5 choses qu’il ne faut pas faire au Mexique

Photo: Pascal (Flickr)

Le Mexique est un pays formidable et les Mexicains sont très chaleureux, cela dit il y a quand même moyen de s’attirer des ennuis lors d’un séjour dans le pays des cactus. Voici notre top 5 des choses qu’il vaut mieux éviter de faire au Mexique!

1.Se promener le torse nu en ville

Oui, vous venez peut-être au Mexique pour profiter des plages et perfectionner votre bronzage. De plus, il fait chaud et il n’est pas question de porter un col roulé. Mais de grâce, une fois que vous avez quitté la plage, couvrez-vous un peu. Il est mal vu de se promener en haut de bikini ou torse nu dans les rues. Les Mexicains sont un peuple assez conservateur, ils ne vous feront pas de remarque, mais vous risquez de susciter un malaise.

2.Ramasser les pièces archéologiques

Cela peut sembler évident pour certains, mais pour d’autres, non. Le Mexique possède un important patrimoine archéologique qui fascine autant les touristes que les collectionneurs professionnels. Le pays lutte d’ailleurs contre le pillage de sites historiques.

Lors d’une visite d’un site archéologique, résistez à la tentation d’emporter avec vous un «souvenir… C’est illégal, et vous risquez même d’aller en prison (ce qui ne fait probablement pas partie de votre itinéraire!).

3.Boire l’eau du robinet

L’eau du robinet au Mexique n’est pas potable. Même à l’hôtel, on déconseille de boire l’eau du robinet et de l’utiliser pour laver les aliments. Si vous la consommez, il ne vous arriva peut-être rien, mais il y a un risque de tomber malade. Au restaurant, si vous demandez de l’eau, on vous apportera systématiquement de l’eau embouteillée que vous devrez payer, contrairement à d’autres pays où les verres d’eau provenant du robinet sont offerts gratuitement.

4.Hausser le ton en public

Le caissier ne vous a pas remis correctement la monnaie ou vous êtes insatisfait du service reçu dans un établissement. Ou peut-être que ça fait une bonne demi-heure que vous attendez debout dans la file pour payer cette bouteille de tequila. Inutile d’élever la voix! Les Mexicains n’ont pas l’habitude de se fâcher et les scènes en public sont mal vues. De plus, vous ne recevrez pas un meilleur traitement en haussant le ton! Restez calme, respirez et tentez de régler le problème en étant courtois. Les usages au Mexique sont différents des vôtres.

5.Insister pour parler en anglais

Mal parler espagnol ne tue pas!

Mal parler espagnol ne tue pas! Photo: Arkangel (Flickr)

Bien que le personnel hôtelier et les serveurs sachent habituellement parler l’anglais, il est presque certain que vous rencontrerez un Mexicain qui maîtrise très peu ou pas du toute cette langue. Insister pour parler en anglais peut vous faire apparaître arrogant et irrespectueux. Imaginez-vous dans une boutique du centre-ville de Montréal avec une vendeuse qui ne vous parle qu’en anglais et ça vous donne une idée de l’irritation que ça peut provoquer chez un Mexicain.

Vous devriez faire l’effort de communiquer en espagnol, quitte à faire quelques erreurs. Les Mexicains aiment qu’on leur parle dans leur langue et vous le rendront bien. Ils aiment aussi rigoler de votre accent, mais c’est de bonne guerre!

En passant, demander pour «una cerveza, por favor» ce n’est pas suffisant pour prétendre parler espagnol! 😉

Il ne suffit que d’apprendre quelques mots et phrases clés avant votre départ, et devriez être en mesure de vous débrouiller un peu durant votre séjour.

Voilà, en suivant ces conseils (très simples, n’est-ce pas?), vous devriez passer un très bon séjour au Mexique! Avez-vous d’autres exemples en tête de ce qu’il ne faut pas faire en voyage?

5 Commentaires le 5 choses qu’il ne faut pas faire au Mexique

  1. Au Mexique : eau du robinet déconseillée , préférence eau embouteillée,

    Il y une part de vérité, certes tout le monde qui a fait l’expérience le reconnait mais le malaise est plus profond que ça.
    Auparavant l’eau du robinet et l’eau embouteillée cohabitaient dans un même verre sans aucun problème.
    Le jour qu’un certain Goldwater après avoir bu l’eau du robinet s’exclama : Mon dieu qu’elle est fraîche, je l’aime à en mourir !
    L’eau embouteillée devient envieuse ,elle véhicule une multitude de sottises sans fondement envers l’eau du robinet. La pire diffamation est de faire croire que l’eau de robinet prend sa source en Chine , disons : made in China c’est la goute d’eau qui a fait déborder le vase.
    Une telle allégation n’est pas facile à surmonter, ancrée dans la tête, les Mexicains ne sont pas près à accorder leur confiance a une eau présumée Made in China, Qui l’a su , l’a crû les étrangers ont suivi le courant,
    Voilà comment l’eau du robinet subit le diktat de l’eau embouteillée au Mexique évidemment,

  2. Je n’ai pas compris le délire de l’e-mail précédent mais pour ceux qui ont des doutes bon courage à eux s’ils boivent un verre d’eau du robinet et bon rétablissement.
    Evidemment,on peut quand même se laver les dents et en boire un tout petit peu.
    Moi,j’ai eu l’expérience contraire à propos de la langue anglaise.
    J’avais beau leur dire que je parlais espagnol tout le monde me reparlait systématiquement anglais,assez agaçant.
    Je crois qu’au contraire beaucoup de gens qui travaillent dans le secteur de l’hôtellerie adorent parler anglais!

    En effet,les mexicains sont très patients et indulgents et n’aiment pas les scandales en public.
    Mais je crois que ce trait de caractère est autant une qualité qu’un défaut.Ils devraient hausser le ton un peu plus souvent et notamment en ce qui concerne la politique pourrie du pays.
    Le fatalisme peut aussi rimer avec immobilisme.

  3. amandine@unsacsurledos // 6 octobre 2014 á 12 h 22 min // Répondre

    J’ai bien ri en voyant le panneau « We don’t speak english … » 🙂
    Hâte de découvrir le Mexique, ses paysages, ses temples … et sa culture !

    • Moi aussi cette affiche m’a bien fait rire 🙂 Je suis certaine que tu vas te plaire au Mexique, c’est un pays avec une forte culture et une grande variété de paysages.

  4. Dans certains villages du Mexique où j’ai vécu, l’eau du robinet était « potable », le problème est qu’elle était trop chlorée et provoquée donc des maux intestinaux. Dans la Péninsule du Yucatán parfois l’eau « potable » était trop dure. Voilà d’autres raisons de ne pas consommer l’eau du robinet dans certaines régions du Mexique.

Laisser un commentaire