Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

L'info Night and Day !

le 26-12-2017 à 16:41 #
Bonjour à Vous tous
Comme chaque année, 2017 aura connu son lot de catastrophes naturelles – tremblements de terre, ouragans et tempêtes tropicales, réveil de volcans, inondations puis sécheresses, canicules et incendies incontrôlables (déréglements climatiques obligent) , ainsi que son lot de guerres et « attentats terroristes » qui se sont multipliés sous toutes les latitudes… sans oublier les déplacements mondialisés du nombre croissant de migrants N'oublions les déplacements des Présidents mondialisés dont les déclarations sont disséquées pendant qq jours
Bref, de quoi faire le buzz, presque chaque jour de chaque semaine …Ainsi une info chasse l’autre…Ainsi va le monde
En réalité de plus en plus soumis aux lois d'un marché globalisé des médias dont ils profitent car ayant étudié nos comportements depuis des lustres, ils ont trouvé la manière de nous récupérer chaque matin et nous n’avons même plus conscience que nous « consommons » de l’information comme n’importe quel autre produit que l’on nous vend au super marché Par conséquent ils en arrivent à nous dicter quand il faut applaudir , quand il faut renâcler, quand il faut rire et quand il faut pleurer comme les obsèques de J. Halliday ..dernier épisode en cette fin d'année
Il n’y a plus rien de compréhensible dans cette profusion galopante d'info night and day où tous les plans sont mêlés à une vitesse vertigineuse sauf un vague sentiment que ce monde fonctionne aussi de la sorte sans aucune place à la réflexion : "ça rotative...Ça tape, ça tape,..Ça crie, ça crie ça gueule ....et puis ça Re-rotative Ainsi de suite ,n'en doutons pas qu'il en sera de même pour 2018


Re: L'info Night and Day !
le 26-12-2017 à 21:49 #

le 26-12-2017 à 16:41, @Timoleon :
...ils ont trouvé la manière de nous récupérer chaque matin et nous n’avons même plus conscience que nous « consommons » de l’information comme n’importe quel autre produit que l’on nous vend au super marché. Par conséquent ils en arrivent à nous dicter quand il faut applaudir , quand il faut renâcler, quand il faut rire et quand il faut pleurer comme les obsèques de J. Halliday

Ce "Nous" le fait de son plein gré. Personne ne l'y oblige.
Re: L'info Night and Day !
le 26-12-2017 à 22:04 #
"Ce "Nous" le fait de son plein gré. Personne ne l'y oblige."

Exactement.
On sent le rebelle !
Je ne regarde pas les infos, surtout pas les chaînes continues.
C'est marrant, j'ai l'impression qu'avec l'âge, on a de moins en moins besoin d'infos. Avec deux minutes par jour, je saisis l'essentiel et j'en sais maintenant assez pour comprendre ce qui se passe. Quand ce n'est pas le cas, je vais lire à la source dans une littérature bien choisie, ce qui me manque et qu'aucun journal télévisé ni quotidien papier ne me donnera jamais aussi complètement.

Je ne me laisse pas piéger par le ramdam télévisuel ni pour Johnny ni pour autre chose, il suffit de ne pas allumer pour passer à côté tranquillement. Cette débauche d'info est en fait une débauche de non-info. Répéter 24/7 trois lignes de texte n'a jamais abouti à informer les gens. C'est vrai qu'ils aiment ça et il est là le problème. Inévitable retour à Coluche : il suffirait que les gens arrêtent de l'acheter pour que çe ne se vende plus.
L'apparition de ces chaînes pourries et populistes est le fait du système. Les milliardaires ont cru trouver un bon moyen d'endormir les consciences. Leur installation et leur durabilité sont le fait des populations.
Merci, les gens.
L
Re: L'info Night and Day !
le 27-12-2017 à 10:47 #
Bonjour à Seti et à Ludwig
Nous partageons le même sentiment
Néanmoins je continuerais à m'informer : 'A consommer avec modération ' , ne serait ce que pour tenter de comprendre le monde dans lequel nous vivons
Salut

Ajout du 27-12-2017 à 11:38:


le 27-12-2017 à 10:47, @Timoleon :
Bonjour à Seti et à Ludwig
Nous partageons le même sentiment
Néanmoins je continuerais à m'informer : 'A consommer avec modération ' , ne serait ce que pour tenter de comprendre le monde dans lequel nous vivons
Salut

Excusez de la confusion entre Nerouge et Seti
espérant que les deux ne m'en veuillent pas
re salut donc à vous trois
Re: L'info Night and Day !
le 31-12-2017 à 08:15 #
Cette débauche d'info est en fait une débauche de non-info. Répéter 24/7 trois lignes de texte n'a jamais abouti à informer les gens.


+1 et j'ajouterai que ça dérive sur une sorte de manipulation puisque théoriquement l'info doit être relaté sans parti pris mais malheureusement lors des débats ou présentation, il y a une forme de mise en scène qui pousse certain à suivre l'avis des participants plateaux ou sujets sans réellement laisser le choix ou sa propre opinion prendre le pas.

Re: L'info Night and Day !
le 31-12-2017 à 09:59 #
" théoriquement l'info doit être relaté sans parti"

ça c'est une vue de l'esprit. Rien que le choix de l'info qu'on diffuse relève d'un parti-pris.
C'est normal, l'information est faite par des humains, on ne peut pas leur demander d'être neutres. Cependant il y a des limites à cette absence de neutralité et ce qu'on voit tous les jours dépasse largement les bornes.
Pense-t-on que répéter toutes les trente minutes que le TER avait neuf minutes de retard au passage à niveau de Millas ait un sens en terme d'information ? Aucun. Pourquoi nous donner et répéter cette info ? Mystère. N'y a-t-il rien plus important ailleurs ? Bien sûr que si. Alors ?
Alors rien.
C'est à nous d'abandonner ces vecteurs de non information et d'aller chercher ce qui fait sens. Notamment, la façon dont le monde se réorganise à bas bruit pour contourner le capitalisme et éviter ses tares les plus criantes. C'est un mouvement de fond qui touche toutes les couches de population et la plupart des pays du monde, seulement voilà, personne n'en parle ; on préfère vous dire qu'un TER avait neuf minutes de retard, c'est supposé pour faire penser que s'il avait été à l'heure six enfants ne seraient pas morts et soulever notre indignation.
La SNCF étant encore une société nationale, il est de bon ton de soulever l'indignation contre elle.
Comme il n'y a que 24 heures par jour, tout le temps que nous passons à nous indigner contre l'état nous ne le passons pas à nous indigner ce qui est vraiment indigne : la confiscation des richesses produites en commun, l'épuisement des ressources naturelles et leur exploitation à grand coup d'esclavage et de destruction de l'environnement...
Au lieu de ça, neuf minutes de retard pour le TER... C'est pas neutre.
L
Re: L'info Night and Day !
le 31-12-2017 à 14:34 #

le 31-12-2017 à 09:59, @Ludwig :
...Notamment, la façon dont le monde se réorganise à bas bruit pour contourner le capitalisme et éviter ses tares les plus criantes. C'est un mouvement de fond qui touche toutes les couches de population et la plupart des pays du monde, seulement voilà, personne n'en parle ; on préfère vous dire qu'un TER avait neuf minutes de retard...

C'est peut-être mieux ainsi, non ? Je veux dire : peut-être que cette réorganisation n'est actuellement possible que parce que la plupart alimente encore le capitalisme ?
Re: L'info Night and Day !
le 31-12-2017 à 15:29 #
"peut-être que cette réorganisation n'est actuellement possible que parce que la plupart alimente encore le capitalisme ? "

Je ne pense pas.
Autant dire que les voitures électriques ne peuvent fonctionner que parce que la plupart des autres marchent encore au pétrole.
Ou bien que les végétariens ne peuvent suivre leur régime que parce que la plupart des autres mangent encore de la viande.
Je ne sais pas si l'économie alternative peut faire fonctionner le monde avec 7-8 milliards d'habitants. Mais je sais que l'économie traditionnelle (inégalitaire et gaspilleuse) ne peut pas donner notre mode de vie à 7-8 milliards d'humains de façon pérenne. Je ne crois pas aux miracles.
Le plafonnement naturel de la population est aussi inéluctable que l'était l'explosion démographique mais il ne suffira pas. Nos sociétés et les individus qui les composent sont incapables d'accepter de payer le prix du développement pour tous. Imagine-t-on ce qui se passerait si les ouvriers qui fabriquent nos biens de consommation exigeaient d'être payés avec des salaires à l'occidentale ?
Tout deviendrait si cher que nous ne pourrions plus acheter. Le capitalisme ne pourrait plus enrichir ses actionnaires et tout s'écroulerait. Cela ne tient que par le sous-emploi.
La chance des pays développés est que plusieurs milliards d'humains n'ont pas encore accès aux voitures individuelles, à la téléphonie mobile, à l'alimentation carnée et autres bienfaits modernes. Mais aucune donnée statistique ne montre que 8 milliards d'humains pourraient vivre durablement au niveau d'un Américain.
Un mode de vie durable est à construire entièrement. Des gens y travaillent. Bien sûr, les états n'étant pas séparés ni des banques, ni des multinationales ni de la FNSEA, ces économies alternatives n'ont aucune chance de l'emporter sur celle qui permet à un humain sur mille d'éponger la richesse commune, pour le moment. Mais l'économie actuelle ne dit pas comment elle peut perdurer. Elle brandit le progrès technique sans jamais rappeler à quel point ce progrès es dépendant de ressources naturelles, elles-mêmes rares et faciles à épuiser, sans parler des dégâts environnementaux induits par leur exploitation.

L'économie alternative et l'économie traditionnelle (l'inégalité de répartition et la ségrégation capital/travail sont des traditions pour l'humain, qu'il a malheureusement reprises des anglo-saxons et notamment hollandais), ces deux économies dont n'entrent pas en concurrence ni en coopération. Aucune des deux ne doit rien à l'autre ni n'a quoi que ce soit à en redouter.
Pourtant je soupçonne que si la première prenait trop d'ampleur, elle nuirait forcément à l'autre. Tant qu'un agriculteur sur cent pratique la permaculture, Monsanto n'a pas à s'inquiéter. Mais à 30% ?
Les gouvernements pourraient-ils être amenés à interdire la permaculture ?
La "fin du système" ne passe ni par le Grand Soir, ni par la grève générale, ni par la guerre mondiale (au contraire !) ni par aucune autre action dont la violence permet seulement aux plus violents de maintenir leur contrôle des populations. Elle passe par la désaffection progressive du système par ses propres clients. "Il suffirait que les gens arrêtent de l'acheter pour que ça ne se vende plus."

Bon, ça n'en prend pas le chemin, avec notre jeunesse qui n'imagine même pas qu'on puisse vivre autrement qu'avec un smartphone incrusté dans la main. "Tant qu'il y aura des terres rares" pourrait être la devise de cette génération perdue pour le sens critique.
Et après ?
Après, on sera vieux...
L
Re: L'info Night and Day !
le 31-12-2017 à 16:40 #

le 31-12-2017 à 15:29, @Ludwig :
...Pourtant je soupçonne que si la première prenait trop d'ampleur, elle nuirait forcément à l'autre. Tant qu'un agriculteur sur cent pratique la permaculture, Monsanto n'a pas à s'inquiéter. Mais à 30% ?
Les gouvernements pourraient-ils être amenés à interdire la permaculture ?

C'était le sens de mon interrogation (oui, je sais, ce n'était pas explicite).
Je la reformule donc : peut-être que cette réorganisation n'est actuellement possible que parce que le capitalisme n'en est pas encore gêné ? Et que si le système capitaliste n'était plus alimenté par la plupart, il concentrerait son attention, et donc son action, sur ceux qui ne paient plus la gabelle ?
Du coup : ce n'est peut-être pas plus mal ? Car ainsi, le ferment des solutions alternatives aura largement le temps de s'incruster et de se développer solidement.
Enfin, c'est un souhait qui ne représente certainement pas la réalité.

Quant à "la fin du système" ne passe ni par le Grand Soir, ni par la grève générale, ni par la guerre mondiale (au contraire !) ni par aucune autre action dont la violence permet seulement aux plus violents de maintenir leur contrôle des populations. Elle passe par la désaffection progressive du système par ses propres clients", j'ajouterais que ceci n'est possible que par une éducation adéquate. C'est non seulement long, mais dans l'état actuel de nos sociétés ... totalement utopique.
Là, on va dans le sens opposé.
Et tu remarqueras sans peine que parmi tous ceux qui adoptent ces comportements alternatifs, une majeure partie le font pour ... pouvoir consommer encore plus ! Et non pour réduire leur temps de travail rémunéré. Ce qui est le but.
Moins consommer pour réduire les dépenses. Dépenser moins, pour gagner moins. Diminuer son temps de travail rémunéré pour avoir du temps pour soi. Avoir du temps pour soi, non pour consommer, mais pour créer et coopérer.
Rien de bien compliqué, en somme.
Mais ce mode de vie ne fait pas rêver les masses, et de loin. Alors...
Re: L'info Night and Day !
le 31-12-2017 à 19:51 #

Rien de bien compliqué, en somme.

C'est cela!
Lenine est parmi nous! Et encore même Lenine aurait pas eu les ♥♥♥♥ s de dire ça.

Vous êtes là à disserter sur les égarements du capitalisme.
Je pense qu'il y a des choses à dire. On peut faire mieux c'est sûr dans plein de domaines.

Mais par contre la grande révolution idéologique qui verra un jour le capitalisme disparaître au profit d'un autre système plus performant on est pas près de le voir de nos yeux c'est peu de le dire. Je ne sais pas si ça n'arrivera jamais. Jamais dire jamais comme disais l'autre.
Mais je sais que ça n'arrivera jamais de notre vivant ni de celui de la génération qui va suivre.


Mais ce mode de vie ne fait pas rêver les masses, et de loin. Alors...


Là n'est pas le problème à mon avis. Le problème c'est la nature humaine.
La question n'est à mon avis pas de savoir si elle est naturellement bonne ou mauvaise à la base.
Le truc qui tue c'est que à la fois tout le monde est différent, chacun est unique, de part ses goûts, ses envies, son appétence pour le travail, ses capacités, ses projets, sa morale, son éducation, ses gènes etc...
Et à la fois tout le monde est pareil dans le fond (à de rarissimes exceptions près dont je ne fais pas partie). Tout le monde voudrais avoir le soleil!
Etre riche, beau, intelligent, aimé, populaire, réussir ses projets et plutôt être le chef que le sous fifre.

Comment voulez vous infléchir ça? C'est IMPOSSIBLE!
Ensuite la recherche de "comportement vertueux" pour toute une population via l'éducation, y'en a qui ont essayé on sait ce que ça a donné.
Et ça a donné quoi?
Une dictature totalitaire liberticide où même la consommation est contrôlée. Et on tire sur ceux qui essaient de s'enfuir!

Moi aussi ce monde me fait ♥♥♥♥ et pourtant Dieu sait que je sais que je pense être bien tombé en étant né en France!
Ça me gave de voir une grande majorité de jeunes acheter des I-Phone, regarder des émissions débiles à la télé, ça me gave de voir que personne n'essaie de se parler dans le métro parisien, ça me gave de voir des gens monter des réseaux relationnels en faisant semblant de s'intéresser aux autres pour s'approprier du pouvoir et ainsi de suite et ainsi de suite...

Mais c'est pas pour ça que je veux renverser le capitalisme.
Pire c'est même pour ça que je sais qu'on ne peut pas le renverser sauf pour bien pire!
(Dans 800 ans à voir mais pour le moment c'est certain).

Et quand vous aurez fini de faire vos propositions pour changer le monde capitaliste vous passerez à vos propositions pour mettre en place un système où l'anarchisme est roi.
Vous êtes cinglés ou complètement inconscients????

Ajout du 31-12-2017 à 20:52:


Pense-t-on que répéter toutes les trente minutes que le TER avait neuf minutes de retard au passage à niveau de Millas ait un sens en terme d'information ? Aucun. Pourquoi nous donner et répéter cette info ? Mystère. N'y a-t-il rien plus important ailleurs ? Bien sûr que si. Alors ?
Alors rien.

Alors rien. Comme tu dis. Ce qui me fascine et m'intrigue le plus chez toi Ludwig c'est qu'apparemment on a :
1- les mêmes yeux.
2- la même façon de comprendre ce que nos yeux voient.
3- souvent pas du tout les mêmes conclusions. J'y viens.


C'est à nous d'abandonner ces vecteurs de non information et d'aller chercher ce qui fait sens. Notamment, la façon dont le monde se réorganise à bas bruit pour contourner le capitalisme et éviter ses tares les plus criantes.

Tu pourrais nous indiquer à qui exactement tu fais référence quand tu parles du "nous"?
Tu pourrais nous indiquer une procédure pour je te cite : "aller chercher ce qui fait sens"?
Tu pourrais nous indiquer une procédure pour je te cite : "contourner le capitalisme"?

Bon par contre "éviter ses tares les plus criantes" là je pense que je vois bien ce que tu veux dire. Et je suis prêt non seulement à te suivre sur ce terrain mais éventuellement aussi à le faire seul avec les moyens du bord.
Prêcher encore et toujours même si c'est d'une efficacité très limitée les vertus du service public et du système à la française par opposition au système américain ou anglais par exemple. Défendre le projet de l'Union Européenne aussi.
Pas facile à faire du tout. D'autant que les adversaires sont redoutables! Mais je continuerai d'essayer parce-que je pense que c'est important.
Re: L'info Night and Day !
le  1 janvier à 18:48 #
"Tu pourrais nous indiquer à qui exactement tu fais référence quand tu parles du "nous"? "
Exactement les mêmes que ceux dont parlait Timoleon dans le post initial, et que Nérouje a repris dans le post suivant.
Nous.

"Tu pourrais nous indiquer une procédure pour je te cite : "aller chercher ce qui fait sens"? "
Consulter des média alternatifs non conspirationnisme. On en trouve.
Et a minima, abandonner toute source d'info "à chaud".

"Tu pourrais nous indiquer une procédure pour je te cite : "contourner le capitalisme"?
Je suis un mauvais client du capitalisme. Je m'équipe du dernier cri avec quinze ans de retard, je fais durer tout ce que j'achète, je ne produis pas de déchets ni de gaspillage, j'achète équitable quand c'est possible, je n'ai pas et n'ai jamais eu aucun crédit, je n'investis pas pour m'enrichir, je ne roule pas en 4x4, je "fais" du logement social, je préconise et pratique le partage et la gratuité, j'éduque au sens critique...
J'ajoute que je n'ai pas peur du terrorisme et que je ne mords dans aucun des bobards que les média dominants voudraient nous faire avaler ; c'est une sorte de désobéissance civile passive, soft, qui correspond à mon caractère qui n'est ni celui d'un guerrier ni celui d'un mouton.
Cela n'a sûrement l'air de rien, mais tout ce la additionné me range dans la catégorie de ceux qui ne nourrissent grassement ni le grand capital ni les banques. Bien sûr, je ne suis pas hors du système, mais je suis sur son bord et si ça ne change pas le monde, au moins ça me donne meilleure conscience.
Des gens plus courageux et plus compétents que moi pratiquent la permaculture, l'économie sociale et solidaire, l'open source... A défaut d'en faire autant, je peux au moins les encourager activement.
L
Re: L'info Night and Day !
le  1 janvier à 19:38 #
OK OK respect.

Mais j'ai toujours pas compris pour le "nous"...
Re: L'info Night and Day !
le  1 janvier à 19:47 #
En effet toutes ces infos sont des non-infos, libre à chacun de les regarder et de les prendre pour argent comptant ou pas ? les médias manipulent les masses, ils ne disent pas forcément des mensonges, mais donnent l'info qui va bien ! mais pas celle qui dérange ? par exemple quand de grands mouvements de grèves et de manifestations sont engagées par une corporation (j'ai des exemples!) aucune info dans les médias ? rien ? par contre dès qu'il y a un dérapage voir un dérapage construit de toutes pièces on vois ça partout !

On critique la Chine et on critiquais l’URSS (à juste titre) mais les médias en France sont pareils ! on manipule les gens on les divise !
Re: L'info Night and Day !
le  2 janvier à 21:06 #

le  1-01-2018 à 18:48, @Ludwig :... je n'ai pas et n'ai jamais eu aucun crédit, je n'investis pas pour m'enrichir...

Et ce n'est pas rien ! Connaissez-vous beaucoup de monde qui puisse se targuer de ceci ?
J'ajouterais à ta liste : je produis tout ce qu'il m'est possible, utilise autant que faire se peut la seule énergie véritablement renouvelable : la mienne, ne fais pas de tourisme, fais du bénévolat aussi souvent que je peux, vis avec ce que j'ai sans désirer plus, résiste à la pression sociale, refuse de suivre les modes, m'habille simplement, n'ai pas de carte bancaire, pas la télé, pas de retraite complémentaire, ne vote pas, etc.
La liste de cette résistance passive peut être longue... et lassante.
Re: L'info Night and Day !
le  3 janvier à 12:28 #
Petit comique...
Il te manque "Je suis la réincarnation de Vincent de Paul".

Mais je me retrouve en partie dans ta liste complémentaire.
Je fais du bénévolat, je m'habille simplement et ne suis pas les modes, préfère les transports en commun...
Mais j'ai la télé et une carte de "crédit" (je mets des guillemets) ; les sommes sont débitées le plus souvent le jour même... Tu parles d'un "crédit" ! Et je l'utilise à 75% pour mes frais professionnels.
Je ne vois pas ce que la retraite complémentaire vient faire là-dedans, on n'a pas le choix d'en avoir une dès qu'on a un employeur.
Je n'ai plus d'employeur. Mais je ne suis dans aucun fonds de pension, si c'est ça que tu veux dire.
Et j'ai un chat, mais il applique les mêmes préceptes que moi. La preuve que c'est bien : un parti politique suédois porte son nom.
L
Re: L'info Night and Day !
le  3 janvier à 16:34 #
<<un parti politique suédois porte son nom. >>


Ikea ?
Re: L'info Night and Day !
le  3 janvier à 21:12 #
En fait le plus difficile, quand on est dans ce genre de résistance passive, est de trouver une compagne qui veuille partager ce genre de vie. Heureusement, c'est à peu près mon cas. Je dis "à peu près" car ma femme éprouve de temps en temps le besoin de faire du tourisme. Mais vu que je ne suis pas jaloux... elle part avec d'autres.
Quant à nos enfants (les pauvres !), ils subissent (en se moquant, les bougres).

Ma remarque sur la retraite complémentaire ne concerne pas les salariés, évidement. Mais ceux qui sont à leur compte ou travailleur indépendant, comme moi. Dans ce cas, je considère celle-ci comme un placement.
De toutes façons, et même s'il en a l'envie, le salarié ne peut pas gérer son temps de travail comme il le souhaite. Il est prisonnier de sa situation, doit bosser et consommer (ou placer pour consommer encore plus). Sinon, à quoi bon gagner de la thune ? Même si la plupart du temps il a le sentiment de mener une vie de ♥♥♥♥ , il se considère comme un privilégié et vois ce transit d'argent comme un droit. Il jauge sa vie par ce qu'il a, ce qu'il aura bientôt et ce qu'il aimerait avoir. Finalement, son seul pouvoir est le pouvoir d'achat.
Je le considère (ne voyez rien d'insultant dans mon propos car c'est plutôt triste) comme une sorte d'esclave moderne...
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 03:50 #
bonjour!
je suis assez d'accord sur la plus part des choses à éviter ou à faire pour éviter de faire marcher le système, ou plus tôt la grosse machine et j'en fait beaucoup de ceux-là... par contre, pour le tourisme, je ne vois pas se qu'il y a de mal? ça permet de découvrir des choses, élargir notre culture et même connaitre plus de choses dans certain cas! bon, ça fait marcher les agences de voyages mais bon... comment faire autrement?
Blaise
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 10:52 #
<<< ça permet de découvrir des choses, élargir notre culture et même connaitre plus de choses dans certain cas! bon, ça fait marcher les agences de voyages mais bon... comment faire autrement? >>>


Entièrement d'accord avec ça, sauf "ça fait marcher les agences de voyages" comment faire ? Comme moi ne pas passer par une agence de voyage, un guide du Routard ou du Petit Futé emprunté à la bibliothèque, Internet pour chercher un billet d'avion pas cher, Internet pour trouver des conseils de voyages, optionnel car je ne loue pas toujours de voiture : Internet pour éventuellement trouver une location de voiture là-bas, Internet pour réserver les logements en fonction du circuit et des conseils trouvé sur le guide papier ou sur le Net, quoi dire de plus ?
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 17:10 #
le tourisme permet de découvrir des choses, élargir notre culture et même connaitre plus de choses dans certain cas

Il s'agit ici d'une vision personnelle qui ne tient aucunement compte des problèmes générés chez autrui. Il faut être soit intéressé financièrement, soit naïf, soit aveugle pour prétendre que le tourisme ne pose pas de problèmes.
Le tourisme n'est rien d'autre qu'une consommation de masse. En tant que tel, il génère dilapidation des ressources, pollution et enrichissement inutile de ceux qui le sont déjà. Dans les pays pauvres, ou en voie de développement, c'est encore pire. Par exemple, il entretient le désir d'occident. Voyez-vous de quoi je veux parler ?
J'espère.
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 17:41 #

le  6-01-2018 à 17:10, @nerouje :
le tourisme permet de découvrir des choses, élargir notre culture et même connaitre plus de choses dans certain cas

Il s'agit ici d'une vision personnelle qui ne tient aucunement compte des problèmes générés chez autrui. Il faut être soit intéressé financièrement, soit naïf, soit aveugle pour prétendre que le tourisme ne pose pas de problèmes.
Le tourisme n'est rien d'autre qu'une consommation de masse. En tant que tel, il génère dilapidation des ressources, pollution et enrichissement inutile de ceux qui le sont déjà. Dans les pays pauvres, ou en voie de développement, c'est encore pire. Par exemple, il entretient le désir d'occident. Voyez-vous de quoi je veux parler ?
J'espère.


N'importe quoi ! le tourisme permet de faire fonctionner le commerce local, je ne vois pas quel problème ça peut générer ? Dilapidation de quoi ? Pas besoin de voir des touristes pour avoir un (faux) désir d'occident suffit d’allumer la TV, de regarder Internet ou bien d'écouter les autres !

En général ceux qui critiques le tourisme et j'en ai connu , c'est de la caricature avec des œillères, du genre : tu vas manger quoi là-bas ? Tu ne risque pas d'être malade on entend tellement de chose sur d'horribles maladies ? tu 'as pas peur ? Et puis les agressions ce sont des sauvages là-bas et ils sont tous le temps en guerre ! Tu vas dans tel pays tu sait qu'ils prostituent les enfants Et tu y vas quand même ? Ce n'est pas moral ! Tu vas dans tel pays avec toutes ces personnes d'une certaine ethnie et bien tu n'as qu'à rester ici nous en avons tellement tu verras la même chose !

En bref toutes ces critiques à l'origine ce sont des personnes ne s'étant jamais bougé le c.l , ne sont jamais sorti de leur commune et où partout ailleurs il y a la peur de l'inconnu ! C'est vrai on est tellement bien chez nous ! (ça aussi je l'ai entendu !)

Et c'est tellement plus simple de dire qu'en voyageant on abime la planète !
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 17:46 #

N'importe quoi !


+1

Le tourisme permet à beaucoup de gens de vivre dans la cadre d'une activité de découverte.

Après comme disais Anthony un ancien pote corse, y'a des touristes qui salissent le maquis. Et ça c'est pas acceptable!
Y'a aussi des touristes qui font bien pire et rien à voir avec la corse.

Mais globalement c'est une activité culturelle enrichissante qui permet de s'ouvrir aux différences et à la différence.
Je ne vois pas où est le mal.
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 18:04 #

le  6-01-2018 à 17:41, @SETI :

le  6-01-2018 à 17:10, @nerouje :
le tourisme permet de découvrir des choses, élargir notre culture et même connaitre plus de choses dans certain cas

Il s'agit ici d'une vision personnelle qui ne tient aucunement compte des problèmes générés chez autrui. Il faut être soit intéressé financièrement, soit naïf, soit aveugle pour prétendre que le tourisme ne pose pas de problèmes.
Le tourisme n'est rien d'autre qu'une consommation de masse. En tant que tel, il génère dilapidation des ressources, pollution et enrichissement inutile de ceux qui le sont déjà. Dans les pays pauvres, ou en voie de développement, c'est encore pire. Par exemple, il entretient le désir d'occident. Voyez-vous de quoi je veux parler ?
J'espère.


N'importe quoi ! le tourisme permet de faire fonctionner le commerce local, je ne vois pas quel problème ça peut générer ? Dilapidation de quoi ? Pas besoin de voir des touristes pour avoir un (faux) désir d'occident suffit d’allumer la TV, de regarder Internet ou bien d'écouter les autres !

En général ceux qui critiques le tourisme et j'en ai connu , c'est de la caricature avec des œillères, du genre : tu vas manger quoi là-bas ? Tu ne risque pas d'être malade on entend tellement de chose sur d'horribles maladies ? tu 'as pas peur ? Et puis les agressions ce sont des sauvages là-bas et ils sont tous le temps en guerre ! Tu vas dans tel pays tu sait qu'ils prostituent les enfants Et tu y vas quand même ? Ce n'est pas moral ! Tu vas dans tel pays avec toutes ces personnes d'une certaine ethnie et bien tu n'as qu'à rester ici nous en avons tellement tu verras la même chose !

En bref toutes ces critiques à l'origine ce sont des personnes ne s'étant jamais bougé le c.l , ne sont jamais sorti de leur commune et où partout ailleurs il y a la peur de l'inconnu ! C'est vrai on est tellement bien chez nous ! (ça aussi je l'ai entendu !)

Et c'est tellement plus simple de dire qu'en voyageant on abime la planète !

Huu... Inutile de t'énerver, ça n'apporte rien et je pense que ça n'en vaut pas la peine.

Par contre, si tu veux en discuter sereinement, je suis ton homme. Je signale juste que je sais de quoi je parle : non seulement je vis dans une région touristique, mais de plus je travaille dans le tourisme depuis plus de 25 ans.Et oui...
Et j'ai pas mal bourlingué quand j'étais plus jeune.
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 18:10 #

le  6-01-2018 à 17:46, @TobbyNTucker :

N'importe quoi !


+1

Le tourisme permet à beaucoup de gens de vivre dans la cadre d'une activité de découverte.

Après comme disais Anthony un ancien pote corse, y'a des touristes qui salissent le maquis. Et ça c'est pas acceptable!
Y'a aussi des touristes qui font bien pire et rien à voir avec la corse.

Mais globalement c'est une activité culturelle enrichissante qui permet de s'ouvrir aux différences et à la différence.
Je ne vois pas où est le mal.


Absolument ! Et bien sûr je condamne les touristes qui "se la pètent" devant les locaux, qui salissent les plages et qui ne se comportent pas bien !

Pour ma part j'ai plutôt vu des touristes ramasser les cochonneries les leurs et celle qui trainaient déjà sur les plages et les locaux jeter tout n'importe où, mais c'est très important de montrer le bon exemple en tant que touriste comme partout d’ailleurs !

Ajout du 06-01-2018 à 18:14:

<<<Huu... Inutile de t'énerver, ça n'apporte rien et je pense que ça n'en vaut pas la peine.

Par contre, si tu veux en discuter sereinement, je suis ton homme. Je signale juste que je sais de quoi je parle : non seulement je vis dans une région touristique, mais de plus je travaille dans le tourisme depuis plus de 25 ans.Et oui...
Et j'ai pas mal bourlingué quand j'étais plus jeune. >>>

Je ne m'énerve pas ! Si des touristes ne se comportent pas bien ce n'est pas mon cas ni mon problème, ville touristique encore heureux qu'il y en ait encore car il n'y a plus que ça en France après que toutes les industries aient disparu !
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 19:52 #
Le tourisme c'est comme tout : ça se pratique de différentes façons et il y en a de bonnes et de moins bonnes.
Parmi les pires, le tourisme himalayen, celui qui permet à des centaines de touristes en doudoune, ayant payé 50 000 dollars, d'aller faire la queue pendant des heures sur l'arête finale de l'Everest, en croisant les cadavres de ceux qui n'ont pas eu la force d'atteindre le sommet ou de redescendre. Le tout en faisant prendre des risques mortels aux sherpas et en laissant cinquante kilos de déchets par personne entre 5000 et 8000 mètres, là où il n'y a pas d'éboueurs.
L'un des endroits les plus sales du monde, après La Goutte d'Or à Paris, c'est le glacier qui passe aux pieds du Broad Peak et du K2.

Pour le reste, il serait inutile de dire que le tourisme ne consomme pas d'énergies fossiles. Il est le premier fournisseur des passagers de l'aéronautique qui produisent chacun 30 grammes de CO2 par kilomètre parcouru. Un 747, 10 000 kilomètres, 400 passagers, douze tonnes de CO2. Vingt arbres vieux d'un siècle, et cela à chaque vol.

Le tourisme est aussi un pourvoyeur d'emplois et de devises. Certains pays ne pourraient s'en passer, et d'autres prendraient cher à perdre cette ressource à commencer par le nôtre. Il y a de bons et de mauvais côtés, comme pour (presque) tout. Je n'ai aucune honte à avoir un peu bourlingué et si je ne fais plus guère de tourisme aujourd'hui et seulement en France, ce n'est pas par déontologie. C'est juste parce que les étrangers m'ennuient autant que les Français. Si c'est pour retrouver les mêmes cons que chez soi, où est le plaisir à voyager ?
L
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 19:57 #

Si c'est pour retrouver les mêmes cons que chez soi, où est le plaisir à voyager ?




Cette misanthropie assez redondante n'enlève en rien le mérite de ta foi en l'humanisme.

C'est d'ailleurs je crois ce que je préfère chez toi Ludwig
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 20:27 #
@Ludwig

Pour ma part je n'ai encore jamais vu de 747 fonctionner au bois ?

Et comme disait Coluche on dirait cette année que les cons de l'année prochaine sont déjà là ?
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 20:45 #
@SETI
Je te laisse t'informer a minima sur la composition du bois.
Je pense que ce sont les cons de l'année dernière qui sont restés.
L
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 20:59 #

le  6-01-2018 à 18:10, @SETI : Si des touristes ne se comportent pas bien ce n'est pas mon cas ni mon problème

Je ne comprends pas le rapport avec mon premier post où il me semble avoir dit "il génère dilapidation des ressources, pollution et enrichissement inutile de ceux qui le sont déjà." La pollution ne se résume pas au comportement personnel. Loin de là.

Dans le cas d'une station de ski, il s'agit par exemple de la consommation énorme d'électricité (pour faire remonter les gens, mais aussi, et là c'est le comble pour les faire descendre), de la consommation d'eau (neige de culture mais aussi pic de consommation à plusieurs milliers de fois la consommation courante), de la pollution (adjuvants dans les neiges de culture, pic de production d'eaux usées dans les mêmes proportions, de poubelles et déchets de toutes sortes mais aussi les milliers de tonnes de sel déversés sur les routes pour que les touristes puissent arriver sain et sauf), des investissements (connais-tu le prix d'un télésiège débrayable six places ? ), des retours sur investissement (qui récupère l'argent ?)... Les exemples sont nombreux. Sans parler des paysages dévastés (montagnes rasées à coup de pelleteuses, pylônes à tout va). À un tel point qu'il serait sage de se poser quelques questions.

Ho... j'entends vos objections "oui mais les gens du cru n'auraient pas de travail !"
D'abord, ça reste à prouver, mais de plus, on est en droit de se demander si les "gens du cru" (pour la plupart payés au smic), ne seraient pas plus riche si on leur avait distribué directement les quelques millions d'euros investis (détail ici). Ou, mieux : si tout ce pognon n'aurait pas pu être utilisé pour créer quelque chose de moins débile.

Je viens d'exposer un exemple simple de tourisme de masse. Ce n'est pas le seul.
Re: L'info Night and Day !
le  6 janvier à 21:06 #

Je pense que ce sont les cons de l'année dernière qui sont restés.


Ouais ouais...

T'es très très dur sur l'homme quand même.
Je ne pense pas que le problème de l'humanité soit lié à un manque d'intelligence.
Loin de là même.

Je pense que beaucoup d'Hommes font de mauvais choix par paresse (intellectuelle) notamment mais aussi à cause d'un attachement trop important à leur convictions.
Ces convictions sont souvent liées à leurs racines familiales, religieuses, idéologiques, ethniques etc...

C'est plutôt le manque d'ouverture et aussi surtout le manque d'intérêt pour ce qui est différent qui je pense entraîne le jugement.
Puis du jugement on passe à la condamnation, puis de la condamnation à la sanction.

Il me semble que l'on parle de cette notion de jugement dans Apocalypse Now (de F.F. Coppola).

A ce titre finalement je pense que celui qui traite les autres de cons se condamne lui-même à un châtiment lent et douloureux.
Surtout si il a des vraies raisons de le faire...




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Les Guignols de l'info