Boire l’eau du robinet au Mexique ?

Eau du robinet

L’eau du robinet au Mexique n’a pas bonne réputation. Tenue responsable de l’infâme vengeance de Montezuma (diarrhée du voyageur) et même d’épidémies de choléra dans les années 1990, tant les Mexicains que les touristes s’en méfient. Pourtant beaucoup de progrès ont été faits durant les dernières années, l’eau du robinet est généralement claire avec une légère odeur de chlore qui devrait rassurer. Mais une fois que le doute est là, et que l’habitude de consommer l’eau en bouteille est prise, difficile de revenir en arrière.

Ainsi à Mexico City, la ville a demandé à tous les restaurants de s’équiper de filtres, et d’offrir l’eau du robinet à leurs clients. Ça ne veut pas dire que les clients la consommeront. Il faut dire que le Mexique est le plus grand consommateur d’eau embouteillée, chaque mexicain en consommant près de 500 litres par an. Et s’il y en a qui ont bien intérêt à ce que l’eau du robinet continue de susciter la méfiance, ce sont les vendeurs d’eau. On se doute qu’ils donneront du fil à retordre aux autorités.

Le niveau de confiance que l’on peut avoir varie d’un endroit à l’autre. L’eau au Mexique est souvent rare et polluée. Les grands hôtels ont des systèmes de filtration, normalement l’eau du robinet peut y être bue, mais ça ne coûte rien de poser la question. Ailleurs, le CDC et la plupart des services consulaires recommandent la prudence: consommer de l’eau embouteillée et s’assurer d’ouvrir soi-même la bouteille.

Certains voyageurs prennent le risque de boire et s’en sortent sans problème, tandis que certains Mexicains vont jusqu’à utiliser de l’eau embouteillée pour donner un bain à leur bébé. Certains utilisent l’eau du robinet pour se brosser les dents, d’autres non. C’est à chacun de voir où se situe sa zone de confort. Mais pour un séjour de courte durée, le mieux est probablement de suivre les recommandations les plus strictes, il serait dommage de gâcher ne fut ce qu’une journée alors que l’eau en bouteille est omniprésente et bon marché.

Au fond, l'eau est-elle vraiment nécessaire ?

Au fond, l’eau est-elle vraiment nécessaire ?

Pour les résidents, on trouve dans les supermarchés des bouteilles de 20 litres d’eau purifiée, et la plupart du temps on peut aussi se faire livrer chez soi. Il y a deux systèmes qui s’adaptent aux bouteilles, soit un socle sur lequel on retourne la bouteille et l’eau coule ensuite par un robinet, soit une pompe qui s’installe au-dessus de la bouteille. Dans le premier cas, l’inconvénient est que retourner une bouteille de 20 litres peut réserver quelques surprises et inonder votre cuisine au passage. Le second est plus simple à installer, mais il va falloir pas mal d’huile de coude pour faire sortir le dernier litre du fond de la bouteille (ça peut être vu comme un avantage, plus besoin d’aller au gym!) Dans tous les cas ce n’est pas cher et on s’y habitue très vite.

Si on est mal pris, la meilleure solution est de faire bouillir l’eau du robinet. On peut également s’en sortir en y mettant quelques gouttes d’eau de javel (p.ex Chlorox) ou d’iode pour désinfecter. Cela ne changera pas l’éventuelle présence d’un excès de fluor ou de pesticides (peu probable en ville où l’eau est généralement de bonne qualité en dehors de situations particulières comme inondation ou ouragan), mais même dans ce cas, pour une consommation occasionnelle cela ne devrait pas poser de problème de santé.

Enfin, si la qualité de la plomberie est adéquate, on peut aussi installer un filtre afin de purifier l’eau de la ville.

2 Commentaires le Boire l’eau du robinet au Mexique ?

  1. C’est pour cette raison que nous buvons du #Tequila !

  2. laissez l’eau du robinet dans un verre 24 heure et vous verrez des dépôts douteux sur les paroies du verre…

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. 5 choses qu’il ne faut pas faire au Mexique | Vivre au Mexique
  2. 5 boissons mexicaines à déguster (avec ou sans modération!)

Laisser un commentaire