Laver ses légumes au Mexique

Produits pour désinfecter ses fruits et légumes

Si en Europe et au Canada on est habitué à ce que nos fruits et légumes soient prélavés, ce n’est que rarement le cas au Mexique. Les conditions d’entreposage ne visent donc pas non plus à préserver la propreté des végétaux ou à empêcher la contamination croisée, puisque le nettoyage sera effectué par le client.

A part dans les hôtels qui ont leurs propres systèmes de filtration, la consommation d’eau du robinet n’est pas recommandée non plus, en particulier pour les étrangers qui n’ont pas de défenses immunitaires contre les bactéries responsables entre autres de la diarrhée du touriste (J’ai le souvenir d’une étude qui montrait qu’il fallait pas moins de 7 ans pour qu’un étranger ait les défenses immunitaires requises, et qu’elles sont à nouveau perdues dès que l’on quitte les tropiques pour 6 mois à 1 an!). On peut donc se demander comment on peut laver nos légumes avec une eau potentiellement contaminée ? C’est en fait très simple, il suffit d’ajouter une solution bactéricide non toxique, comme c’est le cas dans l’eau du robinet d’autres pays. La seule différence c’est qu’ici c’est à vous de le faire.

Vous trouverez facilement sur les tablettes la solution BacDyn, MicroDyn, ainsi que des produits similaires sous d’autres marques. On en ajoute quelques gouttes pour stériliser de l’eau destinée à la consommation (pratique si votre bouteille de 20L est restée ouverte longtemps, par exemple) et une quantité plus importante dans l’eau de lavage des légumes. Il ne reste ensuite qu’à mettre les légumes dans le bain et attendre 20 à 30 minutes, puis les sécher et les ranger en attendant la consommation. Inutile de rincer (ce qui poserait à nouveau le problème de l’eau du robinet), il s’agit d’un produit à base d’iode et d’argent colloïdal, non toxique à cette concentration, et sans goût.

On peut aussi utiliser de l’eau de javel (non parfumée), environ une cuillère à café pour 4L d’eau (à confirmer suivant la concentration du produit, c’est indiqué sur l’emballage.)

Mise à jour: Après quelques tests c’est vraiment l’eau de javel qui est la solution la plus pratique. C’est bon marché, plus rapide (seulement 2 minutes de trempage pour les légumes) et facile à trouver. Les autres solutions semblent plus être une question de marketing. Le seul défaut est que le liquide est concentré donc plus dangereux, donc à ne pas laisser sur le comptoir à portée des enfants.

2 Commentaires le Laver ses légumes au Mexique

  1. Salut je viens tout juste d’emménager à Playa del Carmen et je me demandais s’il faut faire le même processus de nettoyage avec les fruits qu’avec les légumes et est-ce que lorsque l’on utilise l’eau de javel il faut rincer les légumes avec une eau potable. Merci

    • Oui, même chose pour les fruits. Si l’on suit les recommandations en terme de quantité d’eau de javel par litre d’eau du robinet, pas besoin de rincer. Pour les fruits dont la pelure n’est pas comestible on pourrait s’en passer, mais c’est quand même mieux de le faire si on les place dans un panier au contact d’autres fruits.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. 5 choses qu’il ne faut pas faire au Mexique | Vivre au Mexique

Laisser un commentaire