Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Les origines du mal et la Police Nationale

le  9 janvier à 08:14 #
Bonjour à tous,

http://www.lepoint.fr/societe/nordahl-lelandais-un-homme-doux-et-comprehensif-08-01-2018-2184802_23.php

Moi j'ai bien compris, on ne juge pas uniquement des actes on juge aussi une personne.

Mais bon...
Faudrait que l'on m'explique ce qu'en terme de valeur ajouté ça apporte d'aller intérroger le premier amour d'un assassin d'enfant au sujet de leur relation qui a eu lieu 15 ans avant les faits.

A mon avis à la fin : rien!


Ajout du 09-01-2018 à 08:58:


Faudrait que l'on m'explique ce qu'en terme de valeur ajouté ça apporte d'aller intérroger le premier amour d'un assassin d'enfant au sujet de leur relation qui a eu lieu 15 ans avant les faits.


Ah ouais ♥♥♥♥ , j'ai oublié la présomption d'innoncence

https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_D%C3%A9sir%C3%A9_Landru

Ci-dessus un lien qui permet d'illustrer le caractère évident entre des choses comme la séduction, la gentillesse, les performances sous la couette, les expertes en analyse de personnalité, le souvenir qu'on conserve d'une relation etc...

Et les affaires pénales

"De son incarcération en 1919 jusqu'à son exécution en 1922, il aurait reçu plus de 4 000 lettres d'admiratrices dont 800 demandes en mariage. Cette fascination érotique porte un nom, l'hybristophilie."

Après bien sûr, pour celles et ceux qui pensent que Lendru était innocent, j'vais pas pouvoir aider

Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le  9 janvier à 14:54 #
"Faudrait que l'on m'explique ce qu'en terme de valeur ajouté ça apporte d'aller interroger le premier amour d'un assassin d'enfant au sujet de leur relation qui a eu lieu 15 ans avant les faits. "
En termes de valeur ajoutée, ça rapporte des euros aux organes de presse qui diffusent.
En termes judiciaires, on ne sait jamais, il faut le faire. Seulement, il ne faudrait pas que ça paraisse dans la presse parce que ça n'a rien à y faire.

Le mal que fait la presse aux enquêtes judiciaires est démontré et illustré par l'extraordinaire bouquin de Laurence Lacour sur l'affaire Grégory (Le Bûcher des Innocents), un livre qui devrait rester comme un document majeur de l'humanité.
Des leçons tirées de ce cas ? Aucune.
L
Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le  9 janvier à 16:58 #

Des leçons tirées de ce cas ? Aucune.


Oui! Tout à fait d'accord!

Je pense que c'est vraiment dommage pour moi qu'on n'arrive pas à se faire confiance Ludwig...

Enfin y'a pas mort d'homme

(Modifié par TobbyNTucker le 09-01-2018 à 16:59)
Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le  9 janvier à 18:21 #
"Je pense que c'est vraiment dommage pour moi qu'on n'arrive pas à se faire confiance Ludwig... "
Message privé qui serait mieux en MP...
J'ai tout à fait confiance en toi dans le cadre de ce forum. De ton côté... Bin, ça te regarde !
L
Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le 10 janvier à 04:19 #
salut,

le  9-01-2018 à 08:14, @TobbyNTucker :
Faudrait que l'on m'explique ce qu'en terme de valeur ajouté ça apporte d'aller intérroger le premier amour d'un assassin d'enfant au sujet de leur relation qui a eu lieu 15 ans avant les faits.

je crois qu'au niveau de la justice, ça serre à essayer de trouver à partir de quand il est devenu violant et éventuellement trouver le pourquoi. parfois, ça peut venir de vraiment loin! le problème c'est que l'on devrait pas savoir leurs démarches en détails...
Blaise
Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le 10 janvier à 07:09 #

je crois qu'au niveau de la justice, ça serre à essayer de trouver à partir de quand il est devenu violant et éventuellement trouver le pourquoi.


Oui sûrement.

Mais en admettant qu'il soit coupable de ce qui lui est reproché, je pense que la question "pourquoi?" est totalement subsidiaire.
Les questions prioritaires c'est coupable ou non ; avec préméditation ou non.
Je ne suis pas du tout contre qu'on s'intéresse au reste au cours du procès mais je pense que c'est totalement subsidiaire.

Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le 10 janvier à 17:08 #
salut,
mais dans se que tu appelles le reste, il y a pas parfois des éléments qui se cache pouvant aider à statuer si il est coupable ou non? il me semble donc que ça face justement parti du processus...
Blaise
Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le 10 janvier à 17:48 #

mais dans se que tu appelles le reste, il y a pas parfois des éléments qui se cache pouvant aider à statuer si il est coupable ou non?


Euh, là je ne sais pas trop. C'est du travail de professionnel.
Mais à priori je dirais non. Les faits, les preuves constituant les faits c'est la top priorité.

Le reste n'est pas forcément inutile mais je persiste et signe à dire que c'est subsidiaire.
Après je peux aussi me tromper et nul n'est tenu d'être d'accord avec moi.

Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le 11 janvier à 09:45 #
TNT :
Mais à priori je dirais non. Les faits, les preuves constituant les faits c'est la top priorité.

Le reste n'est pas forcément inutile mais je persiste et signe à dire que c'est subsidiaire.


peut-être que ce "subsidiaire" éclaire et influence lors du choix de la peine à infliger ?
Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le 11 janvier à 10:27 #
Oui! Ça ça me semble tout à fait vrai
Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le 11 janvier à 14:33 #
Le mot "subsidiaire" étant ambigu et pas forcément adapté, je propose de dire que la question du "pourquoi" est seconde par rapport à celle "Oui ou non" qui est première.
Elle est seconde car comme le dit shu-mei elle ne servira qu'à comprendre un geste et à adapter la peine à celui-ci en fonction de circonstances atténuantes éventuelles. Démarche qu'on ne fera pas, en bonne justice, si la personne n'est pas déjà déterminée coupable.

Cependant nous voyons dans certaines affaires qu'un procès (prenons celui de C. Ranucci, il est emblématique), n'a pas cru bon de poser la question oui-non avant celle du pourquoi, et qu'on a discuté des raisons d'un crime que l'accusé n'avait peut-être pas commis.
En le faisant, on a peut-être expliqué le criminel par le crime, alors qu'une bonne justice explique le crime par le criminel.
L
Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le 11 janvier à 20:02 #

Cependant nous voyons dans certaines affaires qu'un procès (prenons celui de C. Ranucci, il est emblématique), n'a pas cru bon de poser la question oui-non avant celle du pourquoi, et qu'on a discuté des raisons d'un crime que l'accusé n'avait peut-être pas commis.


Ouais... Peut-être pas. Ou peut-être si justement.
Quand tu dis qu'on ne s'est pas posé la question du oui-non je trouve que tu y vas très fort!
La police a toujours clamé avoir fait son travail et se féliciter de l'issue du procès.

Le problème c'est qu'il existe ce genre d'affaires infernales où un redoutable criminel malin et rusé peut noyer le poisson devant un jury.
Luc Tangorre ou Lendru en sont de terrifiants exemples et il y en a d'autres...
Tout cela invite à l'extrême prudence.
Alors quand en plus il n'y a pas de preuves c'est vraiment l'enfer.

L'affaire Ranucci j'y ai passé plusieurs heures. J'ai longtemps cru qu'il était innocent. Au regard du procès et des éléments à charge extrêmement peu convaincants...

Pourtant aujourd'hui je pense qu'il était coupable, mais évidemment je ne peux pas en être sûr.
Et justement ce qui me fait dire qu'il était coupable ce ne sont pas les preuves (qui n'en étaient pas vraiment d'ailleurs) mais plutôt son comportement.
Ce que je vais dire n'engage que moi mais je trouve très suspect d'avouer à la police au bout de 18 heures de garde à vue avoir enlevé et assassiné une petite fille...
Pour ensuite à la lumière des conseils d'avocats se poser en victime d'un sort que seul le diable aurait (ou a) pu mettre en place.

Après c'est sûr le doute demeure. Peut-être était-il instable, pas très intelligent et je n'ai pas assisté à la garde à vue...
Mais la police a toujours clamé avoir fait son travail et se féliciter du résultat.
Alors voilà Ludwig : a priori et finalement je crois que Ranucci était coupable.

Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le 12 janvier à 06:22 #

le 11-01-2018 à 09:45, @shu-mei :
TNT :
Mais à priori je dirais non. Les faits, les preuves constituant les faits c'est la top priorité.

Le reste n'est pas forcément inutile mais je persiste et signe à dire que c'est subsidiaire.


peut-être que ce "subsidiaire" éclaire et influence lors du choix de la peine à infliger ?

voila, tu as résumé exactement ce que j'essayait de dire, merci! d'où le pourquoi je disais que ça avait réellement son importence...
Blaise
Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le 13 janvier à 02:31 #
Nouvelle rumeur calomnieuse en mode bruit de couloir perçu cette nuit pour Béber.

... c'est mon vrai nom les gars et ça l'a toujours été.

Par contre le bruit de couloir qui court maintenant serait que j'aurais des désirs pédophile.

Tout cela en lien avec les commentaires que j'ai mis sur Ranucci.
Y'a des recoupements et des faisceaux de présomptions qui tombent. C'est de la grande qualité

"Vous auriez peut-être des désirs pédophille ou criminels monsieur ... c'est la DEA, la NSA et la DGSI qui le murmurerait dans les milieux autorisés."

Voilà bon courage pour te démêler de ça.

Toutes les rumeurs calomnieuses sont bonnes pour non pas le meurtre messieurs dames, non pas l'assassinat mais le génocide de la police judiciaire dans cette affaire.
Waow waow waow! Qu'est-ce que c'est fort! La NBA! Avec NBA by Dia ligne de vêtement!

Je dis que je pense que Ranucci est coupable parce-que je pense qu'il l'est aujourd'hui.
Ça fait 6 ans et demi que j'ai affaire à la police, je ne pense pas que ce soit des gens mauvais.
Je les trouve assez respectueux de leur assermentation en général. (Pas comme les ♥♥♥♥ s à galons du Normandie par exemple).

Sinon moi je vous dis que Manolito c'est pas un hasard si il porte un maillot de l'équipe de France de football.
Et c'est pas un hasard non plus si il finit comme il finit.

Par ailleurs Eduardo Ruiz est assassiné par? L'adresse de facturation c'est?
La mafia oui oui!
"Je pose ça où?" "Là!".

Eduardo Ruiz est assassiné par la mafia. Manolito lui est assassiné par les hommes du général Salazar.

Et la rumeur de pédophilie c'est pour le génocide de la police judiciaire.

BRAVO les gars! Mais je vous pardonne c'est pas grave. Il n'y aura plus de plaintes.

(Modifié par Ludwig le 13-01-2018 à 10:26)

Ajout du 13-01-2018 à 15:04:

Je le redis afin d'être tout à fait clair : les artistes djihadistes de la calomnie qui pensent aujourd'hui encore même de loin que je me suis intéressé aux tueurs en séries et aux affaires pénales graves parce-que je me reconnais en leur auteurs.

Je les invite à se suicider assez rapidement, ça nettoiera le paysage!

L'oncle Sam et le rêve qui va avec vous salut
Re: Les origines du mal et la Police Nationale
le 14 janvier à 17:47 #
Sinon dans Star Wars je ne sais plus dans quel épisode (la saga est très voire trop longue et n'est intéressante que par moments je trouve) y'a la naissance de Dark Vador.

Regardez ce passage qui dure environ 15 à 20 minutes.
Pour ceux qui ont un cerveau et donc un soupçon d'empathie, je pense largement que c'est votre cas, regardez comme c'est marrant pour Dark Vador de devenir Dark Vador.

C'est juste un passage explicatif. Je ne suis pas et je n'ai jamais été Dark Vador. Normal c'est un personnage de science fiction.

(Mieux vaut toujours se méfier des redoutables pitres forbans qui vont prendre au premier degrés une recherche de sollicitude pour gratter 15 dollars de narcissisme et etc...).




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Origines juives
Origines de l'Église, ses objectifs, son message et son rapport à la bible
Identité nationale
Que pensez-vous de l'éducation nationale ?
question sur la police