Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Des fractures sociales ont supplanté le clivage traditionnel politique gauche droite

le 31-12-2017 à 11:19 #
Bonjour tout le monde,

http://www.atlantico.fr/decryptage/2017-annee-fin-clivage-droite-gauche
A l'heure où nos experts politologues en tout genre font un bilan de 2017 ,il en existe un (cf le lien) qui mérite une attention particulière ,reflèttant assez bien les dangers auxquelles en 2018 , notre société ,va devoir faire face car tout aussi dangereux que celui du clivage politique Droite Gauche qui a effectivement disparu L'infographie en fin d'article résume parfaitement l'essentiel de ce clivage disons sociétal
Observons que ces fractures passent aussi à travers les partis de droite et de gauche et qui ont politiquement des difficultés à se reconstituer politiquement , certes dans une moindre mesure , le 'REM'
n'y échappe pas non plus ..voir certaines réactions de leurs députés aux décrets de G Collomb
Le Président s'en fera t il l'écho durant ses voeux de ce soir ? La réussite de tous ses projets sera conditionnée par la prise en compte de ces fractures de plus en plus perceptibles au sein de notre société
Salut à Vous tous

Re: Des fractures sociales ont supplanté le clivage traditionnel politique gauche droite
le 31-12-2017 à 12:18 #
Joli florilège, on ne sait que choisir : la chambre des ados, les météorites, le porno ?
L'article en question est introuvable à moins de recherches dont j'ai le temps mais pas le courage.
Sinon, j'ai beaucoup de réticences pour Atlantico qui m'a habitué à dispenser la pensée néolibérale avec un mépris de classe qui rend comique tout son discours. J'en ai ouvert un au hasard sur les "vraies" causes de la pauvreté.
Je n'ai pas pu aller au bout. Les "vraies" causes de la pauvreté, ne comptez pas sur l'article pour les connaître. A grand renfort de métaphores obscures, de raccourcis, d'allusions non explicites et d'affirmation non sourcées, l'auteur nous perd et la seule chose qu'on comprenne, c'est qu'il n'est pas content contre quelque chose.
ça nous fait une belle jambe.
Ainsi va Atlantico, le site qui vous instruit de ce que vous savez déjà et qui rend le reste incompréhensible.

Sinon, sur l'abolition du clivage droite-gauche, les coins de mes lèvres se soulèvent malgré moi d'une ironie mauvaise. Cette "abolition" est à ce point le rêve des classes dirigeantes qu'il ne se pouvait pas qu'on ne le retrouve sur Atlantico (de même sans doute sur Valeurs Actuelles, mais qu'on m'excuse si je n'ouvre jamais ce torchon).
Il n'y aura plus de clivage droite-gauche quand les richesses produites en commun ne seront plus confisquées par 0,1%, quand ces richesses seront largement investies dans le mieux-être de tous et la société humaine entière aura repris le chemin du progrès social. Elle en aurait largement les moyens si on ne l'en privait pas.
Le clivage a glissé ? Sans doute. Une part de ceux qui dans les années 80 encore, prétendaient représenter une véritable alternance entre une société redistributrice et une société concentratrice, on définitivement choisi celle-ci aux dépens de celle-là.
Le paysage politique français est dorénavant partagé entre les libéraux de droite et du centre, d'une part, et la gauche d'autre part. Celle-ci est désormais très loin de représenter la moitié du corps électoral comme naguère, mais de là à avoir disparu...
Or, s'il y a une gauche, il y a une droite et par conséquent un clivage. On peut sans doute le décrire de plusieurs façons et la moins pertinente n'est pas "ceux qui veulent réduire les droits et protections des salariés" d'un côté et "ceux qui veulent les maintenir et les accroître" de l'autre.
Il n'est pas bien difficile de trouver où passe le plan de clivage. Beaucoup plus facile que démontrer qu'il aurait disparu.
L
Re: Des fractures sociales ont supplanté le clivage traditionnel politique gauche droite
le 31-12-2017 à 14:20 #
Bonjour L
Ce journal en ligne , de par sa tendance je devine qu' elle puisse vous déranger ...considéré par libé comme l'oreille de la droite
Néanmoins il représente comme il l' indique un 'vent nouveau sur l'info' On aime ou on n'aime pas mais par rapport à d'autres quotidiens il est différent par l'analyse des faits de société
Autre considération J S Ferjou ,fondateur d'Atlantico et Soazig Quemener (rédactrice en chef de Marianne) débattent une fois par semaine sur LCI , et à mon humble avis c'est la meilleure prestation dans ce type de créneau
NB je ne connais personnellement ni l'une ,ni l'autre !
Pour la notion de clivage que j'ai tentée d'exprimer , il est certain que la sensibilité de droite ou de gauche n'a pas disparu , mais s'ajoute aujourd'hui des clivages 'citoyen' multiples sur les valeurs de la société en dehors de pures considération économiques de droite ou de gauche

NB si vous n'avez pas trouvé l'article. Tapez simplement sur votre moteur de recherche Atlantico et vous trouverez l'article en question
Salut
Re: Des fractures sociales ont supplanté le clivage traditionnel politique gauche droite
le 31-12-2017 à 15:50 #
"s'ajoute aujourd'hui des clivages 'citoyen' multiples sur les valeurs de la société en dehors de pures considération économiques de droite ou de gauche "

Et cela n'est pas nouveau.
En 1974 la loi sur l'IVG, incontestablement une mesure de gauche, a été initiée par un gouvernement libéral centriste de droite. Le reste de la droite française traditionnelle a voté contre. Cela fait plus de quarante ans.
La "gauche" se caractérise par un souci démocratique. En cela la bourgeoisie française du XVIIIe siècle était de gauche. Elle se caractérise par un souci d'égalité (devant la loi, devant l'impôt), par la séparation des pouvoirs. Elle est plutôt favorable à la libre-pensée et à la séparation des églises et de l'état. En cela elle s'oppose aux valeurs de l'ancien régime.
La gauche est également censée défendre le bien commun contre les intérêts particuliers, notamment ceux des possédants du capital. Elle est supposée lutter contre la monopolisation de l'économie et pour la protection des salariés. Elle préconise que le revenu du travail revienne majoritairement au travail.
Elle est également progressiste dans le domaine social. En cela, les valeurs qu'elle porte (tolérance, mixité, égalité homme-femme...) ont imprégné lentement la droite, au point où aucun politique ne saurait aujourd'hui afficher des opinions contraires.

Heureusement, les réseaux sociaux sont là pour nous montrer que le citoyen de base de droite et de gauche sont moins affectés de ce gommage des valeurs ! Il ne suffit que de lire les forums pour s'en rendre compte, et les interventions de ceux qui, récemment, défendaient les harceleurs de femmes et se moquaient grassement des femmes qui luttent, n'étaient pas de gauche !
Ces électeurs de base n'ont aucun scrupule à noyer dans un prétendu "politiquement correct" toute opinion qui montrerait du respect pour les femmes, pour les étrangers y compris migrants, de la tolérance religieuse et de l'attachement à la laïcité.
Heureusement "ils" ne sont pas tous comme ça. Mais qu'est-ce qu'ils parlent fort !
L




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Les affaires et scandales politico-financiers de gauche et de droite.
Valeur des individus et injustices sociales
Sondage sur les enfants et les normes sociales
Gauche decomplexee
Qu'est-ce "voter à gauche"?