO2 c'est plonger dans la misère des centaines de millions de sapiens, cela mérité d'y réfléchir!

A la lumière des faits, il apparait que cette augmentation de CO2 est positive pour le confort de l'humanité !
L'apocalypse n'existe que dans des simulateurs prouvés faux par les faits!

Doit on propager les faits étayées par des mesures ou doit on propager des manipulations politiques misanthropes?

Que l'on pollue moins,je suis d'accord mais qu'on le fasse en produisant solide et réparable, un frigo qui dure plus de 50 ans c'est parfaitement concevable
idem pour de nombreux produits meubles et véhicules!
En attendant pour le charbon utilisons le MAIS exigeons le nettoyage des fumées.

le seuil optimum pour le blé est de 900 ppm c'est un fait et c'est seulement au delà que les problèmes que tu soulignes apparaissent!

Pour l'instant le fait est que l'augmentation du CO2 n'a AUCUN effet néfaste nulle part au contraire


Voici une étude qui a mesuré la concentration optimale pour le blé!


https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26253981

extrait (traduction Bing)

Cette étude a examiné la concentration optimale de CO2 atmosphérique de l'effet de fertilisation du CO2 sur la croissance du blé d'hiver avec des chambres de croissance où la concentration de CO2 était contrôlée respectivement à 400, 600, 800, 1000 et 1200 ppm. J'ai constaté que l'augmentation initiale de la concentration de CO2 atmosphérique augmentait considérablement la croissance du blé d'hiver grâce à l'effet de fertilisation du CO2. Toutefois, cet effet de fertilisation du CO2 a été sensiblement compromis avec une nouvelle augmentation de la concentration de CO2, démontrant une concentration optimale de CO2 de 889,6, 909,4 et 894,2 ppm pour la biomasse aérienne, souterraine et totale, respectivement, et 967,8 ppm pour la photosynthèse foliaire. En outre, des concentrations élevées de CO2 supérieures à l'Optima ont non seulement réduit la densité des stomates foliaires, la longueur et la conductance, mais aussi changé le modèle de distribution spatiale des stomates sur les feuilles. En outre, une forte concentration de CO2 a également diminué le taux de carboxylate maximal (VC (max)) et le taux maximal de transport électronique (J (max)) de la photosynthèse foliaire. Toutefois, la forte concentration de CO2 avait peu d'effet sur la longueur des feuilles et la hauteur des plantes. L'effet optimal de fertilisation du CO2 trouvé dans cette étude peut être utilisé comme indicateur dans la sélection et l'élevage de nouvelles souches de blé en s'adaptant aux concentrations futures élevées de CO2 atmosphérique et au changement climatique.

Donc voici une étude qui PROUVE que jusqu'à environ 900 pp, c'est tout bénef



Re: Ottawa et Londres s'unissent contre le charbon
le 18-11-2017 à 17:55 #

le 18-11-2017 à 16:59, @rokag3 :
Pour l'instant le fait est que l'augmentation du CO2 n'a AUCUN effet néfaste nulle part au contraire

Tu réalises que coller un graphe de CO2 sur celui de la production agricole est complètement stupide, ou est ce que je dois t'expliquer ?

Voici une étude qui a mesuré la concentration optimale pour le blé!

Pour une variété de blé précoce, en serre.

Mon HS était sous spolier, dernier avertissement: J'ai discuté avec la modération. Lorsque tu es revenu en janvier la condition était que tu ne fasses plus dévier les discussions vers tes sujets fétiches, or c'est ce que tu as rapidement recommencé à faire. Tu avais choisi une discussion ou parler de climatoscepticisme, si tu veux poursuivre, c'est là que ça doit se passer. Si tu ne respectes pas les conditions, tu seras banni temporairement.




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Des Autochtones du Canada et des États-Unis s'unissent contre Keystone
Électricité: nouveau pas symbolique pour l'alliance contre le charbon
Le Canada et le Royaume-Uni en lutte contre le charbon pour produire de l'électricité
Ottawa injecte 20 millions pour lutter contre la carpe asiatique
Climat: le Canada, la Chine et l'Union européenne unissent leurs forces