Nous avons testé: le Coco Bongo à Playa del Carmen

Vie nocturne

coco bongo playa del carmen Le Coco Bongo à Playa del carmen, sur la 10e avenue (Photo: Dan (Flickr)

Les adeptes des boîtes de nuit ont tous au moins entendu parler du Coco Bongo, une boîte de nuit extrêmement populaire à Cancún et à Playa del Carmen. Si vous êtes déjà allé dans l’une de ces villes, vous avez sûrement remarqué une publicité présentant le bar qui, selon le réseau CNN, « fait honte au nightlife de Las Vegas! ».

C’est donc avec curiosité que j’y ai accompagné mes soeurs, de passage au Mexique, à passer la soirée (et la nuit!) dans le bar le plus connu de la région. Et je vous raconte tout!

Ladies night

Nous étions mercredi soir et c’était la soirée pour femmes, le ladies night où les femmes se font servir l’alcool à volonté dès leur arrivée à la porte! La file pour entrer dans le club est longue, mais nous avons été en mesure de rentrer rapidement grâce à notre bracelet express.

La sécurité est prise au sérieux au Coco Bongo, fouilles et vérification des sacs sont obligatoires, mais le tout se fait très rapidement. Nous entrons dans la discothèque vers 22h30. Il s’agit d’une salle moins grande que je m’y attendais, mais qui loge deux immenses écrans et une plate-forme surélevée. En bas, une autre plate-forme où des filles aux abdominaux plus-que-parfait se trémoussent sur une musique dance pour mettre l’ambiance du début de la soirée.

Il y a beaucoup de monde, environ 1500 personnes, mais on a la chance d’avoir 3 tables…occupées par les hommes qui nous accompagnaient. 😉 Nous passerons la soirée debout derrière les tables, et on a une bonne vue sur ce qui se passe. Un décompte est affiché à l’écran, il reste un peu moins d’une heure avant le début du spectacle. Des caméras font parfois un gros plan sur des gens, qui doivent selon le cas s’embrasser (kiss cam), danser ou grimacer!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Musique pour tous

Le spectacle commence enfin! Pendant plus de deux heures, une série de numéros musicaux s’enchaînent, entrecoupés régulièrement de quelques minutes de vidéoclips pour permettre les changements de costumes. Les gens en profitent pour danser tout en buvant.

J’ai été agréablement surprise de voir la quantité de numéros présentés. Des chorégraphies sur musique pop (Britney Spears, Madonna), des imitations sur scènes de chanteurs connus (Elvis Presley, Freddy Mercury), des acrobaties sur la musique du Fantôme de l’Opéra, des prestations musicales à caractère religieux, des performances présentées sur fond de trames sonores cinématographiques (Batman qui combat le Joker!) et j’en passe.

À plusieurs reprises, une pluie de confettis et de ballons tombe sur les gens et ça ajoute du punch à l’ambiance de la fête!

L’ensemble des spectacles est très hétéroclite et presque tous les styles musicaux sont diffusés: pop, rock, disco, alternatif, rétro, grunge…Le Coco Bongo cherche visiblement à plaire à tout le monde et réussit très bien. D’ailleurs, on retrouve tous les groupes d’âge (majeur!) dans le club. Les jeunes dans la vingtaine et la trentaine sont majoritaires, mais beaucoup de groupes d’amis dans la cinquantaine et plus profitent aussi de la soirée.

Un service à la hauteur

Nous avions notre propre serveur attitré pour la soirée. Pas une seule fois nous avons été à court d’alcool ou de bouteilles d’eau. Les serveurs sont très professionnels et visent un service attentionné. Pensez à leur donner un pourboire (+/- 10$) au début de la soirée et vous ne serez pas déçus. J’étais méfiante d’aller à la salle de bain, mais à ma grande surprise c’était très propre et il n’y avait aucune attente pour avoir une toilette. Étonnant, vu la quantité de gens qui se trouvaient dans l’endroit.

Une discothèque ou un cabaret?

Je dois avouer que j’attendais du Coco Bongo à être un cabaret de spectacles plus qu’à une discothèque. En fait, il faut savoir que le Coco Bongo est à la fois les deux, dans une proportion de 45% de spectacles (cabaret) et 55% de boîte de nuit (pas de performances, que de la musique). Ça peut en décevoir quelques-uns: si vous n’aimez pas du tout « clubber », c’est-à-dire danser au milieu d’une foule compacte et avec de la musique forte, vous trouverez la soirée un peu longue par moment.

Les performances artistiques sont nombreuses, mais relativement courtes. Personnellement, j’aimais bien le fait de pouvoir voir plusieurs numéros différents, c’était plus rythmé que d’avoir des numéros qui durent plus longtemps, comme dans les cabarets traditionnels.

coco bongo playa del carmen

Plusieurs personnages de films sont présentés durant le show (Photo: Vitor (Flickr))

On a passé une belle soirée et j’estime en avoir eu pour mon argent.

En parlant d’argent…

Mon entrée au Coco Bongo de Playa del Carmen m’a coûté environ 50$ US, et cela comprend l’entrée, les boissons à volonté et des spectacles décadents!

Les ++

  • Des numéros nombreux et variés, qui plairont à tous
  • Une ambiance électrisante!
  • Un service de bar à volonté

Les –

  • Il y a beaucoup de monde, préparez-vous à être serrés! Prenez le forfait VIP avec des tables pour plus de confort;
  • De bonnes prestations, mais un peu courtes. Parfois originales, parfois moins;
  • Le Coco Bongo n’est pas qu’un cabaret, c’est aussi une discothèque et cette portion plaira surtout aux jeunes.

Prix

Sur Internet (site officiel: cocobongo.com.mx):

  • Billet régulier à 65$ US en semaine, 70$ US les vendredis et samedi. Cela comprend l’entrée et les boissons à volonté entre 22h30 et 3h30.
  • Billet Gold Member: 125$ USD en semaine, 145$ le vendredi et samedi. Cela comprend l’entrée express, bar à volonté et une table dans la section VIP.

À l’hôtel

Contactez un représentant responsable de la vente des activités ou le concierge de l’hôtel pour plus de détails. Il est possible d’avoir différents tarifs, et qui comprennent parfois aussi le transport entre le club et l’hôtel, etc.

Pour les budgets limités 

On peut aussi acheter les billets d’un vendeur dans la rue. Il est possible de se procurer des billets pour seulement 20$ qui n’incluent pas les boissons, ni la table et ni l’entrée express. Idéal pour ceux qui veulent profiter du nightclub sans consommer.

Conseils

Arrivez tôt (22 heures) et si vous ne voulez pas rester debout à l’intérieur, réservez des tables. Le Coco Bongo est ouvert uniquement aux personnes de 18 ans et plus et une preuve d’âge peut être exigée à l’entrée. Comme maintenant partout, interdiction de fumer à l’intérieur.

Le Coco Bongo est aussi présent à Cancun et  aussi à Punta Cana, en République Dominicaine.

On le recommande?

Si vous vous souhaitez vivre l’expérience nocturne et fêtarde de Playa del Carmen, oui! C’est un endroit à visiter au moins une fois!

Situation géographique

Sur la 10e avenue, près de l’avenue Constituyentes.

Laisser un commentaire