Attention: Le forum déménage! À partir du 1er février 2018, il ne sera plus possible de publier ici, seule la consultation des archives restera permise. Nous vous encourageons à vous inscrire dès maintenant sur le nouveau forum à l'adresse www.surlatoile2.com et à mettre à jour vos favoris.
3

Un petit adieu au Forum

le 27 janvier à 16:48 #
Salut à tous,
Ce qui suit est à prendre au premier degré pour les uns, au second pour les autres.

En partant nous laissons le feu s'éteindre en l'âtre...
Les volets sont fermés et font passer un peu
D'une lueur mêlant à la lueur du feu
L'argent du ciel, qui se nuance de rougeâtre.

Et pourtant ce n'est pas le silence qui règne
En ces murs, mais les bruits discrets et familiers
Du bois, d'une souris qui court dans les greniers
De la braise avant que la flamme ne s'éteigne,

Du vent, qui siffle aux joints rouillés des vieilles portes
Sa mélodie, toujours la même et qui s'éteint
Quelquefois, quand l'été rend tiède le matin,
Mais le vent qui ce soir froisse les feuilles mortes.

L'oiseau qui vivait là reviendra-t-il ? L'aronde
Bâtira-t-elle à l'an prochain sous notre auvent
Son nid d'argile et verrons-nous l'engoulevent
Dans l'herbe que jadis l'été rendait si blonde  ?

Si cette maison bruit de nos rires encore
Et si nos voix d'enfants font encore vibrer
Les vitraux blancs, rien n'y peut plus entrer,
Ni soleil ni grand vent ni couchant ni aurore

Et sous les bois craquants qui portent la toiture
Enfin l'horloge a tu l'éternel battement
Qui traversait de notre vie chaque moment,
Chaque jour lumineux et chaque nuit obscure.

Le temps, si bref quand sur nos fronts la joie rayonne,
Si long quand le malheur aime à nous accabler
Passera désormais sans nous ; aux champs le blé
Disparaîtra sous les ivraies avant l'automne.

A moins que le destin malin ne nous empêche
Nous nous retrouverons ailleurs et loin d'ici
Pourtant ne partons pas sans avoir dit merci
A ces murs, au jardin où la mare s'assèche

Aux bardeaux de ce toit, aux vrilles du vieux lierre
Qui circonvient les pieds des rosiers défleuris
Les chenaux dont il pare un peu le métal gris,
Les arceaux, les pignons, la maison tout entière

Et prenons de ce lierre un rameau, une feuille,
Emportons-les. En sera-t-il où nous allons ?
Les cieux sont bien amers et les sentiers bien longs
Avant que loin d'ici un havre nous accueille.

Oublierons-nous jamais les soirs vécus ensemble
Ni la table de bois ni ses pieds vermoulus,
Tous ces livres qu'au fond personne n'aura lus,
La statue d'Artémis debout sous le vieux tremble,

Le son de cloche qu'apportait un peu de brise
Lorsque les jours d'hiver étaient ensoleillés
Et quand la ramée nue des chênes défeuillés
N'osait plus nous cacher la flèche de l'église ?

Trouverons-nous là-bas le vin dans les carafes,
Et le pain croustillant dont l'odeur embaumait
Le lieu ? Serons-nous loin de tous ceux qu'on aimait
Et qui dorment sereins avec leurs épitaphes ?

Quelqu'un sur la console a laissé ce vieux livre...
C'est peut-être Rimbaud, dont les vers ont jauni ;
Un autre touchera ce papier racorni
Et rêvera, en feuilletant le Bateau Ivre.

Nous ne connaissons pas ceux qui viendront peut-être
En suivant le chemin que les roues ont creusé
Vers la maison jusqu'à son seuil de pierre usé,
Et la regarderont depuis l'ombre du hêtre

Bientôt d'autres que nous pousseront la barrière
Du jardin qu'auront pris bardane et liseron ;
D'autres enfants iront s'asseoir sur le perron
Ou cueillir sur le mur une rose trémière.

D''un lieu où nous avons ri et pleuré, que faire
Pour qu'il ne meure pas quand nous serons partis
Pour que la nuit traîtresse et les jours alentis
Ne le fassent jamais retourner en poussière ?

Nous ne voulons pour cet endroit que la fortune
D'être à nouveau peuplé d'un monde chaleureux
Qu'il attendra là-bas, au bout du chemin creux
Sous le rouge du soir où rit la demi-Lune.

Nous ne voulons pour lui qu'une larme, qu'un rire
Que les baisers qu'on donne assis sur un sofa
Les sons de l'harmonium auquel il manque un fa,
Les bougies qu'on allume et les odeurs de cire

Que des enfants qui jouent et les appels qu'on lance
Quand la table est dressée, qu'il est passé midi
Ou les parties de canasta du vendredi,
Tout, plutôt que l'obscurité et le silence.

Et même si, comme il arrive à toute chose,
Le matin qui paraît n'éclaire ici plus rien,
Qu'il y demeure encore et pour qui s'en souvient
Cet air d'éternité dont l'âme se repose.
L

(Modifié par Ludwig le 14-02-2018 à 10:03)
Re: Un petit adieu au Forum
le 27 janvier à 16:56 #
Que rajouter!
Merci encore pour tout. Et à bientôt!
Re: Un petit adieu au Forum
le 27 janvier à 18:48 #
Le forum est mort. Vive le forum..Il rayonnait il foisonnait . Une petite lumière scientifique et une petite lumière pour une bonne ambiance.

Au revoir.

Et une pensée pour Ali_gator.

(Modifié par Sunland le 27-01-2018 à 18:49)
Re: Un petit adieu au Forum
le 27 janvier à 18:59 #
@Ludwig :
Enfin gardons l'espoir que la douceur de l'âtre
Qui rendait cet endroit entre tous chaleureux
Nous attende là-bas, au bout du chemin creux,
Où palpite déjà cette lueur rougeâtre...


Les années passeront... De l'âtre éteint, les braises
Jamais ne chaufferont nos mains vers lui tendues.
Les murs devenus sourds aux histoires perdues,
s'endormiront sans bruit, insensibles au malaise,

Indifférents, glacés... Et dans ces lieux jadis
Vivants et chaleureux, de nous ne restera
Qu'une ombre légère que le temps effacera
D'un souffle délicat, d'un oubli complice.

Impermanence des choses, trompeuses émotions !
Nous voguerons la nuit, au hasard des récifs,
Vers le havre sauveur dont le rêve furtif
Trouble nos esprits, nos désirs, nos passions.

Dans la nouvelle demeure, trouverons-nous les feux
Qui jadis réjouirent et nos cœurs et nos yeux ?
Trouverons-nous l'ami, trouverons-nous les jeux,
Les musiques, les airs, qui nous rendaient joyeux ?

Hier s'enfonce peu à peu dans les brumes du passé...
Demain est en retard... l'instant est suspendu...
Dans l'attente... De quoi ? De qui ? De l'Inconnu !
Saurons-nous l'accueillir ? Saurons-nous le charmer ?

Saurons-nous, avec lui, reconstruire notre vie ?
Il est là près de nous, il frappe à la porte.
Ouvrons et acceptons ce qu'il nous apporte...
Il y a des promesses, il n'y a pas l'oubli !


Merci, du fond du cœur, à Sur-la-toile !
Bienvenue à Sur-la-toile 2 !
S-M


(Modifié par shu-mei le 27-01-2018 à 23:59)
Re: Un petit adieu au Forum
le 27 janvier à 20:48 #
« Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau ».

Grand merci à Ben qui a su permettre ces rencontres virtuelles .

(Modifié par Scro le 27-01-2018 à 21:32)
Re: Un petit adieu au Forum
le 29 janvier à 17:41 #
Bonsoir

Je n'ai pas la poésie de Ludwig et de Shu-Mei et encore moins la capacité à l'exprimer avec leur talent . Merci d'avoir su créer cette ambiance à la fois chaleureuse et nostalgique . Des souvenirs s'installent , font revivre des moments, des émotions parfois . Merci aussi à celui qui a allumé le feu dans l'âtre !


(Modifié par Beotien le 29-01-2018 à 17:43)
Re: Un petit adieu au Forum
le 29 janvier à 21:30 #
Rendez-vous sur SLT2 Béo...
L
Re: Un petit adieu au Forum
le 29 janvier à 22:39 #
Bonsoir,
Sic transit gloria mundi!
JR
Re: Un petit adieu au Forum
le 30 janvier à 05:59 #
Salut,
Et @+ à toi forum qui aura vu certaines de mes insomnies, de mes Sonneries, de mes railleries, de mes lubies...
Merci :)

@+
Toy
Re: Un petit adieu au Forum
le 30 janvier à 13:26 #
Mon peut être futur gendre a fait(ou vas faire) le backup de tous les fils ou j'ai participé, je me rend compte que cela feras un document assez intéressant pour mes descendants sur ce qu'un homme du milieu du 20ième siècle pensait au début du 21ième siècle

Cela fournira largement la matière d'un bouquin pour une intelligence artificielle écrivain qui pourras relire les 16686 posts dont tous ne font pas qu'une ligne et les réponse associés ainsi que les références.

Re: Un petit adieu au Forum
le 30 janvier à 14:52 #

You know, with you it's always,
"Me, me, me!". Well, guess what! Now
it's my turn! So you just shut up and
pay attention! You are mean to me. You
insult me and you don't appreciate anything
that I do! You're always pushing me
around or pushing me away.


L'ane - Shrek 1, 2001.
Re: Un petit adieu au Forum
le 30 janvier à 22:03 #
Que dire de plus? Un forum comme celui-ci doit finir en beauté, et là, je crois qu'après Ludwig, les messages ont paraître un peu plats..
Merci à Ben Pour toutes ces années et longue vie à SLT II.
Re: Un petit adieu au Forum
le 31 janvier à 00:09 #

le 30-01-2018 à 13:26, rokag3 :
Mon peut être futur gendre a fait(ou vas faire) le backup de tous les fils ou j'ai participé, je me rend compte que cela feras un document assez intéressant pour mes descendants sur ce qu'un homme du milieu du 20ième siècle pensait au début du 21ième siècle

Cela fournira largement la matière d'un bouquin pour une intelligence artificielle écrivain qui pourras relire les 16686 posts dont tous ne font pas qu'une ligne et les réponse associés ainsi que les références.



Ciel !!!

Tu m'étonneras toujours !



(Modifié par shu-mei le 31-01-2018 à 00:20)
Re: Un petit adieu au Forum
le 31 janvier à 09:23 #

le 30-01-2018 à 13:26, @rokag3 :
Mon peut être futur gendre a fait(ou vas faire) le backup de tous les fils ou j'ai participé, je me rend compte que cela feras un document assez intéressant pour mes descendants sur ce qu'un homme du milieu du 20ième siècle pensait au début du 21ième siècle

Cela fournira largement la matière d'un bouquin pour une intelligence artificielle écrivain qui pourras relire les 16686 posts dont tous ne font pas qu'une ligne et les réponse associés ainsi que les références.

Et hop ! un dernier petit coup de brosse à reluire (en toute modestie, hein ?). Bin ouais, quoi personne ne le fait à sa place. Faut bien que quelqu'un s'en charge, non ?
@Shu-mei : attention, Rokag a un copyright sur le
Mais, si tu veux t'as le droit d'en mettre deux.

@Rokag : Ne pleure pas, il te reste SLT2 pour poster 16000 nouveaux messages tous pareils. Et il n'y aura même pas Lud pour t ♥♥♥♥ , ni Néné pour se foutre de ta gueule. Pas belle, la vie ?

(Modifié par nerouje le 31-01-2018 à 09:25)
Re: Un petit adieu au Forum
le 31 janvier à 09:29 #
Merci du conseil, @nerouje... mais je pense que je n'aurai plus l'occasion de le mettre en application !
voir MP !
Nous reverrons-nous ?? peut-être dans une autre vie !
(sur celui-ci, c'est moi qui ai un copyright ! )
Re: Un petit adieu au Forum
le 31 janvier à 09:32 #
"Tu m'étonneras toujours ! "
Moi pas.
Et pourtant j'ai une capacité d'étonnement hors normes.
L
Re: Un petit adieu au Forum
le 31 janvier à 14:09 #
Et hop ! un dernier petit coup de brosse à reluire (en toute modestie, hein ?). Bin ouais, quoi personne ne le fait à sa place. Faut bien que quelqu'un s'en charge, non ?


Avez vous des carnets intimes de vos ancêtres.?
Combien de fois avez vous parlé avec vos enfants de tel ou tel sujet?
En fait vous avez probablement plus livré de vous même sur ce forum au cas par cas qu'avec vos enfants et petits enfants!
Pourquoi?
Parce que vous craignez de les froisser, parce qu'ils n'ont pas le temps, parce que l'occasion d'en parler ne c'est pas présenté parce que l'on ne parle pas de "ça" avec ses enfants, parce que parce que parce que parce que....

J'ai écrit deux manuscrit le premier la mère de ma première fille m'a demandé de le détruire parce qu'il parlait d'une autre fille qu'elle (c'était avant que je soigne sa jalousie) le deuxième parce que Marvin Minsky l'avait écrit avant moi de manière bien plus brillante. Les avoir écrit était pour moi suffisant, que personne ne veuille ou ne puisse les lire il y a tellement d'autres choses mieux écrites que cela ne compte pas.
Par contre je n'ai pas eu de pèreS si ce n'est que de façon très épisodique et je me dit qu'un recueil de conversations comme celui ci de la part de mon vrai père que je n'ai pas connu m'aurait beaucoup aidé en me permettant de me positionner en pour ou en contre.

Pourquoi une intelligence artificielle ? parce que lire classer et faire l'analyse sémantique de tout ce matériel est un énorme pensum, l'idée serait d'avoir un document qui permettrait de demander à son robot assistant : Et mon ancêtre qu'en pensait il?
le robot de faire une réponse synthétique et si la réponse est déroutante pouvoir présenter les documents.

Mais peut être tel Madame de Sévigné avez vous brossé tous les sujets avec vos enfants et petits enfants et que tout le monde le fait et que mon idée est absolument inutile pour tous !

Bravo à vous je vous suis bien inférieur!
Re: Un petit adieu au Forum
le 31 janvier à 14:39 #
Je vais juste poser ça ici ...

Le trouble de la personnalité narcissique est un trouble de la personnalité dans lequel un individu se manifeste par le besoin excessif d'être admiré, et par un manque d'empathie.

Pour le DSM-5, le patient présente au moins cinq des symptômes suivants :

  • le sujet a un sens grandiose de sa propre importance (par exemple, surestime ses réalisations et ses capacités, s'attend à être reconnu comme supérieur sans avoir accompli quelque chose en rapport) ;
  • pense être « spécial » et unique et ne pouvoir être admis ou compris que par des institutions ou des gens spéciaux et de haut niveau ;
  • montre un besoin excessif d'être admiré ;
  • manque d'empathie : n'est pas disposé à reconnaître ou à partager les sentiments et les besoins d'autrui ;
  • envie souvent les autres, ou croit que les autres l'envient ;
  • fait preuve d'attitudes et de comportements arrogants et hautains.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_de_la_personnalit%C3%A9_narcissique
Re: Un petit adieu au Forum
le 31 janvier à 14:49 #
"le besoin excessif d'être admiré,"
C'est tout à fait moi !
L
Re: Un petit adieu au Forum
le 31 janvier à 16:15 #
Reste que cela ne répond pas au fait que ceux qui ont postés ici ont livré beaucoup d'eux même et qu'il est bien possible qu'ils n'aient pas abordés bien des sujets avec leurs enfants.

Du coup, conserver du matériel pour qu'il puisse être consultable lorsque l'on ne seras plus en mesure de répondre n'est pas une manifestation narcissique. J'aurai sincèrement aimé pouvoir consulter des avis de mes ancêtres, du reste, certains d'entre vous sont tombés sur des correspondances et on passé plusieurs heures à les lire, apprenant ainsi telle guerre oublie ici, tel présentation d'une nouvelle machine là et telle prise de position sur landru ou Dreyfuss ici en passant par ce merveilleux saumon péché à Nogent.
Qualifier cela de narcissisme est absurde.
Le père de la mère de ma première fille a écrit une thèse sur les membranes acoustique(mort en se tuant en escalade dans les Pyrénées) C'est le seul document écrit que j'ai eu de lui si, à l'époque, il y avait eu un forum de discussion, j'aurai bien aimé lire ses points de vues sur différents sujets .
Cela aurait fait de lui un narcissique ?
Le père de ma femme était avocat et tenait un journal ou il notait au jour le jour tout ce qui se passait, cela nous a été très utile pour comprendre certaines choses entre le frère (décédé de cancer à 44 ans non fumeur non buveur ) et ma femme découvrant l'autisme léger de celui ci que j'avais aussi présumé dans mes très are conversation avec lui!
Étais ce du narcissisme ?

Les conseils que Shu ou Ben a prodigué à certains jeunes et approuvés relativisé contredit par d'autres intervenants avec les explications de ceux ci sur leurs positions sont de vraies mines d'or pour leurs descendants, et les conserver ne feras pas d'eux des narcissique!


Ajout du 31-01-2018 à 16:49:

Ben avec 2026 messages dans actualités, tu donnes du matériel pour observer l'évolution de ta personnalité et tes enfants seront certainement ravis de lire ce que tu pensai de ce ci ou de cela. le conserver et lorsque cela sera disponible (moins de 10 ans) faire une synthèse et tirer des diagnostiques sur ta personnalité et son glissement, un travail considérable (inhumain serais je tenté de dire )
Actuellement ce travail ne se fait que pour des personnages historique, on en sait plus sur tel "fils de " que sur ce petit boulanger qui vivait à la même époque et a participé à des guerres, inventé telle méthode pris des positions sur le clergé et je ne sais quoi encore. Pourtant la vie et l'avis de ce petit boulanger aurait été plus utile pour comprendre une époque que la vie de ce "fils de"
Deux raisons, le manque de documentation et le travail que cela représente.

Utiliser les talents d'archivistes d'historiens et de rédacteur d'une intelligence artificielle pour faire ce travail n'est pas une marque de narcissisme, et en passant c'est aussi un bon marché pour ceux que cela intéresse car il me semble que la technologie est pratiquement disponible
Re: Un petit adieu au Forum
le 31 janvier à 17:48 #
Ce n'était qu'un clin d'oeil en rapport avec l'apparence que tu donnes quand tu es sur un forum, et non qui tu es réellement car en vrai je ne te connais pas.

Au fil des discussions, quand, par ta façon de formuler les choses, tu te compares à Minsky (et que tu nous répètes cette comparaison encore et encore), quand tu dis par exemple « que je soigne sa jalousie » (tu aurais pu dire « que je l'aide à ... », mais tu t'attribues à la fois tout le mérite et le rôle d'améliorer une personne), quand tu détournes les discussions des autres vers tes sujets fétiches, quand tu dis « je ... je ... je », pour parler de toi sans sembler te soucier des autres (souvent avec une bonne dose de fausse modestie - ce qui est plus irritant que la vantardise), quand tu es agressif voir insultant envers ceux qui te considèrent comme un ami, c'est l'image que tu donnes. Et paradoxalement, c'est probablement ce qui pousse tes interlocuteurs à te sous-estimer.

Je ne nie pas l'intérêt éventuel d'analyser le contenu d'un forum, mais encore une fois, ta formulation est particulière « chercher tous mes postes et les stocker quelque part », puis ça s'élargit un peu avec « tous les fils ou j'ai participé ». Tu ne veux pas un backup du forum (ce qui serait bien plus simple), mais seulement ce qui te concerne toi.

Cela ressemble à ce qu'on appelle grandiosité, qui est selon Alice Miller le remède que l'ego trouve pour sortir temporairement d'une dépression et d'un sentiment d'infériorité. Pendant le temps ou tu te sens spécial, exceptionnel, tu es bien, mais ça ne dure pas, ce qui t'oblige à constamment recommencer en nous impressionnant ou en nous surprenant, par exemple en déjouant des complots. Seule soigner la dépression et le manque d'estime de soi (qui fait croire qu'on doive être exceptionnel pour mériter l'attention des autres) permet de mettre fin au cycle.

C'est juste une impression que j'ai après ces quelques années, hein, à toi de voir s'il y a quelque d'utile ou pas.

tes enfants seront certainement ravis de lire ce que tu pensais

Ce que je veux donner à ma fille c'est le temps que moi je passe à m'intéresser à elle, à ce qui la passionne.

Je gage qu'il y aura bien assez de choses intéressantes à lire sur le net du futur.
Re: Un petit adieu au Forum
le 31 janvier à 18:10 #
En effet, s'il avait fallu que je conserve en écrits tout ce qu'ont dit mes parents, je suis certain qu'à tout relire je m'apercevrais qu'ils se trompaient sur nombre de points : "Le Soleil c'est une boule de feu" disait ma mère et j'avais cinq ans... Et qu'ils avaient raison sur nombre d'autres.
Idem pour ma pomme et si j'avais des enfants ils se feraient la même réflexion après ma mort.
Je me suis un peu frité avec @Alcar au début avant de m'apercevoir que c'est moi qui ne comprenais pas. J'en ai été confus mais quoi, errare humanum est et le mieux que j'avais à faire est de m'enrichir du savoir d'un autre. Quid feci.
Bon nombre d'opinions et de prédictions vont s'avérer, bon nombre se révèleront fausses. Dans ce dernier cas c'est souvent l'insuffisance des éléments pour juger qui sera la principale responsable.

La plupart de ce que produisent les hommes ne vaut pas d'être conservé et ce forum ne fait pas exception. Bien sûr il représente une somme colossale de savoirs épars mais ces connaissances sont disponibles ailleurs. Et si on me demandait à moi ce que je désire conserver de mes posts (je vous rassure, personne ne me l'a demandé ) je répondrais "aucun" : soit ils sont sans valeur (90%) soit ils portent des informations ou des écrits qui sont déjà stockés autre part. Mon poème épique par exemple, j'espère que personne ne s'imagine qu'il n'a été publié qu'ici ?
Donc le fait que tout disparaisse ne me gène que pour les posts... des autres !
L
Re: Un petit adieu au Forum
le 31 janvier à 19:18 #
Bon, c'est le dernier soir.
C'est con mais je connais un Lapin-Tigre et Méchant-Modérateur-Hautain qui vont bigrement me manquer. ♥♥♥♥ .
Re: Un petit adieu au Forum
le 31 janvier à 19:51 #
Pour clôturer à la fois cette discussion et ce forum, je n'ai qu'un mot à dire :



Merci à tous pour vos réflexions, votre humour, votre amitié.

J'espère que les retardataires (j'en vois au moins deux!) s'inscriront sur le nouveau forum, parce qu'il faut lui donner sa chance, mais surtout parce que j'aimerais avoir de vos nouvelles et continuer à profiter de vos découvertes et coups de coeurs de temps à autre.

Ça ne coûte rien, on participe à ce qu'on veut, et certains forums modernes ont même une fonction « ignorer » si on trouve quelqu'un insupportable - je ne sais pas si celui-ci en a une mais on peut toujours demander à Mightymax.

Vous noterez qu'il n'y a encore aucune discussion sur le climat, les banksters ou le tabagisme passif, ça laisse de l'espoir

Sinon je suis aussi sur Facebook (mais c'est pas pareil).




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Petit coup de gueule création d'un nouveau forum
Idée de forum : Biologie (Forum sur les plantes, fruits etc)
Quel est la différence entre le forum tchat et le forum c@fé.
petit problème
un petit mot gentil