Les oiseaux du Xaman-Ha Aviary

Les perroquets Ara Macao se laissent volontiers photographier à l'entrée de la volière Xaman-Ha.

Située dans le quartier huppé de Playacar à deux pas de Playa del Carmen, la volière de Xaman-Ha a le don de déchainer les passions sur les sites de commentaires touristiques. Le prix d’entrée de ce tout petit domaine est en effet assez surprenant: 300 pesos ou 23$ US pour un sentier qui peut se parcourir en un quart d’heure!

On a quand même voulu se faire notre propre idée, ce qui nous permet d’ajouter un bémol.

C’est vrai que le prix est élevé, même si l’on tient compte du positionnement privilégié à l’entrée de Playacar. La stratégie marketing est obscure, nous y sommes restés longtemps et n’avons jamais croisé personne qui n’y soit pas employé. Il y a fort à parier que si les prix baissaient de moitié, le parc serait plein, mais pour le visiteur et les oiseaux, ce n’est pas plus mal.

Pour ceux qui aiment les oiseaux ou la photo, c’est un très bel endroit, très tranquille. On peut s’asseoir sur un banc dans la volière et regarder le toucan, le grand hocco ou les orioles à queue jaune, voler et manger juste à côté de nous. Le parc renferme aussi des pélicans, des flamands roses, des aigrettes … en tout une soixantaine d’espèces différentes. On y trouve également d’autres animaux de passage comme les iguanes, des agoutis, etc.

Prévoyez un trépied si vous comptez prendre des photos, il fait sombre dans certains endroits.

Il faut noter que les enfants de moins de 12 ans peuvent entrer gratuitement s’ils sont accompagnés d’un adulte (un adulte par enfant).

Comment s’y rendre :

3 Commentaires le Les oiseaux du Xaman-Ha Aviary

  1. Votre chronique est très intéressante. Merci

  2. Vous avez souligné que l’endroit est a minima mais d’un appétit a maxima .Selon moi, le concept: nature et divertissement c’ est un mélange explosif qui peut être comparé au figuré à la bombe à neutrons : il détruit les porte-feuilles autant que faire se peut et laisse les visiteurs en vie. Xaman -HA ou ailleurs dans le monde c’est le même bip, sauf ailleurs qualité et prix font la paire.
    Il est regrettable que les natifs ne sont pas pris en compte dans l’élaboration du tarif, cela aurait pu temporiser les prix et augmenter l’affluence ainsi donc tout le monde sera content.,
    Xaman-Ha Aviary est riche en héritage culturel des Mayas , saupoudré de leur mythologie, conjugué à la faune des oiseaux que vous décriviez, ce site a les ingrédients pour endiguer les frustrations. Il leur faut un bon conteur d’histoire qui puisse rendre le parcours intéressant.
    VIVE, AU MEXIQUE ,COM fait preuve d’objectivité dans ses articles c’est pour ça que j’aime ce site.
    Arnaud Charles

Laisser un commentaire