Les araignées de la Riviera Maya

Tarentule trouvée devant chez nous, à Playa del Carmen. Probablement Brachypelma vagans. On remarque qu'elle a récemment utilisé les poils urticants de son abdomen.

Elles inquiètent les arachnophobes et réjouissent tant les amateurs de nature sauvage que les fans de films d’épouvante des années 80. Pour rassurer les premiers, il faut savoir que les grandes araignées sont rares et discrètes, et qu’elles préfèrent éviter la compagnie des humains. On les voit plus souvent à la saison des pluies.

Mygale, ou tarentule ?

Les tarentules sont une famille d’araignées de l’ordre des mygalomorphes, il est donc tout aussi acceptable de les appeler mygales.

Sont-elles dangereuses ?

Les tarentules souffrent d’une réputation très exagérée que leur ont faite les films d’horreur, les présentant comme des monstres qui chassent les humains et les tuent. En pratique, lorsqu’elles mordent (ce qui est rare), et injectent du venin (ce qui est encore plus rare) les espèces américaines n’infligent que l’équivalent d’une piqûre de guêpe. Mais la plupart du temps, elles préfèreront fuir, et cela même s’il elles doivent y perdre une patte ou deux (qui repousseront ensuite)

Il faut néanmoins rester prudent et éviter de les manipuler ou de trop s’approcher. Outre la douloureuse morsure, plusieurs espèces peuvent projeter des poils urticants qui se trouvent sur l’abdomen. Cela provoque des démangeaisons et une inflammation locale.

Elles étaient vues comme un signe positif par les Mayas, qui l’utilisaient pour concocter des remèdes.

L’espèce Brachypelma vagans que nous avons rencontrée devant chez nous peut vivre jusqu’à 25 ans!

Les amblypyges

Les amblypyge sont souvent confondus avec des araignées.

Les amblypyges sont souvent confondus avec des araignées.

Souvent confondus avec des araignées dont ils sont cousins, les amblypyges sont impressionnants par leur taille, mais parfaitement inoffensifs. Ils se déplacent généralement sur les murs la nuit, et fuient la lumière.

5 Commentaires le Les araignées de la Riviera Maya

  1. Salut Anouk
    Je viens de buziness2.com pourvoir ton site après ta visite chez moi. il est vraiment beau. j’avais découvert le Mexique par le site decouvertedumexiqe.com et je rêve e visiter un jour.
    Pour ma part je vis au Bénin…
    Bonne suite
    Nathanael

  2. Merci Nathanael, en espérant que tu auras l’occasion de visiter le Mexique un de ces jours!

  3. Ces araignées ont elles un prédateur naturel dont on pourrait s’entourer pour éviter des incidents ou une éventuelle invasion?
    Le but étant non pas de les détruire mais de s’en prévenir.

    • Il y a des guêpes (pompilidae, ichneumonidae, …) qui paralysent les araignées pour y pondre leurs oeufs, et certaines se spécialisent dans les araignées de grande taille, mais je n’en ai pas encore vu.

Laisser un commentaire