Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Chute libre

le 12-12-2017 à 20:49 #
Bonsoir, je ne sais pas si je l'ai déjà publié mais je cherche à savoir pourquoi lorsque je l'ai calculé ici, il dit que la chute libre sans vitesse initiale par exemple d'une hauteur de 4000 m est égale à 1000 KM/H et quelques alors que sur d'autres sites, ils disent qu'on tombe qu'à 200 KM/H. Pourquoi ? Merci de me répondre si vous pouvez.
Re: Chute libre
le 12-12-2017 à 21:04 #
Si tu es sur Terre tu prends en compte le freinage atmosphérique, qui augmente avec le carré de la vitesse et qui finit par équilibrer l'accélération de la pesanteur. La vitesse plafonne autour de 200 km/h.
Si tu es sur la Lune tu n'en tiens pas compte, mais alors la vitesse de chute est moins grande que sur Terre sans atmosphère parce que l'accélération de la pesanteur est six fois moindre.
L
Re: Chute libre
le 12-12-2017 à 21:22 #
Par exemple afin que je comprenne mieux s'il vous plaît, à quelle vitesse tombons-nous en chute libre sans vitesse initiale par exemple d'une hauteur de 10000 M ? Merci de me répondre
Re: Chute libre
le 12-12-2017 à 21:40 #
Lien
Re: Chute libre
le 13-12-2017 à 10:52 #
Par exemple afin que je comprenne mieux s'il vous plaît, à quelle vitesse tombons-nous en chute libre sans vitesse initiale par exemple d'une hauteur de 10000 M ?


La réponse est: ça dépend.

Comme a dit Ludwig, il faut prendre en compte le freinage lié à l'air qui se trouve autours de l'objet. Cette force dépend de ta position lorsque tu es en chute libre. Si tu as la tête en avant comme si tu voulais faire un plongeon, tu iras beaucoup plus vite que si tu as le ventre en avant (comme si tu voulais faire un plat). Cette force de frottement est proportionnelle à la vitesse au carrée... ce qui rend les calcules plus compliqués. Il y a plus de détail sur le wiki:
fr.wikipedia.org/wiki/Chute_avec_r%C3%A9sistance_de_l%27air

(Modifié par Alcar le 13-12-2017 à 10:55)
Re: Chute libre
le 13-12-2017 à 11:57 #
Et j'ai encore 2 autres questions. J'aimerais savoir s'il vous plaît "que risque-t-il si on ouvre directement le parachute au moment de sortir d'un avion sans chute libre" ? Et "pourquoi aussi le saut en parachute se fait q'à partir de 4000 M d'altitude non pas 10000 M "? Merci de me répondre aussi car j'ai cherché partout dans tous les sites et je ne le comprends pas trop.
Re: Chute libre
le 13-12-2017 à 11:59 #
à 39 km d'altitude. Felix Baumgartner a sauté de sa capsule à 20h07 et a fait une chute libre de 4mn19s. Il a fait une vitesse de pointe à 1342.8km/h ! premier homme à franchir le mur du son en chute libre.

paramètres principaule Coefficient de traînée

Ajout du 13-12-2017 à 12:05:


le 13-12-2017 à 11:57, @mohamedhaddad :
Et j'ai encore 2 autres questions. J'aimerais savoir s'il vous plaît "que risque-t-il si on ouvre directement le parachute au moment de sortir d'un avion sans chute libre" ? Et "pourquoi aussi le saut en parachute se fait q'à partir de 4000 M d'altitude non pas 10000 M "? Merci de me répondre aussi car j'ai cherché partout dans tous les sites et je ne le comprends pas trop.


l'ouverture du parachute directement en sortie de l'avion est possible si l'avion ne vole pas trop vite, c'est ce qui se passe dans les largages de parachutistes, le parachute lui même ne s'ouvre pas immédiatement ce qui augmente le coefficient de trainée et donc la vitesse, diminuant ainsi le choc de la décélération .

10000 mètre, le problème c'est le coût pour y aller d'une part et l'équipement nécessaire (assistance oxygène)
Re: Chute libre
le 13-12-2017 à 16:29 #
"à quelle vitesse tombons-nous en chute libre sans vitesse initiale par exemple d'une hauteur de 10000 M ? "

Réponse déjà donnée :
"tu prends en compte le freinage atmosphérique, qui augmente avec le carré de la vitesse et qui finit par équilibrer l'accélération de la pesanteur. La vitesse plafonne autour de 200 km/h. "

La vitesse initiale importe peu pour un parachutiste.
A préciser que la vitesse en chute libre d'un objet en haute atmosphère est plus grande (cas de Baumgartner) et qu'elle diminue au cours de la descente après sa stabilisation aérodynamique, puisque la densité de l'air augmente jusqu'au sol. Arrivé autour de 200, l'objet ralentit légèrement.
Mais comme l'a dit Alcar, la forme compte et un homme en position obus tombera plus vite qu'un autre en position étalée.
Quoi qu'il arrive cette vitesse dans la basse atmosphère ne peut guère dépasser 200. Ce n'est pas calculable avec une parfaite précision car la pression et la température de l'air comptent aussi.

SETI l'a dit, on ne fait pas de parachutisme à 10 000 mètres à cause des conditions environnementales : froid et manque d'oxygène.
L
Re: Chute libre
le 13-12-2017 à 20:44 #
En piqué, la vitesse limite, c'est plutôt 300 km/h. En position horizontale, ça tourne vers les 180 - 190 km/h

wwwwingsuit.blogspot.ch/2009/12/1-chute-verticale-dun-homme.html
Re: Chute libre
le 13-12-2017 à 21:08 #

le 13-12-2017 à 20:44, @Alcar :
En piqué, la vitesse limite, c'est plutôt 300 km/h. En position horizontale, ça tourne vers les 180 - 190 km/h

wwwwingsuit.blogspot.ch/2009/12/1-chute-verticale-dun-homme.html

J'ai fait beaucoup d'atterrissage sur plan incliné et voir même TRÈS inclinés, bien que très impressionnant pour le spectateur c'est assez facile pour un pilote expérimenté, le plus dure étant de ne pas repartir en marche arrière moteur à fond et donc de bien appréhender la distance pour rejoindre une section assez plate!



je pense qu'il devrait être possible pour un homme dénué de parachute d'atterrir sur une pente très forte il devrait pour cela dépasser sa vitesse de sustentation puis remonter le long de la pente en attendant son décrochage (une experimentation avec un mannequin devrait être réalisable)

(Modifié par rokag3 le 13-12-2017 à 21:09)
Re: Chute libre
le 13-12-2017 à 23:24 #

le 13-12-2017 à 16:29, @Ludwig :
"à quelle vitesse tombons-nous en chute libre sans vitesse initiale par exemple d'une hauteur de 10000 M ? "

Réponse déjà donnée :
"tu prends en compte le freinage atmosphérique, qui augmente avec le carré de la vitesse et qui finit par équilibrer l'accélération de la pesanteur. La vitesse plafonne autour de 200 km/h. "

La vitesse initiale importe peu pour un parachutiste.
A préciser que la vitesse en chute libre d'un objet en haute atmosphère est plus grande (cas de Baumgartner) et qu'elle diminue au cours de la descente après sa stabilisation aérodynamique, puisque la densité de l'air augmente jusqu'au sol. Arrivé autour de 200, l'objet ralentit légèrement.
Mais comme l'a dit Alcar, la forme compte et un homme en position obus tombera plus vite qu'un autre en position étalée.
Quoi qu'il arrive cette vitesse dans la basse atmosphère ne peut guère dépasser 200. Ce n'est pas calculable avec une parfaite précision car la pression et la température de l'air comptent aussi.

SETI l'a dit, on ne fait pas de parachutisme à 10 000 mètres à cause des conditions environnementales : froid et manque d'oxygène.
L



Non ce n'est pas moi ! il faut rendre à @rokag3 ce qui est à @rokag3 !
Re: Chute libre
le 14-12-2017 à 07:50 #
"En piqué, la vitesse limite, c'est plutôt 300 km/h. En position horizontale, ça tourne vers les 180 - 190 km/h"
Oui en effet.
Mais la dernière fois que j'ai piqué comme ça, j'avais oublié mon anémomètre portatif.
Sénescence...
L
Re: Chute libre
le 14-12-2017 à 18:51 #

le 14-12-2017 à 07:50, @Ludwig :
"En piqué, la vitesse limite, c'est plutôt 300 km/h. En position horizontale, ça tourne vers les 180 - 190 km/h"
Oui en effet.
Mais la dernière fois que j'ai piqué comme ça, j'avais oublié mon anémomètre portatif.
Sénescence...
L






Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Chute libre
chute libre
Mouvement de chute libre
11 septembre : chute des tours
Chûte avec frottements