Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Maths: Le train et le passage à niveau.

Question de Ratibus. Devoir de maths, Université, cycles supérieurs, CEGEP.
le 19-12-2017 à 21:16 #
Bonjour,

Un train roule à la vitesse de 75 Km/h . Il actionne un dispositif de protection situé à 700 mètres d'un passage à niveau .
Un autobus se dirige vers ce passage à niveau à la vitesse de 12 Km/h.
Le train et l'autobus entre en collision sur le passage à niveau.

Questions :
a) Combien de secondes met le train pour arriver au passage à niveau ?
b) A quelle distance se trouve l'autobus du passage à niveau quand le signal de protection est enclenché .

c) peut-on dire que le temps écoulé entre 2 de ces 3 événements est d'une sécurité suffisante permettant aux barrières de s'abaisser correctement , bien qu'aucune indication de temps ne soit donnée sur le fonctionnement du système ?




Matière / Classe:

Énoncé de l'exercice:

Où suis-je bloqué:

Mes questions:

Ajout du 19-12-2017 à 21:29:

Question subsidiaire :

e) En supposant que le bus roule à 50 Km/h, à quelle distance se trouve t-il du passage à niveau quand le signal de sécurité est enclenché par le train?
Re: Le train et le passage à niveau.
le 19-12-2017 à 22:31 #
Sachant qu'il s'agit d'un bus scolaire roulant sur des routes proches de Montpellier, et la conductrice a quelques problèmes de vision, quelle est la probabilité qu'un accident entre son bus et un train se réalise ?
Re: Le train et le passage à niveau.
le 20-12-2017 à 12:58 #
38 secondes (3600/75000)*700=33.6
127 m
OUI
Un père d'élève Samuel Conegero a pour sa part affirmé, se basant sur une photo prise par son fils, que "la barrière est complètement relevée et il y a pas de barrière cassée".

Le fait est que cette barrière n'avait aucune raison d'être démontée, soit elle était cassée et donc le car est passé illégalement soit elle n'est pas cassée et dans ce cas la gabegie, le manque de moyen organisé par le régime pour mettre les profits dans la poche des actionnaires sans qu'ils aient à payer le coût de l'entretien des infrastructures a tué!


(Modifié par rokag3 le 20-12-2017 à 14:25)
Re: Le train et le passage à niveau.
le 20-12-2017 à 14:02 #
Concernant le train :

700 mètres à 75 Km/h = 33 secondes et 6/10 èmes pour atteindre le passage à niveau .......Sans vouloir épiloguer cela semble assez short quant à la sécurité globale de ce passage à niveau .
Le mouvement du train peut être considéré comme uniformément décéléré depuis l'activation du freinage d'urgence jusqu'à son arrêt à quelques centaines de mètres après le passage à niveau...reste à déterminer l'instant précis où le conducteur du train a actionné le freinage , a évaluer la valeur de la décélération et par conséquent le temps réel depuis l'enclenchement du signal et la collision.

Le temps d'abaissement des barrières peut être évalué à 10 secondes vu le court laps de temps évoqué ci-dessus .
Le train se trouve alors quand les barrières sont complétement baissées à 491 mètres du passage à niveau

Concernant le bus:

Tout comme le train,on sait que le bus dispose de 33 secondes et 6/10 èmes pour atteindre le passage ,dès que le signal de sécurité est actionné.

Alors la question est:

Où se trouve le bus à ce moment précis, c'est-à-dire à quelle distance du passage se trouve t-il?.....A quelle vitesse roule t-il?.....à-t-il rencontré quelques difficultés dues à la circulation automobile?.....Son déplacement est-il uniforme et constant dans le temps?...à-t-il ralenti à un certain moment ou au contraire à t-il accéléré à d'autre moment?

Seul l'examen minutieux du contrôlographe du bus peut répondre à ces questions .

Il a été dit que le bus ne s'est arrêté à aucun moment , cela signifie qu'il a toujours été en mouvement et que sa vitesse était de 12 Km/h , qu'à aucun moment sa vitesse n'a été inférieure à 2 Km/h

Dans ces conditions, Le bus se trouve à 112 mètres du passage à niveau au moment où le dispositif de sécurité des barrières est actionné par le train.
Que raisonnablement en 10 secondes, les barrières sont fermées, le bus se trouve alors à 76 mètres du passage à niveau( vitesse de 12 Km/h) et que par conséquent la barrière de sécurité aurait dû être percutée par le bus et fracassée....ce qui ne semble pas être le cas puiqu'elle était relevée et intacte ...( Non pliée) ...La conclusion s'impose .

Ceci est une hypothèse mathématique sans plus.....seul le disque du controlographe peut permettre de savoir ce qui s'est passé.

Les équations des différents mouvements possibles du train et du bus permettront de répondre si, OUI ou NON les barrières ont bien fonctionné.
Re: Le train et le passage à niveau.
le 20-12-2017 à 14:20 #
700 mètres à 75 Km/h = 33 secondes et 6/10 èmes pour atteindre le passage à niveau .......Sans vouloir épiloguer cela semble assez short quant à la sécurité globale de ce passage à niveau .


Pas d'accord, ce timing me semble raisonnable, plus long il entrainerait des passages limites de gens qui ne voudraient pas attendre, et sincèrement c'est largement suffisant par contre le service d'entretien de l'infrastructure doit surveiller le matériel ce qui implique des ouvriers ET des appareils de contrôle

Ajout du 20-12-2017 à 14:59:



Ce c'est une photo après l'accident la barrière est levée et intacte
plus tard avant démontage on trouve une barrière cassée !!!
Re: Le train et le passage à niveau.
le 20-12-2017 à 18:17 #
A oui ! et à qui profite le crime ? A oui j'oubliais à la HSBC et aux banksters qui ne sachant plus quoi faire de vilain (car ils excellent en la matière) se sont amusés à démonter une barrière en bon état pour en remonter une cassée !
Re: Le train et le passage à niveau.
le 20-12-2017 à 18:26 #

le 20-12-2017 à 14:20, @rokag3 :
...photo après l'accident la barrière est levée et intacte...

"la barrière", il doit y en avoir deux; Est-ce celle concernée par le sens de circulation du bus ?
Re: Le train et le passage à niveau.
le 20-12-2017 à 18:41 #
Il y a une enquête en cours on ne sait rien de ce qui s'est passé pour le moment !
Re: Le train et le passage à niveau.
le 20-12-2017 à 20:41 #

le 20-12-2017 à 18:26, @Eskejesais :

le 20-12-2017 à 14:20, @rokag3 :
...photo après l'accident la barrière est levée et intacte...

"la barrière", il doit y en avoir deux; Est-ce celle concernée par le sens de circulation du bus ?


Ce qu'il y a c'est que peut être la chauffeur du bus a utilisée cette barrière relevée pour prendre sa décision de passer sachant que si elle est levée c'est bon puisque les deux fonctionnent ensemble!

A oui ! et à qui profite le crime ? A oui j'oubliais à la HSBC et aux banksters qui ne sachant plus quoi faire de vilain (car ils excellent en la matière) se sont amusés à démonter une barrière en bon état pour en remonter une cassée !


j'affirme que les cheminots ont dénoncés depuis longtemps le manque de moyen pour faire leur travail correctement!
en 2009 déjà
http://cyril-lazaro.over-blog.com/article-la-cgt-denonce-le-manque-de-moyens-a-la-sncf-41483915.html

en 2017
]https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/sncf-un-modele-en-panne_2498911.html#xtor=AL-67-[video]

J'affirme que le découpage de la société nationale a été fait pour que l'argent aille aux compagnies privées qui ne paye pas le juste prix pour l'entretien des voies
https://traincabview.wordpress.com/2013/06/05/mais-cest-quoi-cette-reforme-du-ferroviaire/
j'affirme que cette politique criminelle est imposée par le régime

j'affirme que la justice française est à la solde de ceux qui peuvent payer pour nous voler et ce faisant j'affiche un réel manque de confiance dans son attitude vis à vis des grosses compagnies privées!

Et oui je ne serai pas étonné qu'il y ai manipulation de preuve, que pèse une sans dent, une qui n'est rien vis à vis d'un fleuron de la politique du régime?




(Modifié par rokag3 le 20-12-2017 à 21:01)
Re: Le train et le passage à niveau.
le 20-12-2017 à 21:29 #
Sur les manques de moyens ainsi que le découpage et bradage des grandes entreprises nationalisées je partage ton avis complètement et ce n'est pas un scoop !

C'est le raccouci avec Bankster et HSBC qui me semble très lapidaire !
Re: Le train et le passage à niveau.
le 20-12-2017 à 21:51 #

le 20-12-2017 à 21:29, @SETI :
Sur les manques de moyens ainsi que le découpage et bradage des grandes entreprises nationalisées je partage ton avis complètement et ce n'est pas un scoop !

C'est le raccouci avec Bankster et HSBC qui me semble très lapidaire !


Le régime est aux ordres de qui ?
c'est celui qui détient la gestion de l'argent qui a le pouvoir,( demande à ta femme) en Europe c'est la BCE et qui est à la tête de la BCE ? un cadre d'un banksters Goldman Sachs !

Lorsque HSBC organise le vol de notre argent pour 1.3 milliard il paye 300 millions et n'est même pas jugé ! il peut tranquillement continuer à nous dépouiller!
Ou est la justice? à la solde du régime c'est patent!

Ou est ce que j'exagère ? Je me borne à constater des faits, les faits c'est qu'une "sans dents" ,une "qui n'est rien" ne peut être défendue par une justice qui se fait payer pour ne pas condamner !

Et maintenant avec le nouveau code du travail ou l'on est viré sans avoir à fournir de justification (celle ci n'est pas obligatoire) un ouvrier à qui on ordonne de faire un mauvais coup peut être viré si il refuse, depuis quand les esclaves (car c'est ce que l'ouvrier est devenue) peuvent refuser quelque chose à leurs maîtres?
Re: Le train et le passage à niveau.
le 20-12-2017 à 22:03 #
Pourquoi : ( demande à ta femme) ? Je ne m'appelle pas Colombo ?

Pour le code du travail enfin ce qu'il en reste ! j'ai la conscience tranquille je n'ai pas voté maqueron, manifesté même à Paris, j'ai eu ma ration de lacrymo ! Et je continue à militer activement même en retraite !
Re: Le train et le passage à niveau.
le 20-12-2017 à 22:44 #

le 20-12-2017 à 22:03, @SETI :
Pourquoi : ( demande à ta femme) ? Je ne m'appelle pas Colombo ?

Pour le code du travail enfin ce qu'il en reste ! j'ai la conscience tranquille je n'ai pas voté maqueron, manifesté même à Paris, j'ai eu ma ration de lacrymo ! Et je continue à militer activement même en retraite !


Peut être mais qu'un esclave ouvrier soit obligé de trafiquer des preuves n'est plus une chose impensable sous la férule de ce régime!
Re: Le train et le passage à niveau.
le 20-12-2017 à 22:54 #

le 20-12-2017 à 22:44, @rokag3 :

le 20-12-2017 à 22:03, @SETI :
Pourquoi : ( demande à ta femme) ? Je ne m'appelle pas Colombo ?

Pour le code du travail enfin ce qu'il en reste ! j'ai la conscience tranquille je n'ai pas voté maqueron, manifesté même à Paris, j'ai eu ma ration de lacrymo ! Et je continue à militer activement même en retraite !


Peut être mais qu'un esclave ouvrier soit obligé de trafiquer des preuves n'est plus une chose impensable sous la férule de ce régime!



Pas impensable ? On peut penser ce qu'on veut ? Des preuves de falsifications c'est ce qu'il faut ?

Ajout du 21-12-2017 à 00:16:

La conductrice n'est plus en garde à vue ce soir mais est mise en examen pour homicide involontaire !

Coupable ou pas coupable sa vie est foutue !

(Modifié par SETI le 21-12-2017 à 13:21)
Re: Le train et le passage à niveau.
le 21-12-2017 à 14:23 #
A propos des barrières de sécurité :

Rokag3,

La photo que tu as postée montre bien une barrière relevée, celle de l'entrée sur le passage à niveau ( Il y a 2 barrières sur cette voie de circulation ...une d'entrée et une de sortie)

La barrière ainsi relevée ne veut pas dire qu'elle n'était pas normalement baissée....Les traces relevées à l'avant du bus à hauteur justement de la barrière révèlent PEUT ETRE qu'elle était bien fermée au moment où le bus s'engage sur le passage...cela signifie quoi?....

Que PEUT ETRE dans le choc avec le bus , le mécanisme interne du bloc moteur et engrenages a t'il était soumis à une forte contrainte qui a provoqué une rupture du pignon primaire ou de l'axe du moteur électrique ou tout autre dommage qui a libéré la barrière de toute contrainte?.... ......Le contrepoids de celle-ci agissant naturellement a fait se relever la barrière en position quasi verticale.....Seule l'expertise des organes internes peut confirmer ou infirmer cette hypothèse....de même que le degré d'usure, dentures, jeu de paliers des axes et autres ...

Une autre hypothèse est celle où le train avant de s'immobiliser suite aux freinage d'urgence, a provoqué la relève des barrières en actionnant la pédale....reste à savoir si cette pédale a été actionnée ou non après le passage du train.

Certains témoignages mentionnent un fonctionnement aléatoire des barrières ?..........Quant est-il exactement?.....Connections éléctriques défectueuses, oxydation, humidité, desserrage, manque de cuivre comme disent les pécialistes?....La source d'alimentation en énergie est-elle fiable ....Des composants électromécaniques ou éléctroniques sont-ils défectueux dans l'impulsion de commande ?.....Tout cela soulève bien des interrogations.

Une autre interrogation est celle de la présence ou non d'un signal lumineux....on n'en parle pas du tout....de même le fonctionnnement d'un signal sonore ........Tout est basé sur la seule vision des barrières ....est-ce suffisant?.......pourquoi ne pas utiliser tous les sens de perception dont est doté la nature humaine ?......Quand sera -t'il lorsqu' un épais brouillard viendra cacher les barrières ?.....

En postant ce fil je savais qu'il entrainerai des réponses toutes aussi sensées les unes que les autres......Pour ma part je termine ici mon intervention sur le sujet et je compatis pleinement au deuil qui frappe les familles des ces jeunes gens et au tramatismes de leurs camarades.

Ratibus.

Re: Le train et le passage à niveau.
le 21-12-2017 à 14:27 #
On se souvient du pilote de l'Airbus de Habsheim ceux qui ne sont rien font de la prison rien n'a changé

Ajout du 21-12-2017 à 14:34:


La barrière ainsi relevée ne veut pas dire qu'elle n'était pas normalement baissée....Les traces relevées à l'avant du bus à hauteur justement de la barrière révèlent PEUT ETRE qu'elle était bien fermée au moment où le bus s'engage sur le passage...cela signifie quoi?....


La barrière remonte si et seulement si le train passe sur le mécanisme de relève(ou si l'on a actionné le mécanisme de levage manuel) , or le train n'est pas arrivé jusque là, cette photo a été prise très peu de temps après l'accident
Re: Le train et le passage à niveau.
le 21-12-2017 à 14:38 #
OUI, Rokag3
C'est toujours le pot de terre contre le pot de fer.......

Encore une précision :

Le bus à aucun moment ne s'est arrêté, cela signifie que le train et le bus sont arrivés ensemble sur le passage à niveau et que par conséquent le chauffeur du train n'a pu intevenir en quoi que se soit...CQFD .......ni d'ailleurs la conductrice du bus...........Les contrôlographes sont-ils précis à la seconde près?......pour pouvoir apprécier ce qui se passe dans cet infime instant?.....
Re: Le train et le passage à niveau.
le 21-12-2017 à 17:11 #
Je pense qu'en cas de problème électrique, comme rupture d'un câble ou d'un composant électrique la barrière est conçue pour rester en bas ? ça me parait logique au niveau sécurité et plus simple à concevoir.

Concernant les feux de signalisation la chauffeur dit qu'ils étaient orange clignotant et non pas rouge, à vérifier donc ?

Quand je pense que certains pays où je vais souvent en voiture n'ont aucune barrière aux passage à niveau et seulement un signal lumineux voir même un simple "stop" et il n'y a jamais d'accident, si ! j'ai vu un jour un petit camion qui avait eu un problème.
Re: Le train et le passage à niveau.
le 21-12-2017 à 19:37 #

le 21-12-2017 à 14:38, @Ratibus :
OUI, Rokag3
C'est toujours le pot de terre contre le pot de fer.......

Encore une précision :

Le bus à aucun moment ne s'est arrêté, cela signifie que le train et le bus sont arrivés ensemble sur le passage à niveau et que par conséquent le chauffeur du train n'a pu intevenir en quoi que se soit...CQFD .......ni d'ailleurs la conductrice du bus...........Les contrôlographes sont-ils précis à la seconde près?......pour pouvoir apprécier ce qui se passe dans cet infime instant?.....

https://www.fntv.fr/transport-par-autocar/atouts-du-car/plus-sur/l-autocar-plus-sur-le-discours-de


> Les équipements obligatoires :
• Ethylotest anti-démarrage (EAD) : l’EAD est un dispositif bloquant le démarrage du véhicule en cas de taux d’alcoolémie égal ou supérieur à un taux prédéfini de concentration d’alcool par litre d’air expiré. Depuis le 1er septembre 2015, l’ensemble du parc d’autocars est équipé d’EAD.
• Ceinture de sécurité : équipement obligatoire pour l’ensemble des véhicules depuis le 1er septembre 2015.
• Limiteur de vitesse (100 km/h) : équipement obligatoire par construction pour les véhicules dont le PTAC est supérieur à 10 tonnes en circulation depuis le 1er janvier 1985 ; les véhicules dont le PTAC est inférieur ou égal à 10 tonnes en sont équipés depuis le 1er janvier 2007.
• Ralentisseur : équipement obligatoire pour les véhicules dont le PTAC dépasse 4 tonnes, appelés à circuler dans des régions difficiles ou accidentées.
• Chronotachygraphe : installé à bord des véhicules de transport de personnes de plus de 9 places (conducteur compris), il enregistre la vitesse, le kilométrage et les activités du conducteur, c’est la véritable boîte noire des autocars.
• ABS, ESP, ASR… contribuent à renforcer la sécurité par une assistance électronique à la conduite ; même si elles ne revêtent pas forcément un caractère obligatoire.
• Coupe-batterie, extincteurs, marteau pic, boîte de premiers secours, lampe autonome, éclairage des accès…
Des rétroviseurs grand-angle, un pictogramme lumineux spécifique lors d’un transport d’enfants… Autant d’équipements optimisant la sécurité du transport des voyageurs.
> Un contrôle régulier des véhicules

les Chronotachygraphe sont numériques et leur précision importante
Re: Le train et le passage à niveau.
le 21-12-2017 à 22:41 #
Je pense que c'est aussi une question de culture , dans les pays latin et méditéranéen c'est je suis le plus fort ! Ca passe ! Celui qui est prudent est un "chiasseux" !

Plus au nord et à l'est malgré la barrière levée d'un passage à niveau lors de son franchissement l'automobiliste regarde à droite et à gauche si un train arrive, même si c'est symbolique ça représente un tout autre état d'esprit !




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Train épecycloidal
La physique et son exercice sur le train
Train militaire de Apollinaire
[Technologie] Travail de groupe sur le train.
Que faire, je suis en train de raté ma première...