Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement

le 23-12-2017 à 17:39 #
Bonjour tout le monde,

http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/cyberharcelement-5-l-hypocrisie-des-reseaux-sociaux-23-12-2017-2182188_47.php

Je vous invite à lire cet article.
Très intéressant pour plusieurs raisons.

On y lis notamment : « Du fait de leur Histoire, les Allemands sont beaucoup plus sensibles aux provocations à la haine que nous » estime Me Ghnassia.
On y lis aussi : "la plupart du temps, les hébergeurs sont basés aux États-Unis (Twitter, Instagram, Facebook).
Or là-bas, la liberté d'expression est particulièrement protégée. « La diffamation, l'injure et la provocation à la haine raciale sur un réseau social ne relèvent pas du pénal dans la loi américaine.»"

Je pense que la police américaine et les services de secours américains pourraient peut-être nous éclairer un peu sur les conséquences de ce qui est écrit en rouge ci dessus...

On y lis encore : "C'est d'ailleurs le cas en Allemagne, où un projet de loi, porté par le ministre de la Justice Heiko Maas est en discussion au Bundestag pour responsabiliser les réseaux sociaux. Il prévoit notamment une amende jusqu'à 50 millions d'euros en cas de non-suppression d'un contenu délictueux au bout de 24 heures."
En première lecture il semblerait que les allemands ait compris le sens de l'expression "amende dissuasive".
La CNIL française ferait peut-être bien de s'en inspirer mais ce n'est qu'une suggestion...
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 23-12-2017 à 18:02 #
Une solution archi simple et très basique contre ça !
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 23-12-2017 à 18:12 #
Je précise aussi pour les grands mathématiciens du droit français et international.

Que le harcèlement moral est défini comme suit :

Pour pouvoir être qualifiée de harcèlement moral, la dégradation des conditions de travail doit être susceptible :
de porter atteinte aux droits et à la dignité du salarié : mise au placard, brimades, mesures vexatoires, humiliations ou encore manque de respect ou emportement de l’employeur. Le fait que les actes se passent devant témoins en renforce le caractère humiliant ;
d’altérer la santé physique ou mentale du salarié l’obligeant par exemple à prendre des calmants ou se faire arrêter en maladie ;
de compromettre son avenir professionnel.


Par ailleurs la loi ne précise pas que harceler à 25 contre 1 n'est pas la même chose que de harceler à 1 contre 1 ou à 1 contre 25.
La loi ne stipule pas non plus clairement que harceler quelqu'un qui est dans une situation de subordination n'est pas non plus équivalent à harceler un camarade de classe.
Définition de subordination ici : http://www.cnrtl.fr/definition/subordination
La loi ne reprend pas non plus les cours de mathématiques pour ceux qui n'ont pas compris les inégalités supérieure, inférieure, égal en terme de pouvoir, nombre, crédibilité de la menace etc...

Il n'y a pas non plus de lois qui encadrent clairement la malhonnêteté.
Enfin il n'y a pas non plus de loi qui explique pourquoi certains comprennent plus vite que d'autres

Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 23-12-2017 à 20:59 #
Ici tu ne fait que de parler du harcèlement au travail alors que le cyberharcèlement évoqué est plutôt du domaine privé !

Sinon les articles complets sur le harcèlement au travail qui sont dans le code du travail sont ici
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 23-12-2017 à 21:09 #

Ici tu ne fait que de parler du harcèlement au travail alors que le cyberharcèlement évoqué est plutôt du domaine privé !


Oui et non puisque même si je pense que le harcèlement moral s'attaque toujours au domaine privé tu rencontres à mon avis le plus souvent tes harceleurs sur un lieu de travail. Le collège et le lycée en sont l'exemple patent. C'est bien un lieu de travail non?
Tu crois que les ados se harcèlent entre eux pour des questions de problèmes de maths?
Moi non.
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 23-12-2017 à 21:24 #
Oui et non le harcèlement moral et sexuel se trouvent toujours dans le domaine du travail et rarement privé, si j'attirais l'attention c'était en rapport au titre du fil qui parle du cyber-harcèlement c'est la raison !

Sinon je connais le harcèlement moral au travail, pour avoir connu des cas dont je ne peux parler ici ! j'ai été 12 années de suite membre de CHSCT très actif , ainsi que dans d'autres mandats élu pour défendre les salariés de ma boite !
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 23-12-2017 à 22:45 #
Oui je vois ce que tu veux dire mais je crois qu'on ne se comprend pas pour des questions de vocabulaires et de définitions des mots.

Typiquement moi j'estime que la sexualité et la moralité c'est du domaine du privé tant que ça ne tombe pas sous le coup de la loi.
Je suis très bien placé pour savoir que c'est compliqué, très compliqué même.

Mais tant qu'il n'y a pas de plaintes de personnes qui s'estiment victimes d'un préjudice matériel, moral ou physique ou même un autre que j'oublierais je ne vois pas au nom de quoi on viendrait te casser les ♥♥♥♥ s.
Tu es victime? Oui?

Alors on y va c'est parti!
De quoi? Tu peux expliquer à la police de quoi tu es victime?
Non? Pourquoi?
Peux tu l'expliquer ou le reprocher à ton agresseur alors? Peux tu l'éclairer? Le corriger?
Non? Pourquoi?
Peux tu, non même aller veux tu prendre un avocat pour qu'il prenne en charge le dossier de ton préjudice?
Non? Pourquoi?

Ben à force moi je vais te le dire pourquoi : ni police, ni justice, ni dialogue ne peuvent corriger ou sanctionner un agresseur, un délinquant ou appelle ça comme tu veux qui n'en est pas un.
Après par contre on vit dans une société très hiérarchisée qui est aussi parfois assez autoritaire et condescendante.
Et puis pour tout le reste il y a eurocard-mastercard et le secret défense.

1-La raison du plus fort est toujours la meilleure.
2-D'instinct nous ne croyons que ceux qui sont les nôtres et ne voyons le danger que quand il est venu.
3-Des malheurs qui sont sortis, De la boîte de Pandore, Celui qu'à meilleur droit tout l'Univers abhorre, C'est la fourbe, à mon avis.
JEAN DE LA FONTAINE, pour vous servir!

Je m'arrête là parce-que à force d'agacer les gens on a des problèmes. Ca aussi j'en sais quelque chose. Et ne compte sur personne pour te rattraper le coup.
Faut pas te promener au milieu du cop de Boulogne avec un maillot de l'OM.
Faut pas te promener trop souvent en mini jupe dans les parkings souterrains de Bobigny seule à 3h du matin.
etc...

Pourtant la loi et la lutte des vertueux contre le mal sont de ton côté. Après à voir si y'a des curieux et des curieuses qui veulent tenter l'expérience...

(Modifié par TobbyNTucker le 23-12-2017 à 23:42)
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 23-12-2017 à 23:57 #
Quand tu as un bon dossier et de bons défenseurs qui en veulent ! la partie opposée se dégonfle avant même que tu ailles au bout du juridique et est prête a signer un protocole qui est censé réparer le préjudice si tu renonce aux procédures juridiques, c'est à l'intéressé de peser le pour et le contre ? Cela dit ce sont des moments très durs à vivre !

Et cerise sur le gâteau s'ensuit la purge stalinienne parmis les responsables de ce b....el dans la boite en question !

(Modifié par Ludwig le 24-12-2017 à 11:18)
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 24-12-2017 à 06:58 #

Quand tu as un bon dossier et de bons défenseurs qui en veulent!


Comme tu dis. Et comment tu rencontres de "bons défenseurs qui en veulent?" T'appelles le 118218 pour demander un numéro?
Moi mon dossier il vise un ancien gouvernement. Alors le dossier c'est pas vraiment le problème en fait...

Vous étiez amoureux m'sieur Marcillaud ou vous étiez pas amoureux? Parce-que si vous étiez amoureux ça va. Mais si vous ne l'étiez pas par contre ça ne va pas du tout et ça va barder grave!
L'amour c'est soit oui, soit non. C'est 0 ou 1. C'est tu dégages ou tu obéis. C'est Memento ou tête de ♥♥♥♥ .
On va faire une enquête et on va tirer les choses au clair. Ca prendra le temps qu'il faudra mais on en aura le cœur net.
D'ailleurs quand tu veux vraiment savoir si tu es amoureux tu vas voir un médecin et tu lui demandes, il te prend la tension et grâce à ses connaissances il te répond oui on non. Comme un avis de décès c'est assez rapide. C'est une procédure automatique avant chaque mariage c'est bien connu.

Ils sont tous tellement fort ces médecins, jamais une erreur, jamais une connerie. Et puis ils gagnent difficilement leur vie ceux que j'ai fréquenté.
Mais bon faut quand même savoir d'où on vient et à qui on doit ce que l'on doit vraiment. Faut pas renier des professionnels qui t'ont sauver la vie puis accompagné sinon après tu ne sais vraiment plus du tout qui tu es. Parce-que ce n'est pas une connerie : les médecins sauvent des vies et ont sauvé la mienne, là par contre ça c'est pas une blague à la con.
Mais pour en revenir à des blagues à la con la DGSI apparemment ça fait à peu près 6 ans et demi qu'ils enquêtent pour je cite : "m'identifier".
S'ils veulent passer prendre un café je leur fais une photocopie de ma carte d'identité gratos. Mais non ils peuvent pas apparemment.
C'est très complexe et très professionnel à la fois ce qu'ils font.
Alors ils me traitent de naze et je les traite de crevards. Ou l'inverse je ne sais plus. 6 ans et demi que ça dure.
Mais ils ont un super filon : ma sexualité. Facilement ils arrivent à convaincre tout un tas de gens dont je tairais le nom par pudeur et surtout parce-que j'aurais pas le temps de dresser une liste exhaustive que le nœud du problème se situe là. Si tu savais le nombre de gens qui se font un plaisir de frapper en dessous de la ceinture sauce intérêt de la nation...
Waouw! C'est de la cam du tonnerre! La défonce est délicieuse et excellente.
La sûreté c'est lié à la sexualité. Et avec ça c'est moi le clown et l'escroc.

Ne jamais sous estimer le caractère hautement prévisible de la ténacité de la médiocrité humaine. Ca vaut pour moi c'est sûr mais foi de pirate assermenté ça vaut aussi pour la DGSI.
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 24-12-2017 à 11:27 #
"Comme tu dis. Et comment tu rencontres de "bons défenseurs qui en veulent?" T'appelles le 118218 pour demander un numéro?"

Sans rire, les avocats spécialistes ne sont pas difficiles à trouver.
Je pense qu'une grande part des harcèlements en milieu professionnel a des raisons professionnelles. Il s'agit des déclassements, isolements, surcharge impossible et autres brimades organisées ou spontanées. Elles sont légion dans la fonction publique territoriale (municipalités notamment) mais présentes partout. J'ai personnellement un fils dont le milieu professionnel a été gravement touché par ce problème au point de connaître quatre burn out et un suicide réussi.
Du genre, le 24 décembre on te remet un dossier qui demande deux jours de travail à rendre le 26 en te souhaitant "Joyeux Noël" (authentique).
Le Président a été promu au Conseil d'Etat. Au moins là, il ne peut tourmenter directement personne.
L
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 24-12-2017 à 11:42 #

Sans rire, les avocats spécialistes ne sont pas difficiles à trouver.


Oui.
Et tu le payes comment?
Et tu lui fais monter un dossier dans quel but? Quel est l'objectif exactement?
Et puis l'objectif est une chose mais la réalité quelle est-elle? C'est quoi la vérité Ludwig? Tu peux m'éclairer?
Qu'est-ce qui va se passer si on non pardon allez si JE fais effectivement un recours juridique?

https://www.youtube.com/watch?v=TgfLNObfwLg

Je précise que à titre personnel je prends ça à la déconnade. Et ce bien que ce ne soit pas tout rose tous les jours.
Je décline toute responsabilité si des débats internes à je ne sais quels réseaux professionnels sérieux apparaissent et sèment le désordre.
Et de toute façon je ne pense même pas que ce sera le cas.
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 24-12-2017 à 12:29 #
"Et tu le payes comment?"
C'est une autre question.

"tu lui fais monter un dossier dans quel but? Quel est l'objectif exactement? "
Tout dépend du cas : retrouver un poste antérieur, obtenir une indemnité... Dans tous les cas compenser les conséquences professionnelles du harcèlement, voire les conséquences personnelles question santé si on arrive à démontrer le lien entre le harcèlement et la détresse psychologique prise en charge médicalement.

"C'est quoi la vérité Ludwig ? Tu peux m'éclairer?"
Ah non, là par contre, concernant la vérité je ne peux rien, c'est une notion que je n'utilise jamais, je l'ai déjà dit.
Les procédures pour harcèlement quand elles sont jugées dépendent, comme toute procédure, des éléments à charge et décharge, du talent des avocats et à la bonne volonté des magistrats. Certaines réussissent, d'autres non. Dans le cas Orange je crois que ça a réussi.
Je conçois que face à certains employeurs, obtenir gain de cause doit être très difficile
L
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 24-12-2017 à 12:45 #

Voire les conséquences personnelles question santé si on arrive à démontrer le lien entre le harcèlement et la détresse psychologique prise en charge médicalement.

Je ne vois pas comment compenser des conséquences personnelles entraînant la détresse psychologique.
Déjà parce-que malheureusement (dans mon cas en tout cas) on se sèche pas concrètement et effectivement ses larmes avec un chèque, Même un beau chèque. Je pète dans la soie c'est sans doute vrai mais c'est la vérité.
Ca ferait juste un peu de fric et un vague sentiment éventé de revanche si c'est la justice qui a fait remplir le chèque.
Par ailleurs la "détresse psychologique" doit être constatée par un médecin qui lui aussi a sa vision des choses.
Et c'est ainsi qu'on peut même oublier cette histoire de chèque.


Je conçois que face à certains employeurs, obtenir gain de cause doit être très difficile

Comme tu dis Ludwig. Très difficile.
Voire même impossible en fait.
Mais si il faut le prouver et le démontrer ça va être mort. Ceci explique cela d'ailleurs.

Ajout du 24-12-2017 à 12:54:

Je me souviens d'un officier phillipin qui m'avait pas mal emmerdé jusqu'à ce que je m'énerve.
Puis il m'avait parler pour me calmer.
Il m'avait dis : "There are the ones who make the laws and the ones who brake the laws".
Je croyais qu'il me parlait de probité.
Ben tu vois je crois que je m'étais trompé...
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 24-12-2017 à 15:48 #
<<< Quand tu as un bon dossier et de bons défenseurs qui en veulent!
Comme tu dis. Et comment tu rencontres de "bons défenseurs qui en veulent?" T'appelles le 118218 pour demander un numéro? >>>

je ne parlais même pas d'avocats, qui même compétents n'ont pas intérêt à voir le dossier résolu rapidement ! Vous devinerez pourquoi !
Mais de personnes motivées au niveau syndical pour faire bouger les choses ! Et il y en a peu !



<<< Je pense qu'une grande part des harcèlements en milieu professionnel a des raisons professionnelles. Il s'agit des déclassements, isolements, surcharge impossible et autres brimades organisées ou spontanées. Elles sont légion dans la fonction publique territoriale (municipalités notamment) mais présentes partout. J'ai personnellement un fils dont le milieu professionnel a été gravement touché par ce problème au point de connaître quatre burn out et un suicide réussi. >>>>

Il y également la connerie humaine tout simplement et quand tu tombes sur une brochette de N+1 à N+5 du même acabit (pervers narcissiques) qui se font le défi entre eux à faire péter les plombs à quelqu'un qu'ils ont en grippe c'est très dur! beaucoup comme tu dis restent sur le carreau ! De plus les harceleurs ce sont pour la plupart des sous-merdes qui pour briller enfoncent les autres !



(Modifié par SETI le 24-12-2017 à 15:48)
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 24-12-2017 à 19:12 #

Je ne parlais même pas d'avocats, qui même compétents n'ont pas intérêt à voir le dossier résolu rapidement ! Vous devinerez pourquoi !
Mais de personnes motivées au niveau syndical pour faire bouger les choses ! Et il y en a peu !

Oui j'imagine qu'il y en a peu.
Surtout si tu es en conflit direct avec l'état et par exemple le ministère de l'intérieur.
Je rappelle à titre informatif que le ministère de l'Intérieur commande la police nationale et la DGSI.
Lesquels disposent de moyens humains et technologiques puissants, très puissants même.
Cherche un syndicat qui peut faire quelque-chose. Cherche un avocat qui peut faire quelque chose.
Vas y cherche. Je pense que tu vas voir au bout d'un moment et comprendre que c'est pas la joie de chercher indéfiniment quelque chose que tu ne trouveras jamais d'une part.
Et d'autre part que même si tu réussissais à trouver serait voué à l'échec cuisant pour tout un tas de raisons.


Il y également la connerie humaine tout simplement et quand tu tombes sur une brochette de N+1 à N+5 du même acabit (pervers narcissiques) qui se font le défi entre eux à faire péter les plombs à quelqu'un qu'ils ont en grippe c'est très dur! beaucoup comme tu dis restent sur le carreau ! De plus les harceleurs ce sont pour la plupart des sous-merdes qui pour briller enfoncent les autres!

A mon avis le drame c'est qu'il ne s'agit ni de connerie et encore moins de perversion narcissique.
Ce serait rassurant que ce soit le cas mais ce n'est pas le cas j'en suis à très peu de choses près parfaitement certain.
J'ai bien noté votre information sur les pervers narcissiques mais je n'en ai jamais identifié un.
Je ne vois pas comment le faire alors je n'essaie même pas.
Par contre l'opportunisme, la curiosité, la condescendance par exemple c'est tout ce qu'il y a de plus humain et c'est aussi banal qu'un embouteillage sur le périf parisien.
La jalousie aussi.

Les causeries entre potes sur des sujets qui les dépassent c'est aussi la vie.
Ca va de la jolie jeune femme qui a pas confiance en elle, à la sécurité et sûreté des centrales nucléaires, et en passant par les films au cinéma qui sont tout simplement de bons films quand ils font beaucoup d'entrées et rien de plus.
Au départ c'est "chacun ses goûts parce-que nous on est tolérants", liberté d'expression et démocratie.
Et à l'arrivée c'est stratégies confidentielles, secrets professionnels et secret défense d'un côté et télé réalité de l'autre.
Je caricature mais c'est pour illustrer le phénomène.

La triste réalité c'est que la hiérarchie humaine professionnelle est déjà difficile pour tout le monde.
https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/le-nombre-de-suicides-de-policiers-en-hausse-en-2017_2455908.html

Alors on ne va pas en plus faire une hiérarchie des valeurs, une hiérarchie des goûts et des productions intellectuelles et culturelles.
Ce serait vain de toute façon.
Et ainsi Joey Starr et Orelsan ou encore Dieudonné si c'est à mauvaise dose par exemple sont riches de la drogue malsaine qu'ils vendent à leur public qui en redemande.
Et là l'état n'y peut pas grand chose.
Et à la fin la seule valeur qu'on peut vraiment partager quand on est pas d'accord sans au minimum s'engueuler c'est le travail.
Et à la fin l'évasion fiscale apparaît comme une fatalité elle aussi.

Faut que j'arrête tout de suite avec le soleil noir. Lumière et terreau de la dépression.

Alors je conclus que y'a de la bonne déconnade.
Moi je fais dans le Jack Sparrow.
Et demain c'est noël c'est jour de fête!
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 24-12-2017 à 22:05 #
Tu mélanges tout !

Sinon je n'ai pas répondu à ça : <<< Et tu le payes comment? >>>

Dans un premier temps avec ton argent, puis ton syndicat , ton Union Locale puis ta Fédération participent normalement.

Sinon il y a l'article 700 du Code procédure pénale ! Regarde bien ce truc !

Sinon il y tes frais de déplacement puis le forfait mis en place par Sarko que tu payes dès que tu mets un pied au tribunal !
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 24-12-2017 à 23:02 #

Tu mélanges tout !

Certes! J'adore les cocktail! Et je suis pas le seul!


Sinon il y a l'article 700 du Code procédure pénale ! Regarde bien ce truc !

Ouais ouais.
Moi je te dis : "There are the ones who make the laws, and the ones who brake the laws".
Et je dis aussi que tout ce qui est écrit sur un papier ne sera appliqué que si des Hommes le font appliquer.
Je dis aussi qu'à priori ici personne n'a déjà été en mer dans un uniforme d'officier.
Alors foutez vous de ma gueule tant que vous voudrez en m'expliquant en long en large et en travers que l'uniforme était une panoplie.
Je connais la chanson par cœur. Le refrain la mélodie j'ai tout analysé.
Est-ce mes limites? Est-ce ma mauvaise foi? Est-ce les limites de mes adversaires? Est-ce la mauvaise foi de mes adversaires?
Je n'en sais rien. Et ça me gonfle!
Au bout d'un moment si il s'agit de jouer au plus con pas de problème je sais faire
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 24-12-2017 à 23:30 #
bonjour à tous!

le 23-12-2017 à 18:02, @SETI :
Une solution archi simple et très basique contre ça !

je suis assez d'accord avec toi. encore faut-il avoir un cercle social et ne pas avoir une solitude à combler? d'ailleurs, pourquoi il est de plus en plus impossible de voire des gens et qu'ils ce confortent dans l'isolement? en plus, ils en sont fort heureux! es-ce le jeu vidéo? je sais pas, mais voila une grande question complexe! pour en revenir au réseaux sociaux... filtrer ce qui ce dit en public je veux bien mais... le problème, c'est que chaque pays, chaque culture, filtre des choses différente. des choses banals pour nous, serait un scandale ailleurs! même se forum, je suis sure qu'il ferait scandale dans certains pays! donc, on tombe dans un problème: on rend plus rien accessible? puis bon, filtrer le public... mais une grosse parti d'un réseau social se passe en privé. doit-on filtrer les conversassions privés aussi? temps qu'à y être, à se point, on filtre les sms, les appelles et même les discutions personnes à personnes... tout ça pour dire que on tombe vite dans l'abus quand il s'agie de ça, autant d'un côté comme de l'autre! alors on fait quoi? voila une autre question complexe!
bon, j'arrête là pour l'instant...
Blaise
Re: L'hypocrisie des réseaux sociaux pour le cyberharcèlement
le 24-12-2017 à 23:39 #

Cependant, Je me demande si ce piège est ouvert ou fermé ?...
je veux dire :
- es-tu libre de refaire ta vie, d'entreprendre, de "tourner la page" (mais tu préfères t'acharner à obtenir justice (si ce n'est réparation) pour le préjudice que tu as subi) ?
- Ou es-tu toujours empêtré dans des démêlées juridiques indépendantes de ta volonté, qui te sont imposées par "autrui" ?


Le piège n'est précisément ni ouvert ni fermé.
Je suis toujours empêtré dans des démêlées juridiques indépendants de ma volonté qui me sont imposées par "autrui" mon invisible hiérarchie.
Quand je dis invisible hiérarchie je parle de ceux qui donnent l'ordre d'installer des caméras et des micros partout où je vis.
Je sais bien ce qu'ils attendent de moi. Sauf que si je le leur donne je crains qu'ils disent "tu vois on te l'avais dis".
"Donc on avait raison".
"Donc on a eu raison de faire ce qu'on a fait".
Et fin de l'histoire.

Mais bon de toute façon que je fasse ce qu'ils attendent de moi ou pas ne changera pas grand chose.
Car je crois que le problème est là :
-Ils ne veulent pas reconnaître leur erreur, (ça je le sais depuis 2013 environ).
-Mais beaucoup plus problématique : ils ne peuvent pas reconnaître leur erreur.

Pourquoi?
Ben je n'en sais rien! C'est bien ce qui me turlupine.
Mais si j'insiste trop je risque de me retrouver en hôpital psychiatrique sous neuroleptiques vite fait bien fait.

Peut-être que le problème n'est pas soluble pour le moment.
Et plus grave : peut-être que le problème n'est pas soluble du tout!
Là je parle de sûreté et pas de masturbation devant des pornos de mauvais goûts.
Parce-que y'a aussi des forbans qui mélangent tout et qui utilisent d'autres forbans pour venir me pourrir et me casser les ♥♥♥♥ s.
Ce qui ne simplifie pas le problème du tout...




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


intimidation sur les réseaux sociaux
Religions et réseaux sociaux
Les consommateurs et la publicité sur les réseaux sociaux
l'hypocrisie:!
pour ou contre l'avortement pour les filles de moin de14 ans?