Les connexions internet au Mexique

Pas toujours évident de se connecter à l'internet au Mexique

La croissance démographique, les vastes étendues de jungle, la corruption et le développement exponentiel du pays créent des défis particuliers pour les fournisseurs d’accès internet au Mexique. La situation est par conséquent très chaotique et inégale, dans certains quartiers vous pouvez avoir accès à 200 Mb/s pour un prix très raisonnable, dans d’autres, parfois juste à côté, vous devrez payer cher pour un malheureux 1 Mb/s.

Il est donc très important de se renseigner avant de louer ou acheter un logement, voire de placer une clause internet dans le contrat. Dans notre cas, on a malheureusement appris un peu tard qu’on ne peut pas se fier à la simple mention « accès internet » sur la page de l’agent immobilier, ou sur le fait que les voisins aient une connexion internet. Il n’y a jamais eu de ligne installée dans le logement, et Telmex refuse d’en installer de nouvelles parce que la zone est « surchargée ». De leur côté, la seule solution proposée est de revenir les voir chaque mois pour vérifier si quelque chose se libère, sans aucune garantie. Et de fait, les histoires de gens qui ont attendu des mois avant d’être connectés ne sont pas rares.

On peut contourner le problème en faisant appel à un technicien pour qu’il vous connecte malgré tout au réseau, en échange d’un peu d’argent. C’est typiquement mexicain, tout le monde a des contacts qui peuvent arranger les choses, contourner les règles. Le problème c’est que vous n’êtes pas le premier, et que le nombre de lignes est limité pour une raison. Résultat, si on vérifie, la plupart des lignes donnent moins de bande passante qu’elles ne le devraient. Parfois beaucoup moins!

Les principales compagnies:

  • AxTel: Opérateur peu présent, mais service haute vitesse impressionnant: 200 Mb/s pour 999 $/mois (57 euros / 83 $ CAD), 20 Mb/s pour 575 $ (33 euros / 48 $ CAD)
  • Cablemas: Ils offrent 100 Mb/s pour 1899 $/mois (110 euros / 160 $ canadiens), ou plus raisonnablement 30 Mb/s pour 949 $/mois (55 euros / 80 $ CAD), et 6 Mb/s pour 299 $ (17 euros / 25$ CAD)
  • TelMex: Opérateur téléphonique historique, privatisé mais toujours en quasi-monopole, « infinitum sin linea » offre 5 Mb/s pour 349 $ (20 euros / 29 $ CAD) et 10 Mb/s pour 499 $ (29 euros / 41 $ CAD)
  • Telcel: Opérateur cellulaire, propose des dongles 3G/4G ainsi que des routeurs wifi 3G/4G. La bande passante est (très) variable selon la couverture de l’opérateur. Limite de téléchargement mensuel, comptez 249 $ (14 euros / 21 $ CAD) pour 1 Go jusqu’à 1699 $/mois (98 euros / 142 $ CAD) pour 30 Go. Movistar et IUSACell ont des services similaires. Souvent les réseaux sociaux comme Facebook sont illimités, et ne comptent donc pas dans votre quota.
  • Beaucoup de petites compagnies locales offrent des connexions par antennes, la bande passante se situe généralement entre 512 kb/s et 4 Mb/s et les prix sont très variables (parfois exorbitants). C’est la solution de la dernière chance.

Conseils:

  • Avant de choisir un logement, assurez-vous que l’internet y est présent/disponible
  • Faites un test de bande passante pour vous assurer que vous ne payez pas pour plus que ce que vous avez réellement.

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. 5 choses que vous devez savoir sur le travail à distance au Mexique | Vivre au Mexique
  2. 5 choses à savoir sur le travail à distance au Mexique | Vivre au Mexique

Laisser un commentaire